AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

merci de privilégier les personnages dc comics & les scénarios I love you

n'hésitez pas à venir nous rejoindre sur discord par ici
venez nombreux



Partagez | 
 

 (Alice) Life is too speed !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lilith Clay

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 30 › DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2018 › PSEUDONYME : Omen › CÉLÉBRITÉ : Karen Gillan › CRÉDITS : Shiya

› NOM DE CODE : Omen › ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans › HUMEUR DU MOMENT : Calme › VILLE D'ORIGINE : Philadelphie › SITUATION PROFESSIONELLE : A définir

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Je suis capable de lire dans les pensées, je suis donc une télépathe. Mais cela va plus loin. Je peux modifier les pensées : effacer des souvenirs ou en créer de nouveaux et contrôler l'esprit des gens. Je peux également créer des liens psychiques entre des esprits pour permettre une communication télépathique entre deux personnes n'ayant pas cette capacité. Je peux prédire l'avenir sur une courte période par le biais de prémonitions. Je peux également me téléporter, même si pour le moment, le côté random de la chose est un peu dangereux.
PRÉSENTATION - LIENS - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: (Alice) Life is too speed !   Mar 27 Nov - 23:25


Life is too speed
Ma deuxième journée de formation vient de s’achever et j’ai profité d’un peu de temps libre pour aller visiter la ville. Passant d’un esprit à l’autre, j’avance dans les rues pendant que ma collègue, elle, est allée rejoindre l’une de ses amies dans un bar quelconque. J’avoue ne pas raffoler de ces endroits. Trop de bruits intérieurs et extérieurs. C’est avec un certain soulagement que j’ai réussi à esquiver le rendez-vous pour m’éviter une trop grande sollicitation et pouvoir profiter pleinement du grand air, bien qu’il soit un peu frais en cette saison. Central city est une ville que je ne connaissais pas et je suis plutôt curieuse de la découvrir. Je n’entre pas spécifiquement dans un endroit ou dans un autre non, je préfère rester là à flâner dans les rues. Découvrir les rues d’habitations, les rues piétonnes et les rues de circulations bordées de boutiques en tous genres. Allant d’un esprit à l’autre pour observer les lieux, reconstruire une vision globale du passage et découvrir les détails j’essaie de ne pas trop prêter attention à ce que je croise dans les esprits des gens. De ne pas écouter les pensées ou les émotions, de ne pas voler de souvenirs. Je n’emprunte qu’un sens avant d’aller dans l’esprit suivant me servant de leurs yeux pour avancer et découvrir leur ville. Et s’il m’arrive encore de me sentir coupable de le faire, je me rappelle que si j’en suis là c’est pour avoir voulu aider des innocents comme eux, à Los Angeles. Je me rappelle aussi que rester dans le noir m’oppresse et me rend vulnérable.

Installée dans un parc, j’observe les lieux. Les arbres, les buissons, les parterres de fleurs et les gens qui passent, détaillant les visages folâtrant d’un esprit à l’autre. La situation n’est certes pas idéale, mais j’en suis sûre à présent elle ne durera pas. Ma rencontre avec Cassie semble avoir été la première pierre d’un plus vaste projet. Peu avant le réveil, j’ai eu une vision. Parfois nocturnes, parfois diurnes, j’ai encore beaucoup de mal à me servir consciemment de cette capacité. Les visions vont et viennent et ma préscience est relativement instable. Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu de flash. Mais celui-là m’est arrivé du futur. Un futur dans lequel je me suis vue, voyante à nouveau, au milieu d’un groupe de gens comme moi dotée de super-héros tous réunis dans un même groupe. Une sorte de Justice League. A plus petite échelle. Comme une formation pour super-héros. Un groupe apprenant encore à faire le bien. Et nous étions tous animés des mêmes intentions : servir et protéger. Je n’ai pas pu les voir clairement à l’exception d’un, dont j’ai pu entrevoir une apparence et un lieu. Et j’espère vraiment pouvoir le croiser ici à Central city avant de reprendre l’avion. Voilà mon projet pour ma pause repas de demain. Il semblerait que ma fenêtre d’action soit restreinte tant sa rapidité est élevée. Etonnante. Une brise glisse sur mon visage et je ferme les yeux profitant de sa douceur tout en laissant mes mèches de cheveux aller et venir en suivant le sens du vent avant de finalement me lever à nouveau pour reprendre mes explorations.

C’est comme ça que je me retrouve dans l’une des nombreuses rues de la ville, occupée à observer – enfin à faire semblant – la façade d’une maison de style ancien. Mais en sondant la rue par le regard d’une autre personne, j’aperçois un cycliste qui remonte la rue sur le trottoir en allant très vite. Alors je m’approche d’une jeune femme et je l’attrape par le bras pour la tirer vers moi pile au moment où le gamin aurait dû la heurter avec son bolide. Il nos insulte copieusement au passage et je grimace tout en disant à la jeune femme qui je viens de sauver : « Désolée… Je ne voulais pas vous faire peur ou vous déranger mais je crois qu’il vous aurait vraiment percuté cet idiot… ». Je sonde la jeune femme grâce aux yeux des passants qui nous observent et je peux ainsi diriger mon regard vers son visage tout en la relâchant. Je demande : « Tout va bien ? ». J’espère qu’il ne l’a pas touchée…
code by EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas

Alice Redfield

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 29 › DATE D'INSCRIPTION : 08/10/2018 › PSEUDONYME : Alice › CÉLÉBRITÉ : Emma Watson › CRÉDITS : Never utopia

› NOM DE CODE : Lilith Arkham › ÂGE DU PERSONNAGE : 19ans › HUMEUR DU MOMENT : tristesse › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Etudiante

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Tu es différente des êtres humains classique, tu le sais n’est-ce pas ? Tu as des capacités, avant d’avoir des pouvoirs, il ne faut pas l’oublier. Tu te bats bien au corps à corps, c’est sûrement le fait de tes années de pratique dans de nombreux dojo en cherchant un style qui te convient. Tu maîtrises aussi l’art de manier un katana, dû au fait que tu as fait des années de kendo dès que tu as su marcher. C’est pour ça que tu manies cette lame avec dextérité et que tu n’hésitera pas à trancher ceux qui te dérangent.

Pourtant, on doit aussi parler de ce pouvoir que tu détestes, ce qui te rend si spéciale. Ce pouvoir qui t’a fait peur la première fois qu’il est apparu. Des flammes qui ont émané de tes mains, elle ne te brûlaient pas. C’était toi, c’était ton pouvoir, ta malédiction. Tu avais le pouvoir du feu, bien que tu ne le maîtrise pas entièrement. Tu arrives pour l’instant à faire émaner des flammes de ta main, et lancer des boules de feu. Dès que ça arrives à tes bras tu prends peur et tes flammes s’éteignent.

Tu le découvriras un jour, mais tes pouvoirs sont magiques, tu es une sorcière élémentaire de feu et tu pourras peut être manipuler de grande force un jour, si ce don ne te consumes pas avant.

[url=#]PRÉSENTATION[/url] - [url=#]LIENS[/url] - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Alice) Life is too speed !   Jeu 29 Nov - 11:16

Thérèsa : Central City

Tu te réveilles dans un grand lit, seule et froid. Ce n’est pas le lit dont tu as l’habitude, tu t’en rends tout de suite au touché. Ce ne sont pas les draps que tu utilises … ceux-ci sont plus … luxueux … Tu te demandes comment tu es arrivée là, mais au fond tu t’en doutes. Cela ne pouvait être qu’une autre personnalité qui a pris le contrôle. Sûrement Lilith, elle avait tendance à avoir l’argent qui brûle les doigts quand elle en a trop. Tu allais devoir te repérer dans un environnement inconnu, mais ce n’était pas trop difficile. Tu pouvais sentir ces choses-là, ce n’est pas parce que tu as perdu la vue que tu n’arrivais pas à savoir ce qui t’entourait. A vrai dire, tu voyais … différemment. Tu te redresses dans ton lit et tu commences à prendre une grande inspiration. Tu commences à sentir ton environnement, à l’odeur, tu sens que tu es dans un grand endroit, luxueux et qui laisse de l’espace et le mobilier respirer. Un endroit où il est facile de circuler. Tu passes ta main sur la table de nuit et tu commences par en dessiner les contours avec tes doigts. Tu tapotes un peu dessus avec ton doigt pour voir le son qui s’en dégage. Tu commences à te faire une image mentale de la partie de la chambre où tu te trouves. Tu sens les flux d’énergie qui circule en ces lieux et tu finis par te lever. Tes pieds se posent sur le sol et tu commences à caresser doucement le sol du bout de tes doigts de pieds. Scrutant lentement la surface. Le sol ici semble plus usé que les autres. Certainement à cause du fait que les précédents clients se lever toujours ici. Tu choisis donc de te décaler un peu avant de te lever. Tu sens l’odeur de la cire, sûrement des bougies, tu tends doucement ta main en direction des bougies et des petites flammes apparaissent à leur sommet. Tu sens leur chaleur se diffuser dans la pièce, créant une sorte de carte des objets qui s’y trouve. C’est plus facile pour toi de te déplacer, tu te rends alors vers la zone la plus humide de la chambre. Te doutant que c’est la salle de bain. Tu ôtes alors ton pyjama et tu te glisses sous la douche. Tu fais couler l’eau et tu en profites pour finir de te réveiller. En sortant tu prends la serviette et tu t’enroules dedans. La chaleur provoquée par la douche te permet de déterminer les parties manquantes de ta chambre. Tu commences donc à te diriger vers ta valise et tu l’ouvres. Tu touches un moment des vêtements avant de choisir. Tu t’habilles et tu mets des lunettes de soleil, afin de masquer ta cécité. Une fois prête, tu mets tes chaussures et tu sors. Tu tapotes le mur afin d’analyser le couloir de l’hôtel. Tu avances lentement, suivant les odeurs et les flux d’énergie que tu ressens dans l’air afin de retrouver la sortie. Te voilà désormais dehors, dans les rues de Central City. Cela ne fait aucun doute, tu le ressens à toute son énergie. Le brouhaha extérieur te permet de te localiser avec précision. Tu commences donc à avancer dans les rues, à la recherche d’un peu de tranquillité. Peut-être que tu pourrais installer un stand de diseuse de bonne aventure, mais tu ne maitrises pas assez la magie pour essayer de percevoir l’avenir. Tu te sers surtout des flux magiques que tu ressens pour essayer de voir ce que les voyants ne voient pas. Tu continues ton chemin pensive, quand quelqu’un saisit ton bras et te tire, évitant ainsi que tu te fasses percuter par un vélo. Tu entends tes lunettes de soleil percuté le sol. Tes yeux blancs se posent sur l’inconnus, tu vois en elle une forte énergie. Ce n’est pas de la magie, mais c’est autre chose elle est différente. Tu te penches et tu ramasses tes lunettes en tâtonnant un peu sur le sol avant de les remettre et tu te redresse en souriant.

- Oui je vais bien, grâce à vous ! Malheureusement, les gens ne font pas attention, quand bien même ils sont dotés de la vue. En tout cas merci de m’avoir sauvé ! Laissez-moi vous offrir un café pour vous remercier ! Et ne refuser pas par politesse ! J’insiste ! Je connais un endroit calme, vous ne semblez pas aimez le monde. Je peux le sentir !
Revenir en haut Aller en bas
 
(Alice) Life is too speed !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RESIDENT EVIL AFTERLIFE: ALICE
» [New] Outils O.S Speed
» Alice, Eo et bibliothéque de la jeunesse
» [JEU] NEED FOR SPEED SHIFT : Un jeu de course à ne plus présenter [Payant]
» Unordinary Life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dawn of justice ::  :: les autres villes :: central city-
Sauter vers: