AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

merci de privilégier les personnages dc comics & les scénarios I love you

n'hésitez pas à venir nous rejoindre sur discord par ici
venez nombreux



Partagez | 
 

 Hostage Situation at Keystone City

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Elijaah Twist

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 10 › DATE D'INSCRIPTION : 26/10/2018 › PSEUDONYME : Atlas › CÉLÉBRITÉ : Jack Falahee › CRÉDITS : Bazzart

› NOM DE CODE : Paradox › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Happy › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Scientifique

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : CONTRÔLE DU TEMPS
- Jump :
- Accelero :
- Deccelero
- Freeze
- Distorsion
PRÉSENTATION - [url=#]LIENS[/url] - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Hostage Situation at Keystone City    Dim 11 Nov - 5:00

Hostage-Situation
Baby' & Cassy'

Le jeune homme soufflait allègrement, il avait enfin fini son rapport concernant un certain criminel qui sévissait ces derniers temps à Keystone mais qui n’avait encore pu être arrêté.  Elijaah avait d’ailleurs des doutes le concernant : pour lui, il s’agissait d’un méta-humain, plusieurs preuves tangibles qu’il avait récoltées plus tôt dans la semaine tendaient vers cette théorie, mais certains de ses collègues n’étaient pas d’accord là-dessus. Dans tous les cas, il notait cette information dans le dossier, on ne pouvait écarter aucunes possibilités dans ce métier. Il bailla et regarda l’heure sur son poignet. 17h15. Il avait un peu dépassé  d’un quart d’heure, soit moins que la dernière fois. Le vendredi, c’était le jour de la semaine où il finissait le plus tôt et il faut dire qu’il avait plutôt hâte de rentrer chez lui et se reposer après cette semaine mouvementée. Il toqua à la porte de son patron et rentrai sans attendre.

« Monsieur, j’ai fi… »

Il n’y avait personne. Il déposa le dossier sur le bureau, haussant les épaules. Son boss le verrait bien de toute manière et s’il ne le trouvait pas, il avait une excuse : les absents ont toujours tort. Et toc. C’est en sortant qu’il vit une masse compacte d’être humain agglutiné devant la télévision du poste. D’autres de ses collègues, eux, recevaient de nombreux appels ou trottinaient d’un bout à l’autre du poste.

« En direct, on nous signale une prise d’otage au musée de Keystone. Il semblerait qu’un méta-humain soit à l’origine de drame. La poli… »


A l’entente de ces mots, le jeune homme partit rapidement du centre de police, courant jusqu’à sa voiture avant de réveiller le moteur . Il avait bien conscience qu’il serait probablement peu utile, la maîtrise de ses pouvoirs s’avérant toujours difficile, d’autant qu’il avait tendance à stagner ces derniers temps, Il y avait bien trop peu de progrès pour beaucoup trop de travail. Avait-il atteint la limite de ses pouvoirs ? Elijaah pensait plutôt l’inverse en réalité, qu’il ne savait simplement pas comment exploiter ni contrôler tout ça. Dans tous les cas, s’il avait la possibilité d’aider, il avait le devoir d’agir. En venant, il outrepassait cependant ses fonctions : son travail était de venir sur les scènes de crimes après qu’elles se soient produites, non pas avant ni pendant. Ce n’était pas la première fois que cela arrivait, cette situation avait déjà eu lieu il y a environ un mois, auquel cas il a  simplement raconté à ses collègues qu’il était passé par là au mauvais moment, une simple coïncidence et ces derniers l’ont cru. Personne ne savait qu’il était lui aussi un méta-humain après tout, pas même sa famille.

Le garçon se gara une rue plus loin à l’abri des regards. Un plan s’était formé peu à peu dans son esprit alors qu’il roulait, mais chaque plan avait sa part d’improvisation. Depuis sa position, il avait calculé environ 1 minute. 1 minute pour rentrer dans le bâtiment et analyser la situation. Il soupira longuement, s’asseyant en tailleurs et se positionnant dans une posture relaxante. Il essayait depuis peu le yoga mais le fait qu’il soit encore novice en la matière rendait les choses plus… complexes. En raison du contrôle actuel de son pouvoir, il aurait besoin d’environ 10 minutes de préparations, un moment qui allait s’avérer difficile. Réussir à canaliser aussi longtemps relève encore de l’exploit pour lui. Il prit une grande inspiration et commença le travail.

Une minute. C’était une sensation encore étrange pour lui, comme un flux assez lent qui le parcourait de tout son corps cherchant une sortie. Un ruissellement de part et d’autre de son corps. Il restait toutefois maîtrisable.

Trois minutes. L’écoulement s’accélérait peu à peu mais le mouvement demeurait fluide et perceptible pour le jeune homme. Sa position elle, restait toujours confortable. L’immobilité dans laquelle il était ne le dérangeait pas forcément, mais il savait bien que cela n’allait pas durer.

Six minutes. Elijaah commençait à perdre peu à peu le fil conducteur, il avait la sensation de ne plus le sentir correctement. De plus, sa position était devenue inconfortable, rajouté au stress d’échoué, la nervosité ne faisait pas bon mélange avec ce qu’il était en train de faire. Il tentait tout de même de se calmer, d’inspirer et d’expirer profondément, mais il avait du mal.

Neuf minutes. Il avait complètement perdu le contrôle. D’un moment à l’autre, il savait que tout pouvait échouer si son pouvoir prenait le dessus, il arriverait alors à un résultat complètement nul. Quelques gouttes perlaient sur son front, résultat de la concentration extrême dans laquelle il était.


Dix minutes. Il relâcha le tout et sentit une forte vibration le traverser, comme une sorte d’onde. Il avait réussi ce qu’il voulait faire mais ne pouvait perdre du temps, malgré la nausée qu’il l’habitait quelque instant. Il courut jusqu’au musée où il vit les gens immobiles, comme des statues. Les gyrophares des voitures de police eux, ne tournoyaient plus. Toute vie s’était stoppé nette, la notion d’avant et d’après prenait une tout autre dimension. Tout. Excepté lui : voilà le fruit de son dur labeur. Le temps s’était figé temporairement. La porte du musée n’était heureusement pas fermée à clé, il put ainsi rentrer sans problème. Certains preneurs d’otages savent très bien que la police ne rentrera pas si des innocents se trouvent à l’intérieur et il est toujours préférable de laisser une voie de secours au cas où la situation dégénère.

Il analysa très vite la situation : une seule femme était debout face à de nombreux autres individus, agenouillés et les mains en l’air. Il soupira. On ne pouvait tromper l’évidence, c’était elle. Il ne restait plus beaucoup de temps, il se rua vers les otages, se mêlant à eux en adoptant leurs poses. S’attaquer directement à la méta-humaine s’avérait impossible, il n’avait ni menotte ni arme car il n’était pas en service actuellement. Il n’y avait donc plus que lui, son intelligence et ses propres pouvoirs. La question étant : comment rendre ses pouvoirs utiles pour arrêter cette criminelle ? Le temps repris son cours, la vie reprenait. Tout allait se décider maintenant.

   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
 
Hostage Situation at Keystone City
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Metropolis City
» Impact City
» City Hunter : Nicky Larson
» Houp La Hoop à Marseille city
» [RESOLU] Problème après intallation JVH3 Weather City Editor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dawn of justice ::  :: les autres villes :: central city-
Sauter vers: