AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

merci de privilégier les personnages dc comics & les scénarios I love you

n'hésitez pas à venir nous rejoindre sur discord par ici
venez nombreux



Partagez | 
 

 Meurtre à Central City || Flash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alice Redfield

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 29 › DATE D'INSCRIPTION : 08/10/2018 › PSEUDONYME : Alice › CÉLÉBRITÉ : Emma Watson › CRÉDITS : Never utopia

› NOM DE CODE : Lilith Arkham › ÂGE DU PERSONNAGE : 19ans › HUMEUR DU MOMENT : tristesse › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Etudiante

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Tu es différente des êtres humains classique, tu le sais n’est-ce pas ? Tu as des capacités, avant d’avoir des pouvoirs, il ne faut pas l’oublier. Tu te bats bien au corps à corps, c’est sûrement le fait de tes années de pratique dans de nombreux dojo en cherchant un style qui te convient. Tu maîtrises aussi l’art de manier un katana, dû au fait que tu as fait des années de kendo dès que tu as su marcher. C’est pour ça que tu manies cette lame avec dextérité et que tu n’hésitera pas à trancher ceux qui te dérangent.

Pourtant, on doit aussi parler de ce pouvoir que tu détestes, ce qui te rend si spéciale. Ce pouvoir qui t’a fait peur la première fois qu’il est apparu. Des flammes qui ont émané de tes mains, elle ne te brûlaient pas. C’était toi, c’était ton pouvoir, ta malédiction. Tu avais le pouvoir du feu, bien que tu ne le maîtrise pas entièrement. Tu arrives pour l’instant à faire émaner des flammes de ta main, et lancer des boules de feu. Dès que ça arrives à tes bras tu prends peur et tes flammes s’éteignent.

Tu le découvriras un jour, mais tes pouvoirs sont magiques, tu es une sorcière élémentaire de feu et tu pourras peut être manipuler de grande force un jour, si ce don ne te consumes pas avant.

[url=#]PRÉSENTATION[/url] - [url=#]LIENS[/url] - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Meurtre à Central City || Flash   Mar 9 Oct - 9:24

"Meurtre à Central City"
 "09 Octobre 2018"















Central City, centre ville

C’est l’odeur qui a attiré les voisins, cette odeur de putréfaction, de chaire morte. L’odeur avait envahi peu à peu l’immeuble, et le concierge avait eu de nombreuse plainte. Il avait mis quelque jour à se décider avant d’ouvrir la porte de ce couple sans problème. L’homme poussa un cri d’horreur quand il trouva un cadavre en état de décomposition avancé sur le sol. Un meurtre avait eu lieu ici, et ce n’était pas tout récent.

Une heure plus tard,

Joe East et son coéquipier Eddie Tesla arrivent sur les lieux. Ils sont les premiers arrivés et font vite un périmètre de sécurité pour éviter au maximum la contamination de preuve. Les curieux se mettent à fourmiller, et chacun expose leur théorie folle sur qui à fait ça, il y en a même qui parle d’un homme alligator. Joe a du mal à garder son sérieux avec toute ses histoires, mais il essaye de garder son calme. Il surveille sa montre, cela devrait faire plusieurs minutes que Barry devait être là. Tant pis, il va commencer par énoncer les faits qu’ils connaissent. Ils auraient bien une piste à partir de là.

- Alors, tout ce qu’on sait, c’est que l’individu s’appelle Damian Redfield, qu’il est professeur de Littérature. Tout le monde pensait qu’il était parti en vacance avec sa femme, Alice. Néanmoins, personne ne l’a vu, on ne peut pas écarter les pistes de l’enlèvement. Eddie, va fouiller l’appartement, j’attends les renforts pour écarter les gens trop curieux.

Eddie acquiesça et rentra dans la pièce, faisant attention à ne pas contaminer la scène. Joe avait pris soin de prendre les photos du corps et des traces de pas qu’ils avaient trouvés sur le pas de la porte. A l’intérieur, peu de choses étaient dérangés. Un sabre de kendo était cassé en deux sur le sol, et un dossier médicale était posé sur la table de la cuisine. L’agent de police pouvait voir que c’était celui d’Alice, en feuilletant rapidement, il pu voir qu’elle était tombée dans le coma après une explosion de gaz.




©️ CCS By Davina Drake
Revenir en haut Aller en bas

Barry Allen
The Scarlet Speedster

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 738 › DATE D'INSCRIPTION : 27/06/2018 › PSEUDONYME : Geits › CÉLÉBRITÉ : Grant Gustin › CRÉDITS : Google Image

› NOM DE CODE : The Flash › ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans › HUMEUR DU MOMENT : Mari ♥ › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Expert scientifique du CCPD

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT :





Mes pouvoirs ? Et bien tout d’abord, sachez que je tire mes pouvoirs de la Force Véloce.

- Mon pouvoir principal est ma vitesse. Je peux courir très rapidement approchant la vitesse de la lumière ce qui me permet aussi de pouvoir voyager dans le temps et traverser les portails multi-dimensionnels. C’est comme ça que j’ai découvert le Multivers. Mais les voyages étant dangereux, j’essaie d’éviter de jouer avec l’espace-temps. Je peux courir aussi sur l’eau ou longer les immeubles sans ressentir les effets de la gravité. Je suis protégé, ainsi que les objets et les personnes que je transporte, des frottements et de la pression issues de mon extrême rapidité par une aura invisible issue de la Force Véloce.

- Je peux également faire vibrer chaque molécule de mon corps, ce qui me permet de traverser n’importe quel objet solide. En me concentrant, je peux également me dédoubler et créer des vestiges temporels mais étant une pratique très compliquée et qui consomme beaucoup d’énergie, je ne m’en sers jamais ou très rarement.

- Une des facultés que j’aime aussi, c’est de pouvoir lire en super vitesse. Ce qui fait que je peux apprendre beaucoup de choses en un laps de temps.

- Je peux aussi lancer des éclairs en chargeant la Force Véloce. Je peux aussi faire tournoyer mes bras rapidement pour créer des mini-tornades. L’utilisation de mes pouvoirs est immense si on a une bonne imagination.

- J’ai aussi le pouvoir de guérison accéléré. Je peux guérir en quelques heures de n’importe quelle blessures mise à part la mort bien sûre.

- Je porte une bague où j’ai miniaturisé mon costume, c’est plus simple que de toujours avoir son sac à dos avec soit et surtout ça attire moins l’œil. Je n’ai qu’à tourner un cran de ma bague et mon costume apparait. Et si je veux le ranger, il me suffit simplement d’appuyer sur l’emblème.

- Malgré toutes ces qualités, j’ai comme tout le monde des faiblesses. Après tout, je ne suis pas un Dieu. Je suis vulnérable à la glace ainsi qu’aux tirs directs.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Meurtre à Central City || Flash   Mar 9 Oct - 11:27

Meurtre à Central City
[Feat. Alice Redfield]



Je m’appelle Barry Allen et je suis l’homme le plus rapide du monde. A onze ans, j’ai vu ma mère se faire tuer par une chose inimaginable. Mon père fut accusé du meurtre et emprisonner. Mais un accident fit de moi un être inimaginable. Aux yeux du monde, je ne suis qu’un technicien de la police scientifique mais j’ai un secret, avec l’aide de mes amis de la Justice League, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je m’appelle Flash.


----- ----- ----- -----


CENTRAL CITY, DÉBUT DE JOURNÉE

Il n’y a pas d’heure pour sauver les innocents. C’est ainsi que vous pourrez me voir courir dans les rues de la ville très tôt le matin dans mon costume rouge.  Enfin me voir…. C’est vite dit, vous verrez certainement qu’un flou rouge et jaune laissant une traînée d’éclairs derrière lui.

Des sirènes de camions de pompiers retentissent dans toute la ville et se dirigent vers l’incendie qui a lieu entre Westerm et la troisième en plein Central City. Après avoir dépassé la file de camions, j’arrive sur les lieux et entre dans le bâtiment en feu. Et tout ce que je peux vous dire c’est qu’à l’intérieur, il fait très chaud. J’entends des cris de personnes coincés dans un des appartements.  En super vitesse, je fais tournoyer mes bras afin d’éteindre les flammes qui bloquent l’entrée et les fais sortir rapidement sain et sauf.  Dehors, les pompiers qui viennent d’arriver et les autres personnes et victimes du feu m’applaudissent et me remercient de les avoir sauvés.  Un sourire s’affiche sur mon visage, je les regarde, les salue et m’éclipse en super vitesse. C’est un plaisir de sauver des vies, de voir le sourire s’affichaient sur leurs visages et d’être acclamé. Je ne fais pas ça pour la notoriété ou les remerciements, ça serait surement égoïste mais en me donnant ces pouvoirs, je pense que le destin a fait le bon choix. Et c’est un vrai plaisir de courir aussi vite. Tandis que je continue de courir, je reçois un appel du capitaine Singh à travers mon oreillette. Et oui, j’ai adapté une oreillette Bluetooth dans l’oreille droite de mon costume. Je me voyais mal courir le téléphone à la main.

- Hey capitaine, que puis-je pour vous ? , lui demandais-je.

- Allen, j’ai ….. C’est quoi ce bruit de vent que j’entends ? Donc j’ai besoin que vous alliez le plus rapidement possible sur une scène de crime au 7363 Claneso Streets. East et Tesla s’y trouve déjà.  

- Euh …. Oui je m’y rends de suite, je suis déjà en chemin ,  lui répondis-je quand il me raccrocha au nez.

Rapidement, je repasse à mon labo prendre ma mallette de petit scientifique et me dirige à l’adresse indiquée par Singh.  J’arrive sur les lieux en quelques minutes et aperçois Joe et Eddie. Je m’avance vers eux quand j’entends Joe énoncé les faits qu’ils connaissent.

- Alors, tout ce qu’on sait, c’est que l’individu s’appelle Damian Redfield, qu’il est professeur de Littérature. Tout le monde pensait qu’il était parti en vacances avec sa femme, Alice. Néanmoins, personne ne l’a vu, on ne peut pas écarter les pistes de l’enlèvement. Eddie, va fouiller l’appartement, j’attends les renforts pour écarter les gens trop curieux.

Je tapote son épaule qui le fait sursauter et m’excuse de mon retard prétextant être coincé dans les transports en communs. Tandis qu’Eddie entre dans l’appartement, je le suis, regarde tout autour de moi et surtout essaie de respirer. L’odeur est très forte. Je pose ma mallette près du corps, l’ouvre, prends mes gants et les enfile.  Je prends aussi mon dictaphone et commence.

- Central City, 9h52, après plusieurs plaintes des habitants de l’immeuble d’une odeur désagréable voir de putréfaction, le concierge a découvert le corps en état de décomposition avancé d’une victime. A première vue, le corps est celui d’un homme d’une vingtaine d’année, je dirais approximativement 25-26 ans. Et à noter l’avancement de décomposition de celui-ci, il est mort depuis quelques semaines déjà. Selon le témoignage du concierge, c’est un couple sans histoire et discret qui habite cet appartement et les pensant parti en vacances avec sa femme, personne n’a remarqué ou même signalé leur disparition. D’après les premières informations, le nom de la victime est Damian Redfield, professeur de littérature mais je dois afin de certifier que c’est bien le nom de la victime, faire une recherche ADN dans notre base de données. Je relève grâce à un marqueur un peu d’ADN sous la dentition de la victime. En regardant dans l’appartement, peu de choses sont dérangés. On peut déjà écarter la piste du cambriolage qui aurait mal tourné. Néanmoins, sur le sol près du corps se trouve un sabre de kendo brisé en deux morceaux et l’inspecteur Tesla a trouvé sur la table de la cuisine un dossier médical qui appartient à la femme de la victime. Il y a aussi des traces de pas sur le pas de la porte dont j’ai aussi fait un prélèvement. Qu’est ce qui a pu se passer ici. C’est ce que nous allons déterminer durant l’enquête.

Après avoir enregistré mes observations, je me relève, jette un dernier coup d’œil pour voir si je n’ai rien manqué, remballe mes affaires et laisse l’équipe d'anthropologie s’occupait du corps, du moins ce qu’il en reste. Sortant de l’appartement avec Eddie et Joe, je leur dis que je rentre au labo afin de faire ce que je dois faire pour l’enquête.  Joe acquiesce d’un signe de la tête. Je les laisse et descends les escaliers et sors du bâtiment.  Je m’éloigne un peu des autres policiers et quitte les lieux en super vitesse direction le CCPD.  


Codage par Libella sur Graphiorum

________________________

"Family is power, Barry. Love, loyalty— that’s power."

️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Alice Redfield

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 29 › DATE D'INSCRIPTION : 08/10/2018 › PSEUDONYME : Alice › CÉLÉBRITÉ : Emma Watson › CRÉDITS : Never utopia

› NOM DE CODE : Lilith Arkham › ÂGE DU PERSONNAGE : 19ans › HUMEUR DU MOMENT : tristesse › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Etudiante

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Tu es différente des êtres humains classique, tu le sais n’est-ce pas ? Tu as des capacités, avant d’avoir des pouvoirs, il ne faut pas l’oublier. Tu te bats bien au corps à corps, c’est sûrement le fait de tes années de pratique dans de nombreux dojo en cherchant un style qui te convient. Tu maîtrises aussi l’art de manier un katana, dû au fait que tu as fait des années de kendo dès que tu as su marcher. C’est pour ça que tu manies cette lame avec dextérité et que tu n’hésitera pas à trancher ceux qui te dérangent.

Pourtant, on doit aussi parler de ce pouvoir que tu détestes, ce qui te rend si spéciale. Ce pouvoir qui t’a fait peur la première fois qu’il est apparu. Des flammes qui ont émané de tes mains, elle ne te brûlaient pas. C’était toi, c’était ton pouvoir, ta malédiction. Tu avais le pouvoir du feu, bien que tu ne le maîtrise pas entièrement. Tu arrives pour l’instant à faire émaner des flammes de ta main, et lancer des boules de feu. Dès que ça arrives à tes bras tu prends peur et tes flammes s’éteignent.

Tu le découvriras un jour, mais tes pouvoirs sont magiques, tu es une sorcière élémentaire de feu et tu pourras peut être manipuler de grande force un jour, si ce don ne te consumes pas avant.

[url=#]PRÉSENTATION[/url] - [url=#]LIENS[/url] - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Meurtre à Central City || Flash   Mar 9 Oct - 14:48

"Meurtre à Central City"
 "9 octobre 2018"















Central City, département de la police

Barry Allen avait inspecté trop rapidement l’appartement, et avait peut être oublié des éléments cruciaux, comme la date de sortie de Alice Redfield de l’hopitale, qui aurait pu l’aider à résoudre l’enquête. Cela lui fera juste de perdre du temps, mais que voulez vous Flash a une tendance à aller trop vite. Il a juste pris le soin d’observer le corps, bien qu’il n’y avait plus grand chose à prélever vu l’état de pourriture. Néanmoins Barry est un scientifique et non pas un détective, mais savoir de nombreux élément aurait pu être utile à Flash, le super héros. Néanmoins, une fois arrivait à son labo, il lança les analyses, il saura plus tard que le corps est bien celui de Damian Redfield, et le légiste stipulera qu’un objet contondant aussi gros qu’un poing l’aurait frappé à la tête et ce qui aura cause du décès. Néanmoins, aucune trace de qui aurait pu faire ça, ni aucune trace de Alice Redfield, la femme du défunt. Les traces de pas n’aidait pas non plus, taille de chaussure standard, néanmoins il a trouvé des traces de deux semelles qui correspond aucunement La déduction logique est donc qu’il y a deux hommes qui sont rentrés, mais aucun témoin pour l’instant. Eddie a gardé le dossier pour étudier Alice Redfield, la plaçant dans les personnes disparu les plus recherchés. Allen fût sorti de son travail par Joe East.

- Allen, il y a eu une agression, une femme aurait botté le cul de trois hommes, même s’ils le nient. J’aimerai que tu fasses un test ADN sur eux, je pense qu’ils sont liés à une affaire de main armée, mais je ne suis pas sûr.

Et oui, ça ne peut pas être une journée normal, Barry a plusieurs affaires sur lesquels traiter aujourd’hui.

Plusieurs minutes plus tôt :

Tu venais tout juste d’arriver à Central City, cela te faisait bizarre de parcourir à nouveau ces rues. Longtemps elles t’avaient paru familière, presque réconfortante, mais c’était du passé. Ces murs ne servaient que de terrain de chasse au prédateur et aujourd’hui tu étais l’une des leur. Ton premier objectif était de retourner chez toi, pour essayer de trouver des indices et de trouver quoi de te changer. Tu portais toujours la robe que tu avais volé à Gotham City, elle était chic mais pas très agréable à porter. Tu te dirigeais vers ton appartement, après tout, l’endroit était toujours ton domicile, malgré le crime horrible et répugnant qui s’y était passé. Tu connaissais le chemin par coeur, tu avais pris cette route si souvent avec Damian … Damian, rien qu’à penser à son nom tu sens ton coeur se serrer et la colère t'envahir. Tu avais absolument tout perdu ce jour là, tu étais désormais seule. Tu ne remarqua pas tout de suite les deux hommes qui te bloquait la route, tu étais trop perdue dans tes pensées quand la voix autoritaire de l’homme se fait entendre.

- Bah alors ma p’tite dame, vous allez où comme ça ? Faut pas trainer dans le coin vous l’saviez pas ?

Tu regardes derrière toi et tu vois un troisième larrons avec une chaîne en métal. De toute façon, tu ne comptais pas faire demi tour pour des abrutis pareil. Tu te mets donc à les regarder et tu leur dit d’une voix un peu excédée.

- Excusez moi je suis pressée ! Et je n’ai pas envie de perdre mon temps avec vous.

Le deuxième homme de devant donna un coup dans l’épaule de son pote, comme pour prouver sa virilité.

- T’as vu tu lui fait perdre son temps ! Tu es pas assez bien pour elle !

- C’est ce qu’on va voir !

L’homme sort un couteau et tu lèves les yeux au ciel, comme pour demander à Dieu pourquoi tu dois te farcir des abrutis pareils. Bien sûr, pour cela il faudrait peut être que tu crois en l’existence d’un être divin. Tu t’es même souvent dit que si Dieu avait fait l’homme à son image, alors Dieu devait être sacrément beauf, mais bon, c’est ton point de vue personnel. Tu commenças par reculer d’un pas, histoire de mieux évaluer les distances. Il fallait d’abord que tu t’occupes de l’homme qui se trouvait derrière toi. Ce dernier s’approcha en faisant tourner rapidement sa chaîne. C’était sûrement l’arme la plus dangereuse, mais ce n’était pas vraiment le soucis. Le véritable soucis c’était ta tenue qui te laissait peu de choix pour les mouvements. Tu surveillais les deux hommes de devant et tu te focaliser sur le bruit de la chaîne pour anticiper. L'étau commence à se resserrer autour de toi. Ils ont le sourire au lèvre, près à fondre sur toi. Tu calmes ta respiration, tu attends le bon moment … Maintenant ! Tu te retournes vers l’homme derrière toi et tu esquives son coup de chaîne de justesse. Tu plantes ton coude dans son ventre et tu laisses ta main frapper le dessous de son menton avec force. Tu entends ses dents s’entrechoquer avant qu’il tombe au sol. Tu récupères sa chaine et tu fouettes l’air avec pour venir frapper le bras de l’homme au couteau. Ce dernier lâche son arme en poussant un juron. Tu attaques rapidement l’autre homme en te servant de la chaîne comme un coup de poing américain. Tu vois une dent s’envoler quand tu touche sa mâchoire. L’homme s’écroule sous le coup. Tu esquives un crochet du droit de l’homme encore debout et avec ton pied tu frappes derrière son genoux puis tu frappes sa tempe avec ton coude. Il s’écroule, hors d’état de nuire. Seul l’homme avec la chaîne est encore conscient, mais il ne semble pas vouloir se battre. Tu lâches l’arme et tu te diriges vers ton appartement. En chemin, tu aperçois un sac de sport, sûrement appartenant au groupe. Tu l’entrouvres et vois qu'il est rempli de billet. N'ayant pas vraiment accès à tes économies en ce moment, tu te décides de le pendre avant de reprendre ta route. Néanmoins, des voitures de polices se trouvent devant, c’est trop dangereux, surtout que tu portes une robe volée et sûrement de l'argent non légal. Tu décides de te cacher non loin et d’observer la scène.




©️ CCS By Davina Drake
Revenir en haut Aller en bas

Barry Allen
The Scarlet Speedster

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 738 › DATE D'INSCRIPTION : 27/06/2018 › PSEUDONYME : Geits › CÉLÉBRITÉ : Grant Gustin › CRÉDITS : Google Image

› NOM DE CODE : The Flash › ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans › HUMEUR DU MOMENT : Mari ♥ › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Expert scientifique du CCPD

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT :





Mes pouvoirs ? Et bien tout d’abord, sachez que je tire mes pouvoirs de la Force Véloce.

- Mon pouvoir principal est ma vitesse. Je peux courir très rapidement approchant la vitesse de la lumière ce qui me permet aussi de pouvoir voyager dans le temps et traverser les portails multi-dimensionnels. C’est comme ça que j’ai découvert le Multivers. Mais les voyages étant dangereux, j’essaie d’éviter de jouer avec l’espace-temps. Je peux courir aussi sur l’eau ou longer les immeubles sans ressentir les effets de la gravité. Je suis protégé, ainsi que les objets et les personnes que je transporte, des frottements et de la pression issues de mon extrême rapidité par une aura invisible issue de la Force Véloce.

- Je peux également faire vibrer chaque molécule de mon corps, ce qui me permet de traverser n’importe quel objet solide. En me concentrant, je peux également me dédoubler et créer des vestiges temporels mais étant une pratique très compliquée et qui consomme beaucoup d’énergie, je ne m’en sers jamais ou très rarement.

- Une des facultés que j’aime aussi, c’est de pouvoir lire en super vitesse. Ce qui fait que je peux apprendre beaucoup de choses en un laps de temps.

- Je peux aussi lancer des éclairs en chargeant la Force Véloce. Je peux aussi faire tournoyer mes bras rapidement pour créer des mini-tornades. L’utilisation de mes pouvoirs est immense si on a une bonne imagination.

- J’ai aussi le pouvoir de guérison accéléré. Je peux guérir en quelques heures de n’importe quelle blessures mise à part la mort bien sûre.

- Je porte une bague où j’ai miniaturisé mon costume, c’est plus simple que de toujours avoir son sac à dos avec soit et surtout ça attire moins l’œil. Je n’ai qu’à tourner un cran de ma bague et mon costume apparait. Et si je veux le ranger, il me suffit simplement d’appuyer sur l’emblème.

- Malgré toutes ces qualités, j’ai comme tout le monde des faiblesses. Après tout, je ne suis pas un Dieu. Je suis vulnérable à la glace ainsi qu’aux tirs directs.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Meurtre à Central City || Flash   Sam 13 Oct - 15:57

Meurtre à Central City
[Feat. Alice Redfield]



Je m’appelle Barry Allen et je suis l’homme le plus rapide du monde. A onze ans, j’ai vu ma mère se faire tuer par une chose inimaginable. Mon père fut accusé du meurtre et emprisonner. Mais un accident fit de moi un être inimaginable. Aux yeux du monde, je ne suis qu’un technicien de la police scientifique mais j’ai un secret, avec l’aide de mes amis de la Justice League, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je m’appelle Flash.


----- ----- ----- -----


CENTRAL CITY, LABO DE BARRY ALLEN


Me voilà arrive à mon labo. Sans perdre une minute, je lançai une analyse ADN dans nos bases de données afin de déterminer l’identité de notre victime. Ou du moins avoir confirmation de son identité. En attendant, je me servis une tasse de café. Je revins m’assoir devant mon ordi attendant. Pour le moment, toujours aucune correspondance.  Je sens que ça va être long. Tout en attendant, je me mis à réfléchir. C’est vrai que j’avais peut-être était trop rapide dans l’inspection de l’appartement. Et si j’avais loupé des choses. Je devrais peut-être y retourner. Après tout, il n’y a toujours rien du côté de l’analyse. Je me levai et sortis en super vitesse de mon bureau. Traversant les rues de la ville dans mon costume rouge, j’arrivai finalement à l’appartement de notre victime. J’entrai dans celui-ci et commençais alors à analyser chaque centimètre carré de l’appartement à la recherche du moindre indice. Je regardai les photos de notre victime enfin du locataire présumé. Il était avec sa petite amie dont on n’a toujours pas de nouvelle, pas de trace. Où pouvait-elle être ? Continuant de regarder les photos, quelque chose me revint en tête. Dans les preuves trouvées, il y avait un dossier médical d’Alice. Il fallait que je le récupère rapidement. Ça pourrait certainement m’aider pour la retrouver. N’ayant trouvé rien d’autres, je me décidai à retourner au labo.


De retour au labo, mon costume rangeait dans ma bague, je vis sur l’écran un résultat.  Comme je le pensais, notre victime est bel et bien Damian Redfield. Maintenant à moi de découvrir comment ce professeur de littérature qui d’après son propriétaire semblait sans histoires. Et c’est après quelques heures que je pu déterminer qu’un objet contondant aussi gros qu’un poing l’aurait frappé à la tête et serait la cause direct de son décès. Malheureusement, les traces de pas trouvés sur les lieux non rien donnés. Taille de chaussure standard, elles pourraient appartenir à n’importe quelle personne dans cette ville. Néanmoins, j’ai quand même déduit qu’il y avait deux traces de pas bien distant. Il y aurait donc deux personnes qui seraient entré dans l’appartement.

Un mauvais pressentiment me traversa alors. Cette histoire était très louche et je pense que Flash va devoir résoudre cette histoire. Barry Allen aura du mal en tant que simple légiste de la police scientifique. Je sursautai sur mon siège quand Joe East arriva au labo.


- Allen, il y a eu une agression, une femme aurait botté le cul de trois hommes, même s’ils le nient. J’aimerai que tu fasses un test ADN sur eux, je pense qu’ils sont liés à une affaire de main armée, mais je ne suis pas sûr.


- Merci inspecteur, je vous fais ça de suite. Oh … Et pourrais-je avoir le dossier médical trouvé sur les lieux ?  lui demandais-je avant de la laisser quitter les lieux. Mais tout d’abord, Flash va aller faire un petit tour et poser quelques questions aux trois hommes.  


Codage par Libella sur Graphiorum

________________________

"Family is power, Barry. Love, loyalty— that’s power."

️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Alice Redfield

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 29 › DATE D'INSCRIPTION : 08/10/2018 › PSEUDONYME : Alice › CÉLÉBRITÉ : Emma Watson › CRÉDITS : Never utopia

› NOM DE CODE : Lilith Arkham › ÂGE DU PERSONNAGE : 19ans › HUMEUR DU MOMENT : tristesse › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Etudiante

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Tu es différente des êtres humains classique, tu le sais n’est-ce pas ? Tu as des capacités, avant d’avoir des pouvoirs, il ne faut pas l’oublier. Tu te bats bien au corps à corps, c’est sûrement le fait de tes années de pratique dans de nombreux dojo en cherchant un style qui te convient. Tu maîtrises aussi l’art de manier un katana, dû au fait que tu as fait des années de kendo dès que tu as su marcher. C’est pour ça que tu manies cette lame avec dextérité et que tu n’hésitera pas à trancher ceux qui te dérangent.

Pourtant, on doit aussi parler de ce pouvoir que tu détestes, ce qui te rend si spéciale. Ce pouvoir qui t’a fait peur la première fois qu’il est apparu. Des flammes qui ont émané de tes mains, elle ne te brûlaient pas. C’était toi, c’était ton pouvoir, ta malédiction. Tu avais le pouvoir du feu, bien que tu ne le maîtrise pas entièrement. Tu arrives pour l’instant à faire émaner des flammes de ta main, et lancer des boules de feu. Dès que ça arrives à tes bras tu prends peur et tes flammes s’éteignent.

Tu le découvriras un jour, mais tes pouvoirs sont magiques, tu es une sorcière élémentaire de feu et tu pourras peut être manipuler de grande force un jour, si ce don ne te consumes pas avant.

[url=#]PRÉSENTATION[/url] - [url=#]LIENS[/url] - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Meurtre à Central City || Flash   Jeu 8 Nov - 7:08

"Meurtre à Central City"
 "09 Octobre 2018"















Central City, département de la police

Barry Allen avait donc demandé le dossier médicale de la jeune Alice Redfield qu’ils avaient trouvé dans son domicile. Joe, grommela en disant dans sa barbe que ce n’était pas à lui d’aller le récupérer. Il avait déjà le chef sur le dos pour cette affaire. Ce dernier pensait que c’était l’oeuvre de métas humains comme Flash, et il ne veut pas que la ville panique à cause de ça, il veut montrer que la CCPD est efficace dans ce genre de situation. Puis Joe a rendez vous avec sa fille pour le repas du midi, et s’il est en retard ça va encore faire des étincelles.

- Demande à Eddy, j’ai rendez vous avec ma fille. Il est entrain de le consulter. Il pense qu’il peut y avoir un lien entre l'hôpital et l'agression. Il attend la réponse du légiste pour valider sa piste. Il est de mauvaise humeur, alors ramène lui du café si tu veux être dans ses petits papiers.

Joe s’en alla à ses affaires. Cela ne nous intéresse pas. Flash lui court à la vitesse de l’éclair vers le lieu de l’agression. Les trois jeunes avaient l’air dans un salle état. Ils sont dans une ruellle, et Flash à pu voir qu’il y avait un long cheveux roux sur la scène. Peut être c’est pour ça que la police soupçonnait une femme de les avoir attaqués. Il pu faire le lien sur la couleur de cheveux d’Alice Redfield, ça pourrait être lié, mais ce n’est pas sûr. En tout cas la police ne pouvait pas les garder très longtemps et attendaient l’analyste pour faire des prélèvements. Les hommes semblaient discuter entre eux, et n’avaient même pas vu Flash, trop occupé à se plaindre d’avoir perdu autant de fric, et que ça va nuire à leur réputation si on savait qu’une femme seule les avaient détroussé.  

===========

Rentrer chez toi semblait compromis pour le moment. Tant pis, tu avais trouvé un sacré paquet de fric, ça allait pouvoir te servir. Tu décides alors de te diriger vers l'hôtel le plus proche, ce sera le meilleur point d'opération pour surveiller les alentours de ton appartement. De plus, tu as besoin d'un endroit tranquille pour passer la nuit. Tu soupires avant de te déplacer et tu te rend à un grand hôtel assez luxueux. Tu serais jamais rentré dans ce genre d'hôtel avant, mais l'argent contenu dans ton sac te dit que tu peux te faire un peu plaisir. Tu payes trois nuits d'avances et tu es accueillie telle une reine dans son nouveau royaume, cette idée te fait sourire. Oui, tu deviendras la reine de la miséricorde ... tu te vengeras de ces hommes qui ont brisé ta vie.




©️ CCS By Davina Drake
Revenir en haut Aller en bas

Barry Allen
The Scarlet Speedster

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 738 › DATE D'INSCRIPTION : 27/06/2018 › PSEUDONYME : Geits › CÉLÉBRITÉ : Grant Gustin › CRÉDITS : Google Image

› NOM DE CODE : The Flash › ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans › HUMEUR DU MOMENT : Mari ♥ › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Expert scientifique du CCPD

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT :





Mes pouvoirs ? Et bien tout d’abord, sachez que je tire mes pouvoirs de la Force Véloce.

- Mon pouvoir principal est ma vitesse. Je peux courir très rapidement approchant la vitesse de la lumière ce qui me permet aussi de pouvoir voyager dans le temps et traverser les portails multi-dimensionnels. C’est comme ça que j’ai découvert le Multivers. Mais les voyages étant dangereux, j’essaie d’éviter de jouer avec l’espace-temps. Je peux courir aussi sur l’eau ou longer les immeubles sans ressentir les effets de la gravité. Je suis protégé, ainsi que les objets et les personnes que je transporte, des frottements et de la pression issues de mon extrême rapidité par une aura invisible issue de la Force Véloce.

- Je peux également faire vibrer chaque molécule de mon corps, ce qui me permet de traverser n’importe quel objet solide. En me concentrant, je peux également me dédoubler et créer des vestiges temporels mais étant une pratique très compliquée et qui consomme beaucoup d’énergie, je ne m’en sers jamais ou très rarement.

- Une des facultés que j’aime aussi, c’est de pouvoir lire en super vitesse. Ce qui fait que je peux apprendre beaucoup de choses en un laps de temps.

- Je peux aussi lancer des éclairs en chargeant la Force Véloce. Je peux aussi faire tournoyer mes bras rapidement pour créer des mini-tornades. L’utilisation de mes pouvoirs est immense si on a une bonne imagination.

- J’ai aussi le pouvoir de guérison accéléré. Je peux guérir en quelques heures de n’importe quelle blessures mise à part la mort bien sûre.

- Je porte une bague où j’ai miniaturisé mon costume, c’est plus simple que de toujours avoir son sac à dos avec soit et surtout ça attire moins l’œil. Je n’ai qu’à tourner un cran de ma bague et mon costume apparait. Et si je veux le ranger, il me suffit simplement d’appuyer sur l’emblème.

- Malgré toutes ces qualités, j’ai comme tout le monde des faiblesses. Après tout, je ne suis pas un Dieu. Je suis vulnérable à la glace ainsi qu’aux tirs directs.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Meurtre à Central City || Flash   Hier à 16:31

Meurtre à Central City
[Feat. Alice Redfield]



Je m’appelle Barry Allen et je suis l’homme le plus rapide du monde. A onze ans, j’ai vu ma mère se faire tuer par une chose inimaginable. Mon père fut accusé du meurtre et emprisonner. Mais un accident fit de moi un être inimaginable. Aux yeux du monde, je ne suis qu’un technicien de la police scientifique mais j’ai un secret, avec l’aide de mes amis de la Justice League, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je m’appelle Flash.


----- ----- ----- -----

CENTRAL CITY, LABO DE BARRY ALLEN

- Demande à Eddy, j’ai rendez-vous avec ma fille. Il est en train de le consulter. Il pense qu’il peut y avoir un lien entre l'hôpital et l'agression. Il attend la réponse du légiste pour valider sa piste. Il est de mauvaise humeur, alors ramène lui du café si tu veux être dans ses petits papiers.

Un bon conseil de la part de l’inspecteur East.  Il est vrai que Tesla n’était pas toujours de bonne humeur et j’avais du mal des fois à le cerner. Je regardai alors Joe s’en allait à ses affaires. Alors pour que je sois dans les petits papiers d’Eddie, il lui faut du café. Pas de problème. Un sourire s’afficha sur mon visage et en super vitesse, je sorti du CCPD et pris une seule direction pour avoir le meilleur café direct à la source, en Colombie. C’est ainsi que je traversai la moitié du pays en direction de l’Amérique du Sud. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas quand même pour obtenir des choses.


Je revins quelques minutes plus tard au labo avec un bon café Aguadas Rainforest, le meilleur café de la Colombie. Je me dirigeai vers le bureau de Tesla qui était installé devant le dossier un café à la main mais au vu de sa grimace, il ne devait pas être très bon. Heureusement que dans ma main, j’avais le meilleur du monde.


- Inspecteur Tesla, serait-il possible d’avoir le dossier sur l’affaire Redfield ? Enfin quand vous aurez fini bien sûr.


- Tu ne vois pas que pour le moment je suis en train de le lire, Allen. Oh et puis ce café est vraiment dégueu , grogna-t-il en posant la tasse sur son bureau.


- Bien sûr, inspecteur.  Concernant le bon café, j’ai celui-là si vous voulez. Le vendeur de café m’a dit que c’était le meilleur de tout le pays, voir du monde.


- Humm… Alors qu’est-ce que tu attends Allen , dit-il en tendant sa main.  Donne-le-moi et je te donne rapidement ce dossier dès que j’en ai fini, je te le déposerai à ton labo. [/b][/i][/color]


Un sourire s’afficha sur mon visage quand il le prit et en bu une gorgée. Le visage crispé de Tesla changea radicalement, un sourire y apparaissait.  Je me retournai et pris la direction de la sortie. S’en que personne ne me voit, je me mis à courir en super vitesse direction l’adresse où les trois gugusses se sont pris une raclée et se sont fait arrêté.  Je traversai la ville dans mon costume rouge et arrivai à destination. Un sourire s’afficha sur mon visage derrière mon masque quand je vis la tête des trois mecs bien amochés. A mon avis, eux feront profils bas auprès des autres criminels. Se prendre une raclée par une femme, c’est une chose qu’on ne va pas crier sur les toits sauf si tu es stupide. Je jetai un œil sur la scène de l’agression et vis alors un long cheveu roux. Je le ramassai et le mis dans un sac plastique pour l’analyser et savoir à qui il peut appartenir. Mais si mes souvenirs sont bons, la femme de notre victime, Alice Redfield, est rousse. Pourrait-il lui appartenir ? A découvrir.


Personne n’avait fait attention à moi, ce qui n’était pas problématique bien au contraire, ça me permettait de faire ce que j’avais à faire sans être interrompu. Mais j’avais cette drôle de sensation, comme si on m’observait. Je regardai autour de moi mais à part les policiers et les trois idiots, il n’y avait personne d’autre dans les alentours. Un petit rire s’échappa de ma bouche quand j’entendis l’un des idiots se plaindre d’avoir perdu du fric et que cette garce le regrettera s’il la retrouve.  Enfin vu sa tête actuelle, s’il a envie d’être de nouveau défiguré, je pense qu’il devrait s’abstenir. Je quittai les lieux rapidement et revins quelques minutes après en civil avec tout mon matériel. Je me dirigeai vers les policiers.


- Salut les gars, Barry Allen de la scientifique. L’inspecteur East m’envoie. Ouille , dis-je en regardant les trois idiots. Ils ont morflés.


Les trois me regardèrent en grognant entre leur dents tandis que je commençais à faire mine d’analyser la scène que j’avais fouillé de fond en comble juste quelques instants avant. Ce sentiment d’être observé était quant à lui toujours là et même bien présent.  Qui pouvait observé la scène?


Codage par Libella sur Graphiorum

________________________

"Family is power, Barry. Love, loyalty— that’s power."

️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meurtre à Central City || Flash   

Revenir en haut Aller en bas
 
Meurtre à Central City || Flash
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLASH contact central
» Flash annulaire à LED
» flash "CANON 430EX II" , dans quelle condition ?????
» ( VENDS) Canon 135 f2 , extender X1.4 II , flash annulaire MR 14EX.
» [RESOLU] Photo : impossible d'activer le flash !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dawn of justice ::  :: les autres villes :: central city-
Sauter vers: