AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

merci de privilégier les personnages dc comics & les scénarios I love you

n'hésitez pas à venir nous rejoindre sur discord par ici
venez nombreux



 

 [New York] A travers les yeux des autres (Emily)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith Clay
› TEXTOS ENVOYÉS : 54 › DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2018 › PSEUDONYME : Omen › CÉLÉBRITÉ : Karen Gillan › CRÉDITS : Shiya

› NOM DE CODE : Omen › ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans › HUMEUR DU MOMENT : Calme › VILLE D'ORIGINE : Philadelphie › SITUATION PROFESSIONELLE : A définir

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Je suis capable de lire dans les pensées, je suis donc une télépathe. Mais cela va plus loin. Je peux modifier les pensées : effacer des souvenirs ou en créer de nouveaux et contrôler l'esprit des gens. Je peux également créer des liens psychiques entre des esprits pour permettre une communication télépathique entre deux personnes n'ayant pas cette capacité. Je peux prédire l'avenir sur une courte période par le biais de prémonitions. Je peux également me téléporter, même si pour le moment, le côté random de la chose est un peu dangereux.
PRÉSENTATION - LIENS - [url=#]TOPICS[/url]


MessageSujet: [New York] A travers les yeux des autres (Emily)   Sam 6 Oct - 15:00


A travers les yeux des autres.
Après avoir passé deux ans à écumer les agences d’adoption, à sonder les esprits sans aucune limite, à fouiller dans les mémoires sans prendre de gants, j’ai fini par comprendre que je ne pouvais tout faire. Que certaines choses devaient rester privées et que moi, je devais aussi me préserver de ces capacités hors normes que j’avais. Eviter les migraines, éviter le trop plein et ne pas blesser les gens surtout. Depuis, j’ai tâché de me fermer aux autres, à leurs esprits surtout. De ne pas être intrusive surtout. Mais aujourd’hui les choses sont différentes et c’est réellement compliqué de vivre autrement qu’un usant de mes capacités. Le noir est oppressant. Il est inquiétant, comme s’il menaçait de me happer. Et malheureusement, le fait d’entendre ce qui se passe autour de moi sans pouvoir voir est encore plus terrifiant. Savoir que quelque chose arrive sans pouvoir le prévoir, sans savoir ce que c’est… Digne des meilleurs films d’horreur. Et je dois dire que c’est vraiment difficile d’affronter ça. Quand je ne suis pas seule, je retrouve la lumière d’une certaine façon, mais dès lors que je suis seule, je suis confrontée à tout ce qui est difficile. Et je dois tâtonner çà et là, passer des heures à faire ce qui devrait ne me prendre que quelques minutes… Heureusement la commande vocale de mon téléphone me permet déjà de régler mon réveil sans avoir besoin de le voir et comme ça je ne suis pas en retard au boulot.

Alors c’est avec l’air un peu échevelée que je sors de mon appartement pour aller bosser. Je suis encore à l’heure je pense. Je verrouille la porte et je vais jusqu’à l’ascenseur que je prends pour finalement sortir de cette boite infernale dans le hall. Je sors, habituée à localiser les portes, les poignées. Une fois dans la rue, j’accroche les esprits des passants et la lumière succède à l’obscurité. J’inspire avec soulagement. Je souris un peu et je me recoiffe rapidement, domptant ma chevelure rousse, puis je prends la direction du métro. Alors que je passe d’un esprit à l’autre pour sonder la rue et l’espace, je repère une silhouette un peu connue. Alors je me fraie un chemin entre les gens, bousculant parfois une épaule ou deux pour finalement réussir à mettre la main sur l’épaule de celle que je cherche :  « Salut Emily ! ». Je me mets à ses côtés tournant la tête vers celle de la jeune fille et je dis : « Comment ça va ? ». Je lui adresse un sourire. Je suis contente de l’avoir aperçue. Je crois que je l’aime bien. Je suis plutôt heureuse de m’être fait une amie, enfin au moins d’avoir rencontré quelqu’un qui soit plutôt sympa. Je me sens moins seule. Et autant que possible, j’essaie de ne pas rentrer dans son esprit.
code by EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Morgan
› DOUBLON/S : Barry Allen › TEXTOS ENVOYÉS : 242 › DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2018 › PSEUDONYME : Emily Morgan › CÉLÉBRITÉ : Michaela Conlin › CRÉDITS : Google Image

› NOM DE CODE : Skynet › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Attention à ton ordinateur › VILLE D'ORIGINE : Chine / New York (Etat civil) › SITUATION PROFESSIONELLE : Photographe, propriétaire d'une petite galerie d'art / Hackeuse

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT :

Le pouvoir principal d'Emily est la technopathie qui est le fait de contrôler et de manipuler l'électronique avec l'esprit. Son pouvoir semble fonctionner avec ou sans contact avec l'électronique. Elle est capable d'accéder à la technologie d'objets qui ne fonctionnent plus tout comme à celle d'objets en état de marche. Avec ses talents d'hackeuse, elle peut pirater divers systèmes et grâce à son pouvoir, elle peut contourner même les plus forts pare-feu gouvernementaux avec une aisance surprenante en connectant son esprit au réseau, ce qu'elle ne pouvait faire pas avant.



Il y a peu, elle a développer un autre pouvoir, l'électrokinésie. Elle peut créer ou manipuler l'électricité à volonté en canalisant de « l'énergie psychique et corporelle ». Mais elle ne le maîtrise pas pour le moment car ça lui demande pas mal de son énergie corporelle.


MessageSujet: Re: [New York] A travers les yeux des autres (Emily)   Sam 6 Oct - 16:24



A travers les yeux des autres
Lilith Clay



Une nouvelle journée commençait sur New York. Comme tout les jours et cela très tôt, la ville grouillait déjà de monde ou alors c’était simplement que les habitants de la ville ne s’était pas encore coucher. La ville était surnommée « La ville qui ne dort jamais » après tout. Emily venait de se préparer et avait décider d’aller se balader au parc aujourd’hui et profiter du soleil. Pour le moment, elle n’avait pas de job fixe et donc pouvait profiter de sa vie, de son temps libre. Et puis quand elle n’était pas derrière ses écrans à être Skynet et à rechercher l’organisation qui avait assassiné sa mère, elle vivait sa vie normalement. Mais au fond d’elle, elle savait qu’un jour, elle aurait un autre destin que d’hacker des ordinateurs et faire tomber les plus sombres secrets. Elle savait qu’un jour, ses pouvoirs serviraient pour autre chose. Devenir une héroïne ? Humm non.  Il y a quelques semaines, elle avait aidé Batman, enfin pas le Batman qui avait tabassé un père de famille et qui était pourchassé comme tout les autres justiciers mais un Batman qui venait d’une autre époque. Vous n’êtes pas surpris, c’est normal avec le monde actuel, la normalité est un mot qu’il est difficile à comprendre.

Emilie sortit de son immeuble, saluant ses voisins et voisines qu’elle croisait dans l’immeuble. Elle arriva dans l’entrée et croisa la concierge qui la regardait étrangement. Cette femme était très spéciale et avait tendance à regarder les gens étrangement, les dévisageant même. Emily lui sourit tandis que la mégère grommelait des paroles qu’elle ne comprenait pas. La jeune femme sortit du bâtiment et se retrouva dans la rue. Elle prit la direction du métro, le parc étant de l’autre côté de la ville. Elle arriva peu de temps après. Attendant que le métro arrive dans la foule, elle sentit une main sur son épaule et une voix qu’elle connaissait. Lilith. Sa voisine d’immeuble et nouvelle amie depuis quelques semaines. La jeune rousse avait emménagé dans son immeuble début septembre et Emily avait sympathisé avec elle. Et pourtant, la brune ne faisait pas confiance aux gens mise à part sa petite amie, elle avait très peu d’amis mais avec Lilith, c’était différent. Elle savait au fond d’elle qu’elle pouvait lui faire confiance. Elle avait quelque chose de différent et même si la curiosité d’Emi était grande, elle avait décidé de ne pas chercher ce que c’était et elle laisserai son amie lui dévoiler son secret.


- Hey Lilith je vais bien et toi ? lui demanda-t-elle. Tu fais quoi de beau ? Moi, je vais aller profiter du bon temps au parc. Tu veux m’accompagner ? Enfin sauf si tu as autre chose de prévu ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Clay
› TEXTOS ENVOYÉS : 54 › DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2018 › PSEUDONYME : Omen › CÉLÉBRITÉ : Karen Gillan › CRÉDITS : Shiya

› NOM DE CODE : Omen › ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans › HUMEUR DU MOMENT : Calme › VILLE D'ORIGINE : Philadelphie › SITUATION PROFESSIONELLE : A définir

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Je suis capable de lire dans les pensées, je suis donc une télépathe. Mais cela va plus loin. Je peux modifier les pensées : effacer des souvenirs ou en créer de nouveaux et contrôler l'esprit des gens. Je peux également créer des liens psychiques entre des esprits pour permettre une communication télépathique entre deux personnes n'ayant pas cette capacité. Je peux prédire l'avenir sur une courte période par le biais de prémonitions. Je peux également me téléporter, même si pour le moment, le côté random de la chose est un peu dangereux.
PRÉSENTATION - LIENS - [url=#]TOPICS[/url]


MessageSujet: Re: [New York] A travers les yeux des autres (Emily)   Lun 8 Oct - 18:36


A travers les yeux des autres.
Je n’étais pas du genre à me laisser abattre parce que je suis seule. Je pouvais très bien affronter la vie sans avoir personne à mes côté, ce n’était pas réellement dérangeant. Mais ces derniers temps, je dois dire que je supporte bien moins cette solitude qu’avant. Alors c’est vrai que quand j’ai la chance de me faire une amie aussi rapidement dans ma nouvelle ville, je ne peux pas dire non. Même si c’est peut-être un peu tôt pour parler d’amitié, j’en conviens. Mais je suis comme ça, j’aime me laisser penser que c’est ce que cela pourrait devenir. Et cela a d’autant plus de chance d’être si quelqu’un y croit déjà. Je souris lorsqu’elle me répond. Elle me dit qu’elle va bien et me retourne la question avant de me demander ce que je fais et de m’expliquer son propre programme. L’enthousiasme transparaît dans sa voie. Il faut dire que c’est plutôt un programme des plus sympathiques. Profiter du parc alors qu’il fait beau, passer un peu de temps à se détendre. Elle m’a même proposé de l’accompagner. Je souris à nouveau avant de répondre : « Je vais bien aussi ! ». Après tout, c’est la vérité. Je suis aveugle, c’est vrai, mais je vais bien. Cela pourrait être pire. Je reprends la parole en disant : « Ça aurait été avec plaisir mais je vais bosser… ». Et cela aurait pu être une corvée si je n’avais pas autant apprécié ce nouveau boulot. Bon, je dois avouer que c’est parfois difficile pour moi de réussir à travailler en ne voyant rien. Heureusement, mon bureau est dans un open space et je peux utiliser les yeux de mes collègues de façon régulière. De plus, la saisie informatique a un aspect pratique : à l’aide d’une paire d’écouteur, je peux utiliser les outils pour les malvoyants ce qui me permet de dompter ma machine lorsque je n’ai personne pour regarder à ma place. Mes dossiers ne prennent presque pas de retard de cette façon. Et le peu de retard que j’ai est pardonné par le fait que je sois toute nouvelle dans l’équipe. Tout en continuant de marcher, passant d’un esprit à l’autre pour visualiser la rue, je demande : « Toi qui connais la ville, quel est le meilleur parc pour se détendre ? Le midi j’aime bien profiter de ma pause repas dehors quand la météo me le permet ». L’avantage avec New York c’est que le temps est relativement clément. Autant dire que tant qu’il ne pleut pas, je mange dehors. Je le faisais déjà avant mon état actuel, mais maintenant c’est d’autant plus important. Si mon lieu de repas ne change pas, mes habitudes alimentaires, elles, ont changé. Difficile de manger une salade quand on n’y voit rien… Alors ces derniers temps je mange pas mal de sandwich et tartes en tout genre.
code by EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Morgan
› DOUBLON/S : Barry Allen › TEXTOS ENVOYÉS : 242 › DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2018 › PSEUDONYME : Emily Morgan › CÉLÉBRITÉ : Michaela Conlin › CRÉDITS : Google Image

› NOM DE CODE : Skynet › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Attention à ton ordinateur › VILLE D'ORIGINE : Chine / New York (Etat civil) › SITUATION PROFESSIONELLE : Photographe, propriétaire d'une petite galerie d'art / Hackeuse

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT :

Le pouvoir principal d'Emily est la technopathie qui est le fait de contrôler et de manipuler l'électronique avec l'esprit. Son pouvoir semble fonctionner avec ou sans contact avec l'électronique. Elle est capable d'accéder à la technologie d'objets qui ne fonctionnent plus tout comme à celle d'objets en état de marche. Avec ses talents d'hackeuse, elle peut pirater divers systèmes et grâce à son pouvoir, elle peut contourner même les plus forts pare-feu gouvernementaux avec une aisance surprenante en connectant son esprit au réseau, ce qu'elle ne pouvait faire pas avant.



Il y a peu, elle a développer un autre pouvoir, l'électrokinésie. Elle peut créer ou manipuler l'électricité à volonté en canalisant de « l'énergie psychique et corporelle ». Mais elle ne le maîtrise pas pour le moment car ça lui demande pas mal de son énergie corporelle.


MessageSujet: Re: [New York] A travers les yeux des autres (Emily)   Mer 24 Oct - 23:32



A travers les yeux des autres
Lilith Clay



Elle savait au fond d’elle qu’elle pouvait lui faire confiance. Elle avait quelque chose de différent et même si la curiosité d’Emi était grande, elle avait décidé de ne pas chercher ce que c’était et elle laisserai son amie lui dévoiler son secret. Après lui avoir demandé si elle allait bien et ce qu’elle faisait de beau ici et lui disant que pour sa part elle allait profiter du soleil au parc et si elle voulait l’accompagner, elle attendit sa réponse. La demoiselle aux cheveux de feu lui dit alors qu’elle se rendait à son boulot et que malheureusement à cet instant présent, elle ne pouvait pas même si elle aurait aimé venir.

- Dommage, ça nous aurait permis de bavarder entre filles mais ce n’est que partie remise comme on dit.

Lilith lui demanda alors quel parc était le meilleur pour se détendre comme Emily connaissait bien la ville. Aimant bien profiter de la nature et du soleil pour manger, elle cherchait un endroit paisible et calme pour déjeuner à l’extérieur. Humm, Emily se mit à réfléchir. Quelques minutes s’écoulèrent.

- Il y a Central Park que j’aime bien mais celui que je préfère et d’ailleurs c’est là où je me rends, c’est le Madison Square Park. Si tu souhaites échapper à la foule, alors le Madison Square Park est le meilleur endroit pour profiter d’un petit moment de détente, idéales pour t’allonger et te reposer. Et de plus, il y a le Shake Shack, où tu peux déguster les meilleurs hamburgers de la ville et de délicieux milkshakes. Je sais, tu me rejoins ce midi là-bas, je pense que je vais y passer une bonne partie de la matinée et de la journée. Et je te ferais découvrir les hamburgers enfin si tu aimes ?

En regardant Emily comme ça, personne n’imaginerait qu’elle est la plus grande hackeuse du monde, rechercher par les grandes agences du pays et une méta-humaine qui pourrait anéantir le monde à elle seule si elle le souhaitait. Imaginez un monde sans technologie, retour à la préhistoire non ? Ou comme dans une certaine série télévisée, c’est quoi le nom ? Ah oui Révolution.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Clay
› TEXTOS ENVOYÉS : 54 › DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2018 › PSEUDONYME : Omen › CÉLÉBRITÉ : Karen Gillan › CRÉDITS : Shiya

› NOM DE CODE : Omen › ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans › HUMEUR DU MOMENT : Calme › VILLE D'ORIGINE : Philadelphie › SITUATION PROFESSIONELLE : A définir

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Je suis capable de lire dans les pensées, je suis donc une télépathe. Mais cela va plus loin. Je peux modifier les pensées : effacer des souvenirs ou en créer de nouveaux et contrôler l'esprit des gens. Je peux également créer des liens psychiques entre des esprits pour permettre une communication télépathique entre deux personnes n'ayant pas cette capacité. Je peux prédire l'avenir sur une courte période par le biais de prémonitions. Je peux également me téléporter, même si pour le moment, le côté random de la chose est un peu dangereux.
PRÉSENTATION - LIENS - [url=#]TOPICS[/url]


MessageSujet: Re: [New York] A travers les yeux des autres (Emily)   Ven 9 Nov - 1:03


A travers les yeux des autres.
Elle me propose de l'accompagner pour une balade, mais je ne peux pas, malheureusement je vais travailler. Alors je décline l'invitation poliment, puis elle me répond. Elle n'a pas tort, cela aurait été un bon moment probablement, et l'occasion d'en apprendre plus sur elle, sur sa vie et sur la ville aussi. Après tout, même si elle connaît un peu New York sur le papier, de réputation, Lilith n'a pas encore vraiment tout exploré. C'est trop grand, et elle n'a pas forcément tout le temps qu'elle voudrait. Elle se promène beaucoup c'est sûr, mais user et abuser de sa télépathie comme le fait lui donne souvent des maux de têtes et la pousse à devoir dormir aussi. Et l'avantage en dormant c'est qu'elle n'a pas besoin de ses yeux. Elle est en sécurité. Même si parfois, pendant ses réveils nocturnes, elle a parfois des moments de panique à se demander si quelqu'un n'est pas entrer dans son appartement.

Un peu perdue dans mes pensées, je ne lui réponds pas immédiatement, ce qui lui laisse l'occasion de reprendre la parole. Alors je l'écoute et je souris un peu en entendant sa réponse sur les parcs. Après tout, elle ne fait que répondre à ma question et cela m'aide beaucoup. Puis, elle propose que l'on se retrouve pour déjeuner ensemble. Alors j'acquiesce un peu et je lui dis : « C'est une super idée ! ». Effectivement, ce me plaît beaucoup. Après tout, vu que nous ne pouvons pas passer de temps ensemble ce matin, cela rattrape un peu la première déception si je puis dire. Alors je reprends très enthousiaste : « Qui n'aime pas un bon hamburger ? ». Je ris un peu puis ajoute : « Et puis j'ai hâte de découvrir le parc. J'adore ces endroits, je les trouve tellement apaisant ». La nature est apaisante je trouve. Nous continuons d'avancer. Je me sens moins oppressée quand je suis en présence d'autres gens et que je peux regarder les alentours par leurs yeux. Moins hésitante aussi dans mes déplacements. C'est tellement plus facile. Finalement, je demande : « Tu ne travailles pas ce matin ? ». Je suis parfois un peu étourdie et bizarrement, je n’arrive pas à me rappeler de ce qu’elle fait dans la vie : est-ce que je lui ai seulement demandé ? Peut-être pas… Je suis parfois même du genre à oublier de me présenter quand je parle avec une nouvelle personne. J’ai un peu découvert son caractère, sa façon d’être et j’avoue que je l’apprécie pour le moment. Alors pendant qu’on avance vers le métro, j’en profite pour la questionner, surtout que le fait de la savoir dehors dans un parc toute la matinée m’intrigue un peu.
code by EXORDIUM.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Morgan
› DOUBLON/S : Barry Allen › TEXTOS ENVOYÉS : 242 › DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2018 › PSEUDONYME : Emily Morgan › CÉLÉBRITÉ : Michaela Conlin › CRÉDITS : Google Image

› NOM DE CODE : Skynet › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Attention à ton ordinateur › VILLE D'ORIGINE : Chine / New York (Etat civil) › SITUATION PROFESSIONELLE : Photographe, propriétaire d'une petite galerie d'art / Hackeuse

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT :

Le pouvoir principal d'Emily est la technopathie qui est le fait de contrôler et de manipuler l'électronique avec l'esprit. Son pouvoir semble fonctionner avec ou sans contact avec l'électronique. Elle est capable d'accéder à la technologie d'objets qui ne fonctionnent plus tout comme à celle d'objets en état de marche. Avec ses talents d'hackeuse, elle peut pirater divers systèmes et grâce à son pouvoir, elle peut contourner même les plus forts pare-feu gouvernementaux avec une aisance surprenante en connectant son esprit au réseau, ce qu'elle ne pouvait faire pas avant.



Il y a peu, elle a développer un autre pouvoir, l'électrokinésie. Elle peut créer ou manipuler l'électricité à volonté en canalisant de « l'énergie psychique et corporelle ». Mais elle ne le maîtrise pas pour le moment car ça lui demande pas mal de son énergie corporelle.


MessageSujet: Re: [New York] A travers les yeux des autres (Emily)   Jeu 22 Nov - 16:36



A travers les yeux des autres
Lilith Clay



Malheureusement, la jolie rousse du décliner l’invitation de la brune. Emily lui proposa alors à la place de la rejoindre le midi afin qu’elles déjeunent entre filles et qu’elle lui montre un peu plus la ville. Elle lui dit alors le parc où elles pourront se retrouver ce midi. Lilith trouva l’idée très intéressante et accepta volontiers. Emily sourit à la rousse. Ça sera un bon moyen de faire sa connaissance un peu plus car étant voisine, elles ne se connaissaient pas plus que ça même si elles avaient déjà discuté plusieurs fois. La jeune femme ajouta sur une pointe d’humour qui n’aime pas un bon hamburger. C’est sûr qu’ici aux Etats Unis, on aime tous ou presque les hamburgers. Cela fait partie de la culture américaine bien qu’à l’origine le premier hamburger vient de la ville de Hambourg, en Allemagne. Elle ajouta de plus qu’elle avait hâte de découvrir le parc et qu’elle adorait ces endroits apaisant. Emily ne pouvait que la comprendre sur ce point.

Lilith lui demanda si elle ne travaillait pas ce matin. La brune sourit avant de lui répondre.

- Dans un sens oui et non. En fait mon métier me permets à la fois de faire ce que j’aime et de gagner ma vie et également d’avoir du temps libre. En fait, je suis photographe, dit-elle en lui montrant la sacoche de son appareil, et d’ailleurs, ma galerie d’art photo devrait ouvrir dans quelques semaines si tout va bien et que les travaux se terminent correctement. D’ailleurs, si tu le souhaites, je t’inviterais au vernissage pour l’ouverture.

Alors que les deux jeunes femmes continuèrent d’avancer dans le métro, Lilith continuait de lui poser des questions. Emily sourit et lui répondit. Une fois dans le métro, elles prirent chacune une voie différente et se donnèrent rendez-vous au parc ce midi.

La matinée venait de s’écouler. Emily avait fait pas mal de belles photos avec plusieurs thèmes et elle était désormais installé sur une couverture sur l’herbe, lunette de soleil sur le nez, profitant de la belle journée. Elle vit au loin sa voisine aux cheveux de feu arrivait. Un sourire s’afficha sur ses lèvres. Une fois Lilith arrivait près d’elle, Emily la salua de la main et l’invita à s’installer.

- Tu as pu trouver facilement ? demanda la brune. Ta matinée s’est bien passée à ton travail ?








Photography is a way to hide his real identity.Technology can be used for better or worst. It transformed our way of living
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Clay
› TEXTOS ENVOYÉS : 54 › DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2018 › PSEUDONYME : Omen › CÉLÉBRITÉ : Karen Gillan › CRÉDITS : Shiya

› NOM DE CODE : Omen › ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans › HUMEUR DU MOMENT : Calme › VILLE D'ORIGINE : Philadelphie › SITUATION PROFESSIONELLE : A définir

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Je suis capable de lire dans les pensées, je suis donc une télépathe. Mais cela va plus loin. Je peux modifier les pensées : effacer des souvenirs ou en créer de nouveaux et contrôler l'esprit des gens. Je peux également créer des liens psychiques entre des esprits pour permettre une communication télépathique entre deux personnes n'ayant pas cette capacité. Je peux prédire l'avenir sur une courte période par le biais de prémonitions. Je peux également me téléporter, même si pour le moment, le côté random de la chose est un peu dangereux.
PRÉSENTATION - LIENS - [url=#]TOPICS[/url]


MessageSujet: Re: [New York] A travers les yeux des autres (Emily)   Lun 26 Nov - 20:07


A travers les yeux des autres.
Assez vite, j’ai la réponse sur ce qu’elle fait : son activité qui lui permet d’être dehors toute la matinée. Elle m’explique qu’elle est photographe. Elle va même plus loin en me disant qu’elle est en train d’ouvrir une galerie qui est en travaux. Je souris un peu impressionnée. Eh bah ça alors… J’avoue que je ne m’y attendais pas. Je suis vraiment surprise de l’entendre, et curieuse du coup. J’aimerais beaucoup pouvoir voir ses œuvres. Pour le moment, je ne le peux pas et je ne peux pas prendre le risque qu’elle sorte son appareil pour tenter de me montrer quoi que ce soit. Car si elle-même ne regarde pas ses photos, alors je ne pourrais pas les voir. Mais lors d’un vernissage, je le pourrais amplement, allant d’un esprit à l’autre comme je le fais actuellement pour me déplacer et obtenir une vision de la rue suffisante pour donner l’illusion d’une parfaite vision. Alors je réponds : « Oh ! Ça doit être vraiment génial comme métier ! ». Même si je n’ai personnellement pas la fibre artistique, je ne peux nier apprécier de regarder de belles photos ou de beaux tableaux. « Et je serais enchantée de pouvoir être présente pour ton vernissage d’ouverture ! ». Oui, c’est vrai, je le serais vraiment. J’aime découvrir et apprendre, j’aime visiter les villes dans lesquelles je vis – et toutes les autres aussi – alors je ne peux qu’être enchantée et impatiente d’y assister.

Finalement, nous nous séparons prenant des lignes différentes après avoir continué à parler jusqu’à nous saluer. Je n’ai aucun mal à arriver jusqu’à mon bureau. Un peu plus à m’installer au travail comme chaque jour. Le noir de la solitude est assez difficile à affronter et me donne cette impression d’être infiniment seule. Prête à être engloutie par le vide. Mais comme d’habitude, j’ai usé de stratégies diverses pour réussir à faire mon travail jusqu’à finalement quitter mon bureau pour rejoindre Emily dans le parc. Le parc étant plutôt fréquenté à cette heure, je n’ai pas eu trop de difficultés à la retrouver et à la rejoindre. Elle me demande d’ailleurs si j’ai trouvé facilement et j’acquiesce tout en m’installant à ses côtés pour répondre à ses deux questions : « Non, ça a été plus simple que je ne le pensais… Mon sens de l’orientation n’est pas toujours très bon ». Et je peux facilement être détournée du bon chemin par mon entêtement a essayé de ne pas trop me servir des autres pour voir à nouveau. Je reprends la parole pour dire : « Plutôt bonne. Toujours pas mal de dossier à remplir, mais c’était quand même intéressant. Je suis assistante sociale, et ce matin j’ai rattrapé ma paperasse en retard… ». Et puis heureusement, mon travail n’est pas seulement constitué de dossier. J’ai aussi des rencontres avec les gens que j’aide au quotidien ainsi que des groupes de soutien que j’anime avec ma collègue. L’occasion de ne plus être dans le noir. « Et la tienne ? ». Je me tourne un peu vers elle après avoir fait mine d’observer le parc pour lui adresser un sourire.
code by EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Morgan
› DOUBLON/S : Barry Allen › TEXTOS ENVOYÉS : 242 › DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2018 › PSEUDONYME : Emily Morgan › CÉLÉBRITÉ : Michaela Conlin › CRÉDITS : Google Image

› NOM DE CODE : Skynet › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Attention à ton ordinateur › VILLE D'ORIGINE : Chine / New York (Etat civil) › SITUATION PROFESSIONELLE : Photographe, propriétaire d'une petite galerie d'art / Hackeuse

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT :

Le pouvoir principal d'Emily est la technopathie qui est le fait de contrôler et de manipuler l'électronique avec l'esprit. Son pouvoir semble fonctionner avec ou sans contact avec l'électronique. Elle est capable d'accéder à la technologie d'objets qui ne fonctionnent plus tout comme à celle d'objets en état de marche. Avec ses talents d'hackeuse, elle peut pirater divers systèmes et grâce à son pouvoir, elle peut contourner même les plus forts pare-feu gouvernementaux avec une aisance surprenante en connectant son esprit au réseau, ce qu'elle ne pouvait faire pas avant.



Il y a peu, elle a développer un autre pouvoir, l'électrokinésie. Elle peut créer ou manipuler l'électricité à volonté en canalisant de « l'énergie psychique et corporelle ». Mais elle ne le maîtrise pas pour le moment car ça lui demande pas mal de son énergie corporelle.


MessageSujet: Re: [New York] A travers les yeux des autres (Emily)   Ven 28 Déc - 19:56



A travers les yeux des autres
Lilith Clay




Alors que la jeune rousse venait de rejoindre la brune, celle-ci lui demanda si elle avait trouvé facilement et lui demanda comment s’était passé sa matinée. La jeune femme lui répondit qu’elle avait trouvé facilement et que sa matinée s’était bien déroulée. Etant assistante sociale, elle avait pas mal de dossiers à remplir et qu’ils étaient quand même intéressant.  Elle demanda à son tour comment s’était passée la sienne. Emily lui répondit qu’elle avait fait pas mal de bonnes photos mais comme d’habitude, elle devrait faire le tri entre les bonnes photos et les mauvaises photos. Elles parlèrent un moment de tout et de rien tout en profitant de la chaleur des rayons du soleil. Emily proposa alors à sa nouvelle amie d’aller déjeuner, après tout elles s’étaient retrouvées ici pour cela et que la brune lui fasse découvrir le parc et un bon restau.

Emily se leva, Lilith fit de même. La photographe ramassa la couverture et la secoua puis la plia avant de la ranger dans son sac. Son appareil en main, elle prit Lilith en photo puis regarda son écran. Elle sourit car la jeune rousse était vraiment photogénique et ferait un bon modèle pour elle si elle le souhaitait. D’ailleurs, Emily pourrait lui proposer de poser si elle le désirait. Elle en parlera pendant le déjeuner. Les deux femmes prirent alors la direction du resto Shake Shack afin d’aller déguster les meilleurs burgers de la ville. Elles arrivèrent quelques minutes plus tard, poussant la porte du fast-food. Elles s’installèrent à un table après avoir commandé. Emily se commanda le ShackBurger, un burger au fromage simple ou double garni de laitue, de tomates et de ShackSauce et une barquette de frites. Un vrai délice.

- Tu vas voir un vrai délice. Je viens ici de temps en temps. Bon pas tout le temps je fais attention à ma ligne quand même, dit la brune en laissant échapper un petit rire. Donc chère voisine, dis-moi tout de toi ? Tu n’es pas d’ici d’après ce que j’ai pu comprendre ?

Emily regardait la rousse dans les yeux. Elle avait d’ailleurs de très jolis yeux et un regard qui pourrait faire craquer n’importe quel homme ou femme d’ailleurs.








Photography is a way to hide his real identity.Technology can be used for better or worst. It transformed our way of living
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Clay
› TEXTOS ENVOYÉS : 54 › DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2018 › PSEUDONYME : Omen › CÉLÉBRITÉ : Karen Gillan › CRÉDITS : Shiya

› NOM DE CODE : Omen › ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans › HUMEUR DU MOMENT : Calme › VILLE D'ORIGINE : Philadelphie › SITUATION PROFESSIONELLE : A définir

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Je suis capable de lire dans les pensées, je suis donc une télépathe. Mais cela va plus loin. Je peux modifier les pensées : effacer des souvenirs ou en créer de nouveaux et contrôler l'esprit des gens. Je peux également créer des liens psychiques entre des esprits pour permettre une communication télépathique entre deux personnes n'ayant pas cette capacité. Je peux prédire l'avenir sur une courte période par le biais de prémonitions. Je peux également me téléporter, même si pour le moment, le côté random de la chose est un peu dangereux.
PRÉSENTATION - LIENS - [url=#]TOPICS[/url]


MessageSujet: Re: [New York] A travers les yeux des autres (Emily)   Sam 12 Jan - 21:17


A travers les yeux des autres.
La conversation se poursuit. C'est vraiment intéressant et j'apprécie ce moment passé avec elle. Je passe d'un esprit à l'autre pour observer le parc, pour observer les gens, pour la regarder elle, m'orienter par rapport à la façon dont elle est posée, et sonder son regard de temps à autre. Enfin, faire en sorte de maintenir une interaction tout à fait normale. Lorsque je suis en public, compenser mon nouveau handicap s'avère facile. Presque enfantin. Cela m'ennuie un peu d'utiliser les gens comme ça, mais je n'ai pas trop le choix. Je ne peux pas expliquer comment mes yeux ont soudainement cessé de fonctionner. Finalement, elle se relève et j'en fais de même. Grâce aux regards des autres, je la voix plier la couverture puis prendre une photo. Je souris, rougissant un peu, pas habituée à ce genre d'attention, puis je la suis jusqu'au restaurant. Une fois installées, j'attrape la carte pour sonder celle-ci mais c'est grâce à l'esprit d'une serveuse que je commande un burger garni de bacon, de tomates et d'oignon avec une sauce fromagère juste après qu'elle ait commandé elle aussi. Je l'écoute me dire que ces burgers sont délicieux et je lui réponds : « Je te crois sur parole ! J'ai hâte de goûter ça ». Je prends quand même la peine de signaler un : « Ta ligne est parfaite ! » avec un ton légèrement réprobateur. Un régime peut-être pas. Faire attention ok. Mais pas trop non plus après tout : elle est vraiment superbe, elle peut bien se faire plaisir de temps en temps.

Et en attendant que nos commandes arrivent, je redresse le visage vers elle. Elle m'a posé une autre question et je souris un peu. Je n'aime pas trop parler de moi, mais il faut le faire. Je fais un peu craquer sa nuque puis je lui dis : « Je suis née et j'ai grandi à Philadelphie. J'aime beaucoup cette ville, mais j'avais envie de changer un peu. Et j'ai eu une opportunité professionnelle ici, juste après mes études ». Je marque une légère pause. Pourquoi être venue ici spécifiquement ? Au-delà de la réputation même de New York, il y a surement une autre raison. Je n'en suis pas certaine moi-même. Une ville ou une autre. Je ne sais pas vraiment. Alors je lui dis : « J'avais arpenté la côté est il y a quelques années, alors je connaissais un peu toutes les villes de ce côté-là du pays. J'avais bien envie de revenir ici, alors j'ai accepté et me voilà ». Ce n'est pas tout à fait un mensonge, pas tout à fait une vérité. Je ne sais pas tellement comment lui expliquer les choses autrement. Parfois, il y a juste une poussée qui nous entraîne sans que l'on puisse vraiment comprendre pourquoi. Et je demande : « Et toi alors ? ». A son tour de me parler un peu d'elle !
code by EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Morgan
› DOUBLON/S : Barry Allen › TEXTOS ENVOYÉS : 242 › DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2018 › PSEUDONYME : Emily Morgan › CÉLÉBRITÉ : Michaela Conlin › CRÉDITS : Google Image

› NOM DE CODE : Skynet › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Attention à ton ordinateur › VILLE D'ORIGINE : Chine / New York (Etat civil) › SITUATION PROFESSIONELLE : Photographe, propriétaire d'une petite galerie d'art / Hackeuse

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT :

Le pouvoir principal d'Emily est la technopathie qui est le fait de contrôler et de manipuler l'électronique avec l'esprit. Son pouvoir semble fonctionner avec ou sans contact avec l'électronique. Elle est capable d'accéder à la technologie d'objets qui ne fonctionnent plus tout comme à celle d'objets en état de marche. Avec ses talents d'hackeuse, elle peut pirater divers systèmes et grâce à son pouvoir, elle peut contourner même les plus forts pare-feu gouvernementaux avec une aisance surprenante en connectant son esprit au réseau, ce qu'elle ne pouvait faire pas avant.



Il y a peu, elle a développer un autre pouvoir, l'électrokinésie. Elle peut créer ou manipuler l'électricité à volonté en canalisant de « l'énergie psychique et corporelle ». Mais elle ne le maîtrise pas pour le moment car ça lui demande pas mal de son énergie corporelle.


MessageSujet: Re: [New York] A travers les yeux des autres (Emily)   Dim 17 Mar - 22:52



A travers les yeux des autres
Lilith Clay




Emily regardait la rousse dans les yeux. Elle avait d’ailleurs de très jolis yeux et un regard qui pourrait faire craquer n’importe quel homme ou femme d’ailleurs. D’ailleurs, elle pourrait la faire craquer là maintenant. Lilith commença alors à parler d’elle. Elle était née et venait de Philadelphie et même si elle aimait cette ville, elle désirait changer et visiter d’autres. Emily ne pouvait que la comprendre. Voyager était la liberté. Emily aimait voyager même si elle aimait bien être de temps en temps tranquille à New York chez elle. La jeune rousse continua en expliquant qu’elle avait eu une opportunité de travail et qu’elle n’avait pas hésité à saisir l’occasion. Elle ajouta qu’elle connaissait bien la côte pour avoir arpenté les villes de ce côté.

Elle demanda à Emily de lui parler d’elle. Elle voulait en apprendre plus sur sa séduisante voisine. Emily commença à parler d’elle. Elle aurait pu mentir et inventer une histoire sur elle mais bizarrement elle sentait qu’elle pouvait avoir confiance en la personne qui lui tenait compagnie.

- Et bien par où commencer , dit la brune. J’ai grandi à Chicago à l’Orphelinat St-Agnes. Oui je n’ai pas connu mes vrais parents, ils m’ont abandonné à la naissance mais j’ai été adoptée à l’âge de quatre ans par une super famille. J’ai eu une belle enfance et c’est grâce à eux que je suis devenue la femme d’aujourd’hui et je ne les remercierai jamais assez, même si aujourd’hui, on ne se parle plus. J’ai quitté le domicile familiale à dix-neuf ans et j’ai voyagé par ci par là avant de venir habiter ici. Et maintenant, je suis photographe et je vais bientôt ouvrir ma galerie.

La galerie ne serait bien entendu qu’une couverture afin de passer inaperçu. Elle pourrait continuer d’être Skynet et d’enquêter sur la mort de sa mère biologique et retrouver l’organisation qui la fait tuer. Une employée amena leurs commandes et les deux femmes commencèrent à manger tout en continuant de discuter. Quel délice dans la bouche de la brune. Tellement de saveurs qui explosaient ses papilles.

- En tout cas, je suis très heureuse d’être ici en ta compagnie. Sinon côté cœur, tu as un petit copain ?  Il fallait bien qu’elle sache et puis elles apprenaient à se connaitre.








Photography is a way to hide his real identity.Technology can be used for better or worst. It transformed our way of living
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [New York] A travers les yeux des autres (Emily)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[New York] A travers les yeux des autres (Emily)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ta beauté flirte avec mes yeux
» [Brisac, Geneviève] Dans les yeux des autres
» La mode, la beauté à travers les âges
» Recherche des faux yeux réalistes !
» Yeux pour BJD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dawn of justice :: le reste du monde :: les autres villes :: new york-
Sauter vers: