AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

merci de privilégier les personnages dc comics & les scénarios I love you

n'hésitez pas à venir nous rejoindre sur discord par ici
venez nombreux



NOUVEAU SUJETRÉPONDRE AU SUJET
 

 (Lilith) Celui qui croit savoir n'apprend plus

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith Clay
› TEXTOS ENVOYÉS : 54 › DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2018 › PSEUDONYME : Omen › CÉLÉBRITÉ : Karen Gillan › CRÉDITS : Shiya

› NOM DE CODE : Omen › ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans › HUMEUR DU MOMENT : Calme › VILLE D'ORIGINE : Philadelphie › SITUATION PROFESSIONELLE : A définir

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Je suis capable de lire dans les pensées, je suis donc une télépathe. Mais cela va plus loin. Je peux modifier les pensées : effacer des souvenirs ou en créer de nouveaux et contrôler l'esprit des gens. Je peux également créer des liens psychiques entre des esprits pour permettre une communication télépathique entre deux personnes n'ayant pas cette capacité. Je peux prédire l'avenir sur une courte période par le biais de prémonitions. Je peux également me téléporter, même si pour le moment, le côté random de la chose est un peu dangereux.
PRÉSENTATION - LIENS - [url=#]TOPICS[/url]


MessageSujet: (Lilith) Celui qui croit savoir n'apprend plus   Jeu 4 Oct - 21:17

Lilith Clay
La vie est un chemin qui se parcourt dans un seul sens. La reprendre à zéro est impossible. On ne revient jamais en arrière.
nom complet : Lilith Clay surnom(s) : Ø nom de code : Omen année de naissance : 3 juillet 1995 âge actuel : 23 ans lieu de naissance : Philadelphie, Pennsylvanie - USA situation civile : Célibataire situation professionnelle : Assistante Sociale à New-York groupe : I Need A Hero avatar : Karen Gillan


personnalité
Il y a celle que j'étais avant, et celle que je suis maintenant. C'est assez difficile de savoir qui je suis quand j'entends toutes ses voix. Si je ne fais pas attention, je vais et viens dans les esprits. Je capte des pensées, des flashs, des goûts qui ne sont pas les miens. Et au milieu de tout ce vacarme, il est parfois difficile de réussir à s'y retrouver. Ai-je vraiment envie d'une chose ou d'une autre ou est-ce plutôt quelque chose que j'ai capté dans l'esprit de quelqu'un par inadvertance ?
Je crois être quelqu'un de plutôt gentil. J'essaie d'être bienveillante et à l'écoute des autres. J'ai toujours aimé ça. Plus jeune, j'aimais aider mes amies à trouver des solutions à leur problème. J'avais toujours cette oreille attentive, sans jugement. Encore aujourd'hui, j'essaie d'être ouverte d'esprit et de ne pas juger certaines erreurs. Même si je ne cautionne pas tout pour autant. Et être bienveillante ne fait pas de moi quelqu'un de naïf, loin de là. J'ai vu dans les esprits des choses tellement sombres, tellement horribles que je sais que le monde n'est pas tout rose. Cependant, je veux croire en la bonté de l'homme et me battre pour un monde meilleur.
Je suis quelqu'un de fiable, qui ne baisse jamais les bras et j'essaie d'être positive. Je ne veux pas me laisser envahir par la tristesse et la morosité. En réalité, c'est aussi une question de survie. Je ne peux pas me laisser envahir par des émotions négatives : si je perds pied, je perds plus facilement le contrôle de mes pouvoirs et en résulte alors des catastrophes. Mais bien sûr, je ne peux pas toujours être positive. Et l'une des façons de réellement contrôler mes capacités et d'accorder une attention à chacune de mes émotions. De les reconnaître comme émanant de moi, de les comprendre et de les accepter, avant de revenir à un état émotionnel plus positif, le plus rapidement possible. Faire le tri entre ce qui émane de l'intérieur et ce qui vient de l'extérieur n'est pas toujours évident.
J'essaie d'être juste. Je sais que je ne peux pas entrer dans les esprits comme ça. Je ne peux me permettre de violer l'espace intime qu'est l'esprit. Même si parfois cela s'avère bien utile et qu'il m'arrive bien souvent de le faire. On m'a volé mes yeux alors souvent je vole les images des autres. Pour m'orienter, pour voir à leur place. Cela me pousse parfois à entendre des flashs que je ne voudrais pas entendre. Ne pas franchir les limites est vraiment difficile...
Je pourrais passer des heures à vous dire que je suis telle ou telle chose. Peut-être que je suis intelligente, mais je n'ai pas une efficience hors norme. J'aime apprendre, découvrir de nouvelles choses. Peut-être que je suis têtue, mais honnêtement ce n'est pas toujours une qualité. Peut-être que je suis joviale, chaleureuse et drôle, pour aller de pair avec ma bienveillance. Je pense être quelqu'un à qui l'on peut se confier facilement, qui inspire la confiance et donne envie de s'épancher. Mais moi, je ne me confie qu'assez rarement. Probablement parce que je passe le plus clair de mon temps à me demander si ce que je pense vient de moi ou de quelqu'un d'autre. Je suis heureuse de ma vie telle qu'elle est et je n'en changerais pour rien au monde. Et quand j'ai besoin d'une pause, j'aime dessiner. C'est une façon de couper complètement les ponts avec la réalité de me vider l'esprit. Le sport aide bien aussi : une façon de dépenser le trop plein d'énergie ou la frustration de devoir toujours me contenir.


pouvoirs, capacités
Je suis dotée de pouvoirs psychiques, qui se sont manifestés l'année de mes 13 ans. Je me suis découvert au fil des années plusieurs capacités. La première et plus importante d'entre elle est en lien avec l'esprit des autres. Je suis une télépathe, ce qui signifie que je peux lire dans l'esprit des autres. Mais cela va plus loin. Non contente de me balader dans l'esprit des autres, je peux en manipuler le contenu : effacer des souvenirs ou en créer de nouveaux, contrôler les pensées et créer des connexions entre les esprits pour permettre une communication télépathique entre deux personnes. Je suis également douée de pré-science. Ainsi, je suis capable de prévoir l'avenir sur une courte période. Cela me permet d'anticiper ce qu'il va se produire et de tenter de changer le cours des choses. Enfin, je peux me téléporter d'un endroit à un autre.

Avoir ces capacités ne signifie pas pour autant que je les contrôle toutes parfaitement ou que je dois m'en servir. Manipuler l'esprit est un jeu dangereux. En souhaitant effacer des souvenirs je peux en effacer un autre. En voulant créer un souvenir fugace je peux implanter une idée définitivement.
Si je suis maintenant capable d'entrer dans l'esprit des autres sans leur causer de douleur presque couramment, il peut encore m'arriver de leur faire mal, particulièrement lorsque je suis soumise à de vives émotions ou que je perds le contrôle à la suite d'une trop longue période passée à me contenir.
Quant à la téléportation, je ne la contrôle pas réellement encore. Je m'en sais capable car cela m'est arrivé plusieurs fois par accident, mais je ne le contrôle pas couramment. Je n'ai pas encore trouvé la façon de me déplacer dans l'espace à ma guise. Et cette instabilité est assez difficile à gérer : allez expliquer vous que vous disparaissiez après un éternuement ou un sursaut de peur...


questionnaire

pour quelle cause votre personnage se bat-il aujourd'hui ? que défend-t'il ? quels sont ses objectifs, ses buts ?
Je me bats pour la justice et pour les hommes. J'ai la chance - ou la malchance selon la façon dont on voit les choses - d'avoir des dons extraordinaires. Et je pourrais m'en servir à des fins malintentionnées... Mais mes parents adoptifs n'ont été qu'amour et m'ont transmis toutes leurs valeurs. C'est avec fierté que j'entends les mettre en pratique et que je souhaite continuer à grandir en étant une femme juste et emplie de bienveillance.

quel(s) événement(s) a poussé votre personnage a être ce qu'il est aujourd'hui ?
Le développement de mes pouvoirs peut-être ? Quoi que… Vouloir aider les autres ne nécessite pas obligatoirement de don extraordinaire. Et cette volonté remonte à loin, tellement que je ne saurais dire aujourd’hui d’où elle me vient. Peut-être de mes parents. Peut-être de cette cours d’école dans laquelle les plus grands embêtaient les plus petits. Peut-être est-ce l’apparition de mes prémonitions comme une promesse de pouvoir tenter d’influencer le cours des choses, d’offrir au monde une seconde chance. Ou un ensemble de tout cela ? L’afflux de mauvaises nouvelles aux informations et pourtant la découverte de tant d’esprit bons et merveilleux au milieu des rues, attendant juste une impulsion, un leader pour tenter de faire de ce monde un endroit plus safe. Peu importe pourquoi, le plus important c’est qu’aujourd’hui, je suis là et je suis ce que je suis.  



Omen
ft. Karen Gillan
pseudo : Omen prénom : Lilith ira très bien âge : 26 ans pays/région : Je suis française (et oui, je suis une fille !) impressions/suggestions : Le forum a l'air plutôt chouette, j'ai hâte de pouvoir vous rejoindre en jeu ! connaissance du forum : J'veux pas balancer, mais c'est Jaime qui m'a forcée fréquence de connexion : Souvent un dernier mot : I'm watching you


Dernière édition par Lilith Clay le Ven 5 Oct - 2:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Clay
› TEXTOS ENVOYÉS : 54 › DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2018 › PSEUDONYME : Omen › CÉLÉBRITÉ : Karen Gillan › CRÉDITS : Shiya

› NOM DE CODE : Omen › ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans › HUMEUR DU MOMENT : Calme › VILLE D'ORIGINE : Philadelphie › SITUATION PROFESSIONELLE : A définir

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Je suis capable de lire dans les pensées, je suis donc une télépathe. Mais cela va plus loin. Je peux modifier les pensées : effacer des souvenirs ou en créer de nouveaux et contrôler l'esprit des gens. Je peux également créer des liens psychiques entre des esprits pour permettre une communication télépathique entre deux personnes n'ayant pas cette capacité. Je peux prédire l'avenir sur une courte période par le biais de prémonitions. Je peux également me téléporter, même si pour le moment, le côté random de la chose est un peu dangereux.
PRÉSENTATION - LIENS - [url=#]TOPICS[/url]


MessageSujet: Re: (Lilith) Celui qui croit savoir n'apprend plus   Jeu 4 Oct - 21:17

histoire
Sais-tu que l'on se construit plus par les drames auxquels on survit que par les bonheurs que l'on vit ?
Ce sont les moments douloureux qui nous forgent, bien plus que les moments heureux. Peut-être que j’ai eu un peu trop de chance finalement. Je suis née à Philadelphie, au sein de la famille Clay. Enfin, c’est ce que j’ai longtemps pensé. William et Grace Clay ont adopté leur petite fille sans savoir d’où elle venait. Pendant longtemps, j’ai pensé être leur fille. Et c’est dans cet esprit que j’ai grandi. J’ai eu une enfance heureuse : des parents aimants, une grande maison avec une chambre remplie de jouets. J’étais une fillette curieuse et toujours joyeuse, un peu trop confiante parfois. J’étais tout à fait du genre à suivre un inconnu avec un sourire et une bonne phrase d’accroche. Je pense avoir donné quelques sueurs froides à mes parents dans les magasins à courir partout. Mon entrée à l’école s’est bien passée. Je ne me souviens pas de tout, juste de ce que l’on m’a raconté et de quelques visages, ou lieux dans la classe. Il y avait ce grand mur couvert de dessins aux mille couleurs chatoyantes dont je me souviens encore aujourd’hui de chaque détail. Je suis restée cette petite fille curieuse d’apprendre, et prompte à se faire des amis. L’école était juste un nouveau terrain de jeu. Chaque écart de conduite était puni par une sanction, mes parents veillant à ce que je retienne des leçons de mes erreurs. Mais ils avaient toujours à cœur de parler et de m’expliquer. C’est grâce à eux qu’aujourd’hui, je suis quelqu’un d’aussi bienveillant.

Il ne faut pas avoir peur des changements, ce sont eux qui nous poussent à évoluer. J’ai entrevu la vérité alors que je n’avais que treize ans. J’étais trop jeune pour apprendre ça, et surtout de cette façon. Cela avait commencé par des migraines, pendant plusieurs jours, tellement douloureuses que je ne pouvais même pas me lever. Et finalement, j’ai entendu leurs esprits. C’était incontrôlable. C’était comme des flashs : je me voyais à travers les yeux de ma mère. Ou je voyais les dossiers de mon père qui le préoccupaient. Puis finalement, j’ai perçu ce secret, si lourd, si douloureux. Et la peur que je le découvre. La peur que je les rejette. L’adoption était plénière. Mais j’étais bel et bien adoptée. Dans le fond, peut-être que j’aurais dû m’en rendre compte plus tôt. Ces cheveux roux qui m’avaient si souvent faits horreurs dénotaient un peu. Le choc a été dur à accepter. Mais je ne leur ai rien dit : comment l’aurais-je pu ? J’étais aussi troublé par cette découverte que par mes nouvelles et terrifiantes capacités. Le monde était devenu un véritable enfer. Le simple fait d’être dans la même pièce qu’une autre personne était une torture. Il m’a fallu des mois pour réussir à me « couper » des autres. Pour réussir à ne plus les entendre et ne pas être intrusives. Quelques mois et quelques crises douloureuses pour tout le monde. Chaque bain de foule pouvait m’engloutir dans un océan de pensées parasites et douloureuses, me poussant à leur faire mal sans même que je ne puisse le contrôler. Heureusement pour moi, jamais personne n’a pu remarquer que ces migraines étaient de mon fait.

Parfois, les réponses que l’on cherche sont juste devant nous et il nous faut du temps pour le comprendre. Les trois années suivantes ont été très difficile pour moi. Plus les mois passaient plus je me découvrais de nouvelles habilités ou applications à ces étranges dons que j’avais. Et finalement, les choses ont semblé moins insupportables. Pendant ces trois ans je me suis essayée à de nombreuses activités pour canaliser la douleur et mon attention pour essayer d’éviter de souffrir des pensées des autres : la musique, le sport, la méditation, la lecture ou le dessin. Si la musique n’a jamais été d’une grande aide, les autres eux ont fonctionné. Ce qui m’a permis d’aborder ma crise d’adolescence avec les idées un peu plus claire et une volonté nouvelle : découvrir qui étaient mes parents biologiques pour comprendre d’où me venait cette malédiction et peut-être découvrir une façon de vivre en harmonie avec elle plus que de la combattre et de m’épuiser. J’ai confronté mes parents mais sans réponse de leur part, j’ai quitté notre demeure, à peine âgée de seize ans. Pendant deux ans, j’ai parcouru la côte est, à la recherche d’information, n’hésitant pas à entrer dans les esprits de toutes les assistances sociales et employés d’agence d’adoption que je croyais, sans vergogne, sans retenue. Et sans résultat. Survivre m’a demandé des efforts d’ingéniosité et quelques blessures dans mon orgueil. M’abaisser à devoir dans des bars miteux n’a pas été ma période la plus glorieuse, je dois bien l’avouer… Finalement, c’est penaude et honteuse que j’ai regagné Philadelphie, après avoir croisé la route d’une vieille femme pleine de sagesse qui m’a aidée à comprendre que ce que je cherchais, je l’avais déjà en réalité. Et puis face aux changements du monde, je dois avouer que la sécurité d’un foyer m’a apaisé. L’arrivée d’un alien – oui un alien, carrément – et d’une bande d’alien belliqueux pour la petite adolescente perdue que j’étais… c’était terrifiant. Mais dans le fond, cela me permettait de découvrir que je n’étais pas seule. Même si moi, je n’étais probablement pas une alien. D’autant plus en ayant ces flashs du futur aussi angoissant que terrifiant. Un futur souvent proche : un accident, ou au contraire une bonne nouvelle. Je n’ai pas tout compris au début, puis j’ai fait le lien entre mes visions et les titres des journaux. Une nouvelle capacité. La préscience. De quoi vous donner le vertige.

L’humilité est l’une des plus dures leçons à apprendre, mais elle apporte tellement. J’ai eu de la chance, je le reconnais. Mes parents m’ont pardonné et ont semblé vraiment heureux de me retrouver en bonne santé. J’ai réintégré un lycée pour terminer mes études convenablement, puis j’ai intégré l’université où j’ai réalisé des études pour devenir assistance sociale. À force de fréquenter des bars miteux et d’entrer dans la tête des gens, j’avais vu et entendu des choses à faire froid dans le dos. Et cette envie d’aider les autres que j’avais déjà plus jeune s’est transformée et m’a guidée jusqu’à cette profession. Aider les familles, aider les enfants en situation de danger, prendre du temps pour tendre la main. Quatre années qui se sont révélées très riches en apprentissages et en rencontre. J’ai réalisé plusieurs stages et cela n’a fait que m’endurcir. Il y a eu des hauts et des bas, mais je crois m’en être plutôt bien sortie finalement. C’est aussi durant cette période que j’ai découvert une nouvelle facette de mon pouvoir. Des plus intéressantes, mais aussi des plus incontrôlables. En un instant, je pouvais me retrouver dans un autre endroit, juste par un simple effort de volonté. La téléportation. Plutôt pratique me direz-vous. Le rêve de bon nombre de personnes. Un satané cauchemar incontrôlable au quotidien. Un simple éternuement pouvant m’envoyer tout droit dans le fleuve le plus proche en fonction des flashs présents dans les esprits des gens près de moi. Dans mon malheur, j’ai la chance de ne pas avoir été remarquée à disparaître en une seconde… Finalement, une fois diplômée, j’ai à nouveau quitté Philadelphie pour m’installer à New York. L’un de mes anciens tuteurs de stage connaissait quelqu’un là-bas qui m’a offert un poste. Mon premier boulot. En septembre, je ne prendrais plus le chemin de l’université mais bien celui du travail. Mais le monde s’en est un peu mêlé, malheureusement.

Il n’y a rien qui ne fasse peur dans l’obscurité si tu y fais face. Avant de devenir une femme active plongée dans le travail, incapable de faire une pause devant l’ampleur de sa tâche, j’ai réservé un billet d’avion pour la côte ouest. Quelques semaines à profiter du soleil de Los Angeles en fêtant mon nouveau diplôme avec fierté. Au programme plage, soleil et cocktail. De nombreuses réjouissances pour me détendre après ces longues années harassantes passées le nez plongé dans les bouquins. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Il y avait bien des rumeurs d’attaques, de gens malades, soudainement incapables de percevoir les sensations, incapable de se tenir debout. Mais ça n’étaient que des rumeurs et d’une certaine façon cela ne me concernait en rien. Enfin, je ne voyais pas ce que je pourrais y faire. Jusqu’à ce que je ne le sente. Une première fois. Une onde psychique étrange qui ne m’était pas destinée, mais dont j’ai perçu les effets en sondant les effets de la personne visée. Je n’ai rien pu faire de plus mais j’ai commencé à traquer l’homme à l’origine de ces attaques pour tenter de le raisonner ou à défaut de l’empêcher d’agir. Peut-être était-ce un peu présomptueux de ma part ? Inexpérimentée dans ce genre de chose, mon intervention n’a pas totalement tourné à mon avantage. Me voyant m’interposer, le Comte Vertigo a voulu me neutraliser et moi j’ai tenté de me protéger de son attaque par une onde mentale à son intention. Le choc entre nos deux ondes s’est réalisé dans mon esprit et d’une façon très douloureuse m’a privé de la vue. Me pensant inconsciente, l’homme s’est enfui et moi je suis restée là, plongée dans le noir.

Avant d’apprendre à marcher, il faut d’abord accepter l’idée de tomber. Baignée par toutes ces histoires de super-héros – ou de super vilains en fonction de la fenêtre de laquelle vous observez – je crois que je me suis laissée emportée. Je ne me rendais pas compte du danger auquel je m’exposais en voulant me servir de mes dons pour aider la population. Nouvellement aveugle, il m’a fallu m’adapter très vite. À commencer par garder le silence sur ce nouvel état : comment diable aurais-je pu le justifier ? Comment survivre quand après toute une vie de voyante, j’étais à présent non voyante ? C’est une prémonition qui m’y a aidé. Un flash de moi, utilisant mes pouvoirs pour recouvrer la vue. Enfin… façon de parler. En réalité, je me suis retrouvée contrainte à me projeter dans l’esprit des autres pour voir le monde m’entourant à travers leurs yeux. Bien sûr, cela me contraint à entrer dans leur esprit et à avoir des flashs de leurs pensées ce qui n’est pas le plus reposant pour moi, ni le plus moral d’ailleurs. Mais dans le fond ai-je vraiment le choix ? Je ne le pense pas. Je n’ai de cesse de me demander si cet état sera permanent et à défaut d’avoir la réponse, je m’adapte. J’ai gagné New-York avec mes affaires, et je me suis installée dans mon nouvel appartement pour prendre mes nouvelles fonctions tâchant de ne pas trahir mon nouveau secret. Et même si cela est dur, cela ne m’a pas réellement refroidie : je sais à présent que je peux être utile avec mes dons, que d’autres comme moi viennent en aide au monde. Pourquoi pas moi ?



Dernière édition par Lilith Clay le Ven 5 Oct - 2:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wallace West
› DOUBLON/S : Le scarabée d'El Paso › TEXTOS ENVOYÉS : 84 › DATE D'INSCRIPTION : 14/08/2018 › PSEUDONYME : Az' › CÉLÉBRITÉ : KJ Ap › CRÉDITS : Sweetie Plum

› NOM DE CODE : Kid Flash › ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans › HUMEUR DU MOMENT : Fifou › VILLE D'ORIGINE : Keystone › SITUATION PROFESSIONELLE : Mécanicien pour le KCPD

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : - Super-vitesse
- Agilité surhumaine
- Endurance surhumaine
- Réaction surhumaine
- Force surhumaine (environ 350kg)
- Aérokinésie
- Électrokinésie
- Régénération surhumaine
- Capacité de partager la force véloce sur un court moment.
- D'autres capacités, mais pas encore développées.




PRÉSENTATION - LIENS - [url=#]TOPICS[/url]


MessageSujet: Re: (Lilith) Celui qui croit savoir n'apprend plus   Jeu 4 Oct - 21:21

BIENVENUE What a Face

Bon courage pour ta fiche

J'suis tellement content que tu ais pris ce perso







My name is Wally West
and i'm Kid Flash
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emily Morgan
› DOUBLON/S : Barry Allen › TEXTOS ENVOYÉS : 242 › DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2018 › PSEUDONYME : Emily Morgan › CÉLÉBRITÉ : Michaela Conlin › CRÉDITS : Google Image

› NOM DE CODE : Skynet › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Attention à ton ordinateur › VILLE D'ORIGINE : Chine / New York (Etat civil) › SITUATION PROFESSIONELLE : Photographe, propriétaire d'une petite galerie d'art / Hackeuse

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT :

Le pouvoir principal d'Emily est la technopathie qui est le fait de contrôler et de manipuler l'électronique avec l'esprit. Son pouvoir semble fonctionner avec ou sans contact avec l'électronique. Elle est capable d'accéder à la technologie d'objets qui ne fonctionnent plus tout comme à celle d'objets en état de marche. Avec ses talents d'hackeuse, elle peut pirater divers systèmes et grâce à son pouvoir, elle peut contourner même les plus forts pare-feu gouvernementaux avec une aisance surprenante en connectant son esprit au réseau, ce qu'elle ne pouvait faire pas avant.



Il y a peu, elle a développer un autre pouvoir, l'électrokinésie. Elle peut créer ou manipuler l'électricité à volonté en canalisant de « l'énergie psychique et corporelle ». Mais elle ne le maîtrise pas pour le moment car ça lui demande pas mal de son énergie corporelle.


MessageSujet: Re: (Lilith) Celui qui croit savoir n'apprend plus   Jeu 4 Oct - 21:21

Bienvenue parmi nous, jolie rousse Bon courage pour le reste de ta fiche et très bon choix de vava






Photography is a way to hide his real identity.Technology can be used for better or worst. It transformed our way of living
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Clay
› TEXTOS ENVOYÉS : 54 › DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2018 › PSEUDONYME : Omen › CÉLÉBRITÉ : Karen Gillan › CRÉDITS : Shiya

› NOM DE CODE : Omen › ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans › HUMEUR DU MOMENT : Calme › VILLE D'ORIGINE : Philadelphie › SITUATION PROFESSIONELLE : A définir

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Je suis capable de lire dans les pensées, je suis donc une télépathe. Mais cela va plus loin. Je peux modifier les pensées : effacer des souvenirs ou en créer de nouveaux et contrôler l'esprit des gens. Je peux également créer des liens psychiques entre des esprits pour permettre une communication télépathique entre deux personnes n'ayant pas cette capacité. Je peux prédire l'avenir sur une courte période par le biais de prémonitions. Je peux également me téléporter, même si pour le moment, le côté random de la chose est un peu dangereux.
PRÉSENTATION - LIENS - [url=#]TOPICS[/url]


MessageSujet: Re: (Lilith) Celui qui croit savoir n'apprend plus   Jeu 4 Oct - 23:59

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaime Reyes
The living human alien weapon
Jaime Reyes
› DOUBLON/S : Wally' › TEXTOS ENVOYÉS : 110 › DATE D'INSCRIPTION : 14/07/2018 › PSEUDONYME : Az › CÉLÉBRITÉ : Tyler Posey › CRÉDITS : dreamcatcher

› NOM DE CODE : Blue Beetle › ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans › HUMEUR DU MOMENT : Méfiant › VILLE D'ORIGINE : El Paso › SITUATION PROFESSIONELLE : Etudiant à temps plein, justicier à ses heures perdues

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : ► Système de tracking.
► Vision du Scarabée
► Communication télépathique avec le Scarabée.
► Force surhumaine
► Agilité surhumaine
► Transformation de l'armure
► Ailes permettant de voler mais aussi d'offrir un bouclier si besoin
► Super-vitesse avec les ailes
► Analyse de combat
► Traduction et connaissances de toutes les langues connues dans l'univers.
► Facteur régénérant
► Possède un arsenal d'une centaine d'armes différentes



Fiche de présentation
Fiche de lien
Fiche de topic

MessageSujet: Re: (Lilith) Celui qui croit savoir n'apprend plus   Ven 5 Oct - 2:49

bienvenue dans la famille
validation par Jaime
Tout est parfait, rien à redire  cheers   , c'est ce qu'on appelle une fiche express, t'es sûr de pas avoir de lien avec la speedforce ?    What a Face . En tout cas, j'suis tellement content de voir ce personnage prendre vie, félicitation et bienvenue chez nous !!    
_______________________________________________

Bravo pour avoir su passer l'étape la plus dure ! Te voilà enfin validé, recensé et avec ta toute nouvelle couleur. Ta validation te donne enfin accès à toutes les rubriques de forum, et c'est pas rien ! Il y a probablement des chances à ce que tu te sentes un peu perdu au début, ainsi nous allons te guider vers différents liens essentiels à ton intégration au sein de notre petite communauté.  

Pour commencer, nous t'invitons à poster tes deux autres fiches complémentaires : ton répertoire de liens, qui permettra aux autres membres de venir te proposer leurs idées pour lier vos personnages, ainsi qu'une chronologie réunissant les RPs que tu effectueras au sein du forum. Nous te conseillons également d'aller jeter un œil aux diverses demandes que tu es désormais en mesure de pouvoir faire, afin de trouver un foyer pour ton personnage, proposer un lieu important et manquant dans la partie RP, ou encore personnaliser ton profil avec un rang spécifique.

Ensuite, tu es aussi capable de participer au flood et aux divers jeux proposés dans cette rubrique, ainsi que d'ouvrir une galerie si l'envie t'en prend. Tu peux également, et tu es même invité à le faire, voter pour le forum toutes les deux heures comme laisser ton impression sur notre fiche de pub sur PRD. Et pour terminer, la chose la plus importante : tu peux désormais ouvrir tes sujets comme bon te semble ! Les différents forums et sous-forums de la partie RP te sont ouverts comme le reste, afin de te permettre de faire évoluer ton personnage au fur et à mesure de l'intrigue principale du forum.

Maintenant que toutes les indications t'ont été correctement données, nous te laissons t'installer confortablement au sein de dawn of justice  Les boîtes de messages privés des membres du staff te restent toujours ouvertes si tu as la moindre question, demande ou autre chose d'important à leur confier.

Enfin, nous te souhaitons un très bon jeu au sein de DOJ, tout en espérant que ton petit bout de chemin ici te ravira  







   
El Escarabajo sin que yo lo detenga
I got magic armor... dunno how it works. Got a magic rock inside my body... can't get it out... Went into outer space n' helped them... but now the superheroes hate me, gonna kill me... I'm the Blue Beetle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Clay
› TEXTOS ENVOYÉS : 54 › DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2018 › PSEUDONYME : Omen › CÉLÉBRITÉ : Karen Gillan › CRÉDITS : Shiya

› NOM DE CODE : Omen › ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans › HUMEUR DU MOMENT : Calme › VILLE D'ORIGINE : Philadelphie › SITUATION PROFESSIONELLE : A définir

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Je suis capable de lire dans les pensées, je suis donc une télépathe. Mais cela va plus loin. Je peux modifier les pensées : effacer des souvenirs ou en créer de nouveaux et contrôler l'esprit des gens. Je peux également créer des liens psychiques entre des esprits pour permettre une communication télépathique entre deux personnes n'ayant pas cette capacité. Je peux prédire l'avenir sur une courte période par le biais de prémonitions. Je peux également me téléporter, même si pour le moment, le côté random de la chose est un peu dangereux.
PRÉSENTATION - LIENS - [url=#]TOPICS[/url]


MessageSujet: Re: (Lilith) Celui qui croit savoir n'apprend plus   Ven 5 Oct - 2:53

Merciiii !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Lilith) Celui qui croit savoir n'apprend plus   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Lilith) Celui qui croit savoir n'apprend plus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les entraves sur la voie
» Marchombre ou apprenti?...
» Lilith
» [AIDE]Comment savoir si mon HD est desimbloqué? (histoire de fou!..)
» celui qui as la plus grosse . . .

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
dawn of justice :: identification :: fiches de présentation :: fiches validées-
NOUVEAU SUJETRÉPONDRE AU SUJETSauter vers: