AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

merci de privilégier les personnages dc comics & les scénarios I love you

n'hésitez pas à venir nous rejoindre sur discord par ici
venez nombreux



Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le gardien de la Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Achille St Richard

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 8 › DATE D'INSCRIPTION : 27/09/2018 › PSEUDONYME : Max › CÉLÉBRITÉ : Nick Bateman › CRÉDITS : *
*
› NOM DE CODE : Dr St Richard › ÂGE DU PERSONNAGE : Trente et un ans › HUMEUR DU MOMENT : Calme › VILLE D'ORIGINE : Philadelphie, Connecticut, USA › SITUATION PROFESSIONELLE : Archéologue et explorateur
*
› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Totem de la Terre:

* Géokinésie
* Phytokinésie
* Lien avec les autres totems
[url=#]PRÉSENTATION[/url] - [url=#]LIENS[/url] - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Le gardien de la Terre   Ven 28 Sep 2018 - 13:07

Achille H. Richard
Si Vis Pacem, Para Bellum
nom complet : Achille Saint Richard, né Achille Heiliger Richard surnom(s) : Ach, Doc, Professeur, Monsieur St Richard, le Boche par ses ennemie nom de code : Aucun nom de code, si ce n’est Dr St Richard année de naissance : 1987 âge actuel : Trente et un ans lieu de naissance : Philadelphie, Connecticut, USAsituation civile :Célibataire, depuis toujours, car sa seule passion est de retrouver l’honneur de sa famille et prouvé au monde que son grand-père n’était pas un salaud nazi, un monstre situation professionnelle : Archéologue, explorateur, professeur d’Histoire antique, spécialiste de l’histoire pré-colombienne, mais aussi de l’histoire de la Zambési, une passion que lui a donné son père et enfin, auteur de livre historique dont certains sont devenues des Best-Seller.groupe : Neutre pour le moment, mais officiellement, loyal neutre. avatar : Nick Bateman


personnalité
Roc : Sa force autant physique que mental, le fond passer pour un roc auprès de tous, comme une pierre qui peut soutenir la montagne. Tout comme le roc, il est dur et fort. Achille est un homme qui a un fort caractère, qui ne se laisse pas influencer par la crainte de déplaire aux autres.

Séisme : Tout comme les séismes, il peut se montrer violent et très destructeur quand on le cherche, il ne faut pas croire que c’est un hippie, calme, posé et qui fait la paix, au lieu de faire la guerre. Il est adepte d’un proverbe latin Si Vis Pacem, Para Bellum, si tu veux la paix, prépare la guerre.

Pommier : Sagesse et intelligence. Tout comme le pommier, Achille est un homme très intelligent, possédant une grande mémoire et une  grande sagesse, malgré sa jeunesse.

Rose : Tout comme la rose, il est séducteur, tendre, beau et raffiné, mais n’oubliez pas qu’une rose a toujours des épines, donc méfiez vous au risque de vous piquer le doigts

Orme : La justice est une partie intégrante de son caractère, tout comme l’arbre qui le représente. En toute occasion, il privilégiera toujours le bon côté de la vie, de la loi et de l’homme.

Forêt :  Tout comme la forêt qui cache une cascade, la façade d’Achille cache un homme plein de doute, ayant une peur viscérale de perdre ceux qui compte pour lui. Il cache aussi une profonde aigreur pour les « vainqueurs » de la Seconde Guerre, L’Amérique, La France, L’Angleterre et la Russie qui ont trainé sa famille dans la boue et condamné son grand-père à mort par pendaison.


pouvoirs, capacités
Totem de la terre :

Depuis qu’Achille est en possession du Totem de la Terre, il peut utiliser la magie de l’élement primaire de la Terre, afin de se faire obéir d'elle, de la contrôler et de la possèder.

Geokinesie

En tant que possesseur du totem de la Terre, Achille possède la puissance de la terre. Il est un géokinésiste assez doué, malgré le peu de temps depuis qu’il a entre les mains le totem vert. Il est capable de faire de grandes choses avec cet objet. Il peut contrôler mentalement et physiquement la terre. Parmi les utilisation possible de son pouvoir, il peut crée des fissures dans la terre, déplacer cette dernière, s’entourer de terre pour devenir un golem. Il peut aussi créer des tremblement de terre en donnant des coups de poing dans le sol.

Phytokinesie

Avec son pouvoir sur la terre il possède aussi un contrôle sur les plantes, les fleurs et les arbres. Il peut contrôler le bois, les racines, les fruits et les fleurs, même la mousse trouvée dans le champ naturel. Il peut utiliser cette capacité pour faire des piège ; même communiquer par télépathie avec la flore et la végétation. Parmi ses utilisation possible, il peut faire pousser et apparaître des plantes, faire sortir des lianes du sol pour entourer une cibles, faire muter les plantes en réorganisant les structures d’ADN et faire revivre les plantes récemment flétri ou les plantes mortes, créer des ponts de bois ou faire pousser des vignes. Il peut aussi militariser les plantes, comment en projetant des épines de roses à distance… Il peut dans une certaine mesure libérer des toxines florales et des phéromones.

Viens avec les autres totem :

En tant que possesseur d’un des totems du Zambèse, il peut entrer en contact par un lien mystique avec les autres porteurs de totems. Achille peut savoir quand un autre porteur est proche, s’il est en danger ou même s’il est mort.


questionnaire

pour quelle cause votre personnage se bat-il aujourd'hui ? que défend-t'il ? quels sont ses objectifs, ses buts ?
C’est un loyal neutre, il poursuit un objectif clair et précis. Il veut réhabiliter le nom des Saint-Richard dans l’histoire de la seconde guerre mondiale. Il se bat et s’est toujours battu pour permettre à son grand-père, Anton de devenir un héros de la guerre qui à empêché Hitler de s’enfuir hors de l’Allemagne en 1946. Pourtant, ce n’est pas le seul but qu’il souhaite atteindre.  Il veut  connaitre Mari McCabe, cette femme qui a connu les dernières années de son père et ainsi connaitre la pierre verte qui palpite autour de son cou et contre son cœur et enfin, comprendre  pourquoi les services secrets russes cherchent à le tuer.

quel(s) événement(s) a poussé votre personnage a être ce qu'il est aujourd'hui ?

Il ne faut pas spoiler l’histoire quand même, mais je vais vous donner quelques évènement qui ont poussé Achille à devenir l’homme qu’il est aujourd’hui. Tout à d’abord, la condamnation à mort de son grand-père injuste, un lourd secret de famille enfoui sous des décennies de poussières, sa volonté de trouver la vérité grâce à sa passion de l’histoire et enfin, le totem de la terre qui semble l’avoir choisi pour accomplir une destinée dont il ignore absolument tout.


Max
ft. Nick Bateman
pseudo : Sans pseudo fixe prénom : Maxime âge : Vingt ans depuis quelques années pays/région : Basse Normandie impressions/suggestions : J'adore beaucoup beaucoup beaucoup connaissance du forum : Je me rappelle plus... Bazzart ou PRD, je sais plus fréquence de connexion : 1 fois par heures? nan, je suis trés souvent là, d'ailleurs, vous le savez bien :P un dernier mot : dis-nous tout


Dernière édition par Achille St Richard le Lun 12 Nov 2018 - 21:55, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Achille St Richard

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 8 › DATE D'INSCRIPTION : 27/09/2018 › PSEUDONYME : Max › CÉLÉBRITÉ : Nick Bateman › CRÉDITS : *
*
› NOM DE CODE : Dr St Richard › ÂGE DU PERSONNAGE : Trente et un ans › HUMEUR DU MOMENT : Calme › VILLE D'ORIGINE : Philadelphie, Connecticut, USA › SITUATION PROFESSIONELLE : Archéologue et explorateur
*
› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Totem de la Terre:

* Géokinésie
* Phytokinésie
* Lien avec les autres totems
[url=#]PRÉSENTATION[/url] - [url=#]LIENS[/url] - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le gardien de la Terre   Ven 28 Sep 2018 - 13:08

histoire
Gardien du patrimoine humain
Zurich, 21 mars 1945,

A. Hitler,
Je suppose que vous vous doutez de qui vous écrit cette missive, mais je veux que tout soit très clair entre vous et moi. Je vous ai rencontré en 1933, dans une taverne de Munich. Je me rappelle que vous étiez un homme très brillant, vous possédiez un charisme fou et vos yeux… Oui… Vos yeux m’ont hanté pendant des semaines. Cette nuit, j’ai compris que vous pourriez sauver notre patrie suite à notre débâcle de 1918 et surtout, ce que nous ont imposé les Français et surtout, Monsieur George Clémenceau. Notre pays a connu l’horreur des tranchées, un grand nombre de nos fils, de nos pères, de nos frères sont morts durant cette véritable boucherie.

En mille neuf cent trente-trois, vous nous promettiez le renouveau de notre pays, mais si seulement, j’avais su à quel prix, JAMAIS je ne vous aurais suivi et accompagné pendant toutes ses années. Je n’ai jamais été un grand croyant, mais pour la toute première fois de toute ma vie, je suis entré dans une église pour prier Dieu de vous envoyer un éclair pour vous projeter au fin fond des enfers pour y être torturé à jamais.

Je me rappelle encore aujourd’hui, avoir été approché par l’un de mes plus fidèles amis, Carl Friedrich Goerdeler. Il m’avait approché pour que ma banque soutienne financièrement l’attentat qui visait à vous éliminer et vous ne pouvez pas imaginer au combien, je regrette d’avoir refusé de me joindre à eux, ils auraient peut-être pu réussir à détruire le plus grand monstre de l’humanité, un être sans cœur, pire que Gengis Khan, Ivan le terrible, Ponce Pilate, Judas Iscariote, et même pire encore que Jack L’éventreur et Napoléon réunis.
Ce matin, un de mes amis m’a apporté des photos qu’il avait reçu d’un haut gradé de votre administration, dont je tairais le nom pour protéger ce résistant de l’Ombre. Ces photos étaient d’une telle horreur, d’un tel dégoût que je les ai brûlé, pas par honte de les avoir, mais par inquiétude que des yeux chastes et innocents tombent sur elle et soit terrorisé à jamais par ce spectacle inimaginable et inhumain.

Ayant été un directeur d’une banque du Reich, j’ai eu accès à l’argent que vous gardiez secret, ainsi que des objets que vous avez volé à ses pauvres personnes qui ont terminé leur vie dans les fours crématoires. Sachez, Hitler, que JAMAIS vous ne toucheriez cet argent, et même si, à la fin de la guerre, comme je pense qu’elle approche à grand pas, jamais vous ne vous enfuiriez avec ces biens au si mal acquis. Même si, à la libération, je me retrouve pendu pour les actes que j’ai commis durant cette guerre, j’espère que par ce dernier geste, Dieu me condamnera au Purgatoire pour me punir de mes actes.

Sachez, Hitler, que la mort vous frappera et que si Dieu est réellement un être de justice et de bonté, vous souffrirez lors de votre mort.

Anton Von Heiliger Richard.

Zurich, 8 juillet 1945,

Monsieur le Premier ministre,

Je vous écris de Zurich, j’ai atteint la maison de Von Heiliger Richard, au petit matin, mais je suis arrivé beaucoup trop tard, il semble que cela fasse quelques jours, qu’il a reçu de la visite, je suppose que ce sont les Soviétiques qui sont arrivé les premiers. Quand je suis entré dans la petite maison de la rue Götzstrasse, j’ai d’abord cru retrouver Berlin sous les bombardements, c’était un véritable champ de bataille. Dans une petite pièce au sous-sol, j’ai trouvé des corps sans vie, celui des femmes de ménage et du major d’homme, mais aucune trace de la famille Heiliger Richard. Comme il était convenu lors de ma mission, je devais retrouver la cible, afin d’obtenir des renseignements sur l’argent qu’Hitler à caché dans sa banque et qui pourrait nous aider à reconstruire notre empire après les années de guerre.

Hélas, la seule chose que j’ai trouvé, c’est une lettre qui vous était adressé et que je joins à cette missive. Que devons-nous faire ? Est-ce qu’on doit récupérer Anton Von Heiliger Richard ou le laisser aux Soviétiques ? Quitte à perdre la richesse cachée par ce banquier ?

Dans l’attente de nouveaux ordre,

Caporal Andrew Macintoch,

15e division d’infanterie.

Au premier ministre Britannique,

Il est tard quand je prends le courage d’utiliser ma plume pour vous écrire, je souhaite me présenter pour commencer. Je m’appelle Anton Van Heiliger Richard, durant la guerre, j’étais le directeur d’une banque allemande. J’ai rencontré Hitler en 1933 et j’ai tout de suite était fasciné par le personnage et par ses idées de l’époque. Je tiens à préciser que c’était avant qu’il fasse ce qu’il a fait, aux pauvres peuples juifs, tziganes et homosexuel. Vous n’allez sûrement pas me croire, mais je n’étais pas au courant des agissements d’Hitler dans les camps, je ne l’ai appris que sur le tard, en mars 1945 et c’est à ce moment que j’ai eu honte d’être allemand pour la première fois de ma vie. Durant la Grande Guerre, j’ai été sur le front et nous avons été ennemi, pourtant, je pensais à l’époque que l’Allemagne ne pourrait pas me dégoûter, nous nous battions pour notre peuple et pour asseoir notre supériorité sur le monde, mais en combattant de soldat à soldat. Je n’ai jamais accepté les attaques contre les civils et cela m’a beaucoup répugné quand les soldats dont j’avais la charge s’attaquaient au peuple français durant la guerre.

En 1919, lors du traité de Versailles, j’ai été, comme beaucoup d’Allemand, dégoûté par les conditions abjects qui nous avait été imposé par les « vainqueurs ». C’est pour cette raison qu’Hitler nous a tellement séduit, car il nous proposait de retrouver notre identité national, mais jamais, je n’ai eu en tête qu’il causerait autant de mort et de douleur. Je suis particulièrement ulcéré quand j’ai appris qu’il avait eu une mort douce, un suicide, c’est beaucoup trop doux pour lui, il aurait mérité bien pire.

Sachez, Monsieur Le Premier ministre, que je compte me rendre aux autorités américaines, j’ai donné rendez-vous à un officier américain, afin de me mettre entre ses mains et surtout entre les mains de la justice. Sachez juste une chose, Monsieur le Ministre, l’argent que j’ai pris à Hitler pour l’empêcher de disparaître dans la nature, disparaîtra avec ma mort qui je pense, risque d’arrivée assez rapidement après mon arrestation. Je ne souhaite pas d’un procès médiatique pour épargner ma famille, mais je mérite la mort. Sans avoir cautionné, ni avoir été mis au courant des agissements d’Hitler, ma banque à financé les soldats, les camps de concentration et les camps de la mort. C’est à la justice de Dieu que je me remets maintenant, car celle des hommes m’a déjà condamné à mort.

Que Dieu ai pitié de mon âme,

Anton Von Heiliger Richard.

Moscou, 8 octobre 1946,

Procès Verbal du jugement d’Anton Von Heiliger Richard,

Ce jour se termine le procès d’un des grands cadres du partie nazi, le directeur de la banque allemande du Reich, Anton Von Heiliger Richard. Depuis trois mois maintenant, le procès a lieu pour condamné l’un des plus monstrueux hommes du Reich, celui qui a financé la Gestapo, mais aussi des camps de la mort en Pologne. Nous avons pu entendre pendant ces trois derniers mois, les récits des personnes qui voulait se porter comme étant la partie accablante de ce procès.

Durant les trois mois de procès, cet homme de soixante-cinq ans qui n’a aucune maladie reconnu par les médecins qui l’ont ausculté, le trouve quand même assez vieux pour son âge. Des cheveux très grisonnant, le visage ridé par les années de prison dans les cachots froids et humides, la mine fatiguée et blafarde, il ne semble pourtant pas être un homme qui a conduit autant de personne à la mort.

Dans la dernière discution face à ses juges, il a dit d’une voix forte et posé et je vais vous retranscrire ces mots : « Aujourd’hui, à l’aube de mes derniers instants, je comprends très bien le mal que j’ai fait et Dieu m’en garde, je regrette infiniment tout ce que j’ai fait, contre l’humanité et contre les peuples juifs, tziganes, handicapé et homosexuel. On m’a demandé, il y a quelques semaines, si j’ignorais réellement ce que le régime que je finançais, faisait autant de mal et surtout avait fait autant de chose cruelle. Je vais vous dire une chose que je n’ai jamais avoué à personne et comme, je mérite la mort et je demande aux juges de me condamner à mort pour permettre à un vieillard de mon âge de terminer sa vie, enfin et contre me permettre de par ma mort de sauver le peu d’âme qu’il me reste, car oui, j’ai suivi les débuts d’Hitler et encore aujourd’hui, je ne savais pas qu’en 1933, je vendais mon âme au diable. »

Le verdict est tombé à dix-sept heures quarante-quatre, après seulement quinze minutes de délibération et le verdict a été comme Anton Von Heiliger Richard, le pensait, une condamnation à mort par pendaison. Le verdict a été réalisé ce matin à six heures moins le quatre, dans la petite cours de la prison de Moscou. Avant de mourir, il s’est adressé une dernière fois au monde et en hébreux : « Pardonnez-moi, pour mes pêchers ». Cette phrase avait été prononcé en Hébreux et j’ai appris que vers trois heures du matin, il avait fait la demande au juge d’avoir un confesseur de confession judaïque et nous ignorons tout des paroles qui a été prononcé avec lui, mais j’espère pour le salut de son âme qu’il a demandé le pardon pour ses pêchers.

Richard Mcgonagall,

Pour le Washington Post



Tel Aviv, 25 décembre 1946,

Hannah Saint Richard,

J’ai mis beaucoup de temps à vous retrouver et je souhaite tout d’abord me présenter, je m’appelle Jacob Kohn, je suis le rabbin de la synagogue de Tel Aviv. Je vais entrer tout de suite dans le vif du sujet en vous parlant de ma dernière entrevue avec votre époux. Durant la nuit qui précédé son exécution, il a fait demander au juge soviétique l’autorisation de choisir son confesseur et avec l’accord du juge, il m’a fait venir. Cela ma beaucoup surpris, lorsqu’on est venu sonner à la porte de ma chambre d’hôtel que j’avais loué, afin d’assister au procès de votre époux.

Je me rappelle encore aujourd’hui que j’ai été très surpris de le voir sourire à mon arrivée, puis avec autant de surprise et même plus, il m’a pris dans ses bras pour me remercier d’être venue. Nous avons parlé pendant plusieurs heures et j’ai fait la rencontre d’un homme qui était tout le contraire de ce qu’il a été décrit et il m’a avoué durant notre discussion que vous étiez de confession juive et surtout une grande pratiquante de cela. Je n’ai réellement pas compris comment il avait pu accepter les actions d’Hitler, vous sachant juive. Puis, j’ai compris tout. Votre époux était un homme qui vivait pour sa famille et son travail. Nous avons trouvé, il y a peu de temps, une lettre écrite par le monstre allemand qui ordonné aux personnes travaillant pour votre époux de lui cacher la vérité sur leurs actions et il se justifie en disant : « Nous avons besoin de son argent et sans lui, sa banque ne sera plus ». C’est donc ainsi que j’ai compris que votre époux n’était pas l’homme que a dépeint pendant ces mois. Il m’a aussi avoué à demi-mot, avoir caché l’argent personnel d’Hitler, ainsi que certains de ses biens, afin de l’empêcher de fuir. Avec une rage dans le regard, il m’a dit : « Ce monstre méritait de mourir et je suis assez content de penser que c’est un peu grâce à moi qu’il n’a pas fui. »

Au moment de nous séparer, il m’a donné une photo de vous et sa bague que je vous joins à la lettre et en échange, il m’a demandé s’il avait une étoile de David. Bien que surpris, j’ai accepté de lui confier mon étoile de David et c’est l’âme libérée et serrant mon étoile dans sa main qu’il est monté sur la potence.

Votre époux est pardonné.

Rabbin Jacob Kohn,

Rabbin de la synagogue de Tel Aviv.

Philadelphie, Pennsylvanie,

28 février 1970,


Mon petit ange,

Durant toutes ses années, je sais que nous n’avions pas eu une aussi belle vie que nous aurions pus avoir avec ton père. Je n’ai jamais voulu en parler, car mon cœur saignait à chaque fois que je voyais une photo de ton père. Il a été mon premier et mon dernier amour, je n’ai jamais aimé aucun autre homme, il sera l’amour de ma vie et jusqu’au bout de celle-ci, je serais à jamais son épouse, sa femme et son âme-sœur. Pendant toutes ses années, j’ai toujours refusé de te parler de ton père, de notre rencontre. Je vais tout te dire, maintenant.

J’ai rencontré Anton, en 1920, j’avais seize ans et lui déjà quarante ans, nous n’étions pas réellement du même monde. Lui faisait partie de la nouvelle bourgeoisie des affaires allemandes et moi, j’étais fille de diplomate, d’une grande famille britannique. Malgré notre jeune âge, nous avons tout les deux sue que nous serons ensemble à jamais. Je l’ai aimé dès la toute première seconde, et cela, jusqu’à mon dernier souffle. Je me rappelle encore la première fois ou je l’ai rencontré ton père. Oh mon dieu, j’en rigole encore après toutes ses années. Mon père venait de faire une de ses longues soirées où il recevait tout le beau monde, tout le gratin allemand, comme on le dit de nos jours. Il y avait l’aristocratie allemande, la noblesse, mais aussi la nouvelle bourgeoisie. Pour en revenir à ton père, il était là à cette soirée, fringant dans son superbe costume français. Nous avons passé la nuit à discuter, puis au petit jour, nous nous sommes séparé et je suis rentrée dans ma chambre et nous nous sommes revu plusieurs fois. L’amour nous avait frappé cette nuit et nous nous sommes plus quitté une seule minute depuis cette nuit-là.

Nous nous sommes marié en 1921, durant l’été. Notre amour se concrétisa presque vingt ans plus tard, quand tu es né, mon amour. Nous avions mit un très grand nombre d’années à te concevoir. A un moment donné, nous avions pensé que l’un de nous deux, ne pouvez pas concevoir d’enfant. Tu es né à terme et tu faisais quatre kilos, cinq cent grammes et cinquante centimètres. Tu étais le plus beau cadeau qu’on aurait pu avoir, tu es né un vingt-quatre décembre 1939 à vingt-trois heure cinquante-neuf et nous ne savions pas ce que l’avenir allait nous réserver, sinon, pardonne moi, mais nous ne t’aurions pas gardé, on aurait voulu te protéger de cela et du mal allemand qui allait arriver.

En 1935, les lois de Nuremberg ont été prononcées, mais  j’ai fui le pays que quelques mois après ta naissance, ton père voulait absolument que tu sois protégé, car tu étais son plus grand cadeau et son amour le plus profond et le plus grand. C’est en Amérique, que je me suis réfugié, mon fils et que nous avons vécu un grand nombre de nos années. En 1946, ton père a été condamné à mort par ces ordures de bolchevique, ces monstres communistes, ces sales rouges !! J’ai une rage sans aucune borne contre eux, ma haine est si profonde et si forte que je ne leur pardonnerais jamais pour la mort de ton père, ni à eux, ni même aux Anglais qui ont toujours su que ton père était innocent. J’ai reçu une lettre, un jour venant du remplaçant de ton père qui comme moi, était sur de l’innocence de ton père et qui m’a annoncé avoir mis sous clé tout les dossiers de ton père, mais je t’en supplie mon fils, arrête tout.

Arrête de rechercher ce que ton père a caché à Hitler, arrête, je t’en supplie. Il ne me reste que peu de temps et je doute que je serais encore en vie quand tu liras cette lettre, mais par pitié, mon fils, arrête tes recherches qui ne pourront que te blesser et te perdre. Tu as une immense carrière devant toi et ton père aurait refusé que tu sacrifies ta vie pour lui et pour lui rendre honneur pour que le monde sache qu’il n’était pas coupable des crimes que le tribunal lui a mis sur la tête. Nous savons tous les deux, qu’il n’était pas coupable de crime contre l’humanité, crime de haine et antisémitisme.

Mon amour, dans cette lettre, je te donne l’étoile de David que le rabbin Kohn m’a donné et que ton père avait en moment de sa mort pour que tu te souviennes d’une chose, ton père t’aime et voudrait que tu sois heureux.

Je vais enfin retrouver l’homme de ma vie et à jamais, m’endormir dans ses bras. Mon fils, tu es mon dernier amour. Tu seras toujours mon amour et ma vie, toujours mon seul et unique.

Ta maman qui t’aimera à jamais





Philadelphie, Pennsylvanie, USA

6 septembre 1970


Monsieur Saint-Richard,

En mon nom et en tant que légataire testamentaire de votre mère, je me dois de vous mettre au courant des dispositions du testament rédigé par votre mère. Selon son testament, votre mère souhaite vous léguer la maison achetée par votre père en 1943, ainsi que la totalité des comptes bancaires ouverts par votre père, qui est d’un montant de 150 431 $, ainsi que divers comptes qui appartenait à la famille de votre mère dont vous êtes le dernier héritier. Ces compte britannique et allemand s’élève à un montant de £3 890 872, soit 5 118 053,03 $. Elle vous offre aussi en héritage la maison de sa famille dans le comté de Sussex, ainsi qu’un titre de noblesse hérité de votre grand-père. Pour finir, elle vous donne une bague pour que vous puisiez l’offrir à votre fiancée, lors de votre mariage. Ainsi que la clé d’un box à la banque royal d’Angleterre ou elle à dit que vous pourriez trouver des documents et vous supplie de les brûler.

Veuillez Agréer, Monsieur Saint-Richard, mes plus sincères condoléances.

Maitre John Smith,

Notaire de la ville de Philadelphie

P.S : Alexander, mon petit, nous nous connaissons depuis un long moment déjà toi et moi, je t’ai connu tout petit, quand tu venais à peine d’arriver en Amérique en fuyant le régime nazi. Je t’ai appris l’anglais et à te comporter comme un bon Américain. Je t’en supplie, fait ce que ta mère, te demande et oublie, ta quête stérile de venger ton père et rétablir l’honneur de ta famille, tu ne ferras qu’ouvrir de nouvelles blessures. Je t’en supplie, reprend ton poste à Yale.

Je t’embrasse, Ton parrain qui t’aime tant.

P. P.S. : excuse moi pour la formalité de la lettre, mais c’est mon métier.

Zurich, 15 septembre 1970


Mona,

Mon amour, je t’écris ce télégramme de Zurich, afin de te dire que je reviens vite vers toi, la mort de ma mère m’a fait comprendre que je dois arrêter mes recherches et que je dois te revenir, notre enfant à besoin de son père. Je t’aime.

Alexander.


STUPEUR AU DOMICILE DU DOYEN DE YALE,

Cette nuit, aux alentours de vingt-une heure, une patrouille de police est entrées dans le domicile du doyen Alexander Saint-Richard, suite à une plainte déposé par des voisins pour tapage nocturne. Ce qui semblait être à l’origine, une dispute de couple s’est transformé en un double meurtre. La police sur place à trouvé le corps sans vie de l’épouse du doyen, Mona et de sa fille âgée de huit ans, Amaya.

Nous avons interrogé les policiers sur place qui nous ont dit, « C’est un vol qui a mal tournée, Madame Saint Richard à surpris les cambrioleurs et il semble que ces derniers ne voulaient pas laisser le moindre témoin de leurs forfait. Nous avons trouvé Madame Saint-Richard, tué d’une balle dans la tête dans le salon. Le  corps sans vie de la petite fille à été trouvé dans sa chambre tué d’une balle dans la tête aussi, mais avec un oreiller sur le visage, comme si l'assassin ne voulait pas être troublé par le visage de l'enfant au moment d'appuyer sur la détente.

Monsieur Saint-Richard été à une conférence à Bale à Suisse et il a été prévenu par le FBI. Nous n’avons pas encore pu interroger le doyen, mais il est tout lieu de se demander si ce n’est pas lui a commandité la mort de sa femme et de sa fille.

En attendant d’avoir de plus clair éclaircissant , nous vous rappelons que c’est le cinquième cambriolage dans la région de New Haven en l’espace de six mois.

Tatiana Grimaldi,

Journaliste au New Haven Register

8 aout 1978

New-Haven, 8 aout 1978,

Message top secret au directeur du KGB, Iouri Andropov,


Femme et enfant mort, époux introuvable, demande nouveau ordre pour exécution. Meurtre caché en cambriolage. Bouc émissaire trouvé et payé grassement. Attente d’ordre. ***Fin de transmission***

Message top secret à l’agent Romanov.


J’avais ordonné uniquement la mort de Saint-Richard, pas celle de sa famille. REVENEZ DANS LA MÈRE PATRIE TOUT DE SUITE Mission suspendue ***Fin de transmission***

New-York, 6 mars 1987

Ce vendredi 9 octobre, Eugénie, duchesse d’Inverness, la sœur du duc de Sussex, une cousine de la famille royale britannique convolaient en justes noces avec son compagnon Alexander Saint-Richard.

Après des mois de préparatifs, émaillés de quelques polémiques, la duchesse Eugènie a enfin pu dire « oui » à son compagnon Alexander Saint-Richard en la cathédrale Saint-Patrick de New-York pour une cérémonie intimiste ou se trouvait la famille, les amis et quelques journalistes venus couvrir le mariage d’un membre de la famille royale britannique.

Marié pour la seconde fois, Alexander Saint-Richard est un ancien doyen et un archéologue de grande renommée à qui l’ont doit des découvertes comme la tombe d’un ancien roi Maya  en 1983, ainsi qu’une salle secrète dans les pyramides égyptiennes en 1985 et enfin, plusieurs études et des best-seller historique sur l’histoire de la Zambésie, des royaumes incas et maya. Il s’agit du second mariage d’Alexander Saint-Richard, dont le premier s’est terminé tragiquement avec la mort sa première femme et de sa fillette âgée de huit ans. Ce meurtre avait fait à l’époque la une de notre journal en 1978 et cela a permis l’arrestation des deux cambrioleurs qui ont tué Mona et Amaya Saint-Richard. Suite à leur arrestation, ils ont été jugés coupables et condamnés à la peine de mort par chaise électrique.

La Duchesse Eugènie est quant à elle, la riche héritière d’une grande famille anglaise et elle a préféré choisir la voie de l’histoire et c’est ainsi qu’ils se sont rencontrés. Lui, le professeur d’histoire, l’écrivain et l’archéologue, âgé de quarante-trois ans et elle, l’héritière passionné d’histoire âgée de seulement vingt ans. Selon des sources, les deux époux se seraient rencontrés en Egypte, dans un bar de la capitale et la duchesse a réussi à redonné le coup de vivre à l’homme brisé qui avait perdu son épouse et sa fille.

Durant le mariage, Alexander Saint-Richard aurait été trop stressé ? Il semble avoir été victime de tremblements au moment de passer la bague au doigt à Eugénie d’Inverness. Après un moment un peu gênant et quelques rires nerveux, le couple s’est finalement dit oui et ont même échangé un tendre baiser devant le parvis, à la sortie de la cérémonie.

Après l’échange des vœux, c’était le moment crucial à ne pas rater et bien que marié pour la seconde fois, Alexander Saint-Richard, sous le coup de l’émotion, essaie, en vain de mettre l’alliance au doigt de sa toute nouvelle femme. Le doigt de celle-ci se tord et c’est finalement, la duchesse d’Inverness qui met elle-même l’alliance à son doigt, devant son mari désolé de la situation. Dans l’assistance, certains rient déjà de la situation. Tandis que la duchesse Eugénie rit tendrement en réajustant sa bague, témoin du marié, le doyen de Yale, Albert De Baldenberger, essaie tant bien que mal de cacher son fou rire.

C’est durant la cérémonie que les deux jeunes mariés, on fait une autre grande nouvelle, la duchesse Eugénie est enceinte de son première enfant.

Notre journal se joint à tous pour souhaiter une belle et heureuse vie au couple.

Tatiana Grimaldi,
Journaliste au New-York Times


Londres, 4 août 1990

À mon tendre époux,

Mon amour, mon homme, mon roi et mon ami, ces années passées avec toi ont été formidable et j’avoue que je me suis un peu trop emporté contre toi, quand tu m’as avoué que repartais encore une fois en quête d’un nouveau secret de la Zambésie. Je t’ai beaucoup reproché de nous laisser, moi et ton fils encore à la maison. Il ne connaît pas beaucoup son père, tu sais, tu es toujours partie. Je souhaite que tu n’oublies pas que mon amour pour toi est éternel et infini.

Ton fils te joint à cette lettre, un dessin qu’il a fait pour son papa. Il t’aime beaucoup, malgré ton absence et il me fait rappeler de te dire de ne pas oublier de lui ramener un cadeau de ton voyage. Il va rentrer à l’école dans quelques semaines et j’espère que tu pourras être là.

Je t’embrasse follement.

Ton épouse,

Eugénie.

Douvres, 3 mars 1997,

Monsieur et Madame Saint-Richard,

En tant que directeur du Dover College, je souhaite vous tenir informé de l’avancée de votre fils dans ses études. Malgré son jeune âge, dix ans, il est l’un des plus brillants élèves de notre internat. Sa moyenne scolaire frôle l’excellence et ses professeurs sont extrêmement fiers de lui. Malgré tout cela, le comportement de votre fils est un problème, car il passe le plus clair de son temps en dehors de l’établissement, à chercher des choses dans la campagne. Lorsque son professeur d’Histoire, Monsieur Jenkins, lui a demandé ce qu’il faisait dehors comme ça aussi souvent, il a répondu candidement « Je fais comme mon papa et ma maman, je cherche des choses pour aider  l’humanité à se souvenir » Cela nous a beaucoup amusé et fait rire. Je souhaite obtenir votre accord, monsieur et Madame Saint-Richard, afin d’emmener votre fils avec ma famille, lors de nos vacances en Amérique Latine. Je crois qu’il pourrait trouver là, une raison suffisante pour continuer ses études et devenir un grand archéologue. Comme je sais qu’actuellement, vous êtes tous les deux dans cette région, je me suis dit que cela pourrait lui faire une surprise en plus.

Amicalement,

John Cavendich,

Directeur du Dover College

Urubamba, Pérou, 5 août 1997

À mon amoureuse, Wanda,

Wanda, je suis vraiment super méga giga content, Le directeur m’a emmené avec sa famille en Amérique latine, à la recherche du trésor du Machu Picchu. Je suis trop méga giga content, en plus, tu ne devineras jamais, mes parents m’ont fait la surprise d’arrivée dans notre campement. C’était le plus beau jour de ma vie, ils m’ont emmené avec eux, dans le caveau secret d’un ancien roi Inca et maintenant, je sais, je veux être comme eux !!

Je t’aime mon amoureuse.

Achille
.

Berlin, 3 juillet 2005

Papa et Maman,

Je suis enfin arrivé à Berlin, là ou je compte découvrir le secret de notre famille. Je ne vous ai rien dit, car je savais très bien que vous n’accepteriez jamais que je fasse cela. Durant toute ma vie, j’ai toujours su qu’il me manquait quelque chose, une part de moi que j’ignorais et c’est en regardant les vieilles lettres de papa que j’ai découvert, mon grand-père était un nazi… Ma grand-mère pensait que c’était faux, mais en tant qu’historien, mon rôle est de trouver la vérité, c’est pourquoi, je vais profiter d’une année sabbatique entre le lycée et l’université pour trouver une vérité à mettre dessus. Rassurez-vous, je ne suis pas en danger, j’ai toujours avec moi, le revolver que papi m’a offert pour mon anniversaire, car c’est grâce à lui que j’ai enfin décidé de voler de mes propres ailes et de trouver enfin, le sens caché de ma vie.

Je vous aime.

Achille

Zurich, 4 mai 2006,

Papi,

Je viens enfin de retrouver la maison de mon grand-père et comme tu me l’avais dit, elle a été mise en vente. J’ai fait comme tout bon archéologue doit faire dans ces cas, je suis entré sans y être invité. Dans l’ancien bureau de mon grand-père, j’ai trouvé une cache secrète caché derrière la cheminée et qui m’a laissé trouver un carnet qui semble écrit à sa main et donnant des indications sur l’endroit où il a caché le trésor qu’il a volé à Hitler. Je ferrais tout pour innocenter grand-père.

Je t’aime.

Achille

Samedi 13 mars 2010

15h30 -  Papa

Mon fils, tu viens d’avoir ton diplôme, j’aimerais que tu arrête tout cela.

Quand j’avais ton âge, j’étais comme toi, je voulais remettre le nom de notre

Famille a sa juste place, nous ne devons pas oublier que c’est le passé

Mon fils. Je t’aime et je souhaiterais que tu viennes à Détroit pour voir

L’exposition sur la Zambésie qu’on fait avec ta mère.

18H39 - Moi

Papa, j’ai très bien compris ton poids de vue et je ne reste pas sans rien faire

J’essaie tant bien que mal de faire retrouver l’honneur à ton père et je sais

Que papi, me comprend. Je sais toute la vérité maintenant, il m’a donné accès

À des documents venant de l’ancien QG de Churchill, ils savaient tous,

Mais ils voulaient faire des exemples.  Je ferrais de mon mieux pour venir,

Mais je ne te promets rien.

18H44 - Papa

Tu m’as rendu fier pendant toutes ses années et j’ai fait de

très grande découverte sur la Zambésie, je dois absolument

Tout te montrer. Ta mère veut réellement que tu viennes

Je t’aime mon fils.

18h46 – Moi

Moi aussi, je t’aime


Jeudi 8 juillet 2010,


23h34 – Papa

Mon fils chéri, je suis en route pour la Namibie avec une jeune femme

Du nom de Mari McCabe, il semblerait qu’elle ai un lien très proche avec

L’ancien village de Zambésie. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai décidé de la

Suivre pour savoir ce que cela allait donner. Elle possède un collier magnifique.

04h34 – Moi

Papa, fait quand attention, tu n’es plus aussi jeune qu’avant. Fait attention

A toi et ne laisse pas cette femme, te mener par le nez, on a déjà perdu

Papi, le mois dernier, je ne veux pas te perdre aussi.


06h44 – Papa

Toi aussi, fait attention, mon fils.


Samedi 04 Octobre 2010


08h33 – Papa

J’ai fait de grandes découvertes et j’ai bientôt trouvé un autre

Totem anansi. Je te tiens au courant, je t’aime


Dimanche 8 Juillet 2015


23h06 – Moi

Papa, j’ai enfin trouvé, je l’ai trouvé !! J’ai trouvé le trésor que

Grand-père a caché !! Je t’envoie une photo.

23H10 – Papa

ACHILLE, S’IL TE PLAÎT RÉPOND !! TU N'ES PAS TOUT SEUL,

ON VOIT QUELQU’UN SUR LA PHOTO !!!


Lundi 9 Juillet 2015


02h23 – Papa

S’il te plaît, donne nous des nouvelles, on est mort d’inquiétude

03h33 – 15 appels en absence (Papa, Maman, Police, Hector)

05h23 – Moi :

bonjour, Monsieur, ici l’hôpital de la charité de Berlin, nous avons trouvé

Votre fils dans un éboulement dans une maison dans la banlieue de Berlin.

Il est sonné, mais ne semble pas avoir des séquelles.

Vendredi 4 mai 2017

15h33 – Papa

Achille, mon fils, je suppose que tu as survécut à l’éboullement grâce
Collier que tu porte autour de ton cou. Je crois que depuis 2015, tu es
En possession d’un des totems Anansi et bien que je ne sache pas
Pour quelle raison, il t’as choisi comme gardien, je pense sincèrement
Qu’une seule femme peut répondre et t’aider dans tes questions.
Amaya Jiwé. Retrouve là en Namibie, elle-seule sera répondre à tes questions.
Je t’embrasse mon fils


Lundi 7 mai 2017 :


12h00 – Moi :

Maman, j’arrive, je suis dans l’avion

12h01 – Maman :

Fais vite, mon chéri


Avis de décès 8 mai 2017:

Aujourd’hui, à 16H23, le grand archéologue, explorateur, Alexander Saint-Richard, s’est éteint suite à une attaque cardiaque foudroyante durant la nuit de Lundi à Mardi. Il était entouré de sa famille et de ses amis. Le monde de l’histoire et des médias lui ont rendus hommage à celui qui a été l’un des plus grands historiens de son temps. Souvent comparé à Indiana Jones, à cause de sa tenue et de son talent d’archéologue, il meurt aujourd’hui en laissant une femme et un fils.


Message top secret à l’attention du président :


cible atteinte, continue la recherche du fils, il est parti pour la Namibie. Achille Saint Richard sera mort d’ici la fin du mois. ***Fin de transmission***
[/right]


Dernière édition par Achille St Richard le Dim 14 Oct 2018 - 20:54, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jesse B. Chambers

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 125 › DATE D'INSCRIPTION : 17/07/2018 › PSEUDONYME : Jesse Quick › CÉLÉBRITÉ : Violett Beane › CRÉDITS : Karapuce <3
gif
› NOM DE CODE : Jesse Quick › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Triste › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Chef d'entreprise
gif
› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Jesse est liée à la speed force et à des parents super héros, ce qui implique aussi qu’elle est dotée de pouvoir.

Force surhumaine : Comme sa mère, elle possède une force hors du commun. Le mécanisme de ce pouvoir reste encore inexplicable. Bien qu’elle est sûrement incapable de faire un bras de fer avec un kryptonien ou Wonder Woman.

Lien avec la speedforce: Grâce à la formule que son père à utiliser pour devenir Johnny Quick, Jesse à réussi à se lier à la speedforce, ce qui lui donne tout ses pouvoirs de bolide.

Régénération accélérée : Bien qu’elle n’est pas immortelle, Jesse se régénère beaucoup plus vite qu’un humain normale. L’inconvénient c’est qu’elle consomme beaucoup plus de calorie que les humains classique, alors elle doit aussi manger beaucoup.

Sens améliorés : Ses sens sont amélioré par la speedforce. Ce qui lui permet de percevoir le monde de manière presque immobile selon la vitesse utilisée

Phases : Jesse est capable de faire vibrer toute les molécules de son corps, ce qui lui permet de passer à travers des objets ou des personnes.

Aura de la speedforce: Quand Jesse cours, elle est entourée de l’aura de la speedforce. Ce qui la protège des effets de sa vitesse, comme la friction de l’air. Cela lui empêche aussi de subir la force kinetic des impacts liés à sa vitesse.

Super endurance : Bien qu’elle n’est pas illimité, l’endurance de Jesse est bien au delà des limites humaine. Elle peut courir pendant de longue période et est aussi plus résistante.

Création de vortex : Jesse peut créer des tornades en tournant ses bras rapidement ou en courant très vite. Cela peut avoir beaucoup d’effet.

Au delà de ses super pouvoirs, elle est aussi une femme d’affaire brillante. Elle sait aussi manier le combat au corps à corps et une scientifique très intelligente. Bien qu’elle a abandonnée l’aspect scientifique de sa vie pour se consacrer aux aventures.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le gardien de la Terre   Ven 28 Sep 2018 - 14:47

Je te redis bienvenue et bon courage pour ta fiche. Si tu as des questions n'hésite pas à demander au staff !

________________________

Revenir en haut Aller en bas

Harrison Wells

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 70 › DATE D'INSCRIPTION : 04/09/2018 › PSEUDONYME : Fantöm › CÉLÉBRITÉ : Tom Cavanagh › CRÉDITS : Google

› NOM DE CODE : Reverse Flash › ÂGE DU PERSONNAGE : 43 ans › HUMEUR DU MOMENT : Neutre › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : PDG de Star Labs

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : - Negative SpeedForce.
- Régénération
- Intangibilité
- Speed Force Aura
- Aérokinésie
- Connaissances avancé
- Combat aux corps à corps
- Expert de la SpeedForce
- Super-vitesse
- Chronokinésie
- Paradoxe Spatio-Temporel
- Éléctrokinésie
- Speed Mirage
- Super-force
- ShockWave Projection
- Speedster Photographic Memory

Faiblesse : Bien que j’aie une régénération cellulaire assez rapide, je suis tout de même vulnérable aux coups, aux balles, ainsi qu’à la magie. De plus la glace a un effet de ralentissement cellulaire qui peut me faire ralentir ma régénération.

Objet:

- Bague de Reverse Flash
- Gideon
- Tachion Devise



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le gardien de la Terre   Ven 28 Sep 2018 - 15:40

Welcome,

Bon courage pour ta fiche Totem de Terre.


________________________

Revenir en haut Aller en bas

Jason P. Todd
ϟ the broken bird.

avatar

› DOUBLON/S : eloise davey. kara zor-el. › TEXTOS ENVOYÉS : 264 › DATE D'INSCRIPTION : 28/01/2018 › PSEUDONYME : written in the stars/séléné. › CÉLÉBRITÉ : daddario. › CRÉDITS : moonlight roses {avatar} tumblr {gifs} sial (signa).

› NOM DE CODE : par delà gotham, on commence à le connaître sous le pseudonyme de red hood. › ÂGE DU PERSONNAGE : il a actuellement vingt-trois ans. si jeune et pourtant supportant déjà tant de souffrance. › HUMEUR DU MOMENT : massacrante. littéralement. › VILLE D'ORIGINE : né à gotham city, il ne l'a jamais quittée. › SITUATION PROFESSIONELLE : officiellement décédé, jason est revenu d'entre les morts pour accomplir sa vengeance.

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : maîtrise parfaite des meilleures techniques de combat. manie les armes à feu et blanches à la perfection. calculateur, observateur, fin détective, tacticien. faiblesses : son agressivité, son impulsivité, la mortalité.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le gardien de la Terre   Ven 28 Sep 2018 - 15:42

re bienvenue parmi nous ! je te souhaite bon courage pour ta fiche, et n'hésites pas si tu as besoin

________________________

Revenir en haut Aller en bas

Mari McCabe
The Animal Spirit

avatar

› DOUBLON/S : Joker › TEXTOS ENVOYÉS : 188 › DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2018 › PSEUDONYME : Isatis › CÉLÉBRITÉ : Maisie R. Sellers › CRÉDITS : google, tumblr (gif)...

› NOM DE CODE : Vixen › ÂGE DU PERSONNAGE : 26 › HUMEUR DU MOMENT : Tendue › VILLE D'ORIGINE : Détroit › SITUATION PROFESSIONELLE : Zoologiste

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Collier-totem de l'Esprit donnant :

- Capacités animales
- Lien télépathique avec les animaux
- Compréhension animale
- Connexion totémique





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le gardien de la Terre   Sam 29 Sep 2018 - 0:42

Re-bienvenue, j'attends avec grande patience la fin de ta fiche. si tu as des questions à nouveau, n'hésite pas 😉

________________________


I'm like a wild animal. You make me feel human...
Revenir en haut Aller en bas

Alma Warren

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 54 › DATE D'INSCRIPTION : 24/09/2018 › PSEUDONYME : T.L › CÉLÉBRITÉ : Antonia Thomas › CRÉDITS : Shiya

› NOM DE CODE : The Witch › ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans... Bien qu'elle ait une apparence juvénile. On a tendance à croire que c'est encore une adolescente au Lycée. › HUMEUR DU MOMENT : hmm... Tangente ? › VILLE D'ORIGINE : La Nouvelle-Orléans › SITUATION PROFESSIONELLE : Légiste au CCPD

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Sorcelleries (à savoir : Alma ne peut guère jeter son sortilège si elle est interrompue dans son incantation)

Magie sans incantation :

_ Hypnose/illusion
_ Télépathie
_ Projection astrale (via un rituel)

Sortilège plus ou moins maîtrisable (avec incantation) :

_ Pyrokinésie
_ Télékinésie
_ Sortilèges mineurs (ex : déplacer ou modifier des lettres ou des chiffres sur un écran ou bien une feuille. Ou bien changer la chaîne à distance, etc...)
Sortilège plus difficile à utiliser (avec incantation) :

_ Altération du temps (à besoin d'artefacts pour y puiser l'énergie nécessaire au sortilège)
_ Téléportation (n'en maîtrise pas la destination)
_ Divination (longue incantation + rituel)
_ Exorcisme (Concentration + longue incantation)
_ Autres... (Sort qu'elle ne peut apprendre qu'avec l'aide d'un magicien plus expérimenté)



Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MessageSujet: Re: Le gardien de la Terre   Sam 29 Sep 2018 - 1:00

Bienvenue plus officiellement et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Le gardien de la Terre   Lun 8 Oct 2018 - 19:09

(re) bienvenue parmi nous avec ce petit nouveau
bon courage pour rédiger ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Le gardien de la Terre   Lun 8 Oct 2018 - 22:40

(Re)Bienvenue à toi sur le fo'
Bonne chance pour ta validation et have fun
Revenir en haut Aller en bas

Mari McCabe
The Animal Spirit

avatar

› DOUBLON/S : Joker › TEXTOS ENVOYÉS : 188 › DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2018 › PSEUDONYME : Isatis › CÉLÉBRITÉ : Maisie R. Sellers › CRÉDITS : google, tumblr (gif)...

› NOM DE CODE : Vixen › ÂGE DU PERSONNAGE : 26 › HUMEUR DU MOMENT : Tendue › VILLE D'ORIGINE : Détroit › SITUATION PROFESSIONELLE : Zoologiste

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Collier-totem de l'Esprit donnant :

- Capacités animales
- Lien télépathique avec les animaux
- Compréhension animale
- Connexion totémique





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le gardien de la Terre   Dim 14 Oct 2018 - 22:27

bienvenue dans la famille
validation par Mari
Enfiiiiiiiiiiiiin !!!! On peut dire que le petit héritier aime se faire désirer ! Pas mal de fautes dans ta fiche ma foi mais j'espère que tu feras plus attention pendant tes rps, j'y veillerai   . Bienvenue en tout cas, et amuse toi bien parmi nous  
_______________________________________________

Bravo pour avoir su passer l'étape la plus dure ! Te voilà enfin validé, recensé et avec ta toute nouvelle couleur. Ta validation te donne enfin accès à toutes les rubriques de forum, et c'est pas rien ! Il y a probablement des chances à ce que tu te sentes un peu perdu au début, ainsi nous allons te guider vers différents liens essentiels à ton intégration au sein de notre petite communauté.  

Pour commencer, nous t'invitons à poster tes deux autres fiches complémentaires : ton répertoire de liens, qui permettra aux autres membres de venir te proposer leurs idées pour lier vos personnages, ainsi qu'une chronologie réunissant les RPs que tu effectueras au sein du forum. Nous te conseillons également d'aller jeter un œil aux diverses demandes que tu es désormais en mesure de pouvoir faire, afin de trouver un foyer pour ton personnage, proposer un lieu important et manquant dans la partie RP, ou encore personnaliser ton profil avec un rang spécifique.

Ensuite, tu es aussi capable de participer au flood et aux divers jeux proposés dans cette rubrique, ainsi que d'ouvrir une galerie si l'envie t'en prend. Tu peux également, et tu es même invité à le faire, voter pour le forum toutes les deux heures comme laisser ton impression sur notre fiche de pub sur PRD. Et pour terminer, la chose la plus importante : tu peux désormais ouvrir tes sujets comme bon te semble ! Les différents forums et sous-forums de la partie RP te sont ouverts comme le reste, afin de te permettre de faire évoluer ton personnage au fur et à mesure de l'intrigue principale du forum.

Maintenant que toutes les indications t'ont été correctement données, nous te laissons t'installer confortablement au sein de dawn of justice  Les boîtes de messages privés des membres du staff te restent toujours ouvertes si tu as la moindre question, demande ou autre chose d'important à leur confier.

Enfin, nous te souhaitons un très bon jeu au sein de DOJ, tout en espérant que ton petit bout de chemin ici te ravira  

________________________


I'm like a wild animal. You make me feel human...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le gardien de la Terre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le gardien de la Terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel Honaker - Terre Noire
» Planète Terre, système solaire et mappemonde
» Le Titanic (maquette en terre)
» Salvatore, R.A. - Terre Promise - La Légende de Drizzt 3 - Les Royaumes Oubliés
» [Tajadod, Nahal] Debout sur la terre

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
dawn of justice ::  :: fiches de présentation :: fiches validées-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: