AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
merci de privilégier les personnages dc comics & les scénarios I love you

Partagez | 
 

 ⚡️ The birth of Kid Flash ft. Barry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Wallace West


avatar

doublon/s : Le scarabée d'El Paso nombre de textos envoyés : 32 date d'inscription : 14/08/2018 pseudonyme : Az' célébrité : KJ Ap crédits : Space Rebel



nom de code : Kid Flash âge du personnage : 23 ans humeur du moment : Fifou ville d'origine : Keystone situation professionnelle : Mécanicien pour le KCPD



[url=#]PRÉSENTATION[/url] - [url=#]LIENS[/url] - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: ⚡️ The birth of Kid Flash ft. Barry   Lun 20 Aoû - 19:31

Barry

Wally

「 The birth of Kid Flash 」
Il y a cinq ans.


J’étais tout excité à l’idée de pouvoir visiter le commissariat de Central City. En effet, nous avions eu la nouvelle la semaine d’avant lors d’un cours de chimie tout sauf passionnant. Le principal était venu dans la classe nous informer que la semaine prochaine une visite aurait lieu. La classe n’avait pas réagi si ce n’était que quelques soupirs par-ci, par-là. Mais moi, intérieurement, je bondissais, je faisais la fête. J’étais si heureux que le reste du cours passait tout seul. Je rentrais donc le soir en courant pour avertir tante Iris de cette super nouvelle. C’est avec une joie proche de la mienne que la jeune femme prit la nouvelle. Elle savait que je voulais travailler comme mécanicien pour la police, c’était donc une nouvelle plus qu’appréciable. C’était donc avec des étoiles dans les yeux que je m’endormais.


Une semaine plus tard.


C’était le jour J. Je finissais de faire mon sac, prenais un pain grillé et embrassais Iris avant de partir  en direction de l’école. Je fus surpris de la vitesse à laquelle je l’atteignais. Sans doute l’enthousiasme. J’embarquais dans le bus et nous prenions donc la direction du fameux commissariat. Sur place, un lieutenant de la police nous prenait en charge et commençait par nous faire visiter les locaux. Autant dire que ce n’était pas la partie qui m’intéressait le plus même si j’écoutais d’une oreille plus qu’attentive. J’attendais le moment du garage et des véhicules avec une impatience proche de l’intenable. Quelques minutes me séparaient du bonheur total. Lors de la visite, les bureaux et locaux défilés, je ne faisais que peu attention jusqu’à ce qu’un en particulier m’intriguais. La porte était entre ouverte et le nom d’un certain Allen figurait dessus. Un regard à droite, un à gauche, et j’entrais dans le bureau qui se révélé être un laboratoire. Pourquoi je venais de faire ça ? Aucune idée, mais c’était comme-ci je devais le faire. C’était une sensation bizarre à décrire. Mais je le savais, je devais rentrer dedans. Je regardais par la fenêtre et je voyais une pluie diluvienne attaquer les carreaux. Surpris, je tournais les talons pour retourner vers le groupe lorsque les liquides contenus dans les bocaux se mirent à s’envoler. Totalement pris au dépourvu et avec un début de peur, j’essayais de comprendre mais rien ne faisait sens. Lorsque je levais la tête, un éclair s’écrasait vers moi. Puis, le noir.


Neuf mois plus tard.


Le bruit de la porte qui raisonnait sous les tocs d’Iris résonnait dans la pièce. Cela faisait quelques jours que j’étais sortis de l’hôpital, mais depuis, je m’étais enfermé dans ma chambre, je ne sortais presque pas, j’y restais tout mon temps. J’avais peur de sortir car depuis le réveil, des choses bizarres se produisent, comme par exemple ma main qui faisait un bruit pas normal ainsi qui se mettait à faire des choses que je ne comprenais pas. Iris s’inquiétait pour moi. Dans un sens, je la comprenais. Si je savais ce qu’il m’arrivait, je serais partis la prendre dans mes bras pour la réconforter. Mais ne sachant rien, je ne voulais pas prendre de risque. C’est pourquoi j’attendais un peu de temps avant de sortir, prendre une petite veste avec capuche et sortir de la maison. Je voulais comprendre ce qu’il m’arrivait. Je commençais à marcher puis à courir comme à mon habitude avant de sentir que je pouvais faire plus. Courir plus vite, mais pas un sprint. Juste courir plus vite. Une sensation toute nouvelle. Sans vraiment trop comprendre, je me laissais envahir et j’exécutais. Deux secondes. Le paysage changea radicalement. J’étais à présent dans sur une plage non loin de la ville. Quoi ? Que venait-il de se passer ? Comment… Comment suis-je arrivé ici ? Je sortais mon téléphone pour voir l’heure. Elle n’avait pas changé. Mon regard se perdait dans le vide, essayant de comprendre ce qu’il m’arrivait, mais rien n’arrivait. Si ce n’était que de la peur.

________________________


My name is Wally West
and i'm Kid Flash


Dernière édition par Wallace West le Dim 26 Aoû - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Barry Allen

The Scarlet Speedster

avatar

nombre de textos envoyés : 444 date d'inscription : 27/06/2018 pseudonyme : Geits célébrité : Grant Gustin crédits : Google Image



nom de code : The Flash âge du personnage : 29 ans humeur du moment : Mari ♥ ville d'origine : Central City situation professionnelle : Expert scientifique du CCPD



Fiche de rps et chronologie : http://dawnofjustice.forumactif.com/t131-les-aventures-de-flash

Fiche de liens : http://dawnofjustice.forumactif.com/t130-les-liens-du-bolide-ecarlate



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ⚡️ The birth of Kid Flash ft. Barry   Mar 21 Aoû - 20:28

The Birth of Kid Flash
[Feat. Wally West]



Je m’appelle Barry Allen et je suis l’homme le plus rapide du monde. A onze ans, j’ai vu ma mère se faire tuer par une chose inimaginable. Mon père fut accusé du meurtre et emprisonner. Mais un accident fit de moi un être inimaginable. Aux yeux du monde, je ne suis qu’un technicien de la police scientifique mais j’ai un secret, avec l’aide de mes amis de la Justice League, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je m’appelle Flash.


----- ----- ----- -----

Neuf ans. Voila neuf ans que je suis devenu Flash et que je suis un super héros. J’étais le seul speedsters connus enfin à part Jay Garrick qui opérait dans l’ombre il y a des décennies avec un autre speedster, Johnny Quick. Puis j’ai fait la rencontre de mon Némésis, Reverse Flash. Je sais qu’il est l’assassin de ma mère mais comment prouver que c’est lui en sachant qu’il vient du futur. Puis il y a eu Wally West qui est devenu Kid Flash. Je les pris sous mon aile et lui ai tout appris. Récemment, j’ai fait la rencontre de Jesse Chambers, la fille de Johnny Quick. Elle m’a demandé de l’aide pour la soigner. C’est en regardant se battre à mes côtés Wally que je suis fier d’avoir été son mentor. Je me souviendrais toujours de notre première rencontre.


Central City, 2013


- Allen, je ne sais pas pourquoi vous voulez prendre un congé sabbatique mais avec le bon travail que vous fournissez ici, je vous l’accorde.

- Merci Capitaine Singh, répondis-je en souriant.

- Je vous en prie, Allen. Vous êtes notre meilleur élément et j’espère que vous profiterez bien de votre repos.

- Je l’espère aussi, encore merci.

- Allez allez, Allen, quittez mon bureau et refermez la porte derrière vous, je dois finir ce sandwich avant que Rob arrive.

Je souris et quitte le bureau de Singh en refermant la porte derrière lui. Je prends la direction de mon bureau afin de clôturer mes derniers dossiers avant de partir. Oh et ne croyez pas que je pars en vacances, je pars en quête de réponses sur ce qui me donne mes pouvoirs, la Speed Force. J’espère en apprendre plus sur cette dimension qui me permet que je fasse autant de choses. C’est ainsi que je quitte la ville pendant quelques temps. Du moins Barry Allen quitte Central City un temps. Flash lui reste dans le coin. Mais heureusement, le taux de criminalité est au plus bas par chance.


Quelques mois plus tard.


Je n’ai pas eu vraiment les réponses que je voulais à mes questions mais ce n’étais pas grave, je pense que tôt ou tard, j’en aurais. C’est ainsi que je regagnais Central City et que je passais à mon appart afin de prendre une bonne douche et surtout raser ma barbe, même si j’avoue que j’aime bien celle-ci. Une bonne douche chaude faisait tellement de bien. Après avoir passer un peu de temps sous l’eau, j’en sortis, m’essuyant puis je m’habillai. Allez, direction le CCPD.

Je sortis de mon appart, refermant la porte derrière moi. Je descendis les escaliers et sortis de l’immeuble. Je pris en super vitesse la direction du commissariat. C’est par mon ami Darryl Frye que je fus accueilli. Il était content de me voir puis il me raconta tout ce qui s’était passé en mon absence. Il me parla aussi de l’incident qu’il y avait eu il y a quelques mois dans mon labo. Un jeune qui était en sorti scolaire avait été un peu trop curieux et s’était introduit dans mon labo quand un éclair l’a frappé alors qu’il n’y avait aucun orage ce jour-là. Darryl fit d’ailleurs une remarque, lui rappelant l’accident que j’avais eu quatre ans auparavant dans le même lieu, mise à part que pour moi, il y avait un orage ce soir-là.

- Pourquoi personne ne m’a prévenu ? demandais-je alors.

- Tu étais en congé sabbatique, on ne voulait pas te faire revenir, Barry. Mais heureusement, le jeune est en vie, il a été un temps dans le coma mais d’après ce que j’ai entendu, il est sorti il y a quelques semaines.

- Tu as le nom de ce jeune homme ? lui demandais-je en le regardant.

- Humm… Attends que je me souviennes, je crois que c’était Williams Est …. Un nom du genre …. Ah non Wallace West.

- Merci, Darryl. Il faut que …. Je viens d’oublier que j’avais une course à faire…

- Euh … d’accord Barry, comme d’habitude, je te couvre si Singh te demande.

- Merci, je te revaudrais ça, rétorquais-je avant de quitter le bâtiment.

Une fois à l’extérieur et à l’abris des regards, j’appuie sur ma bague, mon costume en sort et je l’enfile en super vitesse. Je pris la direction du Central Hospital. C’est là-bas que je pourrais en savoir plus et savoir où il est actuellement. Il fallait que je vois en personne ce jeune homme. Il y avait une chance sur dix mille qu’il ait des pouvoirs mais si c’était le cas, je devais l’aider à surmonter cela. Je venais enfin d’arriver à l’hôpital, je n’avais pas le temps de demander le renseignement. Je devais rapidement trouver ce jeune Wallace West. C’est dans les fichiers de l’hôpital que je trouvais l’adresse du jeune garçon. Je sais vous allez me dire, ce n’est pas honnête de faire ça mais c’est pour la bonne cause. Je quittais les lieux et pris la direction de chez Iris West, la tante du jeune homme qui d’après son dossier, en avait la garde. Mais sur le chemin, mon regard fut attiré par des éclairs jaunes qui prenait la direction de la plage.

J’arrivais près de lui quand il s’arrêta. Je m’arrêtai à mon tour et l’observait. Il était devenu à son tour un speedster et à la vue de son expression faciale, c’est la première fois qui se sert de ses pouvoirs. Je le vois regarder sa montre puis autour de lui. Je ressentais la même peur et incompréhension que j’avais ressenti à la découverte de mes pouvoirs. Son regard se perdit dans le vide, c’était le moment de faire mon entrée. Je me déplace en super vitesse et arrive derrière lui.

- Wallace West, je crois que nous devons parler.


Codage par Libella sur Graphiorum

________________________

"Family is power, Barry. Love, loyalty— that’s power."

️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Wallace West


avatar

doublon/s : Le scarabée d'El Paso nombre de textos envoyés : 32 date d'inscription : 14/08/2018 pseudonyme : Az' célébrité : KJ Ap crédits : Space Rebel



nom de code : Kid Flash âge du personnage : 23 ans humeur du moment : Fifou ville d'origine : Keystone situation professionnelle : Mécanicien pour le KCPD



[url=#]PRÉSENTATION[/url] - [url=#]LIENS[/url] - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ⚡️ The birth of Kid Flash ft. Barry   Jeu 23 Aoû - 11:47

Barry

Wally

「 The birth of Kid Flash 」
Je restais toujours immobile, contemplant dans un sens ce qui venait de se produire. Mais aussi apeuré par le fait que c’était de ma faute. Enfin je pensais que c’était dû à moi ou lié étroitement. Quoi qu’il en était. Mon regard ne changeait pas. Une voix non familière  sortait mon regard du vide. Je détournais ma vision et cherchais la personne qui m’interpellait. Elle avait prononcé mon nom. Lorsque mes yeux se déposaient sur une tenue rouge vif, avec un symbole d’éclair sur le torse, je réalisais que c’était Flash. Ma peur disparaissait totalement et laissait place à de l’excitation. Flash était devant moi, le vrai Flash. Le super héros de Central City. Je voulais ajouter quelque chose à l’oral, mais je manquais de m’étrangler quand les mots ne sortaient pas. J’étais abasourdie. Comme un enfant qui venait juste de rencontrer son idole. Quelques années en arrière, cela aurait fait un super scoop pour mon journal de groupe que je tenais. C’était un groupe qui reportait les faits et geste du bolide. Le groupe fonctionnait bien, très bien même. Malgré le fait que j’étais le seul membre. Je n’en avais que faire, c’était ma passion et je comptais bien l’exploiter pour mon plus grand plaisir.

Je restais toujours immobile à sa vue, puis, soudainement, la raison de sa venue commençait à retentir dans mon crâne. Pourquoi le bolide se déplacerait pour moi ? Comment connaissait-il mon nom ? Je faisais la liaison avec ce qui venait de se produire quelques secondes avant, et si c’était pour cette raison ? Venait-il m’aider ? Me renseigner ? Ou m’arrêter ? Pris de peur que ce soit la dernière, et pris aussi de peur d’être arrêté sur-le-champ et de devoir laisser Iris dans l’attente et l’angoisse me glaçait le sang. Elle avait trop vécu de mauvaise chose en ce moment. Pas besoin de rajouter ça en plus… Je prenais donc la parole, tout en reculant et levant les bras comme pour montrer que je ne faisais rien de mal. « Flash ? Que faites vous là ? C’est pour m’arrêter ? Je n’ai rien fait de mal, je vous le jure ! Ce n’était pas de ma volonté ce qui vient de se passer, je ne l’ai pas fait exprès, je sais pas ce qu’il m’arrive – Je levais les yeux vers lui – Peut-être que vous savez ? J’ai comme l’impression que le monde ralenti des fois, c’est étrange comme sensation » alors que je me posais le dos contre un arbre et me laissais tomber assis. « Que dirait tante Iris si elle savait ça ? » Je me prenais la tête dans les mains quelques secondes avant de rechercher le contact avec Flash. « Est-ce que je vais devenir un… Monstre ? » avec une pointe de terreur dans ma voix. Je ne savais pas ce que mon futur me resservait en temps normal, mais là, je ne voyais même pas ce que me réservais demain. C’était comme si un ciel sombre venait obscurcir ma vision du futur.

________________________


My name is Wally West
and i'm Kid Flash


Dernière édition par Wallace West le Dim 26 Aoû - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Barry Allen

The Scarlet Speedster

avatar

nombre de textos envoyés : 444 date d'inscription : 27/06/2018 pseudonyme : Geits célébrité : Grant Gustin crédits : Google Image



nom de code : The Flash âge du personnage : 29 ans humeur du moment : Mari ♥ ville d'origine : Central City situation professionnelle : Expert scientifique du CCPD



Fiche de rps et chronologie : http://dawnofjustice.forumactif.com/t131-les-aventures-de-flash

Fiche de liens : http://dawnofjustice.forumactif.com/t130-les-liens-du-bolide-ecarlate



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ⚡️ The birth of Kid Flash ft. Barry   Jeu 23 Aoû - 21:01

The Birth of Kid Flash
[Feat. Wally West]



Je m’appelle Barry Allen et je suis l’homme le plus rapide du monde. A onze ans, j’ai vu ma mère se faire tuer par une chose inimaginable. Mon père fut accusé du meurtre et emprisonner. Mais un accident fit de moi un être inimaginable. Aux yeux du monde, je ne suis qu’un technicien de la police scientifique mais j’ai un secret, avec l’aide de mes amis de la Justice League, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je m’appelle Flash.


----- ----- ----- -----

Wally se retourne alors quand je prononce son nom. Je vois alors sur son visage à la fois de la stupeur puis de l’émerveillement avant de voir de l’excitation. Je souris en le voyant réagir comme ça. Je ne veux pas m’avancer mais je pense qu’il est fan de moi et je mentirai si je disais que je n’aime pas avoir des fans. Aucun son de sa bouche ne sortit, ce qui m’amusa dans un sens car il devait se demander la raison de ma venue et surtout pourquoi lui-même si au fond de lui il devait se douter. Mais peu à peu, son expression faciale changea. Alors qu’il y avait de l’excitation il y a quelques minutes, c’est de la peur qui s’afficha. Il leva ses mains comme s’il me montrait qu’il n’avait rien fait de mal puis il prit enfin la parole.

Il me demanda alors pourquoi j’étais là et si c’était pour l’arrêter. Il jura alors n’avoir rien fait de mal. Il s’excusa pour ce qui venait de se passer, se justifiant que ce n’était pas de sa faute. Il ne comprenait pas ce qu’il se passait et aimerait le savoir. Il me demanda si je savais ce qu’il se passait et pourquoi il avait cette sensation que tout se ralenti autour de lui. Il se posa dos contre le mur avant de se laisser tomber sur le sol assis. Il se prit la tête entre les mains tout en disant que sa tante Iris ne devait rien savoir de tout ça et me demanda s’il allait devenir un monstre. Je ressentais sa peur et toutes les questions qui passaient dans sa tête. Avec la speedforce, tout est amplifié. Il fallait qu’il fasse le vide dans sa tête. Je m’approchais de lui et m’accroupissais.

- Non Wallace, je ne suis pas là pour t’arrêter mais pour t’aider. Mon ami Barry Allen m’a parlé de l’accident dans son labo donc je venais m’assurer que tu allais bien et aussi voire si tu avais développé des pouvoirs tout comme moi quand j’ai eu ce même incident. Et j’ai mes réponses à mes questions donc je veux t’apporter mon aide et t’apprendre à te servir de tes pouvoirs pour que tu ne blesses sans le vouloir quelqu’un.

Il me regarda alors, je vis une nouvelle fois son visage changé, passant par un aspect plus serein. Me relevant, je lui tendis la main pour l’aider à se relever. Je lui demandais alors s’il voulait devenir mon élève et que je lui enseigne tout ce que je sais. Il me fit un signe positif de la tête. Je lui souris et lui demanda alors de me suivre, de prendre une grande inspiration avant de se mettre à courir et de courir tout simplement. Je voulais voir la vitesse maximale qu’il a. On quitta alors les lieux, il me suivait sans me lâcher. Bien déjà je pouvais évaluer sa rapidité. Il est un peu plus rapide que moi quand j’ai eu mes pouvoirs. Je pris la direction de Coast City à la base aérienne d’Air Ferris, celle-ci était fermée depuis quelques mois après qu’un pilote d’essai ait mystérieusement disparu, un certain Hal Jordan. On entra sur le terrain abandonné et on s’arrêta sur une des pistes.

- Bien Wallace, si je t’ai amené ici c’est pour évaluer ta vitesse au maximum. Et je veux t’enseigner ta première leçon si tu es toujours partant ? lui demandais-je en souriant. Je vais aller me placer au bout de la piste et je veux que tu me rejoignes le plus rapidement possible. Mais tout d’abord, dis-je en retirant un capteur dans mon costume et le plaçant sur lui, tu vas porter ça sur toi. Ça évaluera ta vitesse en l’enregistrant sur mes ordinateurs.

J’avais intégré dans mon costume des capteurs qui permettaient d’enregistrer mes pulsations cardiaques, ma vitesse et d’autres choses. Je lui demandais s’il était prêt avant de partir à l’autre bout de la piste, laissant une trainée d’éclair jaune derrière moi.

- Allez Wally, quand tu veux, murmurais-je.


Codage par Libella sur Graphiorum

________________________

"Family is power, Barry. Love, loyalty— that’s power."

️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Wallace West


avatar

doublon/s : Le scarabée d'El Paso nombre de textos envoyés : 32 date d'inscription : 14/08/2018 pseudonyme : Az' célébrité : KJ Ap crédits : Space Rebel



nom de code : Kid Flash âge du personnage : 23 ans humeur du moment : Fifou ville d'origine : Keystone situation professionnelle : Mécanicien pour le KCPD



[url=#]PRÉSENTATION[/url] - [url=#]LIENS[/url] - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ⚡️ The birth of Kid Flash ft. Barry   Jeu 23 Aoû - 23:32

Barry

Wally

「 The birth of Kid Flash 」
Je commençais à désespérer, je ne voulais presque savoir ce qu’il allait se passer après. Quelle ironie, voir sa vie détruite par quelque chose que l’ont idolâtré. La vie avait de drôle de façon de s’exprimer des fois. Soudain, Flash se rapprochait pour s’accroupir devant moi. Rien qu’avec ce petit geste, une petite chaleur se formait dans ma poitrine, je commençais à espérais rien qu’à le voir. D’une voix plus calme, il me disait qu’il n’était pas là pour m’arrêter, que le nom que j’avais aperçu sur la porte, le fameux Barry Allen lui avait parlé de l’accident qui m’était arrivé plus tôt. Je détournais quelques secondes la tête avec un peu de rouge aux joues. J’avais dû retourner tout l’endroit, et je n’avais aucune manière de me faire pardonner pour ça. Si je croiserais cet homme, je m’excuserais. Il le fallait. Puis, le bolide me communiquait qu’il avait eu le même accident, et que c’était dû à ça. Ce pouvoir, cette capacité. Je les aurais aussi, tout comme lui. Il proposait de m’aider. Puis, il me tendait la main, je souriais comme un gamin de huit ans. Ce n’était pas tous les jours que je me faisais relever par mon idole. Mis à part le côté lié au pouvoir, j’hésitais presque à me pincer pour savoir si je vivais un rêve ou non. C’était à peine croyable ce qui se passait aujourd’hui. Lorsque je me trouvais debout à ses côtés, le speedster de Central City me demandait si je voulais devenir son élève. C’était comme une bombe qui retentissait en moi. Flash voulait que je devienne son apprenti. Je ne réalisais pas assez ce que ça voulait dire. On me l’aurait dit quelque temps plus tôt, j’aurais ri au nez de la personne, la traitant de folle même si j’aurais voulu y croire en mon for intérieur. Mes yeux s’illuminèrent et j’en oubliaient même mes soucis. D’un mouvement de tête simpliste, je confirmais au héros masqué que j’étais d’accord. C’était ma seule réponse. Toujours. Le bolide me demandait ensuite de le suivre. Je commençais presque à stresser, me demandant comment le suivre ? Il allait sûrement partir en vitesse folle alors que j’allais courir à ma  vma. J’allais être ridicule. Mais l’homme me disait de faire le vide dans ma tête, prendre une grande inspiration avant de partir. C’était ce que je faisais. Je m’employais à faire sortir toutes les mauvaises pensées de ma tête, en ne garder que les bonnes. Je soufflais un coup, et je partais en courant.


Je courrais, je courrais en super-vitesse. Du moins, j’en avais la conviction. Je me concentrais juste sur le costume rouge qui se trouvait quelques mètres devant moi. Je n’essayais pas de le rattraper, mais juste de le suivre et surtout de rester derrière lui. Je ne savais absolument pas à quelle vitesse nous allions, mais c’était clairement la plus élevée de ma vie, voiture comprise. Je n’eus le temps de dire ouf que nous nous arrêtions sur une piste. Je ne connaissais pas l’endroit. Je ne savais depuis combien de temps je courrais, mais c’était rapide. J’observais un peu les alentours, c’était désert. Et les alentours ne ressemblaient en rien à Central ou KeyStone. Une pensée me venait à l’esprit. Si Iris savait que je n’étais plus à Central, comment allait-elle réagir ? J’étais grand, mais je n’aimais pas laisser Iris dans le flou. Je me tournais vers Flash. Il me disait qu’on était ici pour évaluer ma vitesse. Et me demandais si j’étais toujours partant. « Carrément » disais-je surexcité. Je ne voulais pas faire faux bond, ou mauvaise impression à Flash, c’était pourquoi j’allais tout donner. L’homme m’expliquait qu’il allait se mettre à l’autre bout de la piste, et que j’allais devoir le rejoindre le plus rapidement possible. Juste après qu’il me plaçant un de ses je ne sais quoi. Transmetteurs ou quelque chose du genre, je supposais. Je voyais Flash partir laissant quelques éclairs jaunes derrière lui. J’attendais quelques secondes et puis, je me préparais.


Je faisais comme la première fois. Je soufflais, j’allais courir pour la première fois seul, et surtout de ma propre volonté. Ce test allait être crucial, il fallait qu’il se passe bien. Je baissais un peu ma tête. Je montais ma main gauche au niveau de mon visage, que je plaçais comme une épée me protégeant le visage. Je comptais dans ma tête. ‘3’. Je tournais mon bras droit pour venir le placer dans mon dos, tels un athlète qui allait partir pour le cent mètres de sa vie. Je préparais minutieusement mes mouvements. ‘2’. Je pivotais mes pieds pour être plus à même de prendre un départ avantageux, il fallait que je mette toutes les chances de mon côté. ‘1’. Je m’abaissais un peu, histoire de rapprocher mon centre de gravité pour avoir une meilleure stabilité. J’étais prêt. Une demi-seconde plus tard, je partais. Rapidement, je sentais que quelque chose se passait, c’était difficile à décrire sur le moment, mais c’était comme si une force me poussait à courir, une force qui m’aidait à courir, qui me facilitait la tâche. Je me sentais bien lors de la course, pas une goutte de sueur ne perlait de mon front, pas de souffle coupé ou mal rythmé. J’avais presque l’impression que je pouvais courir comme cela pendant des heures. En un temps beaucoup trop court à mon goût, j’arrivais au bout et à la hauteur de Flash. Je ralentissais et me m’arrêtais à ses côtés. Il fallait toute mon attention et mes efforts pour me stopper bien comme il fallait. Mais j’avais réussi. Avec un sourire béant, je regardais Flash. Je ne savais pas encore si c’était bon ou pas, mais la sensation que m’avait procurée la course était incroyable, une sensation que je voulais retenter. Tout enjoué et joyeux, je lui demandais « Alors, c’était comment ? C’était bien ? J’peux refaire sinon, c’était trop bien, je veux recommencer, je veux apprendre, je veux t’aider, je veux faire comme toi » Disais-je presque avec une super vitesse au niveau de la parole. Mais tout ce que je venais de débiter était vrai. Je pensais chaque mot de ce que je venais de dire. J’étais surexcité. Je me mettais à sautiller un peu et me craquer le cou. J’étendais mon bras, et je voyais un éclair jaune claquer de ma récente course. La vision et les visions plus tôt avaient presque totalement disparu. Je commençais à revoir un futur, quelque chose de beau et non de brumeux comme avant. Rien qu’à l’idée, je me sentais bien mieux. J’attendais maintenant le prochain test ou exercice ou trick que le bolide allait me montrer. Peut-être allait-il me montrer comment il faisait pour traverser les murs. Même si j’en doutais sérieusement, c’était comme apprendre à passer les vitesses d’une voiture sans jamais avoir appris à la démarrer avant. Ou encore comme le coup où il avait arrêtait le lascar surnommé Weather Wizard. Je m’en souviens parfaitement, j’ai encore le journal dans mon bureau, avec tous les autres articles référençant le bolide. Ce coup-ci, il avait réussi à éliminer la menace en créant une tornade autour de lui. Je me souviens même qu’a cette période, on étudiait encore les forces à l’école. Facile avec ces ressources de deviner pourquoi il l’avait fait. Ça montrait encore une fois l’intelligence hors normes de Flash. Je secouais légèrement la tête pour me concentrer et je fixais l’homme à la tenue rouge écarlate et au symbole d’éclair porté sur son torse.

________________________


My name is Wally West
and i'm Kid Flash
Revenir en haut Aller en bas

Barry Allen

The Scarlet Speedster

avatar

nombre de textos envoyés : 444 date d'inscription : 27/06/2018 pseudonyme : Geits célébrité : Grant Gustin crédits : Google Image



nom de code : The Flash âge du personnage : 29 ans humeur du moment : Mari ♥ ville d'origine : Central City situation professionnelle : Expert scientifique du CCPD



Fiche de rps et chronologie : http://dawnofjustice.forumactif.com/t131-les-aventures-de-flash

Fiche de liens : http://dawnofjustice.forumactif.com/t130-les-liens-du-bolide-ecarlate



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ⚡️ The birth of Kid Flash ft. Barry   Lun 10 Sep - 22:19

The Birth of Kid Flash
[Feat. Wally West]



Je m’appelle Barry Allen et je suis l’homme le plus rapide du monde. A onze ans, j’ai vu ma mère se faire tuer par une chose inimaginable. Mon père fut accusé du meurtre et emprisonner. Mais un accident fit de moi un être inimaginable. Aux yeux du monde, je ne suis qu’un technicien de la police scientifique mais j’ai un secret, avec l’aide de mes amis de la Justice League, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je m’appelle Flash.


----- ----- ----- -----


Me voila à l’autre bout de la piste attendant que Wally se mette à courir. Je n’attendis pas très longtemps quand celui-ci se mit à courir le plus rapidement possible comme s’il mettait tout dans cette course pour m’impressionner. Il s’arrêta près de moi avec un sourire béant et un regard qui voulait savoir la vitesse qu’il avait atteint. Regardant les résultats, je fus impressionné par la vitesse enregistrée, légèrement plus élevé que la mienne quand je suis devenu Flash. Il enchaina les mots à cause de son excitation de la situation. J’avais l’impression de me voir à mes débuts à la différence que je n’avais personne pour m’apprendre à me servir de mes pouvoirs. Et c’est pourquoi je voulais le prendre sous mon aile et lui apprendre tout ce que j’avais appris au fil des années. On ne sait jamais, il pourrait être un jour ma relève et endosser mon costume si jamais il m’arrivait quelque chose dans le futur.

- Wallace West, tu m’épates totalement. Tu as un grand avenir à portée de mains. Si tu souhaites vraiment devenir un super héros et mettre tes pouvoirs au service de la justice, je peux tout apprendre de comment contrôler tes pouvoirs à tout t’expliquer sur la force véloce, enfin du moins les choses que j’ai pu apprendre pendant mon voyage. D’ailleurs, il te faudra confectionner un costume et te trouver un nom. Pour le costume, je t’apprendrais comment le faire grâce à la force véloce.

Je me déplaçai de quelques pas et regardais de nouveau Wally avant de reprendre la parole. J’allais tester son aptitude à apprendre les choses. Il arrive à courir en ligne droite à pleine vitesse mais sur un parcours, comment allait-il géré ça ?

- J’ai évaluer ta vitesse en ligne droite. Maintenant, je vais te tester sur d’autres choses. Ne bouge pas d’ici, je reviens. Je serais plus rapide qu’un éclair, dis-je avant de m’éclipser vers un hangar qui se situait à quelques mètres de nous.

Il devait y avoir pas mal de matos à l’intérieur et j’avais raison. Je pris tout ce dont j’avais besoin et c’est en super vitesse que je fis un parcours du combattant sur la piste. Des plots en slalome, je fis une sorte de mur avec des étagères haute et d’autres choses. Je revins après avoir fait le parcours à ses côtés. Je commençais à lui expliquer ce qu’il devait faire sur ce parcours et que je l’évaluerai une nouvelle fois. Mais je n’avais pas d’inquiétude à son sujet, j’étais certain qu’il allait réussir les doigts dans le nez. Je me déplaçais de nouveau de quelques pas pour le laisser se mettre en place. Je lui dis alors que dès qu’il est prêt, il peut y aller.



Codage par Libella sur Graphiorum

________________________

"Family is power, Barry. Love, loyalty— that’s power."

️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Wallace West


avatar

doublon/s : Le scarabée d'El Paso nombre de textos envoyés : 32 date d'inscription : 14/08/2018 pseudonyme : Az' célébrité : KJ Ap crédits : Space Rebel



nom de code : Kid Flash âge du personnage : 23 ans humeur du moment : Fifou ville d'origine : Keystone situation professionnelle : Mécanicien pour le KCPD



[url=#]PRÉSENTATION[/url] - [url=#]LIENS[/url] - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ⚡️ The birth of Kid Flash ft. Barry   Mer 12 Sep - 0:27

Barry

Wally

「 The birth of Kid Flash 」
Lorsque Flash disait que je l’épatais, je manquais de faire un malaise. C’était incroyable, j’étais sûr que si je me mettais à courir je pouvais faire trois fois le tour de la ville en vitesse tellement j’étais excité. Je ne tenais littéralement plus en place. Il parlais ensuite de mon avenir. Il me proposait littéralement de devenir son robin. Son apprenti. Et j’aurais même le droit à un costume rien que pour moi en plus ? Il fallait que je me réveille, ce n’était pas possible, c’était forcement un rêve. Quelque chose du genre, une mauvaise blague. Alors que non,c’était bel et bien vrai. Je retenais avec grande difficulté mes larmes de joies. J’étais remplis de bonheur pour trois mois à ce moment. Il voulait me tester maintenant sur un parcours d’obstacles. Très bien. Et en très très peu de temps, le tout était monté. En même temps, c’était Flash, tout ce qu’il entreprenait était forcement couronné de succès. Il m’expliquait les travers de ce parcours avant de repartir et de se mettre tout au bout. Tout comme plus tôt, je mettais ma main devant, prenait une inspiration avant de m’élancer. Je retrouvais la sensation de liberté. Je courais donc à toute allure dans le parcours. Je faisais tantôt un saut, tantôt une flexion pour esquiver quelque chose. Le parcours n’était pas difficile en soit, il fallait juste bien négocier un à un les défis. Lors du dernier virage, mon pied dérapais, je n’avais pas des chaussures adaptées pour ce genre d’exercice.

C’était donc normal qu’elle ne me procurait pas les meilleurs avantages la course. Mais grâce à mes réflexes, je parvenait à corriger la trajectoire et empêcher la chute. Avec une petite pointe de panique, je n’arrivais pas à me stopper. J’allais trop vite, et ce fut le grillage du fond de la piste de Ferris Air qui me stoppait. Je le prenais de plein fouet avant de me retrouver au sol. En lâchant un soupir, je me magnais de me lever pour le rejoindre. Une fois arrivé à lui. Je m’arrêtais cette fois à la bonne hauteur, mais je ne le regardais pas, je fuyais son regard après cette échec. Après tout, je m’étais peut-être enflammé ? C’était peut-être un coup de chance et je n’avais que réussi à duper Flash. Pas possible. Personne ne peut le duper. D’une plus petite voix, je lui disais. « Pas terrible hein. » Je me mordais la lèvre l’idée que je venais de faire l’erreur éliminatoire et voir tout ceci me filer entre les doigts. Je relevais enfin la tête cherchant le regard du bolide pour savoir si c’était fini ou non.

________________________


My name is Wally West
and i'm Kid Flash
Revenir en haut Aller en bas

Barry Allen

The Scarlet Speedster

avatar

nombre de textos envoyés : 444 date d'inscription : 27/06/2018 pseudonyme : Geits célébrité : Grant Gustin crédits : Google Image



nom de code : The Flash âge du personnage : 29 ans humeur du moment : Mari ♥ ville d'origine : Central City situation professionnelle : Expert scientifique du CCPD



Fiche de rps et chronologie : http://dawnofjustice.forumactif.com/t131-les-aventures-de-flash

Fiche de liens : http://dawnofjustice.forumactif.com/t130-les-liens-du-bolide-ecarlate



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ⚡️ The birth of Kid Flash ft. Barry   Ven 14 Sep - 14:32

The Birth of Kid Flash
[Feat. Wally West]



Je m’appelle Barry Allen et je suis l’homme le plus rapide du monde. A onze ans, j’ai vu ma mère se faire tuer par une chose inimaginable. Mon père fut accusé du meurtre et emprisonner. Mais un accident fit de moi un être inimaginable. Aux yeux du monde, je ne suis qu’un technicien de la police scientifique mais j’ai un secret, avec l’aide de mes amis de la Justice League, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je m’appelle Flash.


----- ----- ----- -----


Je voyais le sourire s’affichait sur son visage quand je lui disais qu’il avait un grand avenir et s’il le voulait je pourrais devenir son mentor et tout lui apprendre. Son sourire voulait tout dire. Peu de temps après j’installai un parcours afin de le tester. Je lui expliquai alors ce qu’il devait faire sur ce parcours et qu’une nouvelle fois, j’allais le tester. Je le regardais acquiesçai de la tête et se mettre en position. Je souris à la position qu’il prenait, tel un sportif sur la ligne de départ. Il prit une grande inspiration et se mit à courir. Il enchainait les obstacles un à un en faisant bien attention. Je le regardais faire en souriant, il apprenait vite et ça c’est une très bonne qualité. Hum le dernier virage comme je l’avais prévu, il dérapa mais contrôla légèrement sa trajectoire et finit sa course contre le grillage. Il se retrouva au sol mais se releva rapidement et me rejoignit. Je le voyais fuir mon regard et une pointe de déception sur son visage. Je m’approchais de lui et posai une main sur son épaule.

- Ne t’inquiète pas, Wallace, ça arrive et puis dis toi que ce n’était que l’échauffement. Et ne t’inquiètes pas, tu ne m’as pas déçu bien au contraire, j’ai vu en toi le potentiel que tu dégages et avec un bon entrainement, tu seras reconnu bientôt comme un grand super héros tout comme je le suis. Bien, nous allons faire une petite pause et nous allons parler un peu de toi. Je veux apprendre aussi à te connaitre surtout si nous devons passer de nombreuses heures ensemble.

Alors qu’on allait se poser tranquillement pour discuter, j’entendis dans mon oreillette une alerte de la police. Oui j’ai connecté mon oreillette aux alertes de la police pour être rapidement au courant de tout. C’est dans ces moments-là que j’aimerai bien avoir une intelligence artificielle pour m’aider. Une idée à creuser tiens. Je me relève rapidement, ce qui fait sursauter Wally. Je sens son regard sur moi, se demandant ce qu’il me prends. « Attention… Appel à toutes les unités…. Un 10-31, braquage en cours a lieu à la Central City Bank. Nous ne savons pas combien de personnes sont retenu prisonnière et aucune info sur le nombre de braqueurs. Ils peuvent être potentiellement armés. Ouvrez l’œil. Fin de transmission »

J’allais partir en super vitesse comme je le fais tout le temps mais je me stoppai et regardai Wally. Dois-je l’emmener ou le laisser là ? Après ça serait sa première mission et un bon moyen de le tester en condition. Le seul problème c’est qu’il n’a pas de costume pour protéger son identité. Mais attends voir, j’ai mon autre bague avec mon premier costume.

- Wally , c’est d’ailleurs la première fois depuis notre rencontre que je l’appelais comme ça, tu as de la chance, on va partir sur ta première mission : un braquage à la Central City Bank. Une fois là-bas, tu suis bien ce que je vais te dire pour la sécurité des civils. Pour le moment, on ne sait pas grand-chose sur ce qui se passe donc une bonne raison de ne pas foncer tête baissée et de suivre mes indications.

Je venais de prendre une voix plus dure que tout à l’heure mais nous n’avions pas de seconde chance dans ce genre de scénario. Mais je ne me fais aucun soucis pour lui, il suivra bien ce que je lui dirais.

- Tiens d’ailleurs , lui dis-je en lui lançant mon ancienne bague, je te prête un costume, mon premier costume d’ailleurs le temps que je te montre comment fabriqué le tiens.

Je vis le sourire sur le visage de mon padawan quand il attrapa la bague. Il la regarda avant de la mettre à son doigt puis je lui expliquais comment faire. Sur cette bague, il suffit d’appuyer sur le logo et le costume sort. J’attendis qu’il enfile en super vitesse. Le costume lui allait super bien. Ça me faisait bizarre de voir mon premier costume avec l’emblème rouge. Cela me mit un petit coup de nostalgie mais bon nous n’avions pas le temps, nous devons arrêter le braquage en cours. Je lui demande alors de me suivre et nous quittons les lieux en super vitesse. Traversant la ville, il ne m’avait pas quitté d’une semelle mais bien entendu, je n’avais pas été trop rapide pour ne pas le perdre.

Nous arrivions devant la banque et les policiers se retournèrent vers nous. Le chef des opérations vint nous voir en nous expliquant la situation. Apparemment, il n’y aurait qu’un seul braqueur, une femme blonde, une méta-humaine d’après leurs sources. Il y aurait aussi quinze personnes présente. Cinq employés, le directeur, deux agents de sécurité et sept clients. Alors que nous allions entrer, les portes s’ouvrirent. Une silhouette en sorti avec un gros sac dans chaque main. Une femme blonde, tout en cuir. Je demande à Wally de s’occuper des otages tandis que je distrais notre criminel. Je vois Wally partir par l’arrière du bâtiment tandis que je me dirige vers notre braqueuse.

- Votre route s’arrête ici, Mademoiselle. Vous allez poser les sacs et lever les mains en l’air et vous rendre. Vous ne pourrez pas nous échapper.

- Tu en es sûr, Flash , répondit-elle en me regardant.

- Oui j’en suis sûr. Maintenant, vous avez deux options : la manière douce ou la manière forte.

- Humm… Le choix est difficile, je dois bien te l’avouer Flash, mais dis-moi avant que je ne te réponde, d’après toi tu es le chat et moi la souris. Personnellement, je pense que c’est plutôt l’inverse , annonça-t-elle en affichant un sourire sur son visage.

Elle me fixe soudain, ne me lâchant pas du regard tout en s’avançant vers moi. Je ne me sens pas bien, tout autour de moi tangue comme si j’étais alcoolisé. Ma vision devient trouble, je ne me sens pas bien tombant à genoux sur le sol. Tout autour de moi change. Je me retrouve la nuit où ma mère se fait tuer. Je vois des éclairs rouge et jaune tournaient autour d’elle. Mais que m’arrive-t-il ? Que m’a-t-elle fait ? Je vois ma mère à quelques mètres de moi et je me vois enfant à la porte puis aperçois mon père qui arrive dans la pièce. Je suis entrain de revivre la pire scène de ma vie : le meurtre de ma mère.





Codage par Libella sur Graphiorum

________________________

"Family is power, Barry. Love, loyalty— that’s power."

️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Wallace West


avatar

doublon/s : Le scarabée d'El Paso nombre de textos envoyés : 32 date d'inscription : 14/08/2018 pseudonyme : Az' célébrité : KJ Ap crédits : Space Rebel



nom de code : Kid Flash âge du personnage : 23 ans humeur du moment : Fifou ville d'origine : Keystone situation professionnelle : Mécanicien pour le KCPD



[url=#]PRÉSENTATION[/url] - [url=#]LIENS[/url] - [url=#]TOPICS[/url]



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ⚡️ The birth of Kid Flash ft. Barry   Ven 14 Sep - 22:22

Barry

Wally

「 The birth of Kid Flash 」
Alors que j’étais toujours partagé de mon essais, Flash me remontait le moral, m’expliquant que je ne l’avait pas déçu, que je dégageais un bon potentiel. Tout pour me redonner le sourire. L’homme m’indiquait un petit endroit où se poser, nous nous y installions et je commençais à parler quand il se remettait debout. Ce qui me faisait sursauter au passage. l’homme le plus rapide du monde m’expliquait quelques secondes plus tard qu’un casse venait de se produire dans la ville, et que j’allais l’accompagner. J’étais partagé par la peur et l’excitation, mais si une chose était sûr, c’était que j’allais tout donner. Proche de faire un malaise, j’écoutais avec tout mes efforts pour me maintenir concentrer. Il me proposait de prendre son premier costume le temps d’avoir le mien. Je ne pouvais pas demander mieux. Mais c’était lorsqu’il me passait une bague que je perdais le fil. Comment ? Il me montrait le bout de la bague, ce à quoi je faisais la même chose et un costume rougeâtre sortais. Je l’enfilais à toute allure avant de me mettre à le suivre, pas de temps à perdre.


Une fois devant la banque, la personne à charge nous expliquait la situation, le type de braquage, le nombre d’otages etc. Flash me donnait comme mission d’aller sauver les otages pendant qu’il distrayait le braqueur. Je faisais un signe de tête avant de partir en super-vitesse. Je faisais le tour du  bâtiment pour mettre toutes les chances de mon côté. Une porte me bloquait le passage, elle semblait verrouillé. Que faire, je faisais fonctionner mon cerveau à toute allure alors qu’un article sur Flash me revenait en tête. Une fois, il avait réussi à forcer un bâtiment avec une certaine technique. Je prenais donc la poignet dans mes mains, et je me mis à la tourner dans tout les sens jusqu’à ce qu’elle se décroche. Une fois fait, la porte était ouverte. Je rentrais dedans, et cherchais des yeux la menace. Plus là, c’était mon moment, je fonçais et prenait une personne. Puis je faisais le chemin inverse. Je les déposaient un bloc plus loin. Un de fais, onze encore. J’essayais d’aller le plus vite possible, le but était de les mettre hors de danger, je ne pouvais pas échouer, pas maintenant. Quelques secondes plus tard, la banque était vide. Je lâchais un petit cri de joie suite à cette petite réussite personnelle. Je courais à toute vitesse pour voir comment Flash s’en sortait. Mais au lieu de le voir avec le fameux braqueur menotté, je le voyais à genoux. J’hurlais. « Flash ?! Que se passe t-il ? » Je fonçais jusqu’à lui et je le secouais. Puis, je me tournais face à la femme qui semblait être l’individu recherché. « Qu’est-ce que tu lui à fais ? » sans attendre sa réponse, je fonçais sur elle, l’attrapant et l’emmenant avec moi dans la banque. Je venais la plaquer contre l’accueil, puis contre une vitrine. Ce qui faisait exploser le verre. « Arrête ça de suite ou ça va mal se terminer » finissais-je.

________________________


My name is Wally West
and i'm Kid Flash
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ⚡️ The birth of Kid Flash ft. Barry   

Revenir en haut Aller en bas
 
⚡️ The birth of Kid Flash ft. Barry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Flash - Discussion générale
» [ZOOM] Flash Family et Speed Force
» The flash : Les épisodes
» flash "CANON 430EX II" , dans quelle condition ?????
» ( VENDS) Canon 135 f2 , extender X1.4 II , flash annulaire MR 14EX.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dawn of justice :: le reste du monde :: les autres villes :: central city-
Sauter vers: