AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

merci de privilégier les personnages dc comics & les scénarios I love you

n'hésitez pas à venir nous rejoindre sur discord par ici
venez nombreux



Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 chapitre 3 : jaime reyes ✸ KARA&JAIME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kara Zor-El
made of stone

avatar

› DOUBLON/S : eloise davey. jason p. todd. › TEXTOS ENVOYÉS : 189 › DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2018 › PSEUDONYME : written in the stars/séléné. › CÉLÉBRITÉ : rothe. › CRÉDITS : hathaways {avatar} tumblr {gifs} sial {signature}

› NOM DE CODE : supergirl, anciennement appelée captain. › ÂGE DU PERSONNAGE : indéfinissable. › HUMEUR DU MOMENT : aventureuse. › VILLE D'ORIGINE : kandor, krypton. › SITUATION PROFESSIONELLE : capitaine du scout ship 0344.

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : peut se permettre de voler dans les airs sans difficultés. capacités, sens et réflexes surhumains. longévité nettement plus accrue que les êtres humains qui vieilliront plus vite qu'elle. invulnérable, aux coups comme aux armes à feu ou blanche. facteur de guérison accéléré.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: chapitre 3 : jaime reyes ✸ KARA&JAIME   Mar 7 Aoû - 3:44





I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

« D'après ce que je peux constater par votre non-présence au Manoir, il semblerait que vous ayez fait abstraction de ce que vous a dit Monsieur Wayne hier soir quant à vos sorties, Miss Zor-El. Je vous prierais au moins d'avoir la décence d'aller acheter ce qui sera nécessaire pour ce soir, et de rentrer avant l'heure du dîner. Et, s'il-vous-plaît, évitez de faire votre tête de mule par rapport à ce message. Vous savez déjà que vous allez vous faire taper sur les doigts en rentrant. » Un soupire s'échappa des lèvres de la blonde après avoir baladé ses yeux sur l'écran de son téléphone portable. Elle sembla afficher une mine boudeuse à la vue de ce message, telle une enfant grondée. Mais même si Kara laissait sa curiosité prendre le dessus sur les conseils de Bruce, et qu'elle remettait en question son autorité, le but de la demoiselle n'était pas de se les mettre à dos non plus, ni même de les provoquer. Son problème, c'était qu'elle était bien trop avide de connaissances, envers un peuple qui la fascinait, au sein duquel elle reconnaissait tantôt Krypton, et repérait chaque jour les différences qui le séparait de la culture qu'elle connaissait déjà.

La blonde se mordit légèrement la lèvre inférieure, pianota une réponse rapide pour prévenir le majordome qu'elle ferait ce qu'il lui demandait. Elle rangea le petit objet dans la poche arrière de son jean, leva les yeux vers une œuvre accrochée au mur et fit demi-tour. Elle quitta le musée quelques minutes ensuite, le temps de se frayer un chemin parmi la foule et d'atteindre la sortie. L'avantage de sortir chaque jour en ville et de la parcourir de fond en comble, c'est que l'on commence à la connaître comme l'on connaît sa propre poche. C'est alors sans difficulté que Kara prit la direction du supermarché, afin de subvenir à la demande d'Alfred. Heureusement, avant de partir, la blondinette avait pour habitude de toujours piquer un peu d'argent, juste au cas où. Et ils le savaient, de plus, mais jamais n'avaient-ils fait une réflexion par rapport à son petit larcin, si cela pouvait au moins lui éviter de s'attirer inutilement des problèmes en commettant des vols dans des magasins.

Le soir approchait à grands pas. Kara vérifia l'heure une fois sur son téléphone une fois devant le supermarché, histoire de s'assurer qu'il n'était pas trop tard. Puis elle y entra, laissa la fraîcheur percuter ses joues chaudes à cause de l'air extérieur. Décidément, l'été était chaud cette année, même dans une ville comme Gotham City. On ne peut pas vraiment dire qu'elle ait un moyen de comparer, mais comparé à la Forteresse de Solitude, il était sûr que le temps était plus tropical. On pouvait s'imaginer que Kara pouvait être le genre de personne à se perdre facilement dans un endroit pareil, entourée d'aliments qu'elle connaissait à peine. Mais au fil des mois qui se sont écoulés, ce n'était pas sa première escapade. Elle en prenait presque l'habitude, et si Alfred n'avait pas précisé quoique ce soit dans son message par rapport à ce qu'ils mangeraient ce soir au Manoir, c'était qu'il comptait préparer le plat favoris de Bruce. La jeune femme savait quoi prendre, et c'est d'un geste mécanique qu'elle attrapa ce dont elle avait besoin avant de les mettre dans un panier qu'elle avait attrapé à l'entrée.

Puis elle s'arrêta, au rayon des produits laitiers. Et un dilemme s'imposa à elle. Il était clair qu'avec la fortune Wayne, elle pouvait clairement se payer ce qu'elle voudrait au niveau des produits. Mais cette fois-ci, ce dilemme était bien plus complexe. A quoi Bruce était allergique, déjà ? Les yeux de la blonde allèrent d'un produit à l'autre, commençant à douter de ce qu'elle savait. Puis finalement, elle lâcha un grand soupire avant d'attraper les deux et de les poser dans le panier qu'elle avait mis à ses pieds, qu'elle reprit d'ailleurs d'une main pour continuer son petit train-train. Son regard se posa sur les différents visages qui se présentait à elle, jusqu'à ce qu'il n'en croise un autre qui lui semblait plus familier. Au point où sa marche se stoppa net, et qu'elle fronça les sourcils. Voilà bien quelques secondes qu'ils se regardaient dans le blanc des yeux, sans se dire, et son visage lui revint en mémoire. Tout d'abord, elle se risqua un sourire, détourna rapidement les yeux pour les poser sur d'autres produits à sa gauche, mais ils se reposèrent sur l'individu. Puis prenant son courage à deux mains, elle s'avança vers lui. « Décidément, on n'arrête pas de se croiser partout où nous allons. »
(c) SIAL ; icons sial


________________________

- - i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Dernière édition par Kara Zor-El le Jeu 9 Aoû - 8:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jaime Reyes
The living human alien weapon

avatar

› DOUBLON/S : Wally' › TEXTOS ENVOYÉS : 95 › DATE D'INSCRIPTION : 14/07/2018 › PSEUDONYME : Az › CÉLÉBRITÉ : Tyler Posey › CRÉDITS : Twited Rain

› NOM DE CODE : Blue Beetle › ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans › HUMEUR DU MOMENT : Méfiant › VILLE D'ORIGINE : El Paso › SITUATION PROFESSIONELLE : Etudiant à temps plein, justicier à ses heures perdues

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : ► Système de tracking.
► Vision du Scarabée
► Communication télépathique avec le Scarabée.
► Force surhumaine
► Agilité surhumaine
► Transformation de l'armure
► Ailes permettant de voler mais aussi d'offrir un bouclier si besoin
► Super-vitesse avec les ailes
► Analyse de combat
► Traduction et connaissances de toutes les langues connues dans l'univers.
► Facteur régénérant
► Possède un arsenal d'une centaine d'armes différentes



Fiche de présentation
Fiche de lien
Fiche de topic


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: chapitre 3 : jaime reyes ✸ KARA&JAIME   Mar 7 Aoû - 17:15

Kara

Jaime

「 Kara&Jaime 」
Quelques jours plus tôt.


Je pacquais mes affaires en vue d’un stage trouvé à Gotham. J’étais heureux d’avoir pu réussir à en trouver un. Enfaite, je n’étais pas vraiment surpris. C’était un ami à ma mère qui avait réussi à me le dégoter. Le problème dans tout ça était Gotham. Bien même que j’étais impatient de rejoindre la ville du grand chevalier noir, je ne l’aimais pas. Trop sombre, trop de building. Trop Gothamesque. Sans compter le nombre d’agressions et toutes les affaires louches qui s’y déroulaient, c’était une fourmilière à problème cette ville. Mais bon, il fallait que je fasse mes trois semaines si je voulais pouvoir valider mon année. Je finissais par mettre un jean en plus avant de refermer le sac et de partir pour le bus et ses longs 3500km qui m’attendaient.


Present day.


Je venais de finir ma journée, j’étais sur la route du retour quand un petit vertige me prenais. Surpris je décidais donc de m’asseoir sur le premier banc venu. Puis. C’était le noir. Le vide. Quand je ré-ouvris les yeux. La nuit pointais déjà le bout de son nez. Je m’étais assoupis quelques temps. Je me relevais en trombe, et je commençais à paniquer. Je regardais l’heure, j’avais encore un peu de marge pour me nourrir. Mon frigo était vide, il fallait le remplir ou commander quelque chose pour ce soir si je ne voulais pas finir avec le ventre criant famine toute la soirée. Ne connaissant toujours pas la ville, je remettais mon sac à dos bien en place, je fermais ma veste et je mettais ma petite capuche bleu par dessus mes cheveux brun. Je mettais mes écouteurs et lançais une petite musique. Je marchais à présent dans la rue dans le but de trouver une petite supérette.

Quelques minutes suffisaient pour trouver le fameux bâtiment. j’entrais à présent de l’édifice et me baladais de rayon en rayon. Je n’avais clairement pas l’envie de faire toutes mes courses, alors un plat à emporter ou de la nourriture rapide allais plus que faire l’affaire. Je commençais à zigzaguer dans tout le magasin à la recherche de mon repas. Je faisais une petite escale au rayon boisson, ou je me prenais un petit jus. Je n’aimais pas l’alcool. Et puis de toute façon, l’alcool et le scarabée ne faisaient pas bon ménage, je ne voulais pas tenter le diable alors je me restreignais aux jus. La mixture dans les mains, je me dirigeais à présent dans le rayon d’en face. Un sandwich jambon beurre plutôt conséquent attirait mon regard. Il ne fallut que quelques secondes pour me décider de le prendre. Je me dirigeais donc vers la caisse avec mes deux articles quand une jeune femme avec un petit panier m’interloqua. Elle me disait quelque chose.  J’essayais de me souvenir, et quelques petites rencontres avec elle me revenais à l’esprit. Oui, c’était ça. Quelques regards croisés, rien de plus, pas de blabla.

La jeune blonde m’adressa pour la première fois la parole. Je devais m’avouer bien surpris de l’intonation de sa voix. Elle avait quelque chose apaisant dedans. C’était étrange. Je retirais mes écouteurs pour faciliter la conversation. J’ouvrais la bouche pour commence à parler et lui répondre. « C’est bien ce qui me semblait, tu cara me estaba diciendo algo, » je faisais un pas vers elle. « Je m’appelle Jaime Reyes, je- » ‘donner son identité à une inconnue est imprudent, élimination requise, armement prêt’ me coupait le scarabée, surpris je sursautais tout seul, faisait tomber mes deux produits. Mon sandwich entouré d’un plastique était tombé à mes pieds alors que le jus avait roulé aux pieds de la jeune femme. Pendant que je m’abaissais, je grondais sur le scarabée, toujours déterminé à vouloir rayer de la surface l’interlocutrice. « Heu, lo siento, c’était pas fait exprès » disais-je en me passant la main dans le cou. J’espérais ne pas l’avoir effrayé avec ce geste.

________________________


   
El Escarabajo sin que yo lo detenga
I got magic armor... dunno how it works. Got a magic rock inside my body... can't get it out... Went into outer space n' helped them... but now the superheroes hate me, gonna kill me... I'm the Blue Beetle.
Revenir en haut Aller en bas

Kara Zor-El
made of stone

avatar

› DOUBLON/S : eloise davey. jason p. todd. › TEXTOS ENVOYÉS : 189 › DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2018 › PSEUDONYME : written in the stars/séléné. › CÉLÉBRITÉ : rothe. › CRÉDITS : hathaways {avatar} tumblr {gifs} sial {signature}

› NOM DE CODE : supergirl, anciennement appelée captain. › ÂGE DU PERSONNAGE : indéfinissable. › HUMEUR DU MOMENT : aventureuse. › VILLE D'ORIGINE : kandor, krypton. › SITUATION PROFESSIONELLE : capitaine du scout ship 0344.

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : peut se permettre de voler dans les airs sans difficultés. capacités, sens et réflexes surhumains. longévité nettement plus accrue que les êtres humains qui vieilliront plus vite qu'elle. invulnérable, aux coups comme aux armes à feu ou blanche. facteur de guérison accéléré.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: chapitre 3 : jaime reyes ✸ KARA&JAIME   Mar 7 Aoû - 19:26





I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

La vie pouvait être drôle, parfois. A vrai dire, la situation dans laquelle ils étaient amusait grandement Kara. C'était tel qu'elle ne pouvait s'empêcher de garder un petit sourire en coin, alors que ses yeux rencontraient pour la énième fois de la visage de cet inconnu. Et à vrai dire, à force de l'avoir rencontré partout et ailleurs, elle s'était enfin décidée à faire le premier pas. Pourquoi ? Elle n'en savait trop rien. Peut-être qu'elle faisait partie de ces personnes qui croyaient au destin, et que leur rencontre était prévue depuis le début. Même après des milliers d'années, cette vie lui réservait visiblement encore beaucoup de choses. Une petite phrase d'accroche, et la conversation semblait lancée. Et il l'avait reconnue. « C’est bien ce qui me semblait, tu cara me estaba diciendo algo, » Elle esquissa un sourire. « Je m’appelle Jaime Reyes, je- » Son sourire s'évanouit, alors que l'inconnu sursauta, faisant tomber sur le sol ce qu'il tenait dans ses mains. Les yeux de Kara s'écarquillèrent, alors qu'ils examinèrent son interlocuteur pour déterminer ce qui avait pu déclencher cette réaction, sans succès.

Il se pencha, récupéra son sandwich avant de se relever. « Heu, lo siento, c’était pas fait exprès » La blonde hocha son visage, laissant apparaître un nouveau sourire sur ses lèvres. « Ce n'est rien. » Murmura-t-elle. Baissant les yeux, elle remarqua que la bouteille avait roulé jusqu'à elle, et elle se pencha pour la récupérer. Une fois s'être relevée, elle la tendit à Jaime. « Tu es malade ? » Osa-t-elle demander. Kara ne savait trop si c'était une chose qui se demandait. Elle n'avait encore pas totalement conscience de la façon dont il fallait s'adresser à un terrien. Peut-être que c'était le cas, peut-être qu'elle le mettrait alors mal à l'aise. Peut-être qu'il ne l'était pas, aussi. Son comportement avait piqué sa curiosité, et elle voulait savoir ce qui se cachait derrière. Son instinct lui donnait une étrange impression, lorsqu'elle posait les yeux sur lui. Une idée lui vint alors en tête. Peut-être était-il un méta-humain, lui aussi. Elle n'en avait pas encore rencontré jusqu'ici, mais elle avait entendu que ça pouvait être probable d'en croiser plus souvent qu'on ne pouvait le penser.

Réalisant que cela faisait plusieurs secondes qu'elle le dévisageait, elle détourna le regard. Il lui avait probablement répondu, puisque le son de sa voix lui était parvenu aux oreilles, mais elle était restée sans voix, comme si durant quelques secondes, elle s'était retrouvée hypnotisée. Elle se racla la gorge, avant de relever les yeux vers lui. « Désolée. » La caissière sembla s'exclamer. « Suivant ! J'ai pas toute la soirée devant moi ! » Kara esquissa un sourire gêné et du menton lui indiqua la caisse où la vieille femme l'attendait derrière pour prendre ses articles. Elle le laissa passer, et fronça ses sourcils. Cette étrange impression, lorsqu'elle le regardait, ne partait pas. Et elle ne faisait qu'attiser la curiosité de Kara, qui semblait déterminée à vouloir en savoir plus sur ce Jaime Reyes. Une fois qu'il fut passé, elle s'empressa de donner ses articles à la caissière, paya, et se retourna vers lui. Elle enfourna ce qu'elle venait d'acheter dans le sac qu'elle trimballait avec elle, et releva le visage vers lui avant de lui tendre sa main. « Je suis Kara. Juste Kara. »
(c) SIAL ; icons sial


________________________

- - i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Dernière édition par Kara Zor-El le Jeu 9 Aoû - 8:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jaime Reyes
The living human alien weapon

avatar

› DOUBLON/S : Wally' › TEXTOS ENVOYÉS : 95 › DATE D'INSCRIPTION : 14/07/2018 › PSEUDONYME : Az › CÉLÉBRITÉ : Tyler Posey › CRÉDITS : Twited Rain

› NOM DE CODE : Blue Beetle › ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans › HUMEUR DU MOMENT : Méfiant › VILLE D'ORIGINE : El Paso › SITUATION PROFESSIONELLE : Etudiant à temps plein, justicier à ses heures perdues

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : ► Système de tracking.
► Vision du Scarabée
► Communication télépathique avec le Scarabée.
► Force surhumaine
► Agilité surhumaine
► Transformation de l'armure
► Ailes permettant de voler mais aussi d'offrir un bouclier si besoin
► Super-vitesse avec les ailes
► Analyse de combat
► Traduction et connaissances de toutes les langues connues dans l'univers.
► Facteur régénérant
► Possède un arsenal d'une centaine d'armes différentes



Fiche de présentation
Fiche de lien
Fiche de topic


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: chapitre 3 : jaime reyes ✸ KARA&JAIME   Mar 7 Aoû - 20:54

Kara

Jaime

「 Kara&Jaime 」
Avec le sandwich dans les mains, je me relevais doucement, et en relevant doucement les yeux vers elle, je voyais qu’elle s’abaissait pour prendre la bouteille. « Ce n'est rien. »   disait-elle avant le geste. Ouf, j’avais la caractéristique de faire fuir les gens avec une facilité déconcertante, c’était assez incroyable. Lorsqu’elle me tendit la bouteille. « Gracias » disais-je d’un souffle. Nos mains n’étaient qu’à quelques centimètres et le scarabée s’était emballé encore une fois. Il ne tenait pas en place. Mais cette fois, je n’étais pas surpris et je réussissais à contenir totalement sans laisser paraître quoi que ce soit. Une pensée à son encontre et la détermination de ne pas sortir de canon à énergie pointant vers la jeune femme et le tour était joué. « Tu es malade ? ». Je souriais en chuchotant ‘si tu savais’, avant de détourner les yeux et cherchant une excuse potable. « Heu… Nan nan, estoy bien. C’était rien, j’pensais juste avoir une fourmi sur la main, mais je devais soñar, no te preocupes ». Bravo Jaime, t’avais pas plus claqué comme excuse ? Elle n’allais jamais y croire. Et pourquoi une fourmi ? Paco ne serait pas fier de moi pour ce coup-là. Mais fort heureusement, la jeune femme n’avait pas l’air plus choquée que ça. Encore un coup de chance. Je restais quelques secondes à la regarder avant d’être distrait. « Désolée. » . Je lâchais un petit rire avant de rejoindre la caisse que la dame lui montrait. Toujours souriant, je tendais et posais sur le tapis mes deux articles avant de payer et d’attendre à la sortis.


La jeune fille blonde venait de finir ses courses à son tour et me rejoignait. Arrivait à ma hauteur, elle tendit la main. Je m’apprêtais à faire la même chose. Mais une nouvelle fois, le scarabée était réticent. Tant pis, j’avais le droit de vivre ma vie aussi… Même si elle ne sera jamais celle de Jaime Reyes sans l’accident, j’avais le droit de décrocher un peu de temps en temps et de profiter. J’allais donc à l’encontre de sa main, je l’attrapais et la serrée. Encore une fois, elle était un peu plus douce que ce que je pensais. D’habitude, mes informations sur ces sens ne se trompaient pas. C’était une première.  « Je suis Kara. Juste Kara. ». « Encantado Kara Juste. ». Je souriais toujours autant. Je rangeais mes écouteurs et faisais tomber ma capuche.  « ¿Estás en la esquina? » Cette question me semblait tout naturelle, n’était pas du coin, je trouvais qu’elle avait de l’intérêt. N’allant pas rester devant l’épicerie pendant des heures, je lui proposais donc si elle voulait faire un bout de chemin, C’était plus agréable. Au même moment, je faisais coulisser mon sac pour le poser au sol, avant de remettre dedans mon sandwich et ma petite boisson. Le tout fait, je zipper la fermeture et je le remettais à sa place. Puis, je levais les yeux pour les reposer sur Kara. Et prêt à faire en fonction de sa réponse.

________________________


   
El Escarabajo sin que yo lo detenga
I got magic armor... dunno how it works. Got a magic rock inside my body... can't get it out... Went into outer space n' helped them... but now the superheroes hate me, gonna kill me... I'm the Blue Beetle.
Revenir en haut Aller en bas

Kara Zor-El
made of stone

avatar

› DOUBLON/S : eloise davey. jason p. todd. › TEXTOS ENVOYÉS : 189 › DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2018 › PSEUDONYME : written in the stars/séléné. › CÉLÉBRITÉ : rothe. › CRÉDITS : hathaways {avatar} tumblr {gifs} sial {signature}

› NOM DE CODE : supergirl, anciennement appelée captain. › ÂGE DU PERSONNAGE : indéfinissable. › HUMEUR DU MOMENT : aventureuse. › VILLE D'ORIGINE : kandor, krypton. › SITUATION PROFESSIONELLE : capitaine du scout ship 0344.

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : peut se permettre de voler dans les airs sans difficultés. capacités, sens et réflexes surhumains. longévité nettement plus accrue que les êtres humains qui vieilliront plus vite qu'elle. invulnérable, aux coups comme aux armes à feu ou blanche. facteur de guérison accéléré.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: chapitre 3 : jaime reyes ✸ KARA&JAIME   Jeu 9 Aoû - 8:01





I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

« Gracias » Elle ne savait ce qu'était ce mauvais pressentiment, elle n'arrivait pas à poser des mots dessus. Étrangement, il lui semblait familier – probablement parce que ce n'était pas la première fois qu'ils se voyaient de toute façon – mais son petit doigt lui disait qu'il y avait quelque chose de plus. Et déterminée à en savoir plus, il était clair qu'elle allait le coller, quitte à lui demander directement. Son sursaut quelques minutes plus tôt n'avait qu'éveiller sa curiosité bien plus mais aussi son instinct qui lui prédisait un danger, qu'il fallait qu'elle se méfie plus. Par ailleurs, elle lui demanda s'il était malade, ce qui aurait pu causer son sursaut. Elle souhaitait même que ce ne soit que quelque chose de banal, ou juste un mauvais sentiment qui finirait par s'estomper si elle était rassurée par rapport à son comportement. Mais non, rien n'y fit. Et sa réponse, vague, la laissait sur sa faim. « Heu… Nan nan, estoy bien. C’était rien, j’pensais juste avoir une fourmi sur la main, mais je devais soñar, no te preocupes »

Kara le laissa passer en premier, à la caisse. Après tout, il était déjà là avant elle, c'était la blonde qui s'était ramenée, alors c'était la moindre des politesses. Puis une fois qu'elle eut payé ce qu'elle devait rapporter pour Alfred pour le dîner de ce soir, elle se dirigeait en sa compagnie vers la sortie du supermarché, se présentant au passage. « Encantado Kara Juste. » L'interpellée rit doucement à sa réponse et hocha le visage. « Enchantée, Jaime Reyes. » Voilà désormais qu'elle se perdait à discuter avec lui, alors qu'ils venaient de quitter le bâtiment pour faire un petit bout de chemin ensemble. Kara ne faisait même pas attention, si ça se trouvait, ce n'était même pas le chemin adéquat pour rentrer au Manoir. C'était comme si les gens et le paysage autour d'eux avaient disparus. Mais ce n'était pas un détail qui l'importait actuellement, bien trop occupée à vouloir connaître cette nouvelle connaissance, qui la fascinait tant par plusieurs aspects ; et puis elle voulait découvrir la vérité. Son excuse concernant une soit-disant fourmi ne l'avait guère convaincue.

« ¿Estás en la esquina? » Que devait-elle répondre ? Qu'elle n'était pas d'ici, pas de cette ville, de ce pays, ni de cette planète Terre ? Non, il y avait des détails qu'elle devait garder pour elle. C'était ce que Bruce lui avait conseillé, de toute manière. Elle ne pouvait pas dévoiler aussi facilement qui elle était réellement. Kara garda un petit sourire, et ses yeux vinrent se poser sur le béton que ses pieds écrasaient au fur et à mesure de leur marche. « J'habite au Manoir Wayne. Je pense que tu dois connaître Bruce Wayne, au moins de nom. J'ai entendu qu'il était assez connu par les habitants d'ici. » Elle haussa les épaules, réalisant que ce qu'elle venait de dire pouvait porter à confusion. « Mais originellement, je ne viens pas d'ici. Je viens de loin. » Se contenta-t-elle d'ajouter. « Et toi, Jaime ? Tu viens d'où ? Tu habites à Gotham City aussi ? » Son regard avait quitté le trottoir crasseux pour se concentrer de nouveau sur son interlocuteur. Mais, bientôt, une goutte vint s'écraser contre son front, de quoi la distraire et lui faire lever les yeux au ciel. Le soir tombait petit à petit, tout comme la pluie. Grognant légèrement, elle attrapa son sac à main de ses deux mains pour le porter au-dessus de sa tête, tout en veillant à ne pas verser son contenu sur le sol. « Zut, je n'avais pas prévu qu'il pleuvrait ! »
(c) SIAL ; icons sial


________________________

- - i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.
Revenir en haut Aller en bas

Jaime Reyes
The living human alien weapon

avatar

› DOUBLON/S : Wally' › TEXTOS ENVOYÉS : 95 › DATE D'INSCRIPTION : 14/07/2018 › PSEUDONYME : Az › CÉLÉBRITÉ : Tyler Posey › CRÉDITS : Twited Rain

› NOM DE CODE : Blue Beetle › ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans › HUMEUR DU MOMENT : Méfiant › VILLE D'ORIGINE : El Paso › SITUATION PROFESSIONELLE : Etudiant à temps plein, justicier à ses heures perdues

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : ► Système de tracking.
► Vision du Scarabée
► Communication télépathique avec le Scarabée.
► Force surhumaine
► Agilité surhumaine
► Transformation de l'armure
► Ailes permettant de voler mais aussi d'offrir un bouclier si besoin
► Super-vitesse avec les ailes
► Analyse de combat
► Traduction et connaissances de toutes les langues connues dans l'univers.
► Facteur régénérant
► Possède un arsenal d'une centaine d'armes différentes



Fiche de présentation
Fiche de lien
Fiche de topic


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: chapitre 3 : jaime reyes ✸ KARA&JAIME   Jeu 9 Aoû - 17:05

Kara

Jaime

「 Kara&Jaime 」
Alors que j’avançais à son rythme, je voyais que ma question interloquait Kara. Au départ je ne comprenais pas vraiment pourquoi, cela me semblait clair non ? Puis, je me souvenais qu’il n’y a pas de frontière mexicaine au bout de la rue comme il pouvait y avoir dans ma ville natale. Et que le fait de l’avoir dit en espagnol ne l’aidait pas. Elle ne comprenait sûrement pas ce que je disais. J’allais reposer ma question dans une autre langue lorsque la blonde me répondait quand même. Surpris, mais agréablement surpris. « J'habite au Manoir Wayne. Je pense que tu dois connaître Bruce Wayne, au moins de nom. J'ai entendu qu'il était assez connu par les habitants d'ici. Mais originellement, je ne viens pas d'ici. Je viens de loin. » Oh mon Dieu. Elle connaissait Bruce Wayne ? Le grand Bruce Wayne ? Tout de suite, je redevenais un gamin, j’avais des milliers de questions qui venaient se bousculer dans ma tête comme par exemple ‘il est comment à vivre ?’, ‘est-ce que c’est plaisant de vivre au manoir’, ou encore même ‘est-ce que les rumeurs comme quoi Mr. Wayne serait un coureur de jupons sont vrais ?’. Mais toute était déplacée.


Je me contentais donc juste de réagir sur elle, qu’elle n’était pas de là non plus, et qu’elle venait de loin. Coast City ? San Francisco? Peut-être. Une ville de la côte Ouest sûrement. J’hochais la tête lorsqu’elle donnait l’information. Puis, avec ma main, je caressais le mur à ma droite en même temps que l’on marchait. « Et toi, Jaime ? Tu viens d'où ? Tu habites à Gotham City aussi ? »  Je gardais le regard portait devant moi. « Nan, j’habite pas ici non plus. estoy aquí que pour quelques semaines. C’est un petit stage, rien de grandiose. J’aime pas tellement Gotham, j’ai une amie qui habite pas loin d’ici, je lui rends visite quand je peux ou quand je suis de passage. Mais sinon, j’habite à El Paso. ‘je pointais dans une direction qui me semblait être le Sud Ouest’ Si tu vas pendant cinq mille kilomètres dans cette direction, tu tombes chez moi. » finissais-je. Quelques secondes plus tard, des gouttes venaient interrompre la discution. Kara utilisait son sac comme parapluie. Je remontais ma capuche pour faire office de parapluie de fortune. « Zut, je n'avais pas prévu qu'il pleuvrait !» Je lui souriais. «  c’est pas grave, c’est bien la pluie, j’aime le bruit des gouttes qui tombent, je trouve ça relaxant. On peut attendre sous un bâtiment que ça passe, tenter le diable à vouloir continuer à marcher en priant que ce soit juste une petite averse, ou alors prendre le métro. Qué quieres hacer amigo. » lui demandais-je en me tournant vers elle.

________________________


   
El Escarabajo sin que yo lo detenga
I got magic armor... dunno how it works. Got a magic rock inside my body... can't get it out... Went into outer space n' helped them... but now the superheroes hate me, gonna kill me... I'm the Blue Beetle.
Revenir en haut Aller en bas

Kara Zor-El
made of stone

avatar

› DOUBLON/S : eloise davey. jason p. todd. › TEXTOS ENVOYÉS : 189 › DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2018 › PSEUDONYME : written in the stars/séléné. › CÉLÉBRITÉ : rothe. › CRÉDITS : hathaways {avatar} tumblr {gifs} sial {signature}

› NOM DE CODE : supergirl, anciennement appelée captain. › ÂGE DU PERSONNAGE : indéfinissable. › HUMEUR DU MOMENT : aventureuse. › VILLE D'ORIGINE : kandor, krypton. › SITUATION PROFESSIONELLE : capitaine du scout ship 0344.

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : peut se permettre de voler dans les airs sans difficultés. capacités, sens et réflexes surhumains. longévité nettement plus accrue que les êtres humains qui vieilliront plus vite qu'elle. invulnérable, aux coups comme aux armes à feu ou blanche. facteur de guérison accéléré.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: chapitre 3 : jaime reyes ✸ KARA&JAIME   Lun 24 Sep - 21:10





I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

Lorsque la blondinette lui énonça qu'elle vivait au Manoir Wayne, le visage du jeune homme sembla changer. Tout d'abord surpris, puis enthousiaste. Le connaissait-il ? Peut-être. Mais d'après ce qu'avait pu voir Kara depuis qu'elle y créchait, c'était que Bruce était bien connu dans ce monde. Bruce l'était même bien plus que Batman lui-même. Au moins, s'il y avait une bonne chose chez la kryptonienne, c'est qu'elle savait faire la part des choses et différencier le milliardaire au chevalier noir, et qu'elle ne vendait la mèche à personne. Elle aurait très bien pu être capable de faire une gaffe, et pourtant elle n'en fit rien. Tant mieux. Elle savait garder les secrets. Mais Jaime ne fit aucune allusion concernant Bruce Wayne, et Kara lui retourna alors sa question.

« Nan, j’habite pas ici non plus. estoy aquí que pour quelques semaines. C’est un petit stage, rien de grandiose. J’aime pas tellement Gotham, j’ai une amie qui habite pas loin d’ici, je lui rends visite quand je peux ou quand je suis de passage. Mais sinon, j’habite à El Paso. Si tu vas pendant cinq mille kilomètres dans cette direction, tu tombes chez moi. » Les yeux de la jeune femme suivirent le geste de Reyes, regardant alors dans la direction vers laquelle son doigt était pointé. « Ah oui, ça fait quand même un petit bout de chemin à faire pour y aller. J'avoue n'y être jamais allée, je ne fais généralement que des allers et retours entre Gotham et Métropolis. » Annonçait-elle avec un petit sourire.

La jeune femme arborait une petite moue embêtée. « C’est pas grave, c’est bien la pluie, j’aime le bruit des gouttes qui tombent, je trouve ça relaxant. On peut attendre sous un bâtiment que ça passe, tenter le diable à vouloir continuer à marcher en priant que ce soit juste une petite averse, ou alors prendre le métro. Qué quieres hacer amigo. » La blonde hocha doucement le visage à ses mots. « Je crois qu'il va falloir se contenter du métro, car il semblerait que la pluie devienne plus forte. » Dit-elle, tendant une main devant elle pour en juger. Elle commença à accélérer le pas, afin de rejoindre la station la plus proche à sa connaissance, et s'enfourna à l'intérieur.

Une fois à l'abri de la pluie, elle porta son sac à ses pieds et lâcha un soupire. « Je déteste la pluie. Je préfère largement le soleil, ça me met de meilleure humeur. » Avoua-t-elle avec un petit sourire. « J'espère en tout cas qu'on ne va pas être obligés de rester là-dessous trop longtemps. Surtout que la nuit commence à tomber. » Finalement, Kara attrapa de nouveau son sac et vint s'asseoir sur une marche. « Tu me disais tout à l'heure que tu faisais un stage. C'est ça ? Dans quel domaine, si ce n'est pas trop indiscret ? » Demanda-t-elle.
(c) SIAL ; icons sial


________________________

- - i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.
Revenir en haut Aller en bas

Jaime Reyes
The living human alien weapon

avatar

› DOUBLON/S : Wally' › TEXTOS ENVOYÉS : 95 › DATE D'INSCRIPTION : 14/07/2018 › PSEUDONYME : Az › CÉLÉBRITÉ : Tyler Posey › CRÉDITS : Twited Rain

› NOM DE CODE : Blue Beetle › ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans › HUMEUR DU MOMENT : Méfiant › VILLE D'ORIGINE : El Paso › SITUATION PROFESSIONELLE : Etudiant à temps plein, justicier à ses heures perdues

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : ► Système de tracking.
► Vision du Scarabée
► Communication télépathique avec le Scarabée.
► Force surhumaine
► Agilité surhumaine
► Transformation de l'armure
► Ailes permettant de voler mais aussi d'offrir un bouclier si besoin
► Super-vitesse avec les ailes
► Analyse de combat
► Traduction et connaissances de toutes les langues connues dans l'univers.
► Facteur régénérant
► Possède un arsenal d'une centaine d'armes différentes



Fiche de présentation
Fiche de lien
Fiche de topic


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: chapitre 3 : jaime reyes ✸ KARA&JAIME   Mer 21 Nov - 20:12

Kara

Jaime

「 Kara&Jaime 」
La voyant tâter la pluie avec sa main, je me doutais que son choix allait être le métro. Et c’était bel et bien ce qu’elle décida. D’une marche rapide, je la suivais alors qu’elle rentrait dans le fameux métro, à quelques dizaines de mètres de notre ancienne position. Une fois dedans, je m’arrêtais deux secondes devant le tableau, le scarabée avait déjà analysé le plan et avait établie l’itinéraire, la prochaine sortit, puis le bus puisque l’endroit où se trouvait mon appartement n’était pas servi par le métro. Une fois dedans, nous avancions jusqu’au quai où nous nous asseyons sur les marches. « Je déteste la pluie. Je préfère largement le soleil, ça me met de meilleure humeur. » « J’aime bien le soleil aussi, mais la pluie est plus rare de là où je viens. Ça change un peu. » Puis, le scarabée me donnait l’information qu’un train allait entrer en gare dans trois minutes vingt deux. « J'espère en tout cas qu'on ne va pas être obligés de rester là-dessous trop longtemps. Surtout que la nuit commence à tomber. » ce à quoi je répondais. « Non je pense pas, El metro debe estar bien hecho, no hay razón. » Le bruit du train retentissait alors que la jeune fille posait sa question. « Tu me disais tout à l'heure que tu faisais un stage. C'est ça ? Dans quel domaine, si ce n'est pas trop indiscret ? » Instinctivement, je me levais et nous allons nous rendre à l’intérieur, peu de personnes s’y trouvaient. Une fois placé, je lui répondais sans filtre. « Je suis pas encore sûr que je veuille finir dedans, mais pour le moment je suis dans la technologie, je veux mieux comprendre l’électronique, le fonctionnement de certaines technologies, certains appareils » comme le scarabée. S’ensuivait une conversation plutôt agréable, rythmée par le bruit des rails et du moyen de transport qui faisait de petit saut régulier. Après quelques courtes minutes, l’annonce de la prochaine gare était donnée, celle où je devais sortir. « Ah, c’est déjà mon stop, le métro ne passe pas là où je suis logé. » Puis, instinctivement, je sortais un crayon de mon sac et j’arrachais un bout de feuille où je notais mon numéro dessus. Puis je le tendais à la blonde qu’elle prenait et louchait dessus. « C’est mon numéro, Todavía estoy en la esquina por un tiempo, si jamais tu veux sortir un peu de temps en temps, j’ai quelques après midi de libre." Je sortais par la porte, et par la vitre je lui faisais le signe d’un téléphone avant de lui faire signe d’au revoir. Quelques secondes plus tard, je recevais un message d’un numéro inconnu. Tout finissait pour le mieux, et qui sait, peut-être que ce numéro servira à de plus grandes destinés que de simple coup de fil entre amis…


________________________


   
El Escarabajo sin que yo lo detenga
I got magic armor... dunno how it works. Got a magic rock inside my body... can't get it out... Went into outer space n' helped them... but now the superheroes hate me, gonna kill me... I'm the Blue Beetle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chapitre 3 : jaime reyes ✸ KARA&JAIME   

Revenir en haut Aller en bas
 
chapitre 3 : jaime reyes ✸ KARA&JAIME
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mary Dollsen [Jaime Doll Celina] - Nouvelles photos p.10
» La Soledad, Jaime Rosales
» Jaime Lannister, et SPAP
» Game of throne- jaime/brienne-G
» THREEZERO - GAME OF THRONES - JAIME LANNISTER

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
dawn of justice ::  :: archives :: aventures déchues-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: