AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

merci de privilégier les personnages dc comics & les scénarios I love you

n'hésitez pas à venir nous rejoindre sur discord par ici
venez nombreux



Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers

Aller en bas 

Roy Harper
Roy Harper as the Arsenal

Roy Harper


› TEXTOS ENVOYÉS : 39 › DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2018 › PSEUDONYME : Nautik › CÉLÉBRITÉ : Colton Haynes › CRÉDITS : uc

› NOM DE CODE : Arsenal › ÂGE DU PERSONNAGE : 20 › HUMEUR DU MOMENT : uc › VILLE D'ORIGINE : Star City › SITUATION PROFESSIONELLE : Super-héros

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Roy est très agile et a même dépassé son maître et mentor Oliver Queen sur ce point ce qui lui a valu son surnom de Speedy.
Il peut également faire preuve d'un grand sens de la réflexion même si cela ne l'empêche pas de faire des choses stupides.
Roy est aussi passé maître dans l'art de l'archerie même si pour le coup il ne dépasse pas l'archer vert.
Les armes blanches n'ont pas de secret pour lui, tout ce qui coupe et qui fracasse des cranes il connait.
Il en est de même pour tout ce qui fait PAN! et BOUM!, les armes à feu il gère.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers   Mar 7 Aoû - 1:06

Slower Please Miss Chambers

Enfin il avait une soirée à lui. Il avait décidé de ne pas reprendre ses études quand Oliver l’avait recueilli pour pouvoir se consacrer entièrement à sa nouvelle vocation de justicier suppléant de la ville. Ça c’était au début, maintenant, il avait à gérer de plus en plus de missions sérieuses en solo et donc de moins en moins de temps à lui. Comment prendre des jours de congés alors que les criminels, eux, n’en avaient pas un seul. Quand il ne patrouillait pas ou qu’il ne tapait pas sur des méchants, il passait son temps à s’entrainer. Les abdos c’est comme les plantes, ça s’entretient. Là, il s’était pris une soirée, les méchants avaient de la chance, il leur laissait un peu de répit. Il avait décidé d’aller dans une boîte de nuit très côté de la ville. Autant faire les choses bien. Même s’il le savait bien au fond de lui, cela serait une épreuve. En effet, il combattait son ancien lui jour et nuit. Il faisait partie des délinquants et des trafiquants qu’il traque aujourd’hui et les occasions de replonger n’étaient que trop nombreuses. Mais il avait su prendre sur lui et le besoin avait complètement disparu. Mais malgré tout cela, il avait sa veste et son pantalon moulant pour un tout autre costume. Chemise blanche, blazer et pantalon gris, il était parti pour une bonne soirée. Il avait tout de même emporté son arc et ses flèches, le tout dans un long tube. Oliver avait fait l’acquisition de nouveaux arcs qui par un procédé obscur pouvaient se replier et se tordre pour ne former qu’un simple bâton qui avait donc rangé avec ses flèche. Le Midnight Club, le nom de la boîte était écrit en gros sur la devanture sur fond d’une énorme horloge qui indiquait toujours minuit. Devant une file de personnes plus ou moins bien habillées et deux armoires à glace à l’entrée. Une fois passé, il avait déposé le tout à la consigne, tenue par une connaissance à lui, il était bon d’avoir des yeux et des oreilles un peu partout. Une fois ceci fait, il entra enfin dans la pièce principale. Enorme, c’était le mot. Un énorme bar circulaire trônait au milieu de la salle où des barmen se pressaient pour servir tout le monde. Tout au fond, une grande scène accueillait les DJs devant une grande piste de dance. De chaque côté, tout le long des murs se succédaient des sorte d’alvéoles circulaires où pouvaient s’entasser une dizaine de personnes autour de chaque table. Entre les bars et les alvéoles, se dressaient de hautes tables un peu partout où les clients pouvaient poser leurs consommations. Il le savait également, à gauche de la scène, dans le fond, une porte de secourt menait dans la ruelle derrière la boîte. Il fallait toujours connaître toutes les issues. Il secoua la tête. Il était là pour se détendre, pas en mission. Alors il avança vers le bar, se frayant un chemin entre les gens entassés. Une fois arrivé, il fit signe à un des barmen avant de s’adosser au bar et de laisser son regard balayer la salle. La musique commençait déjà à faire son effet, il commençait à se détendre. Derrière le comptoir, le barman lui tapa sur l'épaule : "Votre boisson monsieur.". Roy lui tendit un billet : "Gardez la monnaie." puis saisi son verre. "Ah, un mojito fruits rouges, y a que ça de vrai !"


Dernière édition par Roy Harper le Jeu 16 Aoû - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jesse B. Chambers

Jesse B. Chambers


› TEXTOS ENVOYÉS : 129 › DATE D'INSCRIPTION : 17/07/2018 › PSEUDONYME : Jesse Quick › CÉLÉBRITÉ : Violett Beane › CRÉDITS : Karapuce <3
gif
› NOM DE CODE : Jesse Quick › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Triste › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Chef d'entreprise
gif
› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Jesse est liée à la speed force et à des parents super héros, ce qui implique aussi qu’elle est dotée de pouvoir.

Force surhumaine : Comme sa mère, elle possède une force hors du commun. Le mécanisme de ce pouvoir reste encore inexplicable. Bien qu’elle est sûrement incapable de faire un bras de fer avec un kryptonien ou Wonder Woman.

Lien avec la speedforce: Grâce à la formule que son père à utiliser pour devenir Johnny Quick, Jesse à réussi à se lier à la speedforce, ce qui lui donne tout ses pouvoirs de bolide.

Régénération accélérée : Bien qu’elle n’est pas immortelle, Jesse se régénère beaucoup plus vite qu’un humain normale. L’inconvénient c’est qu’elle consomme beaucoup plus de calorie que les humains classique, alors elle doit aussi manger beaucoup.

Sens améliorés : Ses sens sont amélioré par la speedforce. Ce qui lui permet de percevoir le monde de manière presque immobile selon la vitesse utilisée

Phases : Jesse est capable de faire vibrer toute les molécules de son corps, ce qui lui permet de passer à travers des objets ou des personnes.

Aura de la speedforce: Quand Jesse cours, elle est entourée de l’aura de la speedforce. Ce qui la protège des effets de sa vitesse, comme la friction de l’air. Cela lui empêche aussi de subir la force kinetic des impacts liés à sa vitesse.

Super endurance : Bien qu’elle n’est pas illimité, l’endurance de Jesse est bien au delà des limites humaine. Elle peut courir pendant de longue période et est aussi plus résistante.

Création de vortex : Jesse peut créer des tornades en tournant ses bras rapidement ou en courant très vite. Cela peut avoir beaucoup d’effet.

Au delà de ses super pouvoirs, elle est aussi une femme d’affaire brillante. Elle sait aussi manier le combat au corps à corps et une scientifique très intelligente. Bien qu’elle a abandonnée l’aspect scientifique de sa vie pour se consacrer aux aventures.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers   Mar 7 Aoû - 10:31

Slower please miss Chambers



Je m’appelle Jesse Chambers et je suis la femme la plus rapide du monde. Depuis toute petite je vis dans un monde de super héros, mon père étant Johnny Quick, et ma mère Liberty Belle. Mon père m’a donné sa formule pour me liée à la Speedforce, mais cela a pu sceller mon destin, comme ça a scellé celui de mon père. Aux yeux du monde, je ne suis que la PDG d’un groupe pharmaceutique racheté par ma mère mais j’ai un secret, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je suis Jesse Quick.


----- ----- ----- -----

La soirée risquait d’être longue, très longue pour moi. Je n’aurai sûrement pas dû décrocher mon téléphone portable ce soir. A vrai dire, je dois peut être remonter en arrière pour comprendre pourquoi je suis rentrée dans cette boite de nuit. Tout a commencé en plein milieu de l’après midi, j’étais en train de faire des essais pour stabiliser mon sang. Pour le moment mes résultats étaient peu concluant mais je progresse. Comme si un schéma se formait petit à petit après avoir assemblé différente pièce de puzzle. Mon téléphone s’était mis à vibrer et après avoir vérifié que c’était pas un énième coup de fil de ma mère je décrocha. C’était une amie de la fac, un peu bourgeoise mais qui aime les trucs simples comme sortir en boite et faire la fête. Pourtant, ce n’est pas pour autant une fille facile, pour coucher avec un garçon, il faut qu’elle ait des sentiments, même si ça s’est souvent retourner contre elle. A vrai dire on est opposées mais très proche, je suis très cartésienne et elle est très émotionnelle. On a passé des supers soirée, dont certaine où elle a essayé de me bourrer à m’en faire vomir, sans succès. La tâche était impossible pour elle à cause de mon métabolisme, mais elle n’était pas au courant. Par contre, moi, la vraie difficulté c’était de faire croire que j’étais bourrée alors que j’en avais jamais réellement ressenti les effets. Enfin bon, Hayley, mon amie, m’a appelé au départ hyper paniqué. Sa voiture était tombée en panne et elle avait un rendez vous très important. Juste un service, allait la chercher à son appartement et l’emmener au lieu de son rendez vous et la ramener après. Ce n’était pas très compliqué … enfin si Hay n’avait pas eu quelques choses derrières la tête en m’appelant. Je soupire et je dis que le temps de ranger mon bureau, me changer et j’étais là. Une fois le téléphone raccrocher, je range mon labo en grande vitesse. Heureusement qu’il n’y a pas de caméra ici. Je sors et me prend une barre protéiné pour tenir le reste de la journée, j’avais peur de faire une crise d’hypoglycémie si je ne mangeais pas assez. J’enleva ma blouse et garda ma tenue simple. Legging noir, vest sans manche et débardeur. Un style assez simple qui me faisait rester jeune, entre le monde des adultes et mon ancien monde. Il fallait parfois garder son âme d’enfant pour faire un bon justicier.

Ensuite je pris ma voiture, à vrai dire elle était restée un moment au garage. Ma vitesse était bien trop pratique pour que je m’encombre d’une voiture, néanmoins je n’avais pas vraiment le choix quand je devais passer pour une personne normale. Rien n’empêche que j’avais une excellente conduite et grâce à ma vitesse mes réflexes sont décuplés. Bon, il m’est déjà arrivé de sortir à grande vitesse pour changer la trajectoire d’un conducteur ivre pour pas qu’il me rentre dedans. Néanmoins, zéro accident au compteur et je compte bien faire en sorte que ça reste ainsi. J’arrive à l’adresse de Hay et je la récupère. On se fait la bise et elle me donne l’adresse pour le lieu du rendez vous. J’y vais sans me poser trop de question, après tout, elle sait où elle a rendez vous. On discute sur ce qu’on devient respectivement. Elle est devenue une artiste, ayant repris des cours de dessin et étant devenue dessinatrice pour le compte de la police. Bien sûr, ce n’était que temporaire, mais elle avait envie de voir le monde tel qu’il est réellement avec les rebus de la société. On arrive à l’adresse prévu et ça ressemble à un vieil entrepôt. Je la regarde assez surprise et je lui demande si elle était sûr que c’était là. Elle semble soucieuse et regarde son portable puis l’adresse sur le GPS et me confirme que c’est la bonne adresse.

- Bon, je t'accompagne histoire d’être sûr que ce n’est pas un traquenard. Sache que j’avais imaginé autre chose de ma journée, mais je m’en voudrais si il t’arrivait quelque chose là dedans !

Je lui sourit et nous rentrons dans le bâtiment. L’endroit semble assez lugubre et il n’y a pas un bruit à l’intérieur. Nous parcourons un long couloir et passons une porte. J’aurai pu faire une crise cardiaque si je l’avais été. Toute nos meilleurs amies étaient là. On avait formé une bande à l’université il y a … exactement 3 ans. Comme le laisse supposer la banderole accrocher. Des robes étaient accrochés à des cintres et un coin maquillage avait été installée. C’est là que j’ai su que la soirée allait être très longue et que je n’avais aucun moyen pour l’éviter. Je dis bonjour à toute mes copines qui me racontaient à leur tour leur nouvelle vie et je les laissa me préparer. Elles m’avaient piéger parce qu’elle savait que je n’étais pas trop soirée. J’aurai pu fuir en courant, mais l’amitié c’était aussi ça, faire des choses qu’on a pas forcément envie de faire. J’envila donc une robe noire avec des fleurs rouges dessus, elle était très belle. C’était Hayley qui l’avait achetée pour moi. A vrai dire, on était toute plus ou moins aisée financièrement. On disait même pour rigoler que si une personne nous kidnapper toute, la rançon serait énorme au point de pouvoir nourrir sa famille sur au moins deux voir trois générations. Bien sûr, ça ne risquait pas d’arriver avec moi, j’avais une tendance à cogner dur quand mes punching balls sont des kidnappeurs. Peut être à cause du film Taken … je ne sais pas. La destination n’était pas choisie, les filles avait cherché les boîtes de nuit les plus cools aux Etats Unis et après on improvisait. C’est moi qui tira le papier, car j’étais selon elles la main innocente. Je ris un peu et tira le morceau de papier et le lu à haute voix.    

- Le Midnight Club à Starling City ! , dis je en souriant.

La suite se déroula très vite, voiture, avion, limousine, selfie devant le Club et entrée en mode VIP. En même temps 7 filles sexy et riches n’allait pas faire la queue comme tout le monde voyons. Hay disait en rigolant que si la boite lui plaisait elle la rachèterai. Je ris en me disant qu’elle en était très certainement capable. On s’installa à une grande table circulaire et on discuta pendant que la musique se joue dans la salle. Au bout d’un moment Rachelle enleva son chapeau et mis sa carte bleue dedans. C’était notre jeu pour savoir qui allait payer et prendre commande des verres. En général, je faisais exprès de perdre, parce que ça me faisait en faite très plaisir pour payer pour toute. Elle remua, je pioche une carte au hasard et se fût encore une fois moi. Je leur souris et prend en note leur commande et je me dirige au comptoir. Je remarque un jeune homme assez charmant au comptoir et je lui souris. Surtout que je l’avais entendu demander un Mojito Fruit rouge. Le barman vient prendre ma commande.

- Alors un Whisky, deux mojitos fruits rouges, un mojito royal, deux pina colada et un vodka redbull , dis je en souriant.

Je me retourne alors vers le charmant jeune homme qui dégustait son verre pendant que ma commande se préparait. Je me dis qu’il avait peut être de la chance que ça soit moi qui soit allée chercher les verres. Hay l’aurait embarqué de force à notre table et ça aurait été pire que la fosse au lion.

- C’est rare les mecs qui prennent des Mojitos pourtant, enfin surtout fruité. Bien que je vous l’accorde c’est hyper bon. Néanmoins je suis très whisky. Je m’appelle Jesse et vous ?, demandais je au garçon.

Je n’ai pas eu le temps d’avoir la réponse que des coups de feu résonnent dans la boîte. La musique s’arrête net. Les lumières ne s’allument pas pour autant, je repère quelques coins d’obscurité pendant que je mettrais à l’abris et les filles et que je m’occuperai de ses malfrats. Un groupe de trois personnes rentrent dans la salle armée de fusil d’assault. Je les vois tuer un vigile, mais je ne peux rien faire, je ne peux pas utiliser mes pouvoirs alors que mes copines me regardent. Je dois garder mon identité secrète. Des personnes essayent de s’enfuir par la porte de derrière mais d’autres hommes débarquent lourdement armés. L’homme qui semble être le chef tire en l’air pour intimer le silence.

- Bonsoir mesdames et messieurs. Nous sommes désolés pour le dérangement, mais nos informations indique que des riches héritières se trouvent toutes ici, dont une particulièrement riche. Promis on prendra que cette dernière si elle se rend, alors où es tu Jesse Belle Chambers ?, dit l’homme.

Mon coeur rata un bon dans ma poitrine. Le vigile était mort par ma faute ? C’était pour moi qu’ils ont prit les armes, pour me kidnapper ? Le monde semblait tourner autour de moi et je fis un pas vers eux presque par instinct pour ne pas laisser mes amies souffrir. Quand Hayley se mit debout sur la table et regarda l’homme.

- Vous vous trompez, si vous en kidnapper une, vous nous kidnapper toute, on laissera pas notre amie se sacrifier pour nous , déclara t’elle.

Je me demande parfois si elle n’est pas suicidaire. Deux hommes armées se dirigeaient vers mon groupe d’ami. Je ne savais pas quoi faire, est ce que je devais les aider, montrer à tous ces gens que j’avais des pouvoirs où alors me rendre pour m’occuper d’eux une fois seule. Pour la première fois de ma vie, je ne savais pas quoi faire pour résoudre ce problème.


Codage par Libella sur Graphiorum




Dernière édition par Jesse B. Chambers le Jeu 16 Aoû - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Roy Harper
Roy Harper as the Arsenal

Roy Harper


› TEXTOS ENVOYÉS : 39 › DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2018 › PSEUDONYME : Nautik › CÉLÉBRITÉ : Colton Haynes › CRÉDITS : uc

› NOM DE CODE : Arsenal › ÂGE DU PERSONNAGE : 20 › HUMEUR DU MOMENT : uc › VILLE D'ORIGINE : Star City › SITUATION PROFESSIONELLE : Super-héros

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Roy est très agile et a même dépassé son maître et mentor Oliver Queen sur ce point ce qui lui a valu son surnom de Speedy.
Il peut également faire preuve d'un grand sens de la réflexion même si cela ne l'empêche pas de faire des choses stupides.
Roy est aussi passé maître dans l'art de l'archerie même si pour le coup il ne dépasse pas l'archer vert.
Les armes blanches n'ont pas de secret pour lui, tout ce qui coupe et qui fracasse des cranes il connait.
Il en est de même pour tout ce qui fait PAN! et BOUM!, les armes à feu il gère.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers   Jeu 16 Aoû - 15:10

Slower Please Miss Chambers

Alors qu’il commençait à siroter, Roy reporta son regard dans la salle, observant des personnes çà et là. Jusqu’à ce qu’un groupe de filles plus bruillantes que les autres fassent leur entrée. Elles étaient une petite dizaine et étaient mieux habillée les unes que les autres. Il n’était pas rare que la boîte accueille des célébrités ou des personnes très riches, étant une des plus populaires du pays. Elles allèrent rapidement s’installer à une table ronde contre le mur avant que l’une d’elle se lève et se dirige vers le bar. Elle commanda pour elle ainsi que ses copines avant de s’adresser à lui. Il fut d’abord surpris mais c’était vrai qu’il était assez beau garçon et il n’était pas rare que des filles l’accostent. Elle lui fit d’abord une réflexion sur son mojito avant de se présenter. "Pourquoi un mec ne pourrait pas prendre de mojito fruit rouge ?" pensa Roy. Il aller lui rétorqué que commandé autant d’alcool pour une seule dame semblait un peu exagéré, sachant pertinemment qu’il n’y avait qu’un verre pour elle quand des coups de feu retentirent dans la salle. Instinctivement, la plupart des personnes baissèrent la tête et Roy sauta derrière le bar, un vieux réflexe. La masse de gens commença à s’agiter mais d’autres coups de feu à l’arrière de la boîte calmèrent foule. Au son que faisaient les armes, Roy reconnut de lourds fusils d’assaut, il ne pourrait pas intervenir dans la boîte. Un homme s’avança un peu plus, il cherchait quelqu’un de riche, de très riche à en juger par leur attirail. Une certaine Jesse Belle Chambers… Une ampoule s’alluma dans son cerveau : "C’est pas comme ça qu’elle a dit qu’elle s’appelait ?". Il se redressa et regarda dans la direction de la fille qui l’avait abordé, elle s’était redressée et commençait à avancer. Roy allait la retenir par le bras quand une fille se manifesta en grimpant sur une table ce qui arrêta net sa progression. Le jeune homme en profita pour l’attraper par l’épaule et la tirer en arrière avant de lui chuchoter : "Je vous déconseille de faire ça mademoiselle Chambers. Vos amies m’ont l’air très débrouillarde, elles s’en sortiront très bien sans vous. De plus moins il y a d’otages, plus simple c’est pour la police.". Il savait pertinemment que la police n’était pas équipée pour lutter contre un pareil arsenal mais lui oui. Il reprit : "Je su… Il y a des gens bien plus qualifiées que vous pour le sauvetage. Laissez les partir." , il continua pour lui-même : "Il faut parfois accepter de perdre un bataille pour gagner la guerre.". C’était impressionnant ces gens qui se prenaient pour des super-héros juste parce qu’ils avaient de l’argent. Certes il y en avait pour lesquels c’était vrai… Il avait été choqué en apprenant la véritable identité de son mentor et pour le coup c’était un riche qui jouait les super-héros. Mais lui c’était déférent et il ne pouvait trop rien dire car c’était cet argent qui lui permettait d’avoir l’équipement et la vie qu’il avait aujourd’hui. Il regarda les kidnappeurs avancer vers la table sur laquelle la jeune femme était montée pour crier. Roy espérait qu’ils s’en iraient seulement avec elle et que Jesse ne se précipiterait pas dans la gueule du loup. Il avait déjà élaboré de plan de la lettre A à Z. Il s’en voulait un peu au font de lui, la seule soirée de congé qu’il prenait tournait au vinaigre. Qu’en serait-il s’il avait fait sa  ronde habituelle ? Peut-être aurait-il pu permettre au vigil tombé sous les balles de rejoindre sa femme le lendemain matin.
Revenir en haut Aller en bas

Jesse B. Chambers

Jesse B. Chambers


› TEXTOS ENVOYÉS : 129 › DATE D'INSCRIPTION : 17/07/2018 › PSEUDONYME : Jesse Quick › CÉLÉBRITÉ : Violett Beane › CRÉDITS : Karapuce <3
gif
› NOM DE CODE : Jesse Quick › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Triste › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Chef d'entreprise
gif
› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Jesse est liée à la speed force et à des parents super héros, ce qui implique aussi qu’elle est dotée de pouvoir.

Force surhumaine : Comme sa mère, elle possède une force hors du commun. Le mécanisme de ce pouvoir reste encore inexplicable. Bien qu’elle est sûrement incapable de faire un bras de fer avec un kryptonien ou Wonder Woman.

Lien avec la speedforce: Grâce à la formule que son père à utiliser pour devenir Johnny Quick, Jesse à réussi à se lier à la speedforce, ce qui lui donne tout ses pouvoirs de bolide.

Régénération accélérée : Bien qu’elle n’est pas immortelle, Jesse se régénère beaucoup plus vite qu’un humain normale. L’inconvénient c’est qu’elle consomme beaucoup plus de calorie que les humains classique, alors elle doit aussi manger beaucoup.

Sens améliorés : Ses sens sont amélioré par la speedforce. Ce qui lui permet de percevoir le monde de manière presque immobile selon la vitesse utilisée

Phases : Jesse est capable de faire vibrer toute les molécules de son corps, ce qui lui permet de passer à travers des objets ou des personnes.

Aura de la speedforce: Quand Jesse cours, elle est entourée de l’aura de la speedforce. Ce qui la protège des effets de sa vitesse, comme la friction de l’air. Cela lui empêche aussi de subir la force kinetic des impacts liés à sa vitesse.

Super endurance : Bien qu’elle n’est pas illimité, l’endurance de Jesse est bien au delà des limites humaine. Elle peut courir pendant de longue période et est aussi plus résistante.

Création de vortex : Jesse peut créer des tornades en tournant ses bras rapidement ou en courant très vite. Cela peut avoir beaucoup d’effet.

Au delà de ses super pouvoirs, elle est aussi une femme d’affaire brillante. Elle sait aussi manier le combat au corps à corps et une scientifique très intelligente. Bien qu’elle a abandonnée l’aspect scientifique de sa vie pour se consacrer aux aventures.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers   Jeu 16 Aoû - 21:31

Slower please miss Chambers



Je m’appelle Jesse Chambers et je suis la femme la plus rapide du monde. Depuis toute petite je vis dans un monde de super héros, mon père étant Johnny Quick, et ma mère Liberty Belle. Mon père m’a donné sa formule pour me liée à la Speedforce, mais cela a pu sceller mon destin, comme ça a scellé celui de mon père. Aux yeux du monde, je ne suis que la PDG d’un groupe pharmaceutique racheté par ma mère mais j’ai un secret, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je suis Jesse Quick.


----- ----- ----- -----

Le jeune homme que j’avais accosté eu immédiatement le réflexe de sauter par dessus le bar. A vrai dire, il semble l’avoir fait avec une certaine aisance, mais je ne m’attarde pas là dessus. Je devais faire un choix, me rendre, ou me cacher et aller les sauver plus tard. Après tout, je pourrais agir en tant que Jesse Quick et être beaucoup plus efficace qu’en Jesse Chambers. J’avais commencé à avancer quand Hayley a décidé de prendre les devants. Elle allait me protéger, après tout, elle était comme ça, elle savait qu’elle m’avait emmené ici un peu de force et elle ne voulait pas que je risque ma vie. J’hésitais à me rendre quand le jeune homme que j’ai accosté me tira à l’oreille pour me tirer en arrière. Tout cela aurait été plus simple si j’avais été seule. Il n’aurait pas pu être très efficace au vu de mes pouvoirs. Néanmoins, je finis par me planquer à côté du garçon tout en l’écoutant. J’observais la salle, espérant pouvoir trouver un moyen d’évacuer un maximum de civils avant de passer à l’action. Je peste un peu contre moi même, mon costume et dans mon sac, dans le vestiaire. Je doute cependant qu’ils ne me cherchent pas partout dans la salle. Me cacher ne servira qu’à gagner un peu de temps. A moins que quelqu’un prévienne la police et qu’ils partent plus tôt.  

- Je doute que la police de Starling City puisse faire grand chose contre ce genre de criminel. Il faudrait le Green Arrow ou son acolyte, mais je doute qu’ils soient dans les parages. Si on les perds là, je doute de pouvoir les retrouver vivantes. Néanmoins, il faut un plan, je ne compte pas me rendre comme ça ! Murmurais-je au jeune homme.

J’observe la scène faisant attention à ne pas attirer leur regard. Les hommes armés commencent à regrouper les civils. Séparant les femmes des hommes, peut être pour mieux distinguer si je suis dans le groupe ou non. A moins qu’ils ont prévu de faire autre chose avec les femmes. Rien que cette idée me fait frissonner. Si seulement me déplacer ne mettrait pas en danger les civils, je me serai débarrassée de ce groupe depuis bien longtemps. Encore une fois que j’aurai bien aimé avoir l’anneau de Flash pour avoir un costume. Faudrait vraiment que je lui demande si il peut m’en faire une. L’homme qui semble être le chef dévisage chaque jeune femme du groupe, puis regarde mes amies. Son visage montrait toute sa colère. D’ailleurs, c’était le seul qui n’avait pas le visage masqué, comme si être reconnu ne lui faisait pas peur. Il faut vraiment que je m’améliore niveau technologie. Après tout, j’ai de l’argent, je devrais pouvoir avoir de l’équipement, et je crois que ma mère à un vieux projet d’Intelligence Artificielle qui a été abandonné. Il faudrait que je vois pour le remettre d’actualité. Enfin, ce n’est pas forcément le moment. Je vois l’homme s’approcher d’Hayley lentement, en prenant son temps. Comme si rien ne pressait, comme si le temps était figé.

- Je ne vois toujours pas mademoiselle Chambers ? Vous aurez t’elle abandonné ? C’est très lâche de sa part, est ce que je vais devoir tuer l’une d’entre vous pour qu’elle se montre ? Hmmm … ce serait une grosse perte d’argent ! Je vais peut être tuer des civils au hasard !, déclara l’homme.

Mon coeur rata de nouveau un bon dans ma poitrine.Je ne pouvais pas risquer la vie de civil innocent. La solution de me rendre devenait de plus en plus évidente. Néanmoins, Hay qui ne semblait avoir peur de rien, repris la parole, droite et fière. Je me demandais parfois si ce n’était pas une méta humaine qui pouvait résister aux balles. Bon, c’était impossible, vu qu’elle a réussi à se casser la jambe après une chute dans les escaliers, ce qui me fait se poser comme question, était elle courageuse ou stupide … Je sais que c’est mon amie, mais parfois elle me désespère.

- Jesse n’est plus là, ça ne l’intéressait pas trop la boite de nuit. Elle nous a accompagné juste parce qu’elle avait un rendez vous avec Monsieur Queen. Vous savez, entre riche entreprise, les partenariats sont souvents de mise !, déclara t’elle.

L’homme grogna et se mit à réfléchir. Ce qu’Hayley venait de dire était totalement possible. Sauf que je n’avais pas encore pris soin d’avoir un rendez vous avec Oliver Queen. Tout simplement parce qu’il n’avait pas le temps et qu’on avait pas de date en commun pour le moment. Puis, l’empire Queen n’était pas ma priorité pour le moment. Je pouvais encore me débrouiller seule financièrement, surtout avec l’appuis de ma mère. Néanmoins, je voulais m’extraire des griffes de l’empire familiale pour pouvoir me créer ma propre image. Ce qui n’allait pas être simple dans un premier temps. Le chef se retourna vers l’immensité de la salle, comme si il avait entendu nos coeurs battre au jeune homme et à moi.

- Vérifier que la jeune insolente ne ment pas ! Si elle ment, elle se prendra une balle en plein coeur. Je veux que vous fouillez chaque recoin de cette boite de nuit, si il existe un trou de souris, je veux que vous fouillez dedans, est ce que c’est clair , déclara t il à ses homme.

Ils acquiescent et trois hommes commencent à fouiller les lieux. A chaque fois qu’ils trouvent un civil cachait, l’un d’entre eux le ramène avec le reste des personnes de la boîte. Personne n’ose parler et l’écho des pas des mercenaires et la seule chose qu’on entend. J’essaye de réfléchir et vite, il faut que je trouve un moyen de nous sortir de là avec le jeune homme. Soudain, une idée me vient, j’ai cru voir une porte verrouillée qui doit mener aux bureaux, et vu que la boite ne contient pas d’étage… Il y a un sous sol. Bon, je n’ai jamais phasé avec quelqu’un et j’ai jamais phasé à travers le sol, mais ça doit être possible. De plus, je n’ai pas vraiment beaucoup de solution. Je vérifie que personne nous regarde et je prends le jeune homme dans mes bras.

- Désolée, ça ne va pas être agréable ! lui murmurais je.

Je me met à vibrer avec lui et nous nous enfonçons dans le sol et nous finissions par le traverser avant qu’un homme de main arrive. On atterrit quelques mètres plus bas dans un bureau. Une chance que nous ne sommes pas arrivés dans un mur. La salle est sombre et j’ai du mal à m’habituer à l’obscurité. Néanmoins, je juge que chercher la lumière n’est pas la bonne solution. S'ils arrivent à rentrer ici, il ne vaut mieux pas avoir de lumière allumées. J’aurai pu en profiter pour partir vite chercher mon costume en passant à travers les murs, mais je n’allais pas abandonner le civil à son sort ici.

- Tu dois te poser des questions, je suis une personne compétente à vrai dire. Je suis connue aussi sous le nom de Jesse Quick. Néanmoins, je veux préserver mon identité secrète et j’ai laissé mon costume dans le vestiaire. Ma robe est reconnaissable, alors tout ceux qui m’ont regarder ce soir pourrait savoir qui je suis. dis-je.

J’essaye d’ouvrir la porte mais elle est verrouillée, je fais alors vibrer ma main à travers la serrure pour faire sauter le verrou. Je me met à réfléchir, je suis sûr qu’il y a des caméras de sécurité, donc il y a sûrement un poste de surveillance. Cela me permettrait de voir la boîte de nuit en temps réel et peut être pouvoir agir. Je me tourne vers le jeune homme.  

- As ton avis, le local de la sécurité est où ? … Il me semble que tu m’as pas dit ton nom, est ce que je peux le connaître ? demandais-je.  


Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas

Roy Harper
Roy Harper as the Arsenal

Roy Harper


› TEXTOS ENVOYÉS : 39 › DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2018 › PSEUDONYME : Nautik › CÉLÉBRITÉ : Colton Haynes › CRÉDITS : uc

› NOM DE CODE : Arsenal › ÂGE DU PERSONNAGE : 20 › HUMEUR DU MOMENT : uc › VILLE D'ORIGINE : Star City › SITUATION PROFESSIONELLE : Super-héros

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Roy est très agile et a même dépassé son maître et mentor Oliver Queen sur ce point ce qui lui a valu son surnom de Speedy.
Il peut également faire preuve d'un grand sens de la réflexion même si cela ne l'empêche pas de faire des choses stupides.
Roy est aussi passé maître dans l'art de l'archerie même si pour le coup il ne dépasse pas l'archer vert.
Les armes blanches n'ont pas de secret pour lui, tout ce qui coupe et qui fracasse des cranes il connait.
Il en est de même pour tout ce qui fait PAN! et BOUM!, les armes à feu il gère.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers   Ven 24 Aoû - 21:41

Slower Please Miss Chambers

Le chef de la bande commença à s’énerver et à organiser les recherches dans la boîte. Ils séparèrent les hommes des femmes, à la fois pour faciliter les recherches et pour avoir un meilleur contrôle la masse. Le chef des kidnappeurs avança vers la fille qui était montée sur la table et  Roy jeta un œil par-dessus le comptoir avant de se rabaisser aussitôt. Il avait reconnu le chef de la bande, il se faisait appeler « Jo la Détente » parce qu’il avait apparement la gâchette facile avec ses sous fifres autant qu’avec ses ennemis. Jusqu’alors, il ne sévissait pas de ce côté du pays et les deux archers avaient assez à faire avec leur propre ville. Mais là, ils avaient fait l’erreur de franchir le panneau : « Starling City » et ils allaient amèrement le regretter. Du moins, ils l’auraient amèrement regretté s’il avait eu son sac avec lui mais là, la situation était critique. S’ils continuaient de ratisser la boîte, ils finiraient forcément par tomber sur eux. La cachette derrière le bar n’était pas très originale.

Il entendit depuis sa cachette, l’amie de Jesse reprendre et affirmer qu’elle n’était pas là et qu’elle avait un rendez-vous avec Oliver Queen. Si la situation n’avait pas été aussi grave Roy aurait peut-être rigolé, cependant le ton de la jeune femme ne tremblait absolument pas. Il ne savait pas ce qu’il en était de son corps mais elle semblait avoir de l’entraînement. Soit elle n’avait aucune idée de ce dans quoi elle s’était embarquée soit elle était vraiment une très bonne actrice. Malgré cela, Jo la Détente ne sembla pas convaincu à cent pour cent et ordonna à ses molosses de fouiller chaque recoin du bâtiment. Roy avait beau réfléchir il ne voyait aucune issue et s’ils essayaient de courir vers l’une des portes, les kidnappeurs n’hésiteraient pas à faire feu dans le tas.

Soudain, Jesse se tourna vers lui et le pris dans ses bras avant de lui dire que cela n’allait pas être très agréable. Il n’eut pas le temps de poser de question sur le pourquoi et le comment qu’il sentit tout son corps vibrer, comme s’il avait des fourmis partout mais en beaucoup plus intense et ils commencèrent à descendre. Ce n’était pas une pression sur ses épaules qui l’obligeait à descendre mais c’était comme si le sol ne pouvait plus le supporter. La gravité l’emportait vers les entrailles de la terre. Il allait crier, de peur, de surprise mais son premier réflexe fut de retenir sa respiration. Ce qui ne dura que quelques secondes lui parut une éternité et il ne tarda pas à heurter le sol quelques mètres plus bas. Ses jambes amortirent tout d’abord le choc avant de se dérober et de le laisser choir. Il se retrouva sur le dos, se demanda ce qu’il venait de se passer. Avait-il été téléporté dans une autre dimension ? Il rouvrit les yeux pour prendre conscience de son environnement. Il n’avait visiblement pas changé de dimension ou alors cette dernière ressemblait étrangement à un bureau. Roy comprit rapidement qu’ils venaient simplement de traverser le sol et il avait l’impression que l’opération avait filtré toute son énergie pour la laisser à l’étage supérieur. Petit à petit ses forces revinrent et les fourmis qu’il avait dans tous les membres se calmèrent assez pour qu’il puisse se relever. La jeune femme, qui l’avait enserrée quelques secondes plus tôt, semblait, elle, ne subir aucuns des effets qu’il ressentait et se tenait déjà debout au milieu de la pièce et avait l’air d’attendre qu’il reprenne ses esprits.

Voyant qu’il s’était relevé et qu’il ne menaçait pas de retomber à la renverse, elle entreprit de se présenter. Elle commença par affirmer qu’elle était une des personnes compétentes qu’il avait évoquées plus tôt, même s’il pensait plutôt à lui, avant de lui révéler sa seconde identité : "Jesse Quick". Elle ajouta qu’elle préférait garder son identité secrète. Cela lui semblait évident qu’une personne aussi riche et donc connue et influente ne veille pas que les gens sachent qu’elle pouvait passer à travers les murs. Enfin elle informa Roy qu’elle avait laissé son costume dans les vestiaires et que sa robe était trop reconnaissable pour qu’elle agisse. Roy ne fit aucun commentaire. Il ne savait pas trop quoi dire, alors qu’il pensait être en compagnie d’une demoiselle en détresse, il se retrouvait avec une milliardaire passe-muraille et il ne savait pas quoi d’autre. Tandis qu’elle s’approchait de la porte sous laquelle filtrait de la lumière, Le jeune homme entreprit de sortir son téléphone pour l’utiliser comme une lampe torche et inspecter la pièce. Il entendit un déclic derrière lui et Jesse s’adressa de nouveau à lui. Elle lui demanda tout d’abord s’il ne savait pas où se trouvait le local de la sécurité avant de le questionner sur son nom. Il était vrai qu’il ne s’était toujours pas présenté. Il hésita quelques seconde, il ne savait pas s’il devait révéler sa véritable identité et surtout son identité de Red Arrow. Il décida de jouer la sécurité, elle venait de les sortir d’un mauvais pas mais il ne savait pas du tout à qui il avait affaire et surtout quelle était l’étendue des pouvoirs de la jeune femme. Alors il répondit simplement : "Moi c’est Roy Harper. Et la salle de surveillance est la deuxième à droite.". Il était tombé sur un plan de la boîte et toutes les salles avaient leur fonction d’écrite en leur centre. Après avoir étudié le plan et l’avoir gravé dans sa mémoire, il se dirigea vers la porte que la jeune femme avait entrouverte. Il saisit la poignée et lui dit : Mais avant on va passer dans une autre pièce, suis moi." .

Comme le plan indiquait, la porte dévoila un couloir où on pouvait apercevoir quatre portes, deux sur la gauche et deux sur la droite. Les deux premières se situaient l’une en face de l’autre mais la seconde de droite était un peu plus éloignée que celle de gauche. Roy tira la jeune femme par la main et avança rapidement bien que précautionneusement vers la seconde porte de gauche. Comme il le pensait elle était n’était pas fermée à clé et il s’y engouffra avant de refermer derrière lui. Devant l’air interrogateur de Jesse, il expliqua son comportement : "S’il y a une salle de sécurité et vu l’organisation de cette bande de kidnappeur, il ont forcément commencé par y placé un de leur groupe à l’intérieur. De plus, je ne sais pas exactement qui tu as mais je comprends que tu veuilles garder ton anonymat alors voilà. . Pendant qu’il parlait, il avait fouillé dans les placards de la pièce qu’il avait repérée sur le plan comme le placard à balais. Il tendit à la jeune fille une combinaison bleu électrique. "Ce n’est sûrement pas ce à quoi tu es habituée mais ce sera toujours mieux qu’une robe de soirée.". Quand il eut tendu la combinaison à la jeune femme, il saisit un balai et en décrocha la brosse. Ce n’était pas la meilleure des armes mais entre des mains expérimentées, ce long bout de bois pourrait s’avérer dévastateur.
Revenir en haut Aller en bas

Jesse B. Chambers

Jesse B. Chambers


› TEXTOS ENVOYÉS : 129 › DATE D'INSCRIPTION : 17/07/2018 › PSEUDONYME : Jesse Quick › CÉLÉBRITÉ : Violett Beane › CRÉDITS : Karapuce <3
gif
› NOM DE CODE : Jesse Quick › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Triste › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Chef d'entreprise
gif
› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Jesse est liée à la speed force et à des parents super héros, ce qui implique aussi qu’elle est dotée de pouvoir.

Force surhumaine : Comme sa mère, elle possède une force hors du commun. Le mécanisme de ce pouvoir reste encore inexplicable. Bien qu’elle est sûrement incapable de faire un bras de fer avec un kryptonien ou Wonder Woman.

Lien avec la speedforce: Grâce à la formule que son père à utiliser pour devenir Johnny Quick, Jesse à réussi à se lier à la speedforce, ce qui lui donne tout ses pouvoirs de bolide.

Régénération accélérée : Bien qu’elle n’est pas immortelle, Jesse se régénère beaucoup plus vite qu’un humain normale. L’inconvénient c’est qu’elle consomme beaucoup plus de calorie que les humains classique, alors elle doit aussi manger beaucoup.

Sens améliorés : Ses sens sont amélioré par la speedforce. Ce qui lui permet de percevoir le monde de manière presque immobile selon la vitesse utilisée

Phases : Jesse est capable de faire vibrer toute les molécules de son corps, ce qui lui permet de passer à travers des objets ou des personnes.

Aura de la speedforce: Quand Jesse cours, elle est entourée de l’aura de la speedforce. Ce qui la protège des effets de sa vitesse, comme la friction de l’air. Cela lui empêche aussi de subir la force kinetic des impacts liés à sa vitesse.

Super endurance : Bien qu’elle n’est pas illimité, l’endurance de Jesse est bien au delà des limites humaine. Elle peut courir pendant de longue période et est aussi plus résistante.

Création de vortex : Jesse peut créer des tornades en tournant ses bras rapidement ou en courant très vite. Cela peut avoir beaucoup d’effet.

Au delà de ses super pouvoirs, elle est aussi une femme d’affaire brillante. Elle sait aussi manier le combat au corps à corps et une scientifique très intelligente. Bien qu’elle a abandonnée l’aspect scientifique de sa vie pour se consacrer aux aventures.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers   Ven 5 Oct - 11:53

Slower please miss Chambers



Je m’appelle Jesse Chambers et je suis la femme la plus rapide du monde. Depuis toute petite je vis dans un monde de super héros, mon père étant Johnny Quick, et ma mère Liberty Belle. Mon père m’a donné sa formule pour me liée à la Speedforce, mais cela a pu sceller mon destin, comme ça a scellé celui de mon père. Aux yeux du monde, je ne suis que la PDG d’un groupe pharmaceutique racheté par ma mère mais j’ai un secret, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je suis Jesse Quick.


----- ----- ----- -----

Donc le jeune homme s’appelait Roy Harper, ce nom ne me disait rien. Après tout, c’était peut être simplement qu’un habitant de la ville. Il semblait débrouillard, après ce n’était pas surprenant, beaucoup de jeune le sont, surtout quand ils ont grandis dans des quartiers un peu difficile. Ce nom me disait quelques choses, mais je n’arrivais pas à me rappeler d’où. Ce n’était sûrement pas important pour le moment, l’objectif était de sauver ses amies et les autres otages de cette bande de malade qui ont investis les lieux. Mon compagnon de fortune avait trouvé une carte, cette dernière représentait les plans du bâtiments. Trouver la salle de surveillance sera plus simple que je ne l’aurai pensé. Après, j’aurai pu faire toute les portes une par une à grande vitesse mais c’était une perte de temps. Le garçon ne semblait pas paniquer, comme si c’était une situation assez normale pour lui. Je me posais vraiment des questions sur lui et je lui poserai sûrement quand tout cela sera terminé. Enfin, si je trouve le temps de le faire. Je sais que ça ne serait pas une tâche aisée avec tous les problèmes qu’il y a autour et surtout mes amies qui vont me poser sûrement plein de question. Devrais-je leur avouer que je suis Jesse Quick ? Que je mène une double vie de super héros ? Difficile à savoir et je n’avais pas le temps de réfléchir. Je laissais le jeune homme ouvrir la marche, il avait dit qu’il fallait faire un détour et je décide de lui faire confiance pour l’instant. De toute façon, il ne sera pas trop dur à neutraliser si nécessaire. Il ne connait pas mes pouvoirs, enfin, je n’ai pas l’impression qu’il connaisse le nom de Jesse Quick. Je ne suis pas encore assez connue … mais ça viendra avec le temps … je l’espère. Roy nous amène à un local de ménage, je ne voyais pas trop ce qu’on faisait là mais bon, sûrement dû à mon regard interrogateur il m’expliqua son plan. Ce n’était pas idiot, il était possible qu’ils aient envahi la salle de surveillance, mais dans ce cas ils auraient dû me trouver. Ou alors, ils l’ont fait peu de temps avant que je disparaisse et dans ce cas là j’étais hors de vu. Je regarde la combinaison bleu électrique et lui prend des mains à grande vitesse pour me changer. Je fais vibrer mon visage pour garder mon anonymat.

- Je suis désormais l’agent d’entretien le plus rapide au monde ! Bon, occupons nous de la salle de surveillance ! Dis-je au jeune homme en souriant.

Il avait pris un balai et semblait être habile à le manier. Il n’y avait aucun doute, il savait s’en servir. Roy n’était sûrement pas un jeune homme comme les autres … elle en saurait peut être plus, plus tard. Je passe à travers la porte de la salle de surveillance à grande vitesse et trouve les gardes tués et deux hommes armés en train de scruter les écrans de surveillance. Sûrement pour me trouver. Je pose mes mains sur les hanches.

- Service de nettoyage ! On m’a dit qu’il y avait deux parasites dans la salle de surveillance, je suppose que c’est vous !

Je me jette sur eux et les assomes rapidement, puis je scrute les écrans pour voir ce qu’il se passe en haut. La solution semble complexe et le meneur semble perdre patience. J’essaye de trouver comment allumer le son de la salle, mais il y a bien trop de bouton sur la console. Ils semblent se diriger vers la sortie avec mes amies. Il a perdu patience et il va sûrement s’en aller avec elle. Je regarde les caméras extérieur, il faut que je repère le véhicule. J’ai envie de courir aussi vite que je peux pour aider mes amies, mais je ne suis pas sûr d’être assez rapide pour éviter les dégâts.

- Allez réfléchit Jesse, tu dois bien avoir une solution ...


Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas

Roy Harper
Roy Harper as the Arsenal

Roy Harper


› TEXTOS ENVOYÉS : 39 › DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2018 › PSEUDONYME : Nautik › CÉLÉBRITÉ : Colton Haynes › CRÉDITS : uc

› NOM DE CODE : Arsenal › ÂGE DU PERSONNAGE : 20 › HUMEUR DU MOMENT : uc › VILLE D'ORIGINE : Star City › SITUATION PROFESSIONELLE : Super-héros

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Roy est très agile et a même dépassé son maître et mentor Oliver Queen sur ce point ce qui lui a valu son surnom de Speedy.
Il peut également faire preuve d'un grand sens de la réflexion même si cela ne l'empêche pas de faire des choses stupides.
Roy est aussi passé maître dans l'art de l'archerie même si pour le coup il ne dépasse pas l'archer vert.
Les armes blanches n'ont pas de secret pour lui, tout ce qui coupe et qui fracasse des cranes il connait.
Il en est de même pour tout ce qui fait PAN! et BOUM!, les armes à feu il gère.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers   Dim 2 Déc - 15:35

Slower Please Miss Chambers

En un éclair la jeune femme était déjà changée. Roy aurait bien aimé passer aussi peu de temps à enfiler son costume. Elle fit une réflexion comme quoi elle était l'agent d'entretient le plus rapide du monde pendant que Roy s'improvisait une arme. Lorsqu'il releva la tête, Jesse s'était déjà dirigé vers la porte pour l'ouvrir. Et n'avait pas eu le temps de mettre une stratégie au point avec elle mais elle avait l'air de savoir se servir de ses pouvoirs. Alors il la suivit en silence, pour ne pas alerter le ou les kidnappeur qui auraient pu se trouver dans la salle de surveillance. Il eut un sursaut de surprise quand elle s'arrêta devant la porte et qu'elle se mit à vibrer avant de passer à travers cette dernière. A peine eut-elle disparue que Roy entendit des bruits de bagarres de l'autre côté de la porte. Il ouvrit la rapidement la porte pour pouvoir intervenir mais Jesse se tenait déjà debout au milieu de deux hommes cagoulés effondrés sur le sol. Un autre homme habillé de la même façon que le vigile de l'entrée gisait par terre et saignait abondamment de la poitrine. Le jeune homme s'approcha de lui et colla son index et son majeur à son cou. Il secoua la tête de droite a gauche devant le regard interrogatif de la jeune femme qui vibrait toujours. C'était trop tard pour lui, il avait pris deux balles dans la poitrine. et l'une d'entre elle avait touchée plusieurs points vitaux.

Roy se releva pour observer tour à tour les caméras et les deux hommes allongés. Il réfléchissait à toute vitesse pour trouver une solution. Il pris le pistolet d'un des kidnappeur et tira deux fois dans le mur avant de le remettre à sa place. Il s'adressa ensuite à son équipière : "Tu n'as jamais fait d'infiltration? Parce qu'il aurait été judicieux d'en laisser un conscient pour lui poser des questions. Et si le chef décide de partir, il va sûrement trouvé bizarre qu'il manque à l'appel les deux seuls hommes qu'il n'avais pas sous les yeux. D'ailleurs, il…". Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un des talky walkies des kidnappeurs se mit à biper. Roy s'en saisit sans attendre. La voix du chef de la bande s'éleva dans la pièce : "On décampe, rappliquez vite fait!". L'archer rouge prit un voix rocailleuse : "Oui patron, y a juste eu un petit problème. Un mec nous a eu par surprise mais c'est réglé, il fera plus chier personne.", il allait éteindre l'appareil et ajouta rapidement : "On arrive.. Cette fois-ci, il éteint définitivement l'appareil pour être sûr qu'il ne transmettait plus et se tourna vers la jeune femme. Ca le gênait un peu de prendre toutes les décisions mais cette Jesse Quick ne semblait pas très très expérimentée dans ce qui était de combattre des gangs en position d'infériorité. Il allait falloir faire preuve d'ingéniosité s'ils voulaient que tout le monde s'en sorte vivant. Il exposa donc son plan pour la suite des évènements : "Bon alors pour rattraper le coup, je ne vois qu'une solution : je vais prendre la place de l'un des zigotos juste là et ramener l'autre avec moi. J'ai une balise incorporée à mon téléphone…". Tout en parlant, il avait prit une feuille sur le bureau et inscrivait des instructions dessus. "Quand nous serons parti, il faudra que tu ailles voir le gars à l'entrée et que tu lui remette ça.". Il lui tendit un bout  de papier avant de reprendre : "Il te donnera grand tube rouge. Dans le couvercle, il y a un téléphone.". Il lui tendit un autre papier sur lequel il avait écrit "B35T 4RCH3R". "Voilà ça c'est le mot de passe. Une fois allumé, il t'indiquera directement ta position et la mienne. Tu n'auras plus qu'à me rejoindre avec mon matos et on avisera sur place.". Il se changea ensuite avec les habits de l'un des kidnappeur et prit le second sur son dos. Juste avant de sortir, il indiqua l'impact des deux balles dans le mur et dit : "Et si tu te demandes, ça c'était pour l'agent d'entretient qui nous a attaqué.


Dernière édition par Roy Harper le Lun 7 Jan - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jesse B. Chambers

Jesse B. Chambers


› TEXTOS ENVOYÉS : 129 › DATE D'INSCRIPTION : 17/07/2018 › PSEUDONYME : Jesse Quick › CÉLÉBRITÉ : Violett Beane › CRÉDITS : Karapuce <3
gif
› NOM DE CODE : Jesse Quick › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Triste › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Chef d'entreprise
gif
› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Jesse est liée à la speed force et à des parents super héros, ce qui implique aussi qu’elle est dotée de pouvoir.

Force surhumaine : Comme sa mère, elle possède une force hors du commun. Le mécanisme de ce pouvoir reste encore inexplicable. Bien qu’elle est sûrement incapable de faire un bras de fer avec un kryptonien ou Wonder Woman.

Lien avec la speedforce: Grâce à la formule que son père à utiliser pour devenir Johnny Quick, Jesse à réussi à se lier à la speedforce, ce qui lui donne tout ses pouvoirs de bolide.

Régénération accélérée : Bien qu’elle n’est pas immortelle, Jesse se régénère beaucoup plus vite qu’un humain normale. L’inconvénient c’est qu’elle consomme beaucoup plus de calorie que les humains classique, alors elle doit aussi manger beaucoup.

Sens améliorés : Ses sens sont amélioré par la speedforce. Ce qui lui permet de percevoir le monde de manière presque immobile selon la vitesse utilisée

Phases : Jesse est capable de faire vibrer toute les molécules de son corps, ce qui lui permet de passer à travers des objets ou des personnes.

Aura de la speedforce: Quand Jesse cours, elle est entourée de l’aura de la speedforce. Ce qui la protège des effets de sa vitesse, comme la friction de l’air. Cela lui empêche aussi de subir la force kinetic des impacts liés à sa vitesse.

Super endurance : Bien qu’elle n’est pas illimité, l’endurance de Jesse est bien au delà des limites humaine. Elle peut courir pendant de longue période et est aussi plus résistante.

Création de vortex : Jesse peut créer des tornades en tournant ses bras rapidement ou en courant très vite. Cela peut avoir beaucoup d’effet.

Au delà de ses super pouvoirs, elle est aussi une femme d’affaire brillante. Elle sait aussi manier le combat au corps à corps et une scientifique très intelligente. Bien qu’elle a abandonnée l’aspect scientifique de sa vie pour se consacrer aux aventures.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers   Jeu 6 Déc - 7:57

Slower please miss Chambers



Je m’appelle Jesse Chambers et je suis la femme la plus rapide du monde. Depuis toute petite je vis dans un monde de super héros, mon père étant Johnny Quick, et ma mère Liberty Belle. Mon père m’a donné sa formule pour me liée à la Speedforce, mais cela a pu sceller mon destin, comme ça a scellé celui de mon père. Aux yeux du monde, je ne suis que la PDG d’un groupe pharmaceutique racheté par ma mère mais j’ai un secret, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je suis Jesse Quick.


----- ----- ----- -----

Je ne savais vraiment pas quoi faire, je me sentais impuissante malgré mes pouvoirs. Je me demandais l’espace d’un instant si j’étais apte de sauver des vies … non, je ne devais pas penser à ça, je devais aider mes amies. Elles s’étaient sacrifiées pour moi et ça c’était hors de question … j’aurai dû prendre leur place, j’aurai pu me débrouiller seule … je m’énerve parfois … Roy finit par arriver dans la pièce et vérifia l’état de l’agent de sécurité. Il était mort, tout ça par ma faute. Ma main était en train de trembler. Je n’arrivais pas à contrôler ma colère. J’avais envie de les détruire, de les cogner avec force contre un mur. Ce n’était pas raisonnable, non, je me devais d’être droite et fiable. Je me rappelle les mots que mon père m’avait dit, que la colère était notre ennemi, car au lieu de sauver des vies, on risquait d’en détruire. Un héros doit faire le bien et non le mal. Neutraliser et non tué. Le but n’était pas de faire souffrir, sinon on ne valait pas mieux que ceux qu’on affrontait. Pour la première fois, j’étais perdue, le combat m’affecter de trop, je faisais des erreurs de débutante. J’avais l’habitude de grande menace, j’avais lutté contre des métas humains, j’avais affronté des cartels locaux dans les villes où je suis passée. Pourtant, là je n’arrivais pas à réfléchir, je n’arrivais pas à me contrôler … il fallait que je retrouve mon sang froid, que je sois objective, mais comment je pouvais l’être ? Je n’arrivais pas à contrôler cette frustration et Roy me réprimanda un peu. L’ironie c’est que j’avais l’impression d’entendre mon père. Un speedster se doit d’analyser la situation pour prendre les meilleures décisions. Nous avons le temps de le faire … pourtant, je n’arrivais à rien … je laissais mes émotions prendre le dessus. Mes amies étaient en danger par ma faute et je ferai sûrement honte à mon père à cet instant. Je reprends ma respiration calmement et j’essuis une larme discrètement avant de me retourner vers lui.

- Désolée Roy, je n’arrive pas à réfléchir … je suis trop impliquée … je n’ai pas les idées claires … je fais des erreurs de débutante … Sois prudent, je n’ai pas envie qu’il y ait d’autres victimes aujourd’hui … Merci de m’aider ! dis-je sincèrement.

Je laissais tomber mon masque de femme forte, j’étais à bout de nerfs, je me sentais seule et déboussoler. Roy venait d’être le soutien que j’avais besoin. Je tremblais de colère et ce n’est pas comme ça que j’allais m’en sortir. Je lis rapidement son code et je souris. Je compris alors l’évidence, Roy était donc Speedy, le sidekick de Green Arrow. Enfin, c’était le passé, apparemment l’archer vert se débrouille très bien tout seul. Je n’avais jamais travaillé réellement en équipe. Bien sûr, j’avais combattu avec Flash et Vixen ou encore avec Blue Beatle, mais je n’appelle pas vraiment ça être une équipe. Je laisse Roy prendre de l’avance et une fois que je suis sûr qu’ils aient quitté la boite, je cours en direction des vestiaires. Je change rapidement de tenue pour mettre celle de Jesse Quick. J’étais déjà plus à l’aise. Je cherche le sac de Roy un moment et je finis par aller voir l’homme à l’entrée et lui donne le papier. Je déverrouille le téléphone et je suis sa position en temps réel. Je sors et je me met sur un toit et je suis le signal. Cela ne sert à rien que je me mette en route tant qu’ils ne sont pas à l’arrêt. Je risquerai de me faire repérer bêtement.

- Allez Roy, ne te fait pas repérer s’il te plait … je ne veux pas d’autre mort par ma faute.

Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas

Roy Harper
Roy Harper as the Arsenal

Roy Harper


› TEXTOS ENVOYÉS : 39 › DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2018 › PSEUDONYME : Nautik › CÉLÉBRITÉ : Colton Haynes › CRÉDITS : uc

› NOM DE CODE : Arsenal › ÂGE DU PERSONNAGE : 20 › HUMEUR DU MOMENT : uc › VILLE D'ORIGINE : Star City › SITUATION PROFESSIONELLE : Super-héros

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Roy est très agile et a même dépassé son maître et mentor Oliver Queen sur ce point ce qui lui a valu son surnom de Speedy.
Il peut également faire preuve d'un grand sens de la réflexion même si cela ne l'empêche pas de faire des choses stupides.
Roy est aussi passé maître dans l'art de l'archerie même si pour le coup il ne dépasse pas l'archer vert.
Les armes blanches n'ont pas de secret pour lui, tout ce qui coupe et qui fracasse des cranes il connait.
Il en est de même pour tout ce qui fait PAN! et BOUM!, les armes à feu il gère.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers   Jeu 10 Jan - 16:00

Slower Please Miss Chambers

L’homme pesait son poids mais Roy était assez entrainé pour le supporter. Il quitta Jesse et remonta les escaliers qui menaient à la salle principale et sorti par une des portes de secours qu’un autre des kidnappeurs lui ouvrit. Il déchargea le corps inerte dans un des SUV noir et monta à la suite. Il attendit deux minutes après qu’ils soient partis et activa le traceur de son téléphone. Le chef de la bande le regarda d’un air interrogateur et Roy prétexta qu’il venait de lancer un virus à distance qui allait effacer tous les enregistrements des caméras de sécurité. Le Chef lui donna une tape dans le dos en riant  "Hahaha ! T’es vraiment un bon toi !". Le trajet parut très long à Roy même s’il n’avait pas dû l’être tant que ça.

Ils débarquèrent près d’un hangar sur les docs, un peu plus loin, un bateau de pêche à l’allure tout à fait banal attendait près du quai. Quoi de mieux qu’un bateau plein de poissons pour y cacher armes et rançon. Cette bande de kidnappeurs était décidément très bien organisée. Ce n’était pas une bande d’amateurs comme le jeune homme avait pu en voir des dizaines. Dans le hangar attendaient déjà quelques hommes biens armés qui devaient surveiller la zone. Il y avait des snipers sur le toit, des hommes sur des passerelles qui couvraient toute la salle. Tous en avançant, Roy traçait dans sa tête un plan des lieux, notant bien les différentes sorties et le nombre d’homme à l’intérieur. La tâche n’allait pas être simple. Ils attachèrent les otages au milieu de la salle, sous une lampe plus basse que les autres. Le chef de la bande fit une révérence exagérée devant elles en déclarant : "J’espère que c’est assez confortable pour ces demoiselles.". Puis il se redressa en riant. Il se tourna vers l’homme juste à côté de Roy. "Raoul, demande la rançon, on se tire avant demain matin." Quand il fut certain que le chef eut fait demi-tour et qu’il ne s’adresserait pas à lui, Roy se dirigea vers la porte principale du hangar. Alors qu’il tendait le bras pour ouvrir la porte, il entendit crier derrière lui : "Tu vas où comme ça Roy?!" . Son cœur rata un battement. Il s’arrêta net. Il ne pouvait pas avoir été reconnu, il avait fait des dizaines de missions d’infiltration et il n’était plus un novice. Qu’avait-il pu faire de travers ? Et comment connaissait-il son nom ? Il se retourna lentement en glissement sa main dans sa poche. Avant de partir de la boite, il avait tapé un message sans l’envoyé, à destination de son mentor. Les coordonnées de sa position seraient automatiquement transmises avec. Au vue de la situation, si ça tournait mal, il ne pourrait pas luter alors que les kidnappeurs avaient des otages. Il se laisserait prendre et espèrerait l’arrivée de la cavalerie le plus tôt possible. Il termina son demi-tour et décida de continuer à jouer la comédie au cas où. Il resserra un peu les genoux et répondit : "Je suis désolé, mais ça fait une heure que j’ai envie, je ne tiens plus.". Le chef se mit à rire et repartit vers une porte qui menait vers une salle vitrée dont les teintes changeaient de manière irrégulière, sûrement dû à une télévision qui tournait dans la pièce. Roy, le cœur battant la chamade, reprit sa route et sortit avant de se diriger vers le quai. Quelle était la probabilité pour que le mec qu’il ait assommé porte le même nom que lui ?! Il se plaça à proximité d’un conteneur et fit semblant d’uriner dans l’eau. Quand il fut sûr que plus personne n’avait de vision sur lui, il se cacha derrière la grosse boîte de métal. Il s’éloigna à couvert avant de contacter La jeune femme pour qu’elle le rejoigne. Il n’eut pas le temps de s’ennuyer car à peine une minute plus tard, elle se tenait devant lui et lui tendait son tube et son sac. Il sortit les pièces de son arc du premier et l’assembla avant de fixé la corde. Dans son sac il n’avait que ses affaires de soirée qu’il avait laissées à Jesse alors il le déposa dans un coin et passa le tube ouvert en bandoulière. Il lui servirait de carquois. Il décrivit ensuite tout ce qu’il avait pu repérer à l’intérieur. Il fit également part à la jeune femme que le hangar possédait sûrement un sous-sol, ils avaient tous été construit de la même façon et il avait souvent fréquenté ce type d’endroit il y a longtemps. Il lui fit ensuite part de son avis sur la marche à suivre : Il neutraliserait tout d’abord les hommes sur le toit puis ils  entreraient en même temps, Jesse par le bas, Roy par une des fenêtres menant sur les passerelles puis ils neutraliseraient tous les gardes à l’intérieur. "Ca va ? Tu tiens le coup ? Ca va aller pour toi ?", demanda-t-il finalement.
Revenir en haut Aller en bas

Jesse B. Chambers

Jesse B. Chambers


› TEXTOS ENVOYÉS : 129 › DATE D'INSCRIPTION : 17/07/2018 › PSEUDONYME : Jesse Quick › CÉLÉBRITÉ : Violett Beane › CRÉDITS : Karapuce <3
gif
› NOM DE CODE : Jesse Quick › ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans › HUMEUR DU MOMENT : Triste › VILLE D'ORIGINE : Central City › SITUATION PROFESSIONELLE : Chef d'entreprise
gif
› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Jesse est liée à la speed force et à des parents super héros, ce qui implique aussi qu’elle est dotée de pouvoir.

Force surhumaine : Comme sa mère, elle possède une force hors du commun. Le mécanisme de ce pouvoir reste encore inexplicable. Bien qu’elle est sûrement incapable de faire un bras de fer avec un kryptonien ou Wonder Woman.

Lien avec la speedforce: Grâce à la formule que son père à utiliser pour devenir Johnny Quick, Jesse à réussi à se lier à la speedforce, ce qui lui donne tout ses pouvoirs de bolide.

Régénération accélérée : Bien qu’elle n’est pas immortelle, Jesse se régénère beaucoup plus vite qu’un humain normale. L’inconvénient c’est qu’elle consomme beaucoup plus de calorie que les humains classique, alors elle doit aussi manger beaucoup.

Sens améliorés : Ses sens sont amélioré par la speedforce. Ce qui lui permet de percevoir le monde de manière presque immobile selon la vitesse utilisée

Phases : Jesse est capable de faire vibrer toute les molécules de son corps, ce qui lui permet de passer à travers des objets ou des personnes.

Aura de la speedforce: Quand Jesse cours, elle est entourée de l’aura de la speedforce. Ce qui la protège des effets de sa vitesse, comme la friction de l’air. Cela lui empêche aussi de subir la force kinetic des impacts liés à sa vitesse.

Super endurance : Bien qu’elle n’est pas illimité, l’endurance de Jesse est bien au delà des limites humaine. Elle peut courir pendant de longue période et est aussi plus résistante.

Création de vortex : Jesse peut créer des tornades en tournant ses bras rapidement ou en courant très vite. Cela peut avoir beaucoup d’effet.

Au delà de ses super pouvoirs, elle est aussi une femme d’affaire brillante. Elle sait aussi manier le combat au corps à corps et une scientifique très intelligente. Bien qu’elle a abandonnée l’aspect scientifique de sa vie pour se consacrer aux aventures.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers   Ven 11 Jan - 11:14

Slower please miss Chambers



Je m’appelle Jesse Chambers et je suis la femme la plus rapide du monde. Depuis toute petite je vis dans un monde de super héros, mon père étant Johnny Quick, et ma mère Liberty Belle. Mon père m’a donné sa formule pour me lier à la Speedforce, mais cela a pu sceller mon destin, comme ça a scellé celui de mon père. Aux yeux du monde, je ne suis que la PDG d’un groupe pharmaceutique racheté par ma mère mais j’ai un secret, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je suis Jesse Quick.


----- ----- ----- -----

Dès que je reçu le message de Roy, je m’élance à travers la ville pour le rejoindre. J’étais rassurée de le retrouver en un seul morceau. Bon, en même temps ça ne me surprend pas tant que ça, si c’est le sidekick de Green Arrow, ce n’était pas pour rien. Je lui donne son équipement, afin qu’on puisse opérer en collaboration. Il y avait une chose de sûr, ils tarderaient pas à se poser la question de pourquoi Roy n’est pas revenu, ce qui risque de mettre en danger la vie de mes amies. Pourtant, je devais me ressaisir, même si j’avais du mal pour le moment. Je ne pensais pas être impliquée comme ça … on se retrouve tous à un moment ou l’autre impliqués personnellement dans nos décisions. Néanmoins, il ne fallait pas que j’oublie l’héroïne que je veux être. J’ai sauvé des vies à travers le monde, j’ai affronté des situations dangereuses et des métas humains. Il ne faut pas que j’aie peur des effets secondaire. Même si je cours un risque à chaque fois que j’utilise mon pouvoir, je sais que je fais le bon choix en sauvant des vies. Si mes amies sont dans cette situation, c’est à cause de moi. De plus, d’après Roy, ils sont bien organisés, j’ai l’impression que quelques choses de louche se trame … et d’ailleurs pourquoi me voulait il moi ? Je poserai des questions plus tard, je devais d’abord m’occuper de mes amies.

- Ne t’inquiète pas pour moi ! J’ai affronté bien pire qu’une bande de ravisseur … disons que je suis un peu bouleversée c’est tout … Tu peux compter sur moi, j’attends ton signal ! dis-je avec un petit sourire.

Aux vues de mes capacités, j’aurai très certainement pu gérer tout ça toute seule. Je sais que je suis assez rapide pour tous les neutraliser, mais j’ai l’impression de ne pas le pouvoir. Comme si j’avais soudainement trop de poids sur mes épaules, je me demande comment fait Barry pour supporter tout ça. Peut-être parce qu’il a rencontré des personnes qui lui font confiance. Je regarde Roy commençait à rejoindre le toit pour s’occuper du toit. Je me tiens en position quand j’aperçois un mouvement dans l’obscurité. Je regarde le toit puis l’endroit et je me dirige à grande vitesse pour moi. Je tombe nez à nez avec le Green Arrow et un homme de main neutraliser. J’ouvre et je referme lentement ma bouche. Je connais se visage, je l’ai vu pendant des années, j’ai même été amoureuse de lui, alors que je n’étais qu’une enfant. Il a pris soin de moi, même si je n’avais pas réellement besoin. Je sens que ses yeux me détaillent aussi.

- O … Ollie ?

Il sourit, il me reconnait lui aussi j’en suis sûr. Je le prends dans mes bras, contente de retrouver se grand frère que j’avais perdu en même temps que son bateau avait fait naufrage.

- C’est donc toi Jesse Quick ! Bon je vois que les otages sont entre de bonnes mains. J’ai vu ce qu’il s’était passé dans la boite de nuit. En piratant les caméras de surveillance j’ai vu que Roy était là-bas. Tracer son portable n’a pas été très dur. Je vais vous laisser agir, je pense que Roy ne veut pas de moi dans ses pattes. J’interviendrai au besoin.

Je fais une petite moue, je n’étais pas très confiante … je n’étais pas sûr de pouvoir y arriver et ça semblait se lire sur mon visage, car il me prit par les épaules.

- Jess … tu es la personne la plus forte que je connaisse ! Quand tu étais petite, tu refusais de baisser les bras, même dans les cas désespérés, tu essayais toujours de démontrer que tes idées étaient les bonnes. Tu es une héroïne, avec ou sans masque, avec ou sans pouvoir. Je t’ai vu à l’œuvre à Central City, tu as l’intelligence et de la ressource. Alors cours Jesse Quick et sauve les !

Un sourire se dessine sur min visage et j’hoche la tête. Je vois Roy finir de se débarasser du dernier garde. C’était le moment d’agir, je me mets à courir, aussi vite que je le peux et je rentre dans le hangar. Une fois rentrée j’ai l’impression que le monde qui m’entoure est au ralenti, je commence par désarmer les criminels et les frapper en même temps, puis je détache les prisonniers. Le seul que je ne touche pas vraiment c’est le chef, que je pousse juste histoire de l’éloigner du groupe. Le monde semble retrouver une vitesse normale, je sais que Roy va pouvoir gérer tout seul en haut. J’indique aux otages la sortie.

- Sortez vite d’ici ! Vous êtes hors de danger !

Je croise le regard de Hay et je crois voir qu’elle a compris qui j’étais sous ce masque. Je n’ai pas le temps de régler ce problème. Le chef se relève avec une matraque électrique et un sourire aux lèvres. Comme si tout était prévu.

- Jesse Quick, enfin ! Je vais pouvoir toucher une fortune en te ramenant à mon boss. , dit-il en riant.

Un piège … c’était trop évident, il claque des doigts et la porte se ferme derrière mes amies qui sont désormais à l’abri avec Oliver. Des hommes masquer sortent des sous-sols, voilà pourquoi ils avaient mis mes amies bien en évidence au milieu. Je reconnais le signe distinctif des triades. C’est alors que je me reviens en tête ma dernière visite à Hong Kong, ils savaient qui j’étais. Je jette un coup d’œil à Arsenal, la situation se compliquer encore plus.

- Tout ce plan rien que pour moi ! Je dois vraiment avoir énervé votre boss. Ah je me souviens de toi ! C’est toi le petit trafiquant que j’ai arrêté à Hong Kong. J’ai dû te faire perdre un sacré paquet d’argent, vu l’incendie qu’il y a eu lieu.

Il s’empourpre furieux, je ne m’étais pas rappelé de lui parce qu’il portait un masque quand je l’ai rencontré. Il faisait affaire avec la triade et je l’avais arrêté après qu’une femme met demander de ramener son fils à la maison. Peut-être avait il fait le rapprochement entre moi et Jesse Quick … Peu importe, je savais que je pouvais compter sur Roy et sur ma vitesse. Au pire, Oliver n’est pas loin.


Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas

Roy Harper
Roy Harper as the Arsenal

Roy Harper


› TEXTOS ENVOYÉS : 39 › DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2018 › PSEUDONYME : Nautik › CÉLÉBRITÉ : Colton Haynes › CRÉDITS : uc

› NOM DE CODE : Arsenal › ÂGE DU PERSONNAGE : 20 › HUMEUR DU MOMENT : uc › VILLE D'ORIGINE : Star City › SITUATION PROFESSIONELLE : Super-héros

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Roy est très agile et a même dépassé son maître et mentor Oliver Queen sur ce point ce qui lui a valu son surnom de Speedy.
Il peut également faire preuve d'un grand sens de la réflexion même si cela ne l'empêche pas de faire des choses stupides.
Roy est aussi passé maître dans l'art de l'archerie même si pour le coup il ne dépasse pas l'archer vert.
Les armes blanches n'ont pas de secret pour lui, tout ce qui coupe et qui fracasse des cranes il connait.
Il en est de même pour tout ce qui fait PAN! et BOUM!, les armes à feu il gère.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers   Ven 11 Jan - 22:52

Slower Please Miss Chambers

La jeune femme lui répondit qu’elle allait bien et qu’elle avait affronté bien pire. Si elle avait participé à ce qu’il avait pu voir aux informations, il n’en doutait pas une seconde. Après s’être concerté, ils partirent chacun de leur côté. Roy ne mit pas longtemps à atteindre le toit et avisa les deux gardes. Quand les deux lui tournèrent le dos, il s’élança su l’un d’eux. Il prit un bon élan, sauta et lui mit un direct du droit le plus fort qu’il put. L’homme fut projeté en bas du bâtiment. Roy eut à peine le temps de décocher une flèche qui éclata au sol libérant un petit matelas de mousse expansive pour amortir la chute. D’un coup d’œil il vérifia si l’homme bougeait encore, mais il ne se remettrait sûrement pas de sitôt de ce coup de poing. Il avait dû faire plus de bruit qu’il ne pensait car l’autre homme du toit était tourné vers lui et le pointait avec son arme. "T’es qui toi ?", demanda-t-il. Son regard passa sur l’arc de Roy et il s’exclama : "Ah t’es l’archer vert on nous avait dit que tu risquais d…". La flèche qui se planta dans sa cuisse l’empêcha de finir sa phrase. Il mit un genou à terre, il fit un gros effort pour relever son arme vers Roy mais celui-ci était déjà sur lui et un coup de genou au visage suffit à l’envoyer au pays des songes. "Archer rouge !", rectifia le jeune homme en retirant la flèche d’un coup sec avant de l’essuyer sur le pantalon de l’homme inconscient. Heureusement, ce dernier n’avait pas eu le temps de tirer mais le toit de tôle n’était pas top niveau infiltration. Ceux posté sur les passerelles devaient avoir des doutes sur ce qu’il se passait au-dessus d’eux. Il allait devoir être prudent. Il se pencha légèrement pour observer la paroi en-dessous de lui. Comme il l’avait repéré de l’intérieur, un mètre plus bas, une petite fenêtre donnait normalement au bout d’une des passerelles. Il s’y faufila aisément et au même moment les portes du hangar s’ouvrirent. Tous les hommes devant lui se retournèrent vers elle, lui laissant le champ libre pour agir. Les flèches sifflèrent, épaule, jambe, avant-bras, Roy ne visait que des points non vitaux. Même si des fois l’envie le tiraillait. C’était des types comme eux qui avaient tués son père, et eux n’avaient de pitié. Il se vengeait donc au corps à corps pour terminer le travail. A peine avait-il neutralisé trois malfaiteurs qu’il voyait déjà Jesse mener les otages en lieu sûr. Esquiva de peu un coup de matraque et d’un mouvement planta un flèche grappin dans la ferraille de la passerelle et attacha le câble au pied de l’on  adversaire avant de se redresser et d’envoyer l’homme, d’un coup de pied retourné, par-dessus la rambarde. Le dernier était maintenant hors d’état de nuire.

En dessous de lui, la situation semblait quelque peu dégénérer. La porte menant au sous-sol venait de s’ouvrir et une vingtaine d’hommes armés jusqu’aux dents venaient d’en sortir pour encercler Jesse. Elle échangea quelques phrases avec le chef du groupe avant que celui-ci ne s’énerve. Il vit la jeune femme devenir flou comme quand elle était passée à travers le sol ou la porte dans la boîte. Avaient-ils vraiment fait tout ça seulement pour elle ? Roy prépara une flèche et cria à Jesse : "Ne va pas de le sous-sol, si c’est toi qu’ils voulaient, il est sûrement piégé.". Les hommes bas avaient levé les yeux et leurs armes vers le jeune homme. Celui-ci se dépêcha de décocher. La flèche traversa un grenade fumigène accrochée au gilet de l’un des hommes ce qui libéra une épaisse fumée blanche qui se répandit rapidement sur le groupe. Le chef des kidnappeurs leur ordonna de ne pas tirer, ils n’y voyaient rien et ils risquaient plus de s’entre tuer qu’autre chose. Roy en profita pour décocher les flèches qu’il lui restait, il avait mémorisé la position des hommes et aux cris qu’il entendit, elles avaient toutes atteint leur cible. Il allait maintenant falloir qu’il descende dans l’arène qu’il voulait aider la jeune femme à en finir.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Slower please miss Chambers ¤ ft. Jesse B. Chambers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Path of the Renegade d'Andy Chambers
» The Masque of Vyle by Andy Chambers
» La Voie du Renégat d'Andy Chambers
» DAMTOYS 1/6 MindGame - The Gobi Squad - Black Eight - Frank Chambers (ZP001)
» Miss Austen regrets : infos et news

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
dawn of justice :: le reste du monde :: les autres villes :: starling city-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: