AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
merci de privilégier les personnages dc comics & les scénarios I love you

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La fable de l'archer et du scarabée ¤ ft. Jaime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Roy Harper

Roy Harper as the Arsenal

avatar

nombre de textos envoyés : 15
date d'inscription : 23/07/2018
pseudonyme : Nautik
célébrité : Colton Haynes
crédits : uc



nom de code : Speedy
âge du personnage : 20
humeur du moment : uc
ville d'origine : Star City
situation professionnelle : Super-héros



capacités, pouvoirs, équipement : Roy est très agile et a même dépassé son maître et mentor Oliver Queen sur ce point ce qui lui a valu son surnom de Speedy.
Il peut également faire preuve d'un grand sens de la réflexion même si cela ne l'empêche pas de faire des choses stupides.
Roy est aussi passé maître dans l'art de l'archerie même si pour le coup il ne dépasse pas l'archer vert.
Les armes blanches n'ont pas de secret pour lui, tout ce qui coupe et qui fracasse des cranes il connait.
Il en est de même pour tout ce qui fait PAN! et BOUM!, les armes à feu il gère.





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La fable de l'archer et du scarabée ¤ ft. Jaime   Jeu 2 Aoû - 1:07

La fable de l'archer et du scarabée

Il y avait un peu moins d’une semaine, Roy et Oliver avaient démantelé un groupe de trafiquants de drogue dans les Glades, ils avaient pris d’assaut un hangar dans lequel ils avaient trouvé des caisses pleines à craqué en provenance de El Paso. Une ville à la frontière entre le Texas et le Mexique. Son mentor ayant des choses plus importantes à faire, il avait demandé à Roy de s’occuper de l’affaire. Il avait dû se farcir presque deux mille kilomètres en moto pour arriver à destination. Il avait ensuite passé deux jours à arpenter la ville dans tous les sens pour trouver où ces satanés trafiquants pouvaient entreposer leur marchandise, si trafiquant et marchandise il y avait. Mais presque 670 kilomètres carré à ratisser sans aucun indice ça prend du temps. Il avait fini par trouver un vieux hangar du même type que celui des Glades en face d’un immeuble désaffecté où il aurait tout le loisir de se cacher pour observer les allers et venues des occupants. Cela ne tarda pas à se construire, car de son observatoire de fortune, le jeune homme de tarda pas à remarquer des allers et venues réguliers ainsi que des patrouilles dans la zone. Pourquoi tous les gangs choisissaient un endroit ultra suspect avec tout un décor où il était très simple pour lui de se cacher ? En effet, des conteneurs, des tas de palettes et d’autres déchets étaient entassé çà et là autour du hangar. Ce serait un jeu d’enfant de s’y infiltrer et aux vues du nombre de têtes différentes qu’il avait déjà vu passé, il n’y aurait sûrement pas grand monde à l’origine. De temps à autre les rondes des trafiquants les amenaient au pied de son perchoir mais le jeune homme avait prévu de quoi accueillir quiconque entrerait dans la bâtisse et voudrait monter les escaliers. Sur toutes les premières marches attendaient de petits dispositifs qui paralyseraient le premier malheureux qui aurait mis le pied dessus et aurait prévenu Roy par la même occasion. Alors pour le moment il attendait, posté au quatrième et dernier étage de l’immeuble en jetant des coups d’œil régulier pour ne pas louper un mouvement particulier tout en feuilletant une brochure touristique qu’il avait récupéré à un stand de hot dog. En arrivant dans la ville, il ne savait pas trop par où commencé alors ça lui avait paru une bonne idée. Il était en train de lire la rubrique sur Fort Bliss, une base importante de l'armée américaine, établie en 1848 en périphérie d’El Paso quand il entendit un bruit suspect. Il roula sur le côté et sortit ses jumelles. En une seconde il avait le hangar en visuel mais rien ne semblait bouger. Cela venait peut-être de bien plus loin mais le jeune homme resta attentif.

"L'archer se trouva fort dépourvu quand le scarabée fut venu."


Dernière édition par Roy Harper le Ven 3 Aoû - 10:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jaime Reyes

The living human alien weapon

avatar

nombre de textos envoyés : 69
date d'inscription : 14/07/2018
pseudonyme : Az
célébrité : Tyler Posey
crédits : Shiya



nom de code : Blue Beetle
âge du personnage : 22 ans
humeur du moment : Méfiant
ville d'origine : El Paso
situation professionnelle : Etudiant à temps plein, justicier à ses heures perdues



capacités, pouvoirs, équipement : ► Système de tracking.
► Vision du Scarabée
► Communication télépathique avec le Scarabée.
► Force surhumaine
► Agilité surhumaine
► Transformation de l'armure
► Ailes permettant de voler mais aussi d'offrir un bouclier si besoin
► Super-vitesse avec les ailes
► Analyse de combat
► Traduction et connaissances de toutes les langues connues dans l'univers.
► Facteur régénérant
► Possède un arsenal d'une centaine d'armes différentes

Fiche de présentation
Fiche de lien
Fiche de topic


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La fable de l'archer et du scarabée ¤ ft. Jaime   Jeu 2 Aoû - 23:20

Roy

Jaime

「 La fable de l'archer et du scarabée 」
Alors que je faisais ma ronde dans les airs comme tous les soirs. De l’agitation attirait mon regard au niveau de la zone industrielle en bordure de ville. De la lumière et tout le l’attirail comme des groupes électrogènes. Tout s’apparentait à un deal comme il s’en passe des dizaines. Je comptais bien rendre se chiffre à zéro. Je me rapprochais de la zone et la scannais. Le scarabée me donnais le nombre de soldats ainsi que leurs positions. Toutes étaient cohérentes sauf une. Ils avaient l’air d’avoir un sniper sur une petite tour à l’abandon. Ni une ni deux, je me dirigeais vers lui, histoire de le neutraliser en premier. J’arrivais à la hauteur du bâtiment, je m’accrochais à son mur et scannais une nouvelle fois l’intérieur. Le scarabée me révélait une multitude de piège entreposé sur tout le long des marches. Bonne nouvelle, je volais. Je me rendais donc tout en haut. Et tels un insecte, je rentrais dans le bâtiment depuis le haut. Lorsque j’avais la certitude que le sol était sans danger, je me laissais tomber. Au loin, un bruit sourd retentissait, comme si quelqu’un avait fait tomber un baril. Super, une distraction qui arrive à point nommé. Je passais donc sans bruit la distance pour me rapprocher de l’homme. Lorsque soudain, j’avais l’impression de connaître cet homme. Je me rapprochais encore plus pour en être sûr. C’était Green Arrow. Enfin Green Arrow en rouge. Mais qu’est-ce qu’il faisait là. Il n’y avait strictement aucune raison de la venue de l’archer vert dans ma ville. Enfin vert, l’archer rouge plutôt. Je ne chargeais pas d’arme, j’avançais justement en silence. Une fois à sa hauteur. Je restais quelques secondes immobiles pour savoir si ses intentions étaient mauvaises ou pas. Sur les quelques minutes qui passaient, il avait juste l’air de faire du repérage. Bon. J’allais pas passer toute la soirée à contempler Green Arrow, c’était alors que je me raclais la voix en ajoutant. « Hola amigo, je peux sa- » je n’avais le temps de finir ma phrase qu’un point venais à l’encontre de mon visage.Mais il est pas net lui ?

________________________


   
El Escarabajo sin que yo lo detenga
I got magic armor... dunno how it works. Got a magic rock inside my body... can't get it out... Went into outer space n' helped them... but now the superheroes hate me, gonna kill me... I'm the Blue Beetle.
Revenir en haut Aller en bas

Roy Harper

Roy Harper as the Arsenal

avatar

nombre de textos envoyés : 15
date d'inscription : 23/07/2018
pseudonyme : Nautik
célébrité : Colton Haynes
crédits : uc



nom de code : Speedy
âge du personnage : 20
humeur du moment : uc
ville d'origine : Star City
situation professionnelle : Super-héros



capacités, pouvoirs, équipement : Roy est très agile et a même dépassé son maître et mentor Oliver Queen sur ce point ce qui lui a valu son surnom de Speedy.
Il peut également faire preuve d'un grand sens de la réflexion même si cela ne l'empêche pas de faire des choses stupides.
Roy est aussi passé maître dans l'art de l'archerie même si pour le coup il ne dépasse pas l'archer vert.
Les armes blanches n'ont pas de secret pour lui, tout ce qui coupe et qui fracasse des cranes il connait.
Il en est de même pour tout ce qui fait PAN! et BOUM!, les armes à feu il gère.





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La fable de l'archer et du scarabée ¤ ft. Jaime   Dim 5 Aoû - 12:27

La fable de l'archer et du scarabée

Roy était toujours en train d’observer le hangar quand derrière lui, quelqu’un parla. Il fut surpris qu’une personne ait pu arriver jusqu’à lui sans déclencher une seule mine alors sans réfléchir il se retourna et lui colla son point dans la figure. Malgré la douleur au moment de l’impact, la surface avait été plus dure que prévue, il ramassa et banda son arc dans le même mouvement visant la tête casquée de son adversaire. Malheureusement, il n’avait pas été assez rapide un gros truc brillant qu’il déduisit être un canon l’attendait. L’un, une flèche en face du visage et l’autre un canon, ils restèrent comme ça quelques secondes pendant lesquelles Roy observa son opposant. Il portait une armure complète assez moulante un peu à la Batman mais en moins "Bat" et un plus insectoïde. Roy ignora sa raison qui lui criait de baisser son arc pour laisser place à la frustration d’avoir posé plusieurs heures à installer ses pièges pour rien. Alors il s’adressa directement à l’intrus : "T’es qui toi ? Tu te prends pour qui avec ça ? Scarabée man ? Et comment t’es mont…". Le reste de la phrase se perdit dans la bouche du garçon quand il avisa la sorte de paire d’ailes qu’il avait dans le dos. Il se reprit et enchaina : "Qu’est-ce que tu veux ?". Roy n’en montrait rien mais au fond de lui il n’était pas aussi confiant, étant donné la dureté du casque qu’il avait rencontré lors de son premier coup, il n’était pas sûr que sa flèche passerait au travers. Et il était encore moins sûr de ce qu’il avait devant de visage et qui rayonnait méchamment prêt à le décapiter. A bien y regarder son armure avait l’aire drôlement high-tech. Etait-ce un mercenaire engagé par les trafiquants pour protéger leurs magouilles ? C’était fort possible, il ne voyait pas d’autres raison qu’un gars en armure peu avenante lui soit tombé dessus. Il avait commencé à dire quelque chose en arrivant mais quoi ? Roy n’en avait aucune idée, à cause de la surprise et du stress il avait complètement oublié. Si ça tournait mal, il avait toujours son sac derrière lui où du plus gros calibre l’attendait. Quitte à faire du bruit. De toute façon, s’il travaillait pour les trafiquants, il les avait sûrement déjà avertis de sa présence.

"Quelqu’un aurait-il jamais cru que l’archer d’un scarabée eût affaire ?"


Dernière édition par Roy Harper le Sam 11 Aoû - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jaime Reyes

The living human alien weapon

avatar

nombre de textos envoyés : 69
date d'inscription : 14/07/2018
pseudonyme : Az
célébrité : Tyler Posey
crédits : Shiya



nom de code : Blue Beetle
âge du personnage : 22 ans
humeur du moment : Méfiant
ville d'origine : El Paso
situation professionnelle : Etudiant à temps plein, justicier à ses heures perdues



capacités, pouvoirs, équipement : ► Système de tracking.
► Vision du Scarabée
► Communication télépathique avec le Scarabée.
► Force surhumaine
► Agilité surhumaine
► Transformation de l'armure
► Ailes permettant de voler mais aussi d'offrir un bouclier si besoin
► Super-vitesse avec les ailes
► Analyse de combat
► Traduction et connaissances de toutes les langues connues dans l'univers.
► Facteur régénérant
► Possède un arsenal d'une centaine d'armes différentes

Fiche de présentation
Fiche de lien
Fiche de topic


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La fable de l'archer et du scarabée ¤ ft. Jaime   Dim 5 Aoû - 14:50

Roy

Jaime

「 La fable de l'archer et du scarabée 」
Suite à l’attaque en plein dans le nez, je reculais de deux bons pas. Le choc n’était pas assez puissant pour me faire saigner, mais suffisamment pour que je sente le choc. Il en avait quand même de la force le green red je sais plus quelle couleur arrow. Voyant cela comme une déclaration de guerre, mon scarabée me mit de suite en position d’attaque. Chargeant sur mon bras droit un canon assez gros et puissant pour qu’avec une vague d’énergie, il s’envole jusque dans l’entrepôt en contrebas. Alors que je le visais, l’homme bandait à son tour son arme. Quelques secondes passaient, longues secondes lors desquelles nous nous dévisagions. En plus de voir. De mes propres yeux, je pouvais facilement décerner le physique de l’homme. Il avait l’air bien batti, plutôt imposant que la normal. Il devait suivre un entraînement spécial. Ce que mon scarabée me confirma très vite. Ainsi que l’armement qu’il avait sur lui. Avec la vision du Scarabée, je pouvais en effet voir tout l’arsenal qu’il avait. C’était une armurerie sur patte ce mec. Puis, le fameux personnage m’adressait la parole. Scarabée man ?  Probado amigo, mais c’était pas mon nom. Suivi d’un début de phrase coupé. Ses yeux se détournèrent et fixaient mes ailes. Et ouai, la classe nan. Et j’peux même les modeler comme je le sens. Puis, l’homme me demandait ce que je voulais. Ça me semblait plutôt simple non ?

« Es simple, je faisais ma ronde habituelle quand j’ai vu cette agitation. Voulant intervenir, je t’ai vu après. -avec ma main libre, je montrais mes yeux d’un jaune effrayant qui luisait dans le sombre.- Una pena para ti. Mais je pensais que tu étais un des leurs, ce qui me semble de moins en moins le cas. Mais t’es qui toi aussi ? Green Arrow aurait changé de couleur ? Ah, et moi c’est pas Scarabéeman, c’est Blue Beetle, protecteur de cette ville. Donc si tu es du camp de l’archer vert, tu peux baisser ton arc, on est dans le même camp. »

Disais-je avant de décharger mon canon. Mais je gardais toujours dans ma main libre la possibilité de la transformer en lame pour contrer toute attaque en cas de mensonge. J’étais prêt si jamais. J’attendais quelques instants histoire de voir ce qu’allais me répondre l’homme qui se tenait devant moi.

________________________


   
El Escarabajo sin que yo lo detenga
I got magic armor... dunno how it works. Got a magic rock inside my body... can't get it out... Went into outer space n' helped them... but now the superheroes hate me, gonna kill me... I'm the Blue Beetle.
Revenir en haut Aller en bas

Roy Harper

Roy Harper as the Arsenal

avatar

nombre de textos envoyés : 15
date d'inscription : 23/07/2018
pseudonyme : Nautik
célébrité : Colton Haynes
crédits : uc



nom de code : Speedy
âge du personnage : 20
humeur du moment : uc
ville d'origine : Star City
situation professionnelle : Super-héros



capacités, pouvoirs, équipement : Roy est très agile et a même dépassé son maître et mentor Oliver Queen sur ce point ce qui lui a valu son surnom de Speedy.
Il peut également faire preuve d'un grand sens de la réflexion même si cela ne l'empêche pas de faire des choses stupides.
Roy est aussi passé maître dans l'art de l'archerie même si pour le coup il ne dépasse pas l'archer vert.
Les armes blanches n'ont pas de secret pour lui, tout ce qui coupe et qui fracasse des cranes il connait.
Il en est de même pour tout ce qui fait PAN! et BOUM!, les armes à feu il gère.





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La fable de l'archer et du scarabée ¤ ft. Jaime   Sam 11 Aoû - 17:03

La fable de l'archer et du scarabée

Roy était persuadé que pendant qu’il lui posait ses questions, l’homme en armure d’insecte ou plutôt de coléoptère était en train de le scanner, la taille de ses yeux variait légèrement  comme lorsque l’on zoom avec un appareil photo. D’un coup il l’imagina en train de le regarder nu et il eut un micromouvement de recul. Le scarabée ne tarda pas à répondre à ses questions ce qui le tira de ses visions. Au milieu de sa réponse, des mots en espagnole se glissaient que Roy ne comprenait pas. Le peu de cours de cette langue qu’il avait suivi durant son cursus scolaire avaient tous été remplacé par de la stratégie militaire ou des techniques de combats. Il se concentra donc sur l’essentiel. Il traita les informations au fur et à mesure qu’elles arrivaient : "Il faisait une ronde… Comment ça une ronde, il faisait ça souvent ?" La suite répondit à sa question muette. Il allait intervenir quand il l’avait vu et pris pour un des trafiquants. Il lui demanda si Green Arrow avait changé de couleur avant de lui indiquer son propre nom : Blue Beetle. "Simple mais clair et ça sonne bien." Enfin il lui dit qu’il pouvait baisser son arc s’il étaient bien dans le même camp tout en faisant disparaitre son propre canon, comme si son armure l’avait absorbé. Roy aurait adoré pouvoir caché des aussi grosse armes sur lui, ça lui aurait évité de de se trimbaler son sac énorme qui passait rarement inaperçu. Même si l’armure de ce Blue Beetle n’était pas non plus passe partout. Il sortit de ses réflexions et abaissa son arc et remit sa flèche dans son carquois après quoi il entreprit de répondre à son tour aux questions. "Alors tout d’abord, Green Arrow n’a pas changé de couleur, il est toujours aussi "Green" et c’est mon mentor.", il mima des guillemets avec ses doigts. "Bref, moi c’est Red Arrow, je suis ici parce qu’on a remonté une piste de trafiquant jusqu’à cette ville et visiblement on ne s’est pas trompé.", il indiqua le hangar derrière lui. "Au fait, désolé de t’avoir frappé, Olli… shiiiit, Green Arrow ne m’avait pas prévenu qu’il y avait quelqu’un qui s’occupait de ces affaires-là, ici.", il avait failli faire une boulette et révéler le nom de Oliver. Il enchaîna : "J’avais posé des pièges dans tous les escaliers pour ne pas me faire surprendre mais je n’avais pas pensé au toit.". Il retourna à son observatoire et attrapa ses jumelles avant de regarder sa montre. Il devrait y avoir un changement de patrouille d’ici une trentaine de minutes, si tu es d’accord ça nous laisse le temps de descendre et de se cacher près des conteneurs et dès que le nouveau garde sort on le neutralise et on aura une vingtaine de minutes avant qu’ils ne se rendent compte qu’il n’est plus là. J’ai compté cinq gardes différents qui se relaient, il doit y en avoir deux ou trois de plus à l’intérieur, pas de quoi fouetter un chat. Il rangea le sniper qu’il avait sorti au cas où il aurait été repéré d’en bas et jeta son sac sur son épaule avant de prendre la direction des escaliers.

"Quelques caisses de drogue sans maître se trouvèrent. L’archer et le scarabée les réclamèrent. "
Revenir en haut Aller en bas

Jaime Reyes

The living human alien weapon

avatar

nombre de textos envoyés : 69
date d'inscription : 14/07/2018
pseudonyme : Az
célébrité : Tyler Posey
crédits : Shiya



nom de code : Blue Beetle
âge du personnage : 22 ans
humeur du moment : Méfiant
ville d'origine : El Paso
situation professionnelle : Etudiant à temps plein, justicier à ses heures perdues



capacités, pouvoirs, équipement : ► Système de tracking.
► Vision du Scarabée
► Communication télépathique avec le Scarabée.
► Force surhumaine
► Agilité surhumaine
► Transformation de l'armure
► Ailes permettant de voler mais aussi d'offrir un bouclier si besoin
► Super-vitesse avec les ailes
► Analyse de combat
► Traduction et connaissances de toutes les langues connues dans l'univers.
► Facteur régénérant
► Possède un arsenal d'une centaine d'armes différentes

Fiche de présentation
Fiche de lien
Fiche de topic


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La fable de l'archer et du scarabée ¤ ft. Jaime   Dim 12 Aoû - 23:00

Roy

Jaime

「 La fable de l'archer et du scarabée 」
Tout d’abord sur ses gardes, ce qui était compréhensible, le jeune homme continuait de me pointer, je voyais sa flèche acéré toujours en position de tir n’attendant qu’une chose : le tir. Puis, après quelques secondes de réflexion, l’homme abaissait son arc, et rengainait sa flèche. Un soupir passait sur mes lèvres. Bon, au moins, je savait qu’il n’était pas avec les trafiquants, c’était un très bon point même. J’écoutais attentivement les informations que l’homme me donnait. Avant de réagir à certaine. Donc, lui, c’était le padawan de Green Arrow. Je savais même pas que Green Arrow jouait en équipe maintenant. Puis, il me donnait son nom de code. Red Arrow. Peu original, mais au moins c’était catchy, et facilement reconnaissable mis en liaison à Green Arrow. « Manque plus qu’un Yellow Flash et on pourrait former les Powers-Rangers » disais-je, sur la pointe de l’humour pour tenter de détendre l’atmosphère. Puis, sur sa remarque comme quoi Green Arrow ne lui avait pas dit que j’étais ici, c’était normal, personne ou très peu de personne le savait. Tout d’abord parce que je n’avais pas la notoriété que possédait un Batman, ou encore un Aquaman. Loin de là. Et surtout parce que pour le peu de fois où mon nom était mentionné, c’était dans le mauvais sens. Comme quoi c’était un vilain, quelqu’un de mauvais. Ahlala, les premières impressions… Puis, Red Arrow me faisais une petite réflexion sur les pièges, parce qu’effectivement, je n’en avais pas déclenché. Mais c’était dû à ma vision qui les avaient repérés, mais aussi au fait que vu que je volais, j’étais arrivé du plafond, et donc d’un endroit non couvert. Enfin, l’homme m’expliquais toutes les infos qu’il possédait, avant de prendre son sac à dos et prendre la direction de la porte. J’en profitais pour m’envolais et survoler la zone mais plus bas cette fois. Toujours à une altitude où je ne pouvais pas être repérer, mais assez pour scanner toute la zone. Avec ma vision du scarabée, je voyais instantanément les 5 fameux gardes mentionnés précédemment. Mais là où je voulais utiliser ma vision, c’était surtout pour les gardes présent dans le complexe. J’en comptais 5 aussi. Je redescendais à toute allure pour attendre Red Arrow à la sortis du bâtiment. Je m’adossais contre le mur au moment où il surgissait. « Je viens de scanner la zone, j’ai vu les 5 gardes dont tu as parlé à l’extérieur. Par contre, ils sont 5 aussi à l’intérieur. Deux postés à la porte, un à droite, l’autre à gauche. Dans le hangar, il y a une passerelle qui couvre tout, un est au dessus avec un calibre plus gros que les autres, et enfin les deux derniers sont au niveau des caisses où ils surveillent trois civils, ne possédant aucune arme sur eux. Alors, tu veux la jouer comment, on rentre dans le tas, ou on les neutralizar uno por onu Amigo ? » finissais-je avant de me tourner vers la futur zone de combat.

________________________


   
El Escarabajo sin que yo lo detenga
I got magic armor... dunno how it works. Got a magic rock inside my body... can't get it out... Went into outer space n' helped them... but now the superheroes hate me, gonna kill me... I'm the Blue Beetle.
Revenir en haut Aller en bas

Roy Harper

Roy Harper as the Arsenal

avatar

nombre de textos envoyés : 15
date d'inscription : 23/07/2018
pseudonyme : Nautik
célébrité : Colton Haynes
crédits : uc



nom de code : Speedy
âge du personnage : 20
humeur du moment : uc
ville d'origine : Star City
situation professionnelle : Super-héros



capacités, pouvoirs, équipement : Roy est très agile et a même dépassé son maître et mentor Oliver Queen sur ce point ce qui lui a valu son surnom de Speedy.
Il peut également faire preuve d'un grand sens de la réflexion même si cela ne l'empêche pas de faire des choses stupides.
Roy est aussi passé maître dans l'art de l'archerie même si pour le coup il ne dépasse pas l'archer vert.
Les armes blanches n'ont pas de secret pour lui, tout ce qui coupe et qui fracasse des cranes il connait.
Il en est de même pour tout ce qui fait PAN! et BOUM!, les armes à feu il gère.





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La fable de l'archer et du scarabée ¤ ft. Jaime   Hier à 17:52

La fable de l'archer et du scarabée

Quand Roy dit son nom de code, le scarabée fit remarque que s’ils avaient un Yellow Flawh ils pourraient faire les Power Rangers. L’archer esquissa un sourire puis commença à se diriger vers les escaliers tandis que le scarabée s’envola au-devant, probablement pour faire du repérage. Le jeune homme descendit les étages les uns apès les autres, en profitant pour désactiver ses pièges et les remettre dans son sac. Il se dit qu’ils n’auraient plus grande utilité maintenant et la prochaine fois il en mettrait aussi au plafond, on ne l’y reprendrait plus. Une fois tout son matériel récupéré, il se dirigea rapidement vers la sortie du bâtiment faisant attention à ne pas tomber nez à nez avec un garde. Lorsqu’il atteint l’extérieur, son nouvel acolyte l’attendait déjà. Il l’informa qu’il venait de scanner la zone et qu’il avait bien vu les 5 gardes à l‘extérieur mais qu’il y en avait également cinq autres qui campaient à l’intérieur avec des civils non armés. Roy n’avait aucune idée de la technologie que pouvait utiliser le scarabée mais s’il avait dit vrai la CIA, les services secrets et l’armée se l’arracheraient. D’après les indications de Blue Beetle, Roy construisit un plan 3D du hangar pour aviser de la marche à suivre. Il réfléchit quelques minutes avant de proposer son plan : "Pour moi le plus simple et sécurisant pour nous autant que pour les civils serait d’éliminer les gardes de l’extérieur en premier, en faisant bien attention qu’ils ne soient pas visibles des gardes à l’intérieur. Une fois les cinq éliminés, je propose que je passe par la fenêtre sur le côté du hangar que j’ai repéré tout à l’heure et j’immobilise le sniper. Pendant ce temps il faut que tu ailles à la porte. Là il faudra que tu comptes jusqu’à trois et que tu enfonces la porte et neutralise les deux gardes de l’entrée. Pendant ce temps-là je m’occuperai des deux à côté des civils.". Roy se releva avant de rajuster sa capuche et de regarder l’armure de son camarade de haut en bas avant de reprendre : "Je ne sais pas quelles sont les capacités de ton armure high-tech mais si tout est OK pour toi on y va.".

Tout en exposant son plan, l’archer avait éparpillé la quasi-totalité de son sac sur le sol pour sélectionner son équipement. Une fois son choix fait, il fixa un holster à sa cuisse droite avant d’y glisser un CZ 75 SP01 à poignée rouge. A son autre jambe il fixa un couteau de combat, enfila son carquois après avoir revérifié les différentes flèches qu’il avait emporté. Avec le nombre de fois qu’il l’avait fait depuis qu’il était arrivé dans la ville il aurait pu le dire par cœur mais il avait pris ce tique de toujours vérifier ce qu’il avait sur lui. Mieux valait une vérification de trop qu’une mauvaise surprise. Enfin, il glissa deux petites bombes à fumée dans une pochette à l’arrière de sa ceinture. Il rangea les deux autres pistolets, le sniper, les divers explosifs et les deux sabres qu’il n’avait pas pris sur lui dans son sac et alla cacher celui-ci dans un coin sombre du bâtiment désaffecté. Il était prêt à l’action.


"Vous avez jusqu’ici contre leurs coups épouvantables résisté sans courber le dos : mais attendons la fin."
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La fable de l'archer et du scarabée ¤ ft. Jaime   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fable de l'archer et du scarabée ¤ ft. Jaime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'oisillon et l'épervier (Fable 1)
» LE MOINEAU ET LA COCCINELLE (fable)
» Fable 2 [Xbox360 Exclusif]
» Dire que je l'ai pris pour un scarabée ...
» La fable du petit chaperon orange.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
dawn of justice :: le reste du monde :: les autres villes :: el paso-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: