AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
merci de privilégier les personnages dc comics & les scénarios I love you

Partagez | 
 

 An other women speedster ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jesse B. Chambers


avatar

nombre de textos envoyés : 64 date d'inscription : 17/07/2018 pseudonyme : Jesse Quick célébrité : Violett Beane crédits : Karapuce <3

gif

nom de code : Jesse Quick âge du personnage : 25 ans humeur du moment : Triste ville d'origine : Central City situation professionnelle : Chef d'entreprise

gif




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: An other women speedster ?   Ven 27 Juil - 11:44

An other women speedster ?



Je m’appelle Jesse Chambers et je suis la femme la plus rapide du monde. Depuis toute petite je vis dans un monde de super héros, mon père étant Johnny Quick, et ma mère Liberty Belle. Mon père m’a donné sa formule pour me liée à la Speedforce, mais cela a pu sceller mon destin, comme ça a scellé celui de mon père. Aux yeux du monde, je ne suis que la PDG d’un groupe pharmaceutique racheté par ma mère mais j’ai un secret, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je m’appelle Jesse Quick.


----- ----- ----- -----


Central City, j’adore cette ville, il y a toujour plein de chose à voir, à faire et toujours plein de personne à étudier. Bon, c’est aussi la ville où le nombre de métas humains et au plus haut et donc là où il y a plus de super criminel. Heureusement qu’il y a des justiciers tel que Flash pour résoudre le problème. Enfin, moi aussi j’interviens de temps en temps, mais c’est surtout quand je sais que Barry est occupé ailleurs. Je ne veux pas lui piquer la vedette et je ne compte pas vraiment rester à opérer ici. De plus, si j’habite dans cette ville c’est surtout pour affaire, le groupe Chambers veut acquérir une nouvelle filiale de recherche et ma mère à besoin de mon opinion. Comme si tout ça m’interesse, alors que j’ai qu’une envie c’est de partir à l’aventure. Je regardais la ville de ma fenêtre de bureau, observant les va et vient des habitants. Quand quelque chose attira mon regard, je ne suis pas sûr que je l’aurai aperçu si je n’avais pas été liée à la speedforce. Une trainée d’éclair, bicolore, parcourant les rues de Central City. Un autre bolide ? Il fallait que je mène mon enquête avant d’informer Flash de ce que je venais de voir. Puis, si ça se trouve, c’est quelqu’un qui vient de découvrir ses pouvoirs et qui a besoin d’aide. Alors ce n’est pas la peine de déranger Barry pour ça. Je regarde où elle s’arrête puis j’envois un message à ma mère disant que je ne serai pas là à la réunion et que mon analyse se trouve sur le bureau. Je sors normalement de l’immeuble et je m’assure qu’il n’y a personne autour de moi avant de courir pour me retrouver où la traînée s’est arrêtée. Le CC jitters, c’était assez surprenant, mais bon, même un bolide à besoin de prendre un café de temps en temps. J’espérais pouvoir recueillir rapidement des indices sur le bolide. En tout cas, je n’entendais pas de cri dans le bâtiment, ce n’est sûrement pas un criminel. Je me rend compte que je n’ai pas mis mon costume, et que mes vêtements fument un peu. J’espère ne pas avoir à faire une course poursuite, car ça pourrait vite devenir gênant. Une fois que je fus sûr de ne plus avoir de fumée qui se dégageait de mes vêtements, je rentra dans la bâtisse. Je ne savais pas vraiment quoi cherchait quand une jeune femme attira mon attention. Son visage me semblait familier et pourtant j’étais sûre de ne l’avoir jamais vu. Je décide de me fier à mon instinct et de m’approcher d’elle. C’était une simple serveuse qui semblait peut être un peu perdue. Sûrement une débutante, il ne fallait pas que je l’angoisse. Je viens lui adresser la parole.  

- Excusez moi, bonjour ,désolée de vous déranger pendant votre service, mais vous me semblez familière. On ne se serait pas déjà croisée quelques part ? Peut être, lors d’un de mes voyages à l’étranger ou pendant une course.

Bon niveau inspiration pour commencer une conversation c’est pas trop ça. Elle va sûrement me prendre pour une folle, mais si c’est bien une speedster, je devrais pouvoir le lire dans ses yeux. Le mot course devrait peut être lui faire tilter. Après je peux me tromper, mais je viens souvent ici, et c’est la seule employée que je ne connais pas.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

Nora Allen-Jiwe


avatar

doublon/s : Donna Troy nombre de textos envoyés : 52 date d'inscription : 18/07/2018 pseudonyme : Peanut's célébrité : Jessica Parker Kennedy crédits : Bazzart



nom de code : Fast Light âge du personnage : 19 ans humeur du moment : Euh...Hyperactif pour ne pas dire speed ville d'origine : Central City situation professionnelle : Petit boulot à droite et à gauche






Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An other women speedster ?   Dim 29 Juil - 13:51


La nounou d'Enfer débarque !
Jesse Chambers

Toujours en train d'observer ses parents, Nora ne pouvait pas s'en empêcher, c'était plus fort qu'elle. La jeune brune n'avait pas de vie sociale enfin pas à cette époque, de toute façon, elle ne connaissait personne et il fallait éviter des soucis pour plus tard. En effet, tôt ou tard, la jeune Allen-Jiwe devra disparaître de cette époque, c'est-à-dire, retourner en 2043 voir si son futur a changé et y rester pour du bon. De plus, personne ne semblait l'avoir suivi, du coup, elle était tranquille pour mener sa mission personnelle à bien. Évidemment, elle allait se faire disputer par ses parents de 2018 et du futur quand ils seront au courant de sa bêtise. Elle avait après tout, transgresser une règle importante que son père le lui avait formellement interdit de la faire et ça, peu importe la raison. Bien sûr, il n'avait sans doute pas pris en compte les émotions de sa fille en cas de grande perte. Malgré ses pouvoirs et les limites qu'elle s'impose, Nora reste humaine avec un coeur et un amour pour certaines personnes dans son entourage. Rongé par la culpabilité et le fait de ne pas accepter ce futur, Nora a utilisé sa vitesse et ses connaissances pour retourner dans le passé afin de sauver ses parents. Bien sûr, elle n'a pas pris en compte les conséquences qui pourraient y avoir avec ce genre d'initiative interdite. Depuis qu'elle est dans le passé, la jeune Speedster surveille sa famille enfin future famille dans le cas présent.

Nora avait été à Détroit aujourd'hui en utilisant sa vitesse afin de surveiller sa mère en n'ayant pas oublié de mettre de l'huile essentielle ainsi difficile d'être repérée. La jeune Allen-Jiwe profitait de son moment de pause pour vérifier qu'il n'y avait rien d'anormal chez eux, elle en fait autant en retournant à Central City et elle avait pu voir son père bosser. Par curiosité, la jeune brune a été faire un tour dans Gotham City pour aller voir si la mère de Terry allait bien et c'était le cas, ça la rassurait beaucoup même si la femme l'avait remarqué. Nora avait pu profiter pour discuter avec elle, mais en tant qu'étrangère et en mentant sur son identité et son passé. En effet, il ne fallait pas qu'elle sache la vérité, non plus. Après quelques minutes à passer avec elle, Nana avait profité de s'être écarté pour retourner à Central City et plus précisément au CC Jitters afin de prendre son service. Bizarrement, Fast Light avait oublié quelqu'un d'important, sur le moment, elle n'arrivait plus à s'en souvenir. Sans doute, trop préoccuper à penser à ses parents sur le moment, mais ça lui reviendra rapidement avec un esprit plus reposé.

Arrivant devant son lieu de travail, Nora pensait que personne ne l'avait suivi, de toute façon, il n'y avait aucune menace pour l'instant. Son père devait bosser au commissariat, sa mère était sans doute dans sa ville et Jesse, à ben voilà, Nora venait de se souvenir de sa nounou et amie par la même occasion. Par contre, elle ne savait pas quand est-ce que Jesse avait débarqué à Central City ? Elle ne devait pas être là parce que Nora ne l'avait pas encore vu dans les lieux habituels ni avec ses parents. Entrant avec l'esprit serein dans le CC Jitters, la jeune Allen se prépare dans les vestiaires en discutant avec ses collègues. La jeune femme avait une fausse identité et un faux CV, elle n'avait pas fait les choses à moitié à son arrivée en 2018. Cependant, son boulot de serveur dans ce café est celui dont elle y reste le plus souvent. Elle avait été serveuse dans un restaurant où ses parents avaient un rendez-vous, mais elle l'a quitté, car elle en était lassée. À présent, dans ce café, elle y est resté longtemps et au final, ça lui plaisait et de plus, changer beaucoup trop de boulot, ça pourrait être mauvais pour elle. Pour l'instant, Nora allait devoir se forcer à rester dans le même travail et en plus, c'est un lieu plutôt connu à Central City. Alors qu'elle faisait son service en étant un peu perdue et maladroite, une voix familière s'adresse à elle. La brune se retourne et surprise, Jesse Chambers venait de lui adresser la parole. Jesse semble la reconnaître ou non, Nora lui semblait juste familière et elle lui pose des questions. Un peu gênée, Nora lui répond un peu timidement et nerveusement.

« Bonjour...et...euh...non, je ne crois pas. C'est...c'est la première fois qu'on se voit, désolée madame. » Elle n'osait pas la regarder dans les yeux.

Et voilà, maintenant Nora sait que Jesse est à Central City, ça va être compliqué à se déplacer en ville avec sa vitesse s'il y a deux bolides. La jeune brune aurait dû s'informer sur les autres héros alliés à son père à Central City et honnêtement, elle ne pensait pas croiser Jesse Chambers en ville aussi tôt, mais soit, tant pis, elle allait devoir faire avec ce problème. Rien qu'en la voyant, elle ne semblait pas être venue au CC Jitters par hasard, elle avait dû la voir courir vers ce lieu et disons que Nora ressentait une utilisation de la force véloce enfin juste un pressentiment. La serveuse allait devoir faire attention et jouer la comédie même si elle n'était pas trop douée pour cela ni pour mentir. Par chance, ce n'est pas sa nounou du futur, car celle du futur la connaissait très bien, au point qu'elle repérait ses mensonges. En espérant que cette Jesse n'est pas aussi douée que celle du futur. Avec un sourire un peu timide et prend son carnet en main, elle s'adresse à nouveau à son interlocutrice.

« Sinon madame, avez-vous besoin de mes services ?...euh...un café...autre chose ?...Je...Je suis à votre service ! » Elle reste encore nerveuse, surtout de peur de se faire démasquer et avec un tel comportement, ce n'est pas gagner pour rester discrète.


©️ HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas

Jesse B. Chambers


avatar

nombre de textos envoyés : 64 date d'inscription : 17/07/2018 pseudonyme : Jesse Quick célébrité : Violett Beane crédits : Karapuce <3

gif

nom de code : Jesse Quick âge du personnage : 25 ans humeur du moment : Triste ville d'origine : Central City situation professionnelle : Chef d'entreprise

gif




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An other women speedster ?   Lun 30 Juil - 9:03

An other women speedster ?



Je m’appelle Jesse Chambers et je suis la femme la plus rapide du monde. Depuis toute petite je vis dans un monde de super héros, mon père étant Johnny Quick, et ma mère Liberty Belle. Mon père m’a donné sa formule pour me liée à la Speedforce, mais cela a pu sceller mon destin, comme ça a scellé celui de mon père. Aux yeux du monde, je ne suis que la PDG d’un groupe pharmaceutique racheté par ma mère mais j’ai un secret, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je m’appelle Jesse Quick.


----- ----- ----- -----


La jeune serveuse semblait surprise que je lui adresse la parole. Je ne savais pas si c’était du fait que j’étais une inconnue pour elle, ou alors au contraire qu’elle me connaissais. Dans tous les cas, elle semblait nerveuse et pour une serveuse être nerveuse quand une cliente vous parle n’est jamais bon signe. Néanmoins, je n’ai pas envie d’attirer de problème à cette jeune demoiselle, mais quelques chose au fond de moi me dit que c’est la bolide que je recherche. Bien sûr, on peut parler d’instinct plus que d’autre chose. Peut être est ce parce que son visage me dit quelques choses ou alors c’est que je veux me persuader que le bolide est une employée et non un client. D’ailleurs, ça pourrait être n’importe qui qui avait envie d’un bon café ce matin et si ça se trouve le speedster est reparti avant même que j’arrive. Pourtant, la jeune femme fuyait mon regard, comme si elle avait peur de réprimande. Ou qu’elle me cachait quelque chose. Bon, je décide de rentrer dans son jeu pour le moment, mais je ne compte pas la quitter des yeux une seule seconde. Je compte bien découvrir ce qu’elle me cache.

Je sais ce que vous vous dites … Oui, c’est bien moi le narrateur. Je suis un peu en retard mon réveil n’a pas sonné à temps … Donc qu’est ce que je disais ? Ah oui ! Je sais ce que vous vous dites ! Jesse devrait mieux s’occuper de ses affaires au lieu de s’occuper d’une inconnue. Et vous avez raison, surtout que la jeune Nora Allen Jiwe n’a encore rien fait comme grosse bêtise à part observer ses parents. Bien que sans le savoir, elle a déjà commencé à altérer le cours du temps. Hé oui, vous pensez à toute les personnes qui devait avoir les petits boulots à sa place ? Ils sont parties faire autre chose, ou on perdu leur appart parce qu’ils n’avaient plus de rentré d’argent. Mais ce n’est pas le sujet qui nous intéresse. Jesse va forcément s’occuper des affaires de Nora, car elles sont liés et pas que par la speedforce, un lien fort qui les unis mêmes à travers le temps. Bon je laisse à Jesse la suite de l’histoire.

- Ne vous excusez pas et appelez moi mademoiselle, hélas j’ai personne dans ma vie … et je crois que ça me va très bien. On s’est peut être croisées un jour dans la rue et votre visage m’a peut être marqué je ne sais pas. je lui souris gentiment.

Je ne voulais pas qu’elle soit craintive et je voulais continuer de discuter avec elle. J’avais envie d’en apprendre plus. Elle sort un calepin et semble toujours aussi nerveuse. Je vais essayer de faire en sorte qu’elle se détende, je ne voudrais pas créer d’accident pour avoir angoissé cette pauvre fille. Surtout si j’ai fais ça pour rien. Je voulais que mon sourire soit rassurant pour dire qu’elle n’avait pas à me craindre et qu’elle pouvait se détendre.

- Détendez vous, je ne vais pas vous manger promis. Je vais prendre un café au lait et un cookie. Puis si vous avez une pause dans pas longtemps je vous offrirai quelques chose à boire ou à manger. On dirait que je vous ai rendu nerveuse et ce n’était pas mon but. Je me sentirais responsable si vous faites une bêtise à cause du stress. je continue de lui sourire.

Je me sentirais vraiment responsable si elle faisait une bêtise en étant nerveuse, mais ma proposition va aussi me permettre de pouvoir l’observer plus en détaille et savoir si elle est un bolide. Je me rend compte qu’elle est presque une obsession et je n’arrive pas à savoir pourquoi. Bien sûr elle est mignonne mais pas au point que j’irai la draguer, je n’arrivais pas à savoir pourquoi je voulais tant découvrir si elle avait un mystère à cacher. Peut être ma curiosité scientifique … Néanmoins, je vais m’installer à une table où je suis sûr que j’aurai un angle de vue complet sur le CC jitters et donc sur la jeune inconnue. J’espère qu’elle n’a pas pris ça comme une technique de drague de ma part, ça risquerait de embarrasser encore plus que le fait que je sois venue lui parler.


Codage par Libella sur Graphiorum

________________________

Revenir en haut Aller en bas

Nora Allen-Jiwe


avatar

doublon/s : Donna Troy nombre de textos envoyés : 52 date d'inscription : 18/07/2018 pseudonyme : Peanut's célébrité : Jessica Parker Kennedy crédits : Bazzart



nom de code : Fast Light âge du personnage : 19 ans humeur du moment : Euh...Hyperactif pour ne pas dire speed ville d'origine : Central City situation professionnelle : Petit boulot à droite et à gauche






Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An other women speedster ?   Jeu 2 Aoû - 19:32


Relaxation !
Jesse Chambers

Après avoir observé ses parents, Nora pensait passer une après-midi tranquille au boulot. Ce boulot de serveuse au CC Jitters lui plaisait beaucoup et d'habitude, elle se lassait rapidement, mais là, elle faisait un effort pour y rester plus longtemps. En plus de cela, elle s'était faite des amies même si personnellement, elle aurait préféré que non vu qu'elle n'est que là que temporairement dans cette timeline. Or, l'amitié est imprévisible et difficile de l'éviter si aisément, en plus, elles sont fort gentilles. Et de plus, changer si souvent de métier, ça pourrait paraître étrange aux yeux de certains. Du coup, la jeune brune allait rester tranquille et rester au CC Jitters pendant un moment ou jusqu'à temps qu'elle reparte. Bizarrement, elle n'avait pas encore croisé Jesse ni Wally, peut-être que ce n'était pas encore l'époque où ils sont devenus des justiciers et tant mieux, ça serait embêter de faire la course contre eux pour les semer ou être piégé à leur dire la vérité avant d'en parler à ses parents. Mais soit, ça ne semblait pas être le cas et du coup, la Speedster avait l'esprit tranquille jusqu'à ce qu'elle ait Jesse devant les yeux, effet de surprise, bonjour. Un air familier, déjà rencontrer ? Aïe, des questions gênant de sa part.

Il fallait trouver un moyen de l'éloigner ou mieux, de lui faire oublier ses soupçons. D'habitude, c'est Nora qui perturbe les gens en les surprenant comme avec ses parents au restaurant, il y a peu. Dans le futur, c'était Nora qui surprenait Jesse et non le contraire, ceci dit, la brunette avait relâché sa garde pensant que sa nounou n'était pas encore une justicière ni même à Central City. Peut-être qu'il y ait eu un changement temporel, une altération sans que Nana s'en soit aperçu ? Non, ce n'était pas possible, peut-être qu'elle stressait pour rien. Peut-être que faire un tour vers Gideon allait l'aider à se rassurer ou pire, paniquer. Enfin soit, Nora était un peu nerveuse et elle lui mentait sur le fait de ne l'avoir jamais croisé auparavant. Or, Jesse semblait insister sur le fait de s'être déjà croisé dans la rue ou ailleurs. Étrange, Nora s'en serait rappeler facilement, elle n'oublie jamais les visages de gens qu'elle connaît surtout ceux qu'elle aime. Or sa phrase d'avant chagriné un peu la jeune brune, célibataire et ça semblait lui satisfaire, quelle menteuse se disait Nora. La jeune Allen-Jiwe secoue la tête en guise de réponse, n'osant pas trop parler et sort son calepin pour prendre sa commande. Il fallait vite changer de sujet, ça devenait gênant et stressant.

Jesse tente de la rassurer et elle allait prendre un café au lait avec des cookies, en plus de cela, elle voulait savoir si quand Nora sera en pause, elle pourrait lui offrir quelque chose ou autres. En tout cas, elle était si gentille et attentionnée, à croire qu'elle draguait la brunette et cela la faisait un peu rougir. La jeune femme prit la commande de sa cliente et lui sourit timidement. « Euh... Pas de soucis, mademoiselle. Je vous apporte ça et...ça me ferait plaisir en effet, de passer un peu de temps avec vous durant ma pause, merci...je reviens. ». Les deux Speedster se séparent, Jesse partait à une table, à l'étage tandis que Nora partit rejoindre les autres serveuses pour donner sa commande. D'ailleurs, l'une d'elles semblait taquiner Nora sur cette rencontre, pensant que la cliente ait eu un coup de foudre pour son joli minois. Or, Nora lui racontait qu'elle n'était pas là pour ça ou ça la faisait rougir un peu et même embarrasser au vu qu'elle connaissait Jesse comme une nounou et particulièrement comme une grande soeur. Ayant la commande, Nora l'apporte à Jesse, elle lui donne son café au lait et des cookies. « Voilà et...je vous ai payé, pas besoin de sortir votre porte-monnaie, mademoiselle Chambers. » Dit-elle avec un léger sourire.

Après l'avoir servi, Nora se remet au boulot, pour l'instant, ça se passait tranquillement et sans problème. Encore une journée calme au boulot sans soucis, cependant, Nora se sentait un peu stressée et maladroite à cause de la présence de Jesse. Il ne fallait pas faire de bêtise ni trop en faire, or difficile de changer ses habitudes brutalement à cause d'une personne. Mais soit, la jeune Allen devait faire comme si sa future nounou n'était pas là. Or, c'est impossible ! En effet, ses amies serveuses la taquinaient d'avoir une admiratrice et peut-être un rencard à la fin de sa journée de boulot. Il fallait qu'elle se calme sinon elle va faire tomber un plateau tôt ou tard avant sa pause. Quelle nouille d'avoir payé la commande de Jesse et surtout, l'avoir appelé Chambers. Ceci dit, la famille de Jesse est assez connue, du coup, Nana allait pouvoir trouver une excuse pour ce dérapage enfin à voir si ça va fonctionner. Lors d'un moment d’inattention en ayant levé son regard vers Jesse, elle manque de faire tomber son plateau, mais pour éviter que sa tombe sur un enfant, Nora utilise sa vitesse pour éviter de tout faire tomber. Elle utilisera l'excuse d'avoir des bons réflexes avec l'expérience de serveuse. Elle soupire et rattrape un enfant de justesse en étant rapide par le bras d'une tasse de thé brûlant. Deux vies d'enfant de sauver en même pas une heure. La jeune métisse se disait qu'elle devra se montrer très prudente, le jour où elle sera maman.

Après la fin de son premier service, Nora se retrouve alors en pause et ne voulant pas faire attendre ou poser un lapin à Jesse, la brune allait la rejoindre. De toute façon, connaissant sa future nounou, elle l'aurait rattrapé tôt ou tard dans l'après-midi donc autant aller la voir tout de suite. Montant à l'étage, Nora va s'asseoir à la même table que Jesse et lui affiche un tendre sourire. « désolée du temps où vous avez attendu ici, vous auriez dû aller faire un tour durant que je travaillais, vous ne vous seriez pas ennuyé. Dites-moi...pourquoi m'inviter ? Est-ce que...vous me draguez ? Vous...voulez me proposer un rencard ?...Disons que...c'est un peu gênant...je ne suis pas habituée à cela...Et...euh...vous voulez savoir peut-être quelque chose par rapport au fait de m'avoir déjà croisé, peut-être ? »


©️ HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas

Jesse B. Chambers


avatar

nombre de textos envoyés : 64 date d'inscription : 17/07/2018 pseudonyme : Jesse Quick célébrité : Violett Beane crédits : Karapuce <3

gif

nom de code : Jesse Quick âge du personnage : 25 ans humeur du moment : Triste ville d'origine : Central City situation professionnelle : Chef d'entreprise

gif




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An other women speedster ?   Ven 3 Aoû - 13:01

An other women speedster ?



Je m’appelle Jesse Chambers et je suis la femme la plus rapide du monde. Depuis toute petite je vis dans un monde de super héros, mon père étant Johnny Quick, et ma mère Liberty Belle. Mon père m’a donné sa formule pour me liée à la Speedforce, mais cela a pu sceller mon destin, comme ça a scellé celui de mon père. Aux yeux du monde, je ne suis que la PDG d’un groupe pharmaceutique racheté par ma mère mais j’ai un secret, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je m’appelle Jesse Quick.


----- ----- ----- -----


Sans mentir, j’étais bien contente de ne pas assister à la réunion avec ma mère. Bien que les mots de mon père résonnaient dans mon esprit, j’avais encore du mal à créer une quelconque conversation avec elle. Comme si au fond de moi je lui en voulait, alors que ce n’était pas de sa faute. En faite, j’en veux plus à moi même et j’ai une tendance à me couper de toute personne qui est proche de moi. J’évite les coups de fils de ma mère, je réponds à peine à mes amis. Je suis devenue distante et pourtant je passe mon temps à faire croire le contraire, faire semblant d’être sociable pour rentrer dans une norme. Dans les faits, une seule chose me redonne le sourire, courir, courir le plus vite que je le peux. Sentir l’air sur mon visage avoir ce sentiment de liberté. En faite, faire la course et ce qui me permet de me maintenir dans un bon état d’esprit et qui m’empêche de faire une bêtise. Au moins j’arrive à cacher mon air morose, sauf quand je suis dans mes pensés, enfin surtout quand je pense à mon père. Néanmoins, là je ne ressentais plus cette peine, elle était masquée par ma curiosité, un autre bolide se trouvait en ville et j’étais sûr que c’était cette jeune femme. Je ne sais pas tellement comment, certains appellent ça l’instinct mais je ressens comme une sorte de connexion. Enfin, c’est peut être juste une étrange sensation et ça finira par me passer. Je pense juste que je cherche le bolide et que vu que je pense que c’est elle je me fais peut être des films tout simplement. Je semblais beaucoup la perturbée, vu le niveau de rouge qui était présent sur ses joues quand je l’invite à lui offrir quelques choses à sa pause. Je n’ajoute rien de plus avant d’aller m’installer, je ne voulais pas encore plus la perturbée. Néanmoins c’est moi qui fini par rougir quand elle me dit qu’elle a payé ma commande. J’étais tellement gênée que je l’ai juste remercier sans prêter attention à la totalité de sa phrase.

Je mis quelque minutes à capter ce qu’elle venait de me dire, “Mademoiselle Chambers”. Bon, je sais que je suis apparue une ou deux fois à la télé, même si j’évite d'apparaître avec ma mère pour ne pas être dans son ombre. De plus, quand on a parlé, elle essayait de dire qu’elle ne m’avait jamais vue, comme si j’étais une parfaite inconnue. Alors qu’elle aurait pu me dire qu’elle m’avait vu à la télé, mais qu’elle doutait qu’on se soit croisée … Mon père m’avait parlé de voyage dans le temps grâce à la vitesse, aurait elle remonter le temps ? Non, je dois me faire des films, elle m’a vu à la télé ou alors c’est une de ses collègues qui m’a reconnu et qui a dû lui dire mon nom. Ce n’était pas comme si c’était la première fois que je venais ici. D’ailleurs je laissais souvent un pourboire généreux parce que j’aimais beaucoup l’endroit. Et quand je n’avais pas de monnaie, je me rattraper la fois d’après en m’assurant de me faire servir par la même serveuse. En plus, elles sont toute aimable et gentille, alors pourquoi ne pas récompenser ce bon accueil ? Dans tous les cas, je déguste mon café tout en observant la jeune femme. J’ai envie d’en savoir plus pour elle, j’ai envie de savoir pourquoi son visage me titille autant. Son sourire timide me rappel un autre sourire mais je n’arrive pas à mettre la main dessus. Cela m’apparaitra peut être plus tard. Je finis mon café et je commence à manger mon cookie tout en la regardant. Elle semble un peu stressée, peut être par ma faute et alors qu’elle me regardait l’accident a failli arriver. J’étais prête à utiliser ma vitesse pour éviter l’accident, mais son bras bougea avant moi. J’ai crû voir un mini éclair se former. Une fraction de seconde, que je n’aurai même pas vu si je n’avais pas commencé à bouger légèrement en super vitesse. Je reste donc assise sur ma chaise et je vois qu’elle sauve encore une seconde fois un bambin. Je n’ai plus vraiment de doute, c’est une bolide. La question, c’est est ce qu’elle me connait ou non. Je fini mon cookie, m’apercevant que j’ai pris beaucoup de temps à le manger. Puis je la regarde monter l’escalier et je lui sourit gentiment. Ce qu’elle me demanda me fit rougir, c’est vrai que ça pourrait porter à confusion. Bien que si elle me proposait un rencard je n’aurai pas dit non … bien que ça me gênerait peut être un peu. Mais bon, vu le désastre de ma vie sentimentale … enfin ce n’est pas le sujet.

- Non non … mon but n’est pas de vous draguer … vous êtes mignonne et ça pourrait être tout à fait le cas. Néanmoins j’évite de draguer les jolies filles sur leur lieu de travail. Puis si je vous propose quelques choses, voyez plus ça comme une soirée entre filles qu’un rencard. Je suis désolée si ça vous a gênée … mais je pense que j’ai une question importante à poser et j’aimerai que vous me disiez la vérité. Depuis quand avez vous vos pouvoirs ? demandais-je après avoir vérifié que personne ne nous écoutait.

Soudainement la ressemblance me frappa, comme si c’était une évidence et qu’une partie de moi l’avait toujours sû. Je pensais au seul autre speedster que je connaissais, Barry et à sa petite amie Mari, qui était aussi Vixen, et je retrouvais un peu des deux dans la jeune inconnue. Non, je jugeais que c’était impossible, c’est juste une coïncidence elle leur ressemble c’est tout. Puis si elle avait cet âge là c’est qu’elle aurait remonté le temps et jamais Barry ne l’aurait laissé faire. Enfin, surtout pas aussi bas dans la timeline ça pourrait annuler sa naissance. Non je devais me tromper, puis si c’était la fille de Mari et Barry elle devrait porter le totem familiale hors ce n’est pas le cas. C’est mon imagination qui me travail, ça doit être ça, mon imagination.


Codage par Libella sur Graphiorum


________________________

Revenir en haut Aller en bas

Nora Allen-Jiwe


avatar

doublon/s : Donna Troy nombre de textos envoyés : 52 date d'inscription : 18/07/2018 pseudonyme : Peanut's célébrité : Jessica Parker Kennedy crédits : Bazzart



nom de code : Fast Light âge du personnage : 19 ans humeur du moment : Euh...Hyperactif pour ne pas dire speed ville d'origine : Central City situation professionnelle : Petit boulot à droite et à gauche






Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An other women speedster ?   Mer 8 Aoû - 17:21


Faut se ressaisir !
Jesse Chambers

Travailler en étant espionné du regard par une inconnue, c'était difficile, mais l'être par une proche, ça l'est encore plus. Jesse ne connaissait pas la véritable identité de Nora, son lien avec Barry et Mari ainsi qu'avec elle. Si cela venait à s'apprendre, ça pourrait être désastreux et ennuyant. Cependant, Nana n'était pas venue dans le passé pour faire qu'observer, tôt ou tard, elle devra se dévoiler à eux. Or là, elle restait une simple serveuse au CC Jitters et anciennement, de chez Alvaro. Difficile pour la jeune Speedster de ne pas remarquer sa nounou en train de l'observer, elle cherchait quelque chose. Était-elle en train de soupçonner quelque chose ? La jeune brune n'en savait rien, mais elle allait devoir se montrer prudente et calme. Nora se sentait tout de même un peu nerveuse et elle avait peur de faire une bêtise. Pendant quelques instants, elle avait oublié Jesse et travaillait normalement. Elle sauve deux enfants en usant un peu de son pouvoir, afin de dire, qu'elle a de superbes réflexes, voir un peu trop. À sa pause, Nora part voir Jesse à l'étage pour boire un truc et discuter un peu. Or, Nora faisait sembler se croire que Jesse voulait un rencard ou autres, peut-être que c'était vraiment le cas. Sauf que la belle Chambers dissipe ses doutes en lui avouant que ce n'était pas le cas. Une question importante ? Dire la vérité ? À voir. "Depuis quand avez-vous vos pouvoirs ?" la fameuse question et un peu choquant, difficile d'y répondre directement.

Comment gérer cette question ? Nora n'avait pas prévu ce genre de scénario pour aujourd'hui. De plus, elle aurait pu réfléchir à diverses choses lorsqu'elle a rencontré Jesse durant son service. Cependant, la jeune Allen-Jiwe devait rester concentré sur son travail et ne pas commettre d'erreur. Franchement, la brune se demandait comment Chambers avait pu la suivre jusqu'ici, personne ne la suivait avant son arrivée dans ce lieu. Or, Nana ne pouvait pas lui dire la vérité et il allait falloir trouver un mensonge, or la serveuse n'était pas réellement douée dans ce domaine surtout pas face à Jesse. Mais, ce n'est pas la Jesse de 2043, la Jesse en face d'elle ne la connaissait pas, c'était un avantage à en tirer pour s'échapper de cette situation. Il fallait donc jouer la comédie pour y arriver et avec l'habitude, Nora avait un peu d'expérience dans ce domaine. Or, rien ne garantissait que cela allait fonctionner sur son interlocutrice. Après tout, elle est intelligente et difficile à duper, mais bon, personne n'est incorruptible à son jeu d'acteur enfin presque. Nora prend un air étonné et pouffe légèrement de rire avant de reprendre un peu son sérieux avant de répondre à Jesse.

« Moi ? Avoir des pouvoirs ? Désolée, je n'ai pas de pouvoirs, j'ai juste de sacrés réflexes de chanceuse, c'est tout. Sans doute, une habitude dans le métier de serveuse, je fais ça depuis que j'ai 18 ans et j'ai fais pas mal de café ou restaurant ou bars, etc...Je sais qu'il y a cette histoire de méta-humain à présent avec l'arrivée de Superman ensuite de Flash et de la Justice League, mais bon, si j'avais des pouvoirs, croyez-moi que ma vie de serveuse sera moins compliqué. Désole de vous avez donné de faux espoirs. » Dit-elle avec le sourire. « Je ne me suis pas présentée, désolée ! Je m'appelle Jenni Ognats et vous êtes Jesse Chambers, c'est ça ? Votre famille détient une grosse fortune enfin d'après ce que mes camarades me disent. Faut dire, je n'ai pas trop le temps de regarder la télévision. »

Nora espérait avoir pu échappé à sa boulette d'avant et s'être échappé de la curiosité de Jesse. Cependant, son excuse était un peu bidon dans un sens, mais bon, elle n'avait rien trouvé de mieux pour y répondre. De plus, elle avait pu chercher un changer de sujet en se présentant et à lui en posant une juste après ainsi elle ne fera plus trop attention à ses dires. Franchement, ce n'était pas facile de faire face à Jessy, elle était intelligente, curieuse et déterminée une fois lancer sur un sujet qui lui tient à coeur. En espérant que penser que Jenni avait des pouvoirs ne lui tenait pas trop à coeur et qu'elle laissera tomber. Nora pourrait lui dire la vérité, elle n'est pas Jenni Ognats, mais Nora Allen Jiwe, fille de Barry Allen et Mari McCabe venue du futur pour sauver la vie à ses parents. Malheureusement, ce n'était pas facile et elle ne voulait pas impliquer cette Jesse dans son combat. Or, elle a failli découvrir l'un de ses secrets, ça semblait dangereux d'user de la Force Véloce inconsciemment pour se déplacer ou sauver des gens devant les yeux de Jesse. Ceci dit, il fallait trouver quelque chose à dire, la brune commande un café au lait avec des cookies ainsi qu'un chocolats chaud avec des cookies aussi. Sa collège note et part vers le comptoir pour la commande.

« Vous êtes sûre qu'on s'est déjà croisé quelque part ? À vrai dire, je suis parfois tête en l'air donc désolée si je n'ai pas retenu votre visage. Mais bon, je ne me souviens pas de vous avoir déjà vu. Je suis sûre que vous essayez de me draguer en m'ayant dit ça, vous savez, au début, ça m'a un peu dérangé et perturbé même en arrivant tout à l'heure à cette table, mais...en réalité, j'aime les hommes comme les femmes, mais je n'ai jamais eu de chance en amour sauf une fois, au collège avec une fille. M'enfin, en ce moment, je ne recherche pas trop l'amour. Et vous ? Désolée de me montrer directe, ce n'est pas dans mes habitudes, mais bizarrement, avec vous, je me sens à l'aise. Or, si vous voulez qu'on parle d'autre chose, on peut ! Tiens, parlez moi de vous, ça m'intéresse mademoiselle la célébrité ! »


©️ HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas

Jesse B. Chambers


avatar

nombre de textos envoyés : 64 date d'inscription : 17/07/2018 pseudonyme : Jesse Quick célébrité : Violett Beane crédits : Karapuce <3

gif

nom de code : Jesse Quick âge du personnage : 25 ans humeur du moment : Triste ville d'origine : Central City situation professionnelle : Chef d'entreprise

gif




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An other women speedster ?   Jeu 9 Aoû - 9:54

An other women speedster ?



Je m’appelle Jesse Chambers et je suis la femme la plus rapide du monde. Depuis toute petite je vis dans un monde de super héros, mon père étant Johnny Quick, et ma mère Liberty Belle. Mon père m’a donné sa formule pour me liée à la Speedforce, mais cela a pu sceller mon destin, comme ça a scellé celui de mon père. Aux yeux du monde, je ne suis que la PDG d’un groupe pharmaceutique racheté par ma mère mais j’ai un secret, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je suis Jesse Quick.


----- ----- ----- -----


Elle venait de me mentir, délibérément et j’ai pu remarquer des premiers marqueurs sur son visage. J’avais vu sa vitesse, je n’étais pas folle et si elle voulait éviter la question, je reviendrais dessus quitte à lui faire utiliser sa vitesse devant moi. Il fallait être intelligente, la piéger dans son propre jeu avant qu’elle me dise la vérité. Oui, je pourrais sûrement juste la laisser tranquille, après tout elle veut peut être pas me dire qu’elle a des pouvoirs histoire de rester anonyme. De plus, je n’arrive pas non plus à croire qu’elle est serveuse depuis ses 18 ans. Elle ne semble pas assez adroite pour ça, on dirait qu’elle est nouvelle dans le métier. Déjà parce qu'habituellement en tant que serveuse, on apprend vite à ne pas se laisser déconcentrer. Surtout du fait que des hommes relous passent leur temps à te mater où te dire des commentaires totalement déplacés pendant ton service. On apprend vite à faire abstraction, sinon on se fait facilement renvoyer. Alors soit elle s’est faite renvoyée plein de fois malgré ses “réflexes” soit elle me ment. Dans tous les cas, je comptais bien mener ma petite enquête et peut être que je pourrais la mettre dos au mur. Je ne fais pas ça contre elle, au contraire, je suis là pour l’aider. Si elle a ses pouvoirs depuis peu, ça pourrait être dangereux, même si elle les a depuis plus longtemps. Il pourrait y avoir des êtres mal intentionnés qui voudront l’attaquer si elle utilise sa vitesse dans la rue. Si j’ai pu la suivre, des métas humains moins bien intentionné le pourront aussi. De plus, j’ai toujours rêvé d’être un peu une mentor, d'entraîner des jeunes recrues à devenir des justiciers accomplis. J’avais bien aidé Blue Beetle a augmenté sa côte de popularité à El Paso, alors je ne devais pas être si mauvaise que ça. Malgré cela, je doute qu’elle me dise la vérité en insistant . Ce serait même certainement contre productif. Pour l’instant, j’allais me laisser rentrer dans son jeu. Je trouverai bien une faille pour m’y engouffrer dedans. J’ai presque l’impression d’être dans un jeu vidéo, où il faut tirer les informations d’une cible, sans que cette dernière fuit. Selon les phrases choisies, la discution pourrait se passer plus ou moins bien. Il fallait que Jenni, vu que c’est son prénom, me fasse confiance.  

- Oh, j’ai pourtant cru voir un éclair violet, tout petit, quand vous avez sauvé cet enfant … Hmmm j’ai peut être tellement envie de rencontrer un de ses super héros que j’en vois partout. Dis-je en souriant. Je te propose qu’on se tutoie Jenni. J’ai l’impression d’être ma mère quand on me vouvoie et ça devient vite perturbant pour moi. Oui, je suis bien Jesse Chambers et je suis ravie de faire ta connaissance Jenni. En effet je suis riche, mais ce n’est pas pour autant que je ne suis pas comme tout le monde. Je ne suis pas prétentieuse et je dépense pas mon argent dans des voitures de luxe … bon, ça m’est arrivée une fois, mais c’était la carte bleue de ma mère et je crois que je ne l’ai jamais conduit. Une crise d'adolescence !  

Oui, une  belle crise même, surtout que je n’avais pas encore le pouvoir de mon père et que j’étais totalement bourrée. Cuite que je ne peux désormais plus avoir, merci la speedforce. Cela m’évitera surement de sauter nue dans une piscine et faire la première page de la presse à scandale. Bon, je dois pas trop penser à ça, je dois me concentrer sur la fameuse Jenni. Je suppose que son identité est sûrement vérifiable sur le net, mais ça serait à voir. C’est à ce moment là que j’aimerai bien avoir des amis dans la police. Bon, j’ai bien Barry, mais si je lui apprends qu’un autre speedster se balade dans sa ville, il voudrait la rencontrer et peut être que ça la fera fuir. Puis, si je lui dis que c’est parce qu’elle me plait bien, je passerai pour une psychopathe qui enquête sur ses futurs copines, et je ne veux pas de ça comme image. J’enquêterai seule, j’ai toujours voulu savoir ce que ça faisait d’être journaliste. En tout cas, je compte profiter de ce moment pour l’instant. La compagnie de Jenni était vraiment agréable et c’est vrai qu’elle est plutôt mignonne. Même si elle ne cherche pas trop l’amour pour le moment. Je rougis quand elle me dit que j’ai essayé de la draguer.

- Je peux me tromper, ton visage m’est familier. A vrai dire, tu ressembles à deux de mes amis, tu pourrais presque être leur enfant. Néanmoins c’est impossible, il faudrait qu’il t’ait eût quand ils étaient naifs et innocents. Ce que je doute fortement, déjà parce que je doute qu’ils se connaissaient à cette époque. Je te jure que je n’ai pas voulu te draguer … parce que déjà je trouve ça bidon comme approche. J’ai envie de claquer les mecs qui me disent ça en leur disant : “Comme ça la prochaine fois tu te souviendras de moi !” mais bon, ça fait un peu extrème ! Je ne cherches pas trop l’amour actuellement, en faite, je suis un peu perdue, je ne sais pas ce que je cherche. Je remet tout en doute tout le temps et je peux être un peu obsessionnelle de temps en temps. Tu as le droit d’être directe, je préfères la franchise. Alors comment puis je te parler de moi … je suis une jeune femme assez banale. Je n’ai jamais aimé la vie de riche que j’ai eu. J’ai toujours cherché à m’intégrer parmis les personnes. Quand je me fais des amies, je cherche plus un coeur qu’un porte monnaie. Bon, quand je suis rentrée à l'université de Gotham, je me suis fait beaucoup d’amies filles de riche, mais elles n’étaient pas snob et ça me plaisait. J’ai enchaîné petits amis et petites amies avant de quitter l'université. Depuis je suis célibataire et j’ai repris le flambeau de la firme pharmaceutique de ma mère. Une sorte d'entraînement avant de reprendre l’affaire familiale. J’en ai profité pour faire le tour du monde, mais j’ai dû écourter mon voyage à la mort de mon père. Depuis c’est comme si j’avais perdu une partie de moi ... Dis-je avec un ton maussade et regardant ma tasse qu’on venait de me servir. A vrai dire, je ne parles plus à ma mère et étant fille unique c’est comme si je n’avais plus de famille. Mais assez parler de moi, je vais mettre une sale ambiance, parle moi de toi Jenni. Ma vie peut être découverte dans les magazines people, mais pour toi, à part que tu es serveuse et que tu aimes bien les garçons et les filles, je ne sais pas beaucoup de chose sur toi.  


Codage par Libella sur Graphiorum

________________________

Revenir en haut Aller en bas

Nora Allen-Jiwe


avatar

doublon/s : Donna Troy nombre de textos envoyés : 52 date d'inscription : 18/07/2018 pseudonyme : Peanut's célébrité : Jessica Parker Kennedy crédits : Bazzart



nom de code : Fast Light âge du personnage : 19 ans humeur du moment : Euh...Hyperactif pour ne pas dire speed ville d'origine : Central City situation professionnelle : Petit boulot à droite et à gauche






Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An other women speedster ?   Jeu 23 Aoû - 12:16


Mensonge
Jesse Chambers

Assise à une table avec Jesse Chambers qui deviendra plus tard comme un membre de la famille Allen-Jiwe et plus particulièrement, la nourrice officielle de Nora. Cela faisait bizarre de parler à Jesse, plutôt une version plus jeune et moins stricte que celle du futur. Jesse a beaucoup joué sur son enfance, éducation, apprentissage de ses pouvoirs de Speedster quand Barry et Mari étaient occupés. Sa nourrice connaissait Nora par coeur et difficile de lui cacher des secrets et bien d'autres choses même si avec le temps, elles s'étaient un peu perdu de vue. Heureusement, celle de 2018 ne la connaissait pas et donc, ça semblait plus facile de lui mentir pour l'instant. En réalité, ça faisait un peu mal au coeur à Nana de lui mentir et de ne pas lui dire la vérité. Après tout, Jesse était la seule pouvant l'aider dans sa mission et de manière discrète, qui sait. De plus, cette dernière avait pu remarquer que Nora avait des pouvoirs et elle avait cru entrevoir des éclairs mauves. Heureusement, la jeune métisse avait fait en sorte de mentir en faisant de son mieux pour être convaincante et de changer de sujet après lui avoir dit que non. Il le fallait, pour l'instant, Nora se devait d'être discrète et ne pas se faire trop remarquer. Une fausse identité, la même qu'elle utilisera pour sa mère et son père quand elle ira leur parler ou ces derniers la remarqueront en civil, le temps d'analyser les choses. Jesse voulait qu'elles se tutoient, car ça lui rappelait la façon dont on parle à sa mère. De plus, elle parle un peu d'elle sur la richesse familiale et le fait de ne pas être comme la plupart des gosses de riches. Pour cela, Nora ne s'en faisait pas trop, elle la connaissait bien. Nora s'était même mise à rigoler trouvant tout de même cette crise d'adolescence plutôt amusante.

Par la suite, Jesse semblait insisté sur le fait qu'elles s'étaient déjà croisé quelque part. Cependant, il fallait que Nora mente sur ce point afin d'éviter qu'elle remarque un peu trop certains aspects physiques de sa mère et de son père à travers son visage. Et disons que Nora avait un peu couper court à ce sujet en parlant du fait qu'elle essayait de la draguer ou pas et du fait qu'elle était tout de même ouverte d'esprit, après tout, Nora est bisexuelle. Un peu de parlote pour essayer d'oublier le sujet précédent, ça n'allait pas faire de mal auquel ce soit. De plus, Nora voulait que Jesse parle d'elle, ça permettra de se diriger amplement vers un autre sujet de conversation. Or, lorsque Jesse reprend la parole, elle essayait de comparer Jenni à deux de ses amis, sans doute, Mari et Barry, les parents de Nora. Mais, il fallait rester discret et mentir même si ça ne plaisait pas trop à Nora. Disons que le début de sa prise de parole avait donné des frissons à Nana, de peur qu'elle l'ait remarqué direct et trop vite. Mais, disons qu'elle se reportait un peu à sa logique et que ça ne pouvait pas être possible. N'importe qui l'aurait prise pour une folle, mais la jeune métisse lui adresse juste un sourire gêné à cette remarque. Rassurant, Jesse ne cherchait pas à la draguer et de toute façon, elle semblait douter de sa personne dans ce domaine.

Là voilà en train de parler d'elle comme Nora le souhaitait, une façon d'apprendre à connaître la Jesse de 2018. La brune ne dit rien et l'écoute attentivement, avec lui adressant un petit sourire. Elle n'était pas si différente de celle du futur, en réalité, Jesse a toujours été une bonne personne et l'argent ne l'a jamais corrompu comme la plupart des gosses de riches comme par exemple Oliver Queen avant qu'il ne devienne Green Arrow. Être riche ne semblait pas l'avoir intéressé et elle avait eu de la chance d'avoir trouvé des amies qui ne la prenaient pas pour un porte-monnaie ou une banque. En tout cas, Jesse semblait satisfaite de sa vie enfin presque, car la mort de son père l'avait à moitié détruite. Dans le futur, sa nourrice lui avait souvent parlé de lui et de comment il est mort. La jeune Nora avait trouvé cela horrible. Un jour, Jesse trouvera l'amour, du moins, Nana espérait que ce point de la ligne temporelle de Jessy ne sera pas perturbé à cause d'elle. Et comme prévu, Jesse ne parlait plus à sa mère et étant fille unique comme Nora, elle n'avait plus de famille. Bizarrement, ça lui rappelait étrangement une situation qu'elle a connue après sa dispute avec sa mère dans sa timeline à elle. À présent, ça allait être à son tour de parler de sa vie et en espérant être convaincante face à Chambers.

« Tu sembles avoir une vie entre plaisir et souffrance, je peux comprendre cela, tu sais. Ma vie n'est pas aussi élogieuse que la tienne, j'habitais à Gateway City avec mes parents. Mon père était dans la police scientifique et ma mère était une zoologiste, cependant, mes parents sont décédés et je me suis retrouvée orpheline. Je me suis prise en main seule en venant à Central City pour travailler et gagner ma vie. Il faut avouer que j'ai faits pas mal de petits boulots et limite, j'ai presque oublié ce que c'était une vie sociale. » Elle soupire et boit une gorge de son chocolat chaud. « Je suis célibataire, mais il y a un garçon qui me fait de l'oeil, or il vit loin et je ne sais pas quand je pourrais le revoir, va falloir que je patiente. L'armée nous sépare toujours des gens qu'on aime pendant de longues périodes. Sinon avant, j'ai eu qu'une seule relation amoureuse, c'était avec une fille, elle a mal pris la séparation et on ne se parle plus, malheureusement. Je n'ai plus de famille, je suis seule. Perdre son père ou sa mère, voir les deux, c'est difficile Jesse. Cependant, j'envie ceux qui ont toujours leur parent ou l'un des deux, il ne faut jamais se dire qu'on n'a plus de famille quand on a encore un parent d'en vie. Je pense que... J'aurais tout fait pour revoir mes parents ou l'un des deux s'ils étaient encore en vie. Une mère ou un père, ça ne se remplace pas et ça ne s'oublie pas. »

Sans le vouloir, Nora voulait faire passer un message à Jesse par rapport à sa relation avec Libby, sa mère. Depuis son arrivée en 2018, Nora souhaite tellement prendre ses parents dans ses bras et leur avouer la vérité. Cependant, elle avait peur de leur réaction que ce soit celui de son père ou de sa mère enfin le pire à craindre dans ce cas-là, ça pourrait être sa mère, qui sait. Il fallait qu'elle trouve un moyen de les contacter, de leur dire la vérité, mais ça ne pouvait pas se faire si facilement. Sa peur de leur comportement la bloquait, mais peut-être qu'avec Jesse, ça pourrait tout changer. Or, elle venait de passer son temps à lui mentir sur sa véritable identité. En effet, peut-être qu'elle aura du mal à la croire ou à la prendre au sérieux. Pour le moment, Nora ne faisait que connaître le terrain et de discuter un peu avec elle, chose qu'elle fera aussi avec Barry et Mari afin de les cerner un peu et voir comment les approcher en tant que Nora Allen-Jiwe et non en tant que Jenni Ognats. La jeune femme mange ses cookies et reprend la parole à la fin de sa dégustation.

« Du coup, je vis dans un petit studio afin d'avoir un toit, ce n'est pas ce qui a des plus agréable, mais bon...c'est sympa même si j'ai du mal à payer mon loyer et mes factures...» Elle soupire. « Ma vie n'est pas si palpitant...je pense avoir raté ma vie en enchaînant boulot sur boulot et d'avoir arrêté mes études...je suis plus douée pour les métiers scientifiques comme dans la police comme mon père ou pourquoi pas, travailler comme Zoologiste, ça m'aurait plu. Le proprio veut me mettre à la rue et je suis seule...je vais déprimer à nouveau...bref, ça te dit qu'on se voit après mon boulot ? Une sortie entre fille ou...si je ne t'intéresse pas, je comprendrais. » Pose sa tête contre la table. « J'veux mourir...en plus...c'est bientôt la fin de ma pause. Comme tu es riche...Tu peux m'épouser et comme ça, je vivrais avec toi et je n'aurais plus à travailler en sachant que mon argent part dans les poches des politiciens. » Dit-elle en ricanant en ayant dit ça avec un air amusé.


©️ HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: An other women speedster ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
An other women speedster ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BONJOUR AUX HTC HD MEN AN WOMEN
» WOMEN OF THE DC UNIVERSE: RAVEN (série 3)
» WOMEN OF THE DC UNIVERSE:STAR SAPPHIRE (série 3)
» [Expo] Women are heroes
» RECHERCHE PORSCHE 356 SPEEDSTER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dawn of justice :: le reste du monde :: les autres villes :: central city-
Sauter vers: