AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

merci de privilégier les personnages dc comics & les scénarios I love you

n'hésitez pas à venir nous rejoindre sur discord par ici
venez nombreux



Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 chapitre 2 : billy batson ✸ SEL&BILLY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eloise Davey

avatar

› DOUBLON/S : kara zor-el. jason p. todd. › TEXTOS ENVOYÉS : 1036 › DATE D'INSCRIPTION : 29/12/2017 › PSEUDONYME : written in the stars/séléné. › CÉLÉBRITÉ : chopra. › CRÉDITS : delreys. {avatar} tumblr {gifs} siren charms {signature}.

› NOM DE CODE : aucun. elle fait partie de ceux qu'on protège, ceux que l'on cherche à nuire aussi. › ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq ans, la jeunesse dans la peau. › HUMEUR DU MOMENT : curieuse, émerveillée. › VILLE D'ORIGINE : elle est née à londres, en angleterre, puis a déménagé à métropolis lorsqu'elle était encore adolescente. › SITUATION PROFESSIONELLE : journaliste au daily planet. elle est douée, puis ça lui va bien de fouiner partout.

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : ✸ aucun pouvoirs. mais elle a toujours su se démerder face aux dangereuses situations sans en subir trop les conséquences ; à vrai dire, c'est une survivante.



Voir le profil de l'utilisateur https://stolenlullabyme.tumblr.com/
MessageSujet: chapitre 2 : billy batson ✸ SEL&BILLY   Sam 7 Juil - 20:17





I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

Vivre à Gotham n’était pas facile tous les jours. Et grandir au sein de ses quartiers malfamés lui avait amené une vie de misère. Il fallait bien avouer qu’elle battait des records, Selina, niveau tragédie. Étrangement, cela ne l’empêchait pas de garder la tête haute, et de tenir sur ses deux jambes sans trop fléchir. Et combien même si elle venait à tomber, elle retombait toujours sur ses pattes. Selina, c’était cette fille qui au cours de toute son existence, ce malgré les durs événements, c’était toujours sortie de ces horribles situations sans trop de séquelles. Elle n’avait pas de chez elle, rarement de la nourriture sur elle. Au fond, enfreindre les lois avait été une unique option pour lui permettre de survivre. Et lorsqu’il s’agissait de sa propre survie, Selina n’hésitait pas une seule seconde. Il est clair qu’elle aurait préféré vivre autrement. Comme tout le monde, elle avait ses regrets, ses succès. Surtout des remords, d’ailleurs. Mais chaque jour, elle les mettait de côté et faisait son possible pour continuer à vivre, certes illégalement, mais sûrement.

Évidemment, elle a eu des périodes plus sombres que d’autres. Surtout avant qu’elle n’endosse son costume de cuir et ne fasse claquer son fouet. Généralement, elle faisait cavalier seule. C’était plus facile, lorsqu’elle récupérait un butin, vous comprenez. Elle n’avait pas à partager. Elle partageait seulement lorsque l’envie lui prenait. Selina agissait selon ses propres désirs, ses propres envies. Et elle obtenait toujours ce qu’elle voulait. A ses débuts en tant que Catwoman, il lui arrivait souvent d’accomplir de petites missions pour quelques gangs lambda, afin de récupérer un peu plus d’argent. Ses capacités lui permettaient aisément de dérober ce dont ils avaient besoin, et elle se retrouvait généreusement récompensée. Mais cette fois-ci allait être différente, sans même qu’elle ne s’en doute.

Sa main gantée tenait fermement la poignée de la mallette qu’elle transportée. Ses talons claquaient durement le sol. La nuit était tombée depuis trois heures. Les habitants, bien au courant des activités illégales que Gotham connaît une fois le soleil couché, s’était rapatriés chez eux, enfermés à double tour. Ils n’étaient pas assez fous pour affronter la jungle que devenait cette ville une fois plongée dans les ténèbres. Selina ne l’avouerait jamais, mais elle devait bien avouer que parfois, Gotham pouvait lui filer la chair de poule. Mais elle était une enfant de la nuit, habituée à ce monde gouverné par un mal évident. Elle tourna dans une ruelle sombre, éloignée des autres. Un gars se présenta à elle, et elle dû lui glisser quelques mots à l’oreille pour être autorisée à rentrer. Menée par plusieurs autres, probablement craintifs par rapport à la féline malgré sa réputation, ou plutôt justement à cause de sa réputation, ils la menèrent enfin jusqu’au chef de gang. Ce dernier, assis derrière un bureau, la dévisagea quelques secondes avant de laisser un sourire fendre ses lèvres en deux.

« Déjà de retour ? » Sans un mot, Selina lui posa la mallette sous son nez, avant de faire un pas en arrière. Pendant qu’il sembla l’examiner, l’ouvrit pour vérifier ce qu’il y avait à l’intérieur et être sûr qu’elle ait tenu parole, le regard de Catwoman balaya la pièce, jusqu’à se poser sur un gamin qui semblait en retrait des autres. Elle croisa ses yeux, sentit sa détresse. En cet instant, Selina eut l’impression que le temps s’était arrêté, et qu’elle visualisait tout son mal être durant une éternité. Son cœur se serra, alors que quelques souvenirs de sa vie passée lui revinrent en mémoire. Tellement concentrée sur l’enfant, qu’une sorte de garde repoussa un peu plus en arrière, ses mains vinrent se poser sur une seconde mallette qu’on lui tendit, et qu’elle ouvrit. Pendant une fraction de seconde, elle constata l’argent soigneusement aligné à l’intérieur, mais son regard se tourna de nouveau vers le gamin. Lui, ou l’argent ? Selina semblait confrontée à un dilemme. Mais elle savait que si elle laissait entre leurs griffes, elle le regretterait toute sa vie. « Il va y avoir du changement dans notre échange. » Elle referma la mallette d’un geste sec, qu’elle repoussa vers le chef du gang. « Je veux le gamin. »
(c) SIAL ; icons sial


________________________

- - but if the earth ends in fire and the seas are frozen in time, there'll be just one survivor. the memory that i was yours, and you were mine.


Dernière édition par Selina Kyle le Ven 7 Sep - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Billy Batson
ϟ World's Mightiest Mortal ϟ

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 66 › DATE D'INSCRIPTION : 10/01/2018 › PSEUDONYME : SMASH › CÉLÉBRITÉ : Liam Hemsworth › CRÉDITS : valtersen (avatar) anesidora (sign)

› NOM DE CODE : Shazam › ÂGE DU PERSONNAGE : Vingt-et-un ans › HUMEUR DU MOMENT : Joviale › VILLE D'ORIGINE : Fawcett City › SITUATION PROFESSIONELLE : Etudiant en archéologie
    Say the magic word !
› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Billy tient ses pouvoirs de six dieux issus de l'Antiquité. Ceux-ci lui confèrent des capacités physiques surhumaines, le rendant ainsi bien plus fort, rapide, endurant et résistant qu'un être humain normal. Ses capacités intellectuelles se voient également améliorées aussi longtemps qu'il restera sous la forme de Shazam. Le jeune héros maîtrise également la foudre qu'il est capable d'invoquer depuis le ciel ou ses mains. La magie semble avoir un effet moins puissant contre lui.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: chapitre 2 : billy batson ✸ SEL&BILLY   Jeu 9 Aoû - 17:20


I don't want to be saved by someone like you.
Fourrer son nez dans les choses qui ne le regardent et finir dans les pires situations possibles semblait être une seconde nature chez Billy. Imaginez alors tout ce qui a bien pu lui arriver quand, après avoir quitté son foyer d'adoption de l'époque, le jeune homme s'était retrouvé à Gotham City. Il souhaitait partir aussi loin que possible de l'endroit dans lequel il avait vécu ces derniers mois et avait donc dilapidé une grande partie de son argent poche dans un ticket de train pour la destination la plus éloignée que la gare pouvait lui offrir. S'il avait su que cela signifiait se rendre dans l'une des pires villes du continent, l'orphelin aurait sans aucun doute réfléchi plus longuement. Les criminels les plus vils et les plus cruels vivaient dans cette métropole. Là-bas, il n'y avait aucun avenir pour les adolescents comme lui, ceux qui n'avaient plus de famille et aucun moins d'argent pour espérer survivre plus d'un jour dans ce terrible enfer. Qui plus est, il n'avait pas encore d'alter-ego à ce moment-là, pas encore de Shazam qui pourrait s'avérer utile si jamais les choses devenaient trop extrêmes pour que ses simples capacités d'humain ne lui sauvent la mise. Pour les gens comme lui, il y avait une façon bien facile de se débrouiller, mais William refusait de s'abaisser à ce niveau. Voler ou travailler pour la pègre n'avait jamais et ne sera jamais considéré comme une option viable à ses yeux. Il préférait vivre dans la misère plutôt que de réaliser les pires bassesses pour s'en sortir. Ses voyages de maison en maison d'accueil avaient beau avoir fait de lui un sale gosse, il restait toujours ce même bon garçon qui avait gardé les mêmes valeurs morales au fond de lui. Ses parents avaient toujours fait en sorte qu'il reste sur le droit chemin jusqu'à leur décès. Ils lui avaient répété maintes et maintes fois que s'il se montrait généreux avec les autres, cela finirait toujours par s'avérer payant à un moment ou un autre dans sa vie.

Ce principe ne s'appliquait peut-être pas ici, dans la ville-capitale du crime. Le soleil était parti éclairer l'autre côté de l'hémisphère, laissant la nuit s'installer sur Gotham. C'était durant cette période qu'il valait mieux rester chez soi, à l'abris de tout brigand qui passerait par-là. Il s'agissait malheureusement d'un luxe que Billy ne pouvait s'offrir, lui qui déambulait dans les rues de la ville sans réellement savoir où il allait. En passant dans une ruelle un peu plus sombre que les autres, il put entendre des cris provenant d'un commerçant qui se faisait passer à tabac par deux criminels. D'après ce que l'orphelin avait pu comprendre, l'homme en question n'avait visiblement pas les moyens de rembourser les dettes qu'il avait accumulées auprès du patron de ces derniers. « Hey ! » N'écoutant que son courage, l'adolescent fouilla alors dans la poubelle qui se trouvait à ses côtés pour leur balancer tout ce qu'il trouvait, allant de simples déchets alimentaires à des bouteilles en verre. Si cela lui permit d'attirer suffisamment l'attention sur lui pour que le vendeur parvienne à s'échapper, ce ne fut pas son cas à lui qui se fit attraper par les deux malfaiteurs. Ils le rouèrent de coups pour lui faire regretter son intervention. Vu le nombre de héros qu'accueillait Gotham, Batson pensait que lui aurait pu s'improviser héros le temps d'une nuit, mais il fallait croire que cela n'était pas à la portée de tous. Leur colère n'eut l'air de s'être estompée que lorsque leur victime s'écroula au sol, inconsciente.

A son réveil, il n'était plus au même endroit. Ses mains étaient attachées, mais surtout, il était entouré d'autres individus de son âge. A en voir leur expression, ce n'était pas dans un paradis pour sans-abris qu'il avait atterri. On lui expliqua brièvement la situation : il venait de perturber les affaires d'un gang local et avait donc une dette à leur rembourser maintenant, lui aussi. La gifle qu'il reçut en leur répondant qu'il ne travaillerait jamais pour eux lui fut comprendre qu'aucun refus ne serait accepté. Travailler pour la pègre était l'une des choses qu'il s'était juré de ne jamais faire car cela à l'encontre de tous ses principes. Il allait faire semblant d'accepter et, à la première occasion, il prendrait la poudre d'escampette. On lui demanda de les accompagner dans les bureaux du patron pour son premier jour, il assisterait à une transaction entre Catwoman et ce dernier. Génial... Il s'était retrouvé à devoir bosser pour un gang affilé à un costumé de la ville. Il suffisait de suivre les informations à la télévision pour savoir que ceux qui étaient déguisés dans la métropole de Batman étaient ceux dont il fallait le plus se méfier. Deux gardes du corps étaient positionnés derrière leur chef alors qu'un troisième était posté dans un coin de la pièce avec Batson à sa droite. La femme-chat fit son entrée peu de temps après. Tout se déroula comme prévu jusqu'à ce que leurs regards ne se croisent.

Le futur super-héros fronça les sourcils. N'avait-elle rien de plus important à faire sur le moment que de le fixer aussi intensément ? Elle avait obtenu sa récompense, elle pouvait partir maintenant, non ? Allez savoir pourquoi, elle préféra rendre la valise au chef de gang et exigea d'avoir Billy à la place, ce qui ne l'enchantait pas plus que ça. « C'est une blague ? » Son employeur paraissait aussi surpris que lui. La vie d'un garçon trouvé dans la rue valait-elle réellement plus que cette mallette remplie de billets ? Après un certain temps de réflexion, l'homme finit cependant par accepter. Il fallait dire que cela lui permettait aussi de réaliser d'importantes économies. Un simple signe de la tête suffit à faire comprendre à ses subordonnés qu'ils pouvaient relâcher leur otage. Le jeune homme ne savait pas trop s'il devait être reconnaissant ou pas de devoir sa liberté à l'une des vilaines les plus connues de Gotham. Il attendit qu'ils se retrouvent tous les deux dans l'ascenseur qui allait les mener jusqu'à la sortie pour finalement exprimer le fond de sa pensée à voix haute. « Quitte à être sauvé par quelqu'un, j'aurais préféré que ce soit par Batman parce que je n'ai aucune considération pour les voleuses dans ton genre. » Ça aurait été nettement plus cool de voir le Chevalier Noir venir à sa rescousse en brisant une fenêtre et en lançant des batarangs à gauche et droite. Son ton était sec, il refusait de montrer le moindre signe de sympathie envers sa bienfaitrice. Après tout, elle était une criminelle tout autant que ceux qui l'avaient kidnappé. C'était derrière les barreaux qu'elle devrait être, et non à côté de lui à lui sauver la mise. « Depuis quand Catwoman sauve les gens d'ailleurs ? Je pensais qu'elle était plus du genre à les dépouiller. » Billy ne connaissait Catwoman que de réputation, mais il ne pensait pas se fourvoyer en affirmant que les voleurs ne jouaient pas au justicier d'habitude. Ils se faisaient plutôt coffrer par eux justement. « Je te préviens déjà, je n'ai pas d'argent à te donner au cas où c'est ce que tu attendais de moi en échange de ma liberté. Je n'ai pas de parents pour te payer une quelconque rançon non plus. » Quelle autre raison la demoiselle pouvait-elle avoir pour venir en aide à quelqu'un comme lui ? Faire de lui son nouveau sidekick ? Il espérait que non, car il se voyait plus jouer les Superboy, voire les Robin dans le pire des cas, plutôt que de porter des oreilles de chat et de se faire appeler Catboy.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



________________________

†There are only two ways to live your life. One is as though nothing is a miracle. The other is as though everything is a miracle.
Revenir en haut Aller en bas

Eloise Davey

avatar

› DOUBLON/S : kara zor-el. jason p. todd. › TEXTOS ENVOYÉS : 1036 › DATE D'INSCRIPTION : 29/12/2017 › PSEUDONYME : written in the stars/séléné. › CÉLÉBRITÉ : chopra. › CRÉDITS : delreys. {avatar} tumblr {gifs} siren charms {signature}.

› NOM DE CODE : aucun. elle fait partie de ceux qu'on protège, ceux que l'on cherche à nuire aussi. › ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq ans, la jeunesse dans la peau. › HUMEUR DU MOMENT : curieuse, émerveillée. › VILLE D'ORIGINE : elle est née à londres, en angleterre, puis a déménagé à métropolis lorsqu'elle était encore adolescente. › SITUATION PROFESSIONELLE : journaliste au daily planet. elle est douée, puis ça lui va bien de fouiner partout.

› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : ✸ aucun pouvoirs. mais elle a toujours su se démerder face aux dangereuses situations sans en subir trop les conséquences ; à vrai dire, c'est une survivante.



Voir le profil de l'utilisateur https://stolenlullabyme.tumblr.com/
MessageSujet: Re: chapitre 2 : billy batson ✸ SEL&BILLY   Ven 7 Sep - 16:20





I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

« C'est une blague ? » Un retournement de situation qui pouvait aussi surprendre Catwoman. L'argent, d'habitude, elle n'en aurait pas dit non. Elle le privilégiait même plus que tout. Du moins, d'après sa réputation. C'est probablement pour cette raison que certains restaient les yeux écarquillés, dont le gamin qu'elle voulait récupérer, suite à sa demande. Et pourtant, ce que voulait réellement Selina, c'était la justice pour les pauvres. Et elle se doutait que si ce gosse s'était retrouvé entre les mains de ce gang, il ne devait probablement pas faire partie des riches. De toute manière, si ç'avait été le cas, on en aurait entendu jusqu'à Métropolis, et Batman serait déjà venu le chercher. Mais non, lui, il semblait être le genre de gamin auquel on ne s'intéressait pas vraiment, celui qui pouvait disparaître sans que personne ne s'y inquiète. Et Selina, c'était une chose qu'elle détestait. Alors oui, elle le demandait. Même si ça n'avait pas l'air de lui plaire. Il était hors de question qu'elle le laisse ici, autrement elle n'aurait pas la conscience tranquille.

« Vous avez bien entendu. » Les yeux de Catwoman se reposèrent sur le chef de gang qui lui faisait encore face. Il comprit qu'elle ne plaisantait pas. L'homme hocha la tête, et le garçon fut relâché. Il récupéra ensuite la mallette d'argent, et Selina esquissa un petit sourire en coin. « Contente qu'on ait pu faire affaire. » Lui adressa-t-elle avant de tourner les talons, embarquant le gamin avec elle. Il valait mieux déguerpir au plus vite, de toute manière. Une fois qu'il n'y avait plus de deal dans les airs, il fallait se méfier des gangs de ce style. Non pas que Catwoman ne serait pas en mesure de les éliminer à elle seule, mais il y aurait aussi eu le jeune homme à protéger. Et vu le nombre qu'ils étaient dans cette pièce, ç'aurait été mission impossible. La porte se referma à leur passage, et elle se dirigea vers l’ascenseur qui allaient les mener au rez-de-chaussée du piteux appartement dans lequel ils étaient. « Quitte à être sauvé par quelqu'un, j'aurais préféré que ce soit par Batman parce que je n'ai aucune considération pour les voleuses dans ton genre. » Catwoman leva les yeux au ciel. « Depuis quand Catwoman sauve les gens d'ailleurs ? Je pensais qu'elle était plus du genre à les dépouiller. » Ses yeux restaient fixés sur la porte. « Seulement ceux qui le méritent. »

L'ascenseur s'arrêta brutalement, et Selina sortit. « Je te préviens déjà, je n'ai pas d'argent à te donner au cas où c'est ce que tu attendais de moi en échange de ma liberté. Je n'ai pas de parents pour te payer une quelconque rançon non plus. » La jeune femme s'arrêta en plein milieu du hall en soupirant, et se retourna vers le gamin. Selina l'attrapa par le poignet. « Si tu te montres aussi insolent, on peut toujours faire demi-tour, mais je doute que tu aies réellement envie de retourner là-bas. Je me trompe ? Alors arrête de te plaindre, tu aurais pu tomber sur largement pire que moi. » Elle le relâcha. « Et je n'attends pas d'argent venant de ta part. La seule chose que je voudrais, c'est que tu profites de ta liberté et que tu arrêtes de te fourrer dans des coups pareils. T'es encore qu'un gosse, t'as toute ta vie devant toi. Et t'as pas l'air d'être un mauvais garçon, alors fais le nécessaire et ressaisis-toi. Prouve que tu n'es pas comme moi. »
(c) SIAL ; icons sial


________________________

- - but if the earth ends in fire and the seas are frozen in time, there'll be just one survivor. the memory that i was yours, and you were mine.
Revenir en haut Aller en bas

Billy Batson
ϟ World's Mightiest Mortal ϟ

avatar

› TEXTOS ENVOYÉS : 66 › DATE D'INSCRIPTION : 10/01/2018 › PSEUDONYME : SMASH › CÉLÉBRITÉ : Liam Hemsworth › CRÉDITS : valtersen (avatar) anesidora (sign)

› NOM DE CODE : Shazam › ÂGE DU PERSONNAGE : Vingt-et-un ans › HUMEUR DU MOMENT : Joviale › VILLE D'ORIGINE : Fawcett City › SITUATION PROFESSIONELLE : Etudiant en archéologie
    Say the magic word !
› CAPACITÉS, POUVOIRS, ÉQUIPEMENT : Billy tient ses pouvoirs de six dieux issus de l'Antiquité. Ceux-ci lui confèrent des capacités physiques surhumaines, le rendant ainsi bien plus fort, rapide, endurant et résistant qu'un être humain normal. Ses capacités intellectuelles se voient également améliorées aussi longtemps qu'il restera sous la forme de Shazam. Le jeune héros maîtrise également la foudre qu'il est capable d'invoquer depuis le ciel ou ses mains. La magie semble avoir un effet moins puissant contre lui.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: chapitre 2 : billy batson ✸ SEL&BILLY   Lun 15 Oct - 16:25


I don't want to be saved by someone like you.
Le proverbe qui voulait que certaines choses n'arrivent qu'à Gotham n'avait jamais été aussi vrai qu'actuellement. Il n'avait jamais pensé qu'une criminelle viendrait à son secours. Est-ce qu'il arrivait au Joker de sauver des orphelins piégés dans un bâtiment en feu également ? Billy observait Catwoman d'un air interrogateur, qu'est-ce que cette satanée voleuse pouvait bien lui vouloir ? Un simple regard sur sa silhouette et les vêtements qu'il portait était suffisant pour lui faire comprendre que le jeune homme n'était pas le fils de riches milliardaires. Elle ne devait sans doute pas espérer une quelconque récompense en échange de ses bons services. L'orphelin refusait de croire qu'il s'agissait d'un acte purement désintéressé de sa part. Ce n'était pas comme cela que les vilains fonctionnaient, après tout. Il avait encore une vision très manichéenne des choses à cette époque. Pour lui, soit on était honnête et bienveillant, soit on était cruel et malveillant. C'était cette vision qui était dépeinte dans la plupart des dessins animés et bandes dessinées devant lesquels il avait passé énormément de temps et Batson avait fini par y croire. Les héros étaient gentils et les criminels, dont la femme-chat faisait partie, étaient tous des personnes aux intentions peu louables. Faire de mauvaises choses pour une bonne raison était une notion que notre protagoniste n'avait jamais compris. Il y avait toujours un moyen de s'en sortir autrement qu'en brisant les règles de son point de vue. Ses parents partageaient également le même avis sur le sujet, allant même jusqu'à penser que n'importe quelle bonne action serait toujours récompensée un jour ou l'autre. C'était pour cela qu'il refusait de croire que Catwoman était venue à sa rescousse sans une idée derrière la tête. Après tout, c'était comme cela que les gens de son groupe fonctionnaient, non ?

Les remarques du natif de Fawcett City ne plurent absolument pas à la reine des cambrioleuses, à juste titre. Elle marqua cependant un point en lui faisant remarquer qu'il lui était toujours possible de reprendre l'ascenseur et de demander à ses ravisseurs de le garder. Cela le calma pendant quelques minutes, le temps nécessaire à son interlocutrice pour lui révéler ses motivations par la suite. La seule raison pour laquelle elle était intervenue était parce qu'elle avait été prise de compassion pour lui. Même les malfaiteurs commençaient à le prendre en pitié, ce qui signifiait qu'il avait officiellement touché le fond. Le futur champion de la magie fronça les sourcils quand elle prit son poignet et soutint son regard. Un petit rire forcé s'échappa de ses lèvres face aux premières réprimandes de la demoiselle. « Prouver que je ne suis pas comme toi ? Ne me fais pas rire ! » Il retira brusquement sa main l'instant d'après. Il n'appréciait pas du tout le ton qu'elle avait pris pour lui parler. « Evidemment que toi et moi sommes différents ! Tu ne me verras jamais voler qui que ce soit, moi. Je n'ai jamais choisi le chemin de la facilité en devenant un criminel. » A quoi bon chercher à prouver quelque chose qui avait déjà été démontré à maintes reprises ? Billy savait qu'il ne suivrait jamais la même voie que la voleuse et ce, peu importe les obstacles qui se poseraient sur son chemin. Il préférait encore mourir de faim dans la rue plutôt que d'avoir à prendre quelque chose qui ne lui appartenait pas. Elle avait cependant raison vis-à-vis de ce qui pourrait lui arriver s'il continuait de jouer les garçons téméraires, mais sa fierté lui empêchait de l'admettre. Il restait persuadé qu'il fallait se méfier de tout ce qui sortait de la bouche d'une malfaitrice.

« Si tu éprouves tant de regret par rapport à ce que tu es devenue, pourquoi tu ne commences par changer toi-même avant de me faire la morale ? » Qui était-elle pour lui parler ainsi ? Elle voulait jouer le rôle de la mère qui explique à son fils qu'il risquait de prendre un mauvais tournant ? Non merci ! Il avait déjà une mère et celle-ci était morte depuis bien longtemps. Il n'avait pas besoin que quelqu'un la remplace, ni l'une des nombreuses mamans d'adoptions, ni la plus célèbre des voleuses. Si celle-ci tenait tant que ça à montrer le droit chemin à quelqu'un, elle n'avait qu'à trouver un autre orphelin qui s'était mis dans une mauvaise situation. Cela devait probablement courir les rues à l'intérieur de Gotham City. « " Fais le nécessaire et ressaisis-toi "... Ne viens pas me parler comme si tu savais ce que j'avais vécu. Qu'est-ce que tu faisais lorsque tu avais dix-sept ans comme moi, hein ? Je suis sûr que tu n'as jamais su ce que ça faisait d'être orphelin et d'être baladé de maison d'accueil en maison d'accueil. » Ce n'était pas la première fois qu'il avait ce genre de discussion. Nombreux avaient été les parents adoptions qui avaient tenté de lui faire comprendre qu'il n'était pas seul, que ce n'était pas parce qu'il avait perdu sa famille biologique qu'il ne pouvait pas en avoir une nouvelle. Le souvenir de ses deux géniteurs archéologues en plus de sa sœur jumelle était néanmoins encore beaucoup trop présent dans son esprit pour qu'il accepte d'écouter les autres. Accepter que des inconnus prennent leur place signifierait oublier tout ce qu'ils avaient partagé ensemble avant d'être séparés. Ça, la plupart des gens n'arrivaient pas le comprendre et lui proposaient simplement de " tourner la page ". Ils n'avaient jamais perdu leurs proches de manière aussi brutes que lui, ils parlaient sans savoir. La cambrioleuse devait probablement faire partie de ce groupe-là, elle aussi. Il ne savait pas à quel point il avait tort.

Maintenant qu'ils avaient quitté l'ascenseur, il n'était plus nécessaire pour lui de rester près de la femme-chat.« Nos chemins se séparent ici. Je n'ai pas besoin de ton aide pour surv... » Tout en lui faisant ses adieux, le natif de Fawcett City avait commencé à marcher quand, durant l'ombre de quelques secondes, sa vue s'était troublée avant qu'il ne vacille et ne prenne appui sur le mur le plus proche pour éviter de chuter. Au même moment, son ventre se mit à gargouiller. « Bon sang... » L'orphelin ignorait depuis combien de temps il n'avait pas mangé. Il fallait que cela arrive juste après qu'il ait cherché à montrer à Catwoman qu'il pouvait très bien se passer d'elle pour survivre dans Gotham City. Se montrer en position de faiblesse juste après avoir essayé de jouer les grands hommes... Bravo, Billy.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



________________________

†There are only two ways to live your life. One is as though nothing is a miracle. The other is as though everything is a miracle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chapitre 2 : billy batson ✸ SEL&BILLY   

Revenir en haut Aller en bas
 
chapitre 2 : billy batson ✸ SEL&BILLY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D.BILLY [artiste]
» Les Super héros et la mort
» Regles billy yank
» Billy Yank au Salon Normand de la figurine et du jeu
» Présentation de Billy.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
dawn of justice ::  :: archives :: aventures déchues-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: